Travestis : Pour le Vatican, la décadence est synonyme de "révolution et espoir"

Le 10 août, François a rencontré une quatrième bande de travestis.

Le journal de parti du Vatican OsservatoreRomano.va (propagandiste : Giampaolo Mattei) a qualifié avec enthousiasme cette preuve la plus récente de la décadence du Vatican de "révolution et espoir".

Les complices de François sont Sœur Geneviève Jeanningros, le Père Andrea Conocchia de Torvaianica et le Cardinal Konrad Krajewski.

Les travestis sont des prostitués homosexuels qui propagent le sida, la variole du singe, d'autres maladies et la condamnation éternelle.

C'était la quatrième fois, après le 27 avril, le 22 juin et le 3 août, que Bergoglio encourageait la prostitution homosexuelle.

De manière larmoyante, l'OsservatoreRomano.va dépeint les prostitués avec des expressions comme "grande souffrance" et "fragilité" et fantasme que l'Évangile de Bergoglio "nous dit d'accueillir tout le monde", "tout le monde a de la dignité" etc. - tandis que François s'entoure d'un petit groupe d'amis décadents et de journalistes oligarques et marginalise les catholiques ordinaires.

Image: © Mazur/catholicnews.org.uk, CC BY-NC-ND, #newsQbbofopejr

Etienne bis
Les amis, arrêtons de faire semblant de considérer ce type comme notre successeur de Pierre : Bergoglio, c'est seulement un insupportable fumiste. (Pas du tout comique.)
Il n'y a qu'un problème à son sujet : il faut démontrer une belle magouille pré-conclaviaire et conclaviaire dans sa (pseudo) désignation.
Après ça, l'avenir sera radieux. Et merci à la sainte Famille.
Virginie Fortin shares this
1491
"C'était la quatrième fois, après le 27 avril, le 22 juin et le 3 août, que Bergoglio encourageait la prostitution homosexuelle."
AveMaria44
🤮 🤮 🤮