Clicks291

Tenez-vous devant Dieu sept fois par jour

Regardez cette vidéo sur: viens-seigneur.wistia.com/medias/upuizv0unr
rumble.com/…t-dieu-sept-fois-par-jour.html
ugetube.com/watch/chKG72eYlHufGlH

Chers prêtres, pasteurs et croyants américains,

Les États-Unis attendent les élections présidentielles cette année. Là, on décidera définitivement si les élites seront en mesure de réaliser le reset de l’économie mondiale, commencé par une pandémie artificielle. Le plan des mondialistes est d’«arrêter» tous les systèmes économiques et de provoquer l’effondrement.

L’objectif est d’amener non seulement les États-Unis, mais aussi l’ensemble de l’humanité dans une crise sans issue. Pourquoi cela ? Afin d’adopter la soi-disant solution de sauvetage. En fait, il s’agit d’un suicide sous forme de vaccination avec la micro-puce. Une solution clé dans cet engrenage, c’est de provoquer les nouvelles vagues de pandémie artificielle et de vaccinations de masse, qui conduisent au génocide de six milliards de personnes.

Nous chrétiens, que devons-nous faire pour notre sauvegarde ? En ce moment, nous devons nous efforcer encore plus en recherchant propre notre salut et celui des autres. Cela n’est possible qu’à travers une communication avec Dieu dans une prière personnelle.

Le tournant du deuxième et du troisième millénaire a été un moment où tous les fondements de la foi et de la morale ont été corrompus par les hérésies et l’esprit d’aggiornamento du Concile Vatican II.

Aujourd’hui, les gens communiquent de manière intense au niveau horizontal, tant à travers Internet que par les téléphones mobiles, et ils en négligent la dimension verticale, qui est la communication spirituelle avec Dieu. La pratique de la prière que nous proposons ici est très ancienne, car déjà observée par Jésus-Christ et les Apôtres (cf. Ac 3, 1). C’est un exercice où l’on s’arrête durant la journée, pour la prière toutes les trois heures (cf. Ac 10, 3-9).

Ces intervalles sont encore observés de nos jours dans certains monastères. Ces moments de foi, tout au long de la journée, renforcent notre relation avec Dieu. Par conséquent, acceptez dans votre vie chrétienne, ce rythme de prière qui a fait ses preuves !

Nous prions brièvement sept fois par jour : quand nous nous levons, ensuite à 9 h, 12 h, 15 h, 18 h, 21 h et avant d’aller dormir (cf. Ps 119, v. 164). S’il n’est pas possible de s’arrêter à ces moments précis, nous pouvons prier avant ou après.

Pendant ces pauses pour la prière, nous invoquons le nom de Jésus, par lequel nous atteignons le salut. L’Ecriture Sainte nous dit : « Celui qui appellera le nom du Seigneur sera sauvé » (Rm 10, 13). Jésus, « nom de notre Seigneur et Sauveur », a son l’origine dans « Yehoshua », qui signifie « Dieu est (mon) salut ».

Comment devrions-nous invoquer le nom de Jésus ? Imaginez, dans votre esprit, Jésus sur la croix. Regardez les blessures dans ses mains, ses pieds et son côté transpercé. De ces cinq blessures coulait le sang du Fils de Dieu, pour mon propre pardon et celui de tous les péchés. En fixant spirituellement votre regard sur l’une de ses blessures, dites la prière suivante : « Jésus, Jésus, Jésus, aie pitié de moi ! »

Après cela, répétez graduellement cette prière, en regardant les quatre autres blessures du Christ. Si vous le récitez par cœur, elle deviendra la prière de la contrition parfaite. Par conséquent, par la prière nous nous arrêtons, afin de nous aider à répondre à l’appel de Jésus : « Vous aussi, soyez prêts (à mort), car le Fils de l’homme viendra à l’heure que vous ne pensez pas » (Lc 12, 40).

Après la prière aux cinq Plaies du Christ, ajoutez une prière biblique « Shema Israël », qui vient du Dt 6:4:

« Jésus, mon Dieu, je t’aime de tout mon cœur, de toute mon âme et de toutes mes forces. Maintenant, je perds mon âme pour Toi et pour l’Evangile » (cf. Mc 8, v. 35).

Ensuite, ajoutez la Parole de vie : Un ou deux versets bibliques qui sont à réciter pendant deux semaines.

Au terme de cette pause de prière, faites le signe de la Sainte Croix.

À 9 h, il est utile de se souvenir de la descente de l’Esprit Saint et d’ajouter sept fois la prière suivante :

« Envoyez l’Esprit Saint sur nous », puis vous pourrez dire : « J’accueille le même Esprit que les Apôtres, au jour de la Pentecôte ». Ensuite, nous invoquons lentement le nom de Dieu « Ye-ho-shu-aa-aa-aa » et nous réaliserons ce que nous demandons et qui nous accueillons.

À 12:00, nous nous souvenons aussi de l’Incarnation de la Parole de Dieu, et les catholiques ajoutent la prière de l’Angélus Domini.

À 15:00, nous nous unissons à la mort du Christ pour nous.

Les musulmans observent les arrêts tout au long de la journée à leur manière, mais pour les chrétiens, c’est quelque chose de complètement différent. Les musulmans ne se tournent pas vers notre Seigneur Jésus-Christ, ni vers Son Père. Nous réalisons ici que ceux qui n’honorent pas le Fils n’honorent pas le Père (cf. Jn 5:23).

Il est important pour nous chrétiens de revenir à ce rythme approuvé qu’est la prière chrétienne, tout au long de la journée. Vous, faites de même ! Dieu est à la recherche de personnes qui ont le zèle de la prière. Dieu veut sauver les États-Unis aussi à travers vous !

+ Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr + Timotée OSBMr
Evêques Secrétaires

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie, en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l'apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo-pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Abonnez-vous aux newsletters du PCB


vkpatriarhat.us4.list-manage.com/…4da3e3582e1ecefc&id=c8496b93c3