fr.news
11.4K

Un évêque à la retraite, lauréat d'un prix Nobel de la paix sans valeur, accusé d'abus

L'évêque retraité du Timor oriental Carlos Filipe Ximenes Belo, 74 ans, a été accusé par Groene.nl, un hebdomadaire néerlandais oligarchique de gauche, d'avoir abusé d'adolescents et de séminaristes dans les années 1980.

Belo a reçu le prix Nobel de la paix en 1996 pour s'être opposé à l'occupation du Timor oriental par l'Indonésie.

Selon Groene.nl, les allégations étaient largement connues localement. Des "dizaines" de personnes affirmeraient avoir été victimes de l'évêque.

Belo a pris sa retraite en 2002 à l'âge de 54 ans, a réintégré son ordre, les salésiens, et est devenu missionnaire au Mozambique. Il vit aujourd'hui au Portugal.

Les allégations contre Belo étaient apparemment connues du Vatican lorsqu'il a démissionné. Depuis lors, Belo est soumis à une restriction de voyage ordonnée par le Vatican et ne peut pas retourner dans son pays d'origine.

Image: Carlos Filipe Ximenes Belo © wikicommons, CC BY-SA, #newsEibrqvhrpt
Grosminet
Un évêque pédéraste, c'est l'abomination.