religions
"Aujourd'hui je suis vraiment en colère et je sais ma colère juste. Les « autorités » auxquelles je m'étais fié ont trompé ma confiance et continuent à tromper (par négligence ou compromission, je ne sais) celle de mes pairs à propos
(1) de la fiabilité du travail de contrôle des essais cliniques avant la mise sur le marché des vaccins,
(2) de l'efficacité des vaccins et, plus grave encore,
(3) …More
"Aujourd'hui je suis vraiment en colère et je sais ma colère juste. Les « autorités » auxquelles je m'étais fié ont trompé ma confiance et continuent à tromper (par négligence ou compromission, je ne sais) celle de mes pairs à propos
(1) de la fiabilité du travail de contrôle des essais cliniques avant la mise sur le marché des vaccins,
(2) de l'efficacité des vaccins et, plus grave encore,
(3) de leur toxicité. Toutefois, personnellement, ce qui a le plus violemment heurté mon « âme » de chercheur et de médecin, c'est
(4) l'occultation délibérée par des « autorités » scientifiques et politiques de l'origine non pas « naturelle », mais « chimérique » (artificielle) du virus responsable de la pandémie. (...) Avec un an et demi de recul, nous disposons aujourd'hui de statistiques de mortalité, de létalité et du rapport bénéfice/risque des différents vaccins commercialisés. Nous avons le devoir de les analyser objectivement et, personnellement, ils me glacent d'effroi.
Alors que le risque de mourir est quasiment nul
pour un Covid « naturel » entre 0 à 14 ans,
il est non nul pour l'administration du vaccin.
Or, cette seule réalité n'empêche pas les autorités
de prévoir une vaccination obligatoire de tous les enfants."

Lettre ouverte aux présidents des conseils de l'Ordre et à tous mes confrères cliniciens -- Sott.net

Chers amis, Lettre ouverte aux autorités que mon papa (médecin retraité et chercheur vivant en France et vacciné à regret) a rédigée après avoir …