01:15:26
shazam
2418K
Microcosmos : Le Peuple de l'herbe Le spectateur est projeté dans une nouvelle dimension : on a envie de venir en aide au scarabée sacré, emberlificoté dans un problème apparemment insoluble. Et …More
Microcosmos : Le Peuple de l'herbe
Le spectateur est projeté dans une nouvelle dimension : on a envie de venir en aide au scarabée sacré, emberlificoté dans un problème apparemment insoluble.

Et devant le coléoptère qui s'endort voluptueusement dans une fleur, on songe à ce haïku (composé il y a trois siècles par Basho, l'inventeur des mini-poèmes japonais), qui a directement inspiré les cinéastes :
« Du coeur de la pivoine/ l'abeille sort/ Avec quel regret ! »

Léonard de Vinci disait à ses élèves : regardez un mur lépreux, couvert de salpêtre, dans une cave. Vous verrez des armées, des princes en armure, des visages extraordinaires...

Dans Microcosmos, le quotidien des insectes les plus banals, qu'on croyait bien connaître à travers des dizaines de docus, s'est mis soudain à déborder de richesses inédites.
shazam shares this
1436
Genre : promenade bucolique.
Des chenilles cherchent où faire leur mue. Une araignée collecte des bulles d'air à la surface d'un étang pour construire sa « cloche à plongeur »... Quand les deux scientifiques-cinéastes Claude Nuridsany et Marie Pérennou se penchent sur « le petit peuple de l'herbe », on débarque sur une planète inconnue, peuplée de créatures étranges. Jamais l'aventure quotidienne …More
Genre : promenade bucolique.

Des chenilles cherchent où faire leur mue. Une araignée collecte des bulles d'air à la surface d'un étang pour construire sa « cloche à plongeur »... Quand les deux scientifiques-cinéastes Claude Nuridsany et Marie Pérennou se penchent sur « le petit peuple de l'herbe », on débarque sur une planète inconnue, peuplée de créatures étranges. Jamais l'aventure quotidienne de ces « personnages » n'avait été filmée ainsi : ni leçon de choses ni document scientifique, Microcosmos (un succès exceptionnel dans le monde entier) est d'abord une invitation au spectacle.

En supprimant tout commentaire, les auteurs font surgir une foule d'images venues d'ailleurs. C'est-à-dire... de tout près, dans le champ d'à côté. Ils n'expliquent pas, ils montrent. Mais ils ne se contentent pas d'enregistrer la réalité, ils la mettent en scène. Ils filment les insectes comme des acteurs. D'étonnants mouvements d'appareil collent aux personnages dans leurs déplacements les plus complexes, comme si un cadreur miniaturisé avait travaillé caméra à l'épaule. Epatant !
(telerama.fr)
shazam
apvs
😀 😀 😜
shazam
😎 Il faudrait vraiment 'chercher la petite bête' pour ne pas aimer ! C'est vraiment époustouflant ! www.dailymotion.com/video/x2f5bw_roberto-…
apvs
"époustouflant!" (Gloria.tv)
"Un régal visuel" (association des insectes unis)
😀 👏
Guiharan shares this
22
4) Documentaires TV.
Émissions intéressantes dénichées sur Gloria TV...
Voir aussi ma Sélection de bons FILMSMore
4) Documentaires TV.

Émissions intéressantes dénichées sur Gloria TV...
Voir aussi ma Sélection de bons FILMS
shazam
Les grands petits acteurs, par ordre d'apparition à l'écran, sont :
La coccinelle à sept points…………….
Le paillon Machaon………………….
La chenille Arpenteuse……………..
L’abeille butinant la fleur de sauge……….
La chenille de la Grande Queue Fourchue………..
Les escargots de Bourgogne…………..
La chenille nouveau-née du Papillon Jason………..
L’araignée Argiope………………………..
Le Bombyle (une mouche …More
Les grands petits acteurs, par ordre d'apparition à l'écran, sont :

La coccinelle à sept points…………….

Le paillon Machaon………………….

La chenille Arpenteuse……………..

L’abeille butinant la fleur de sauge……….

La chenille de la Grande Queue Fourchue………..

Les escargots de Bourgogne…………..

La chenille nouveau-née du Papillon Jason………..

L’araignée Argiope………………………..

Le Bombyle (une mouche qui ressemble à un bourdon et qui possède une longue trompe pour le nectar des primevères)……………….

Les chenilles Processionnaires (et dont un certain nombre ont fait une procession il y a quelques semaines, à quelques dizaines de mètres de chez moi)…………….

Les fourmis rousses…………………

Les fourmis moissonneuses (car elle récolte des graines tout autour du nid. Espèce surtout méditerranéenne)………….

Les guêpes Polistes……………….

Le scarabée Sacré (et qui fait rouler sa boulette de shit 🤫 sa boulette de bouse vers un terrier pour pondre un œuf dans sa boulette)……………….

Le Faisan (et qui mangeait des fourmis moissonneuse)…………..

L’araignée d'eau (et qui n’est pas une araignée mais appartient au sous-ordre des punaises (Très rapide. Enfant, je voulais en attraper)………….

Les Notonectes (punaise d’eau croupie, dit aussi abeille d’eau)………….

L’araignée Argyronète…………………………

Les libellules Agrions Jouvencelles……………..

L’abeille Eucera amoureuse de l'orchidée Ophrys (orchidée qui dupe sexuellement 🤐 l’abeille Eucera afin d’être polonisée 😡 )…………..

La plante carnivore Drosera……………

Le scarbée Rinoceros……………..

L’Iule (Mille pattes qui ressemble à un ver de terre)……………..

Les Lucanes cerfs-volants……………

Les chenilles de Bucéphales……………….

Le Diablotin (une tête de monstre de science fiction, l’allure du Phasme, et les armes de la mante relieuse)……………

Le papillon Grand Paon de nuit………………

Le moustique Cousin achevant sa métamorphose……………

A documentary of insect life in meadows and ponds, using incredible close-ups, slow motion, and time-lapse photography. It includes bees collecting nectar, ladybugs eating mites, snails mating, spiders wrapping their catch, a scarab beetle relentlessly pushing its ball of dung uphill, endless lines of caterpillars, an underwater spider creating an air bubble to live in, and a mosquito hatching.