AveMaria44
1519

Un grand mystère

FIDELITER – Depuis les sacres il n’y a plus de contacts avec Rome ; cependant comme vous l’avez raconté, le cardinal Oddi vous a téléphoné vous disant : « II faut que les choses s’arrangent. Demandez …More
FIDELITER – Depuis les sacres il n’y a plus de contacts avec Rome ; cependant comme vous l’avez raconté, le cardinal Oddi vous a téléphoné vous disant : « II faut que les choses s’arrangent. Demandez un petit pardon au Pape et il est prêt à vous accueillir ». Alors pourquoi ne pas tenter cette ultime démarche et pourquoi vous paraît-elle impossible ?
Monseigneur Lefebvre – C’est absolument impossible dans le climat actuel de Rome qui devient de plus en plus mauvais. Il ne faut pas se faire d’illusions. Les principes qui dirigent maintenant l’Église conciliaire sont de plus en plus ouvertement contraires à la doctrine catholique.
Devant la Commission des droits de l’homme des Nations Unies, le cardinal Casaroli a récemment déclaré : « Je désire m’attarder quelque peu sur un aspect spécifique de la liberté fondamentale de pensée et d’agir selon sa conscience, donc la liberté de religion… L’Église catholique et son Pasteur suprême, qui a fait des droits de l’homme l’un des grands thèmes …More
Ludovic 2Nîm
Deux-trois choses à noter pour ma part. Si vous suivez cette personne, alors vous ne pouvez pas prendre ce qu'il vous plait et mettre de côté ce qui vous déplait ou alors vous faites votre religion à la carte...
« Monseigneur – J’ai toujours mis en garde les fidèles par exemple vis-à-vis des sédévacantistes. Ils disent aussi : la messe est bien, nous y allons.
Oui, il y a la messe. Elle est …More
Deux-trois choses à noter pour ma part. Si vous suivez cette personne, alors vous ne pouvez pas prendre ce qu'il vous plait et mettre de côté ce qui vous déplait ou alors vous faites votre religion à la carte...

« Monseigneur – J’ai toujours mis en garde les fidèles par exemple vis-à-vis des sédévacantistes. Ils disent aussi : la messe est bien, nous y allons.
Oui, il y a la messe. Elle est bien, mais il y a aussi le sermon ; il y a l’ambiance, les conversations, les contacts avant et après, qui font que tout doucement on change d’idées. C’est donc un danger et c’est pourquoi d’une manière générale j’estime que cela fait un tout. On ne va pas seulement à la messe, on fréquente un milieu. »

Il rejette les sédé-vacantistes complètement et a combattu Rome tout en restant fidèle au Pape. Aujourd'hui, il y a toujours un Pape même si la FSSPX reconnait à tort en effet François au lieu de Benoit XVI en vertu du canon 332-2 qui indique qu'une démission sous contrainte est invalide. Par ailleurs, les prophéties des enfants de Fatima et de Saint Pie X rappellent bien qu'il y a un Pape qui doit être assassiné.

Les sédé-vacantistes entrainent les autres dans l'erreur puisqu'il y a bien un Pape et ne suivent donc pas ce Mgr mais combattent par-là les prophéties de Fatima et de Saint Pie X... Quand on commence à manquer de respect à Notre Dame et à un Saint que soi-disant on vénère, c'est très mauvais signe.

Aussi, les sédé-vacantistes encouragent à éviter la mauvaise messe de Paul VI en disant que les sacrements sont invalides tandis que ce Mgr (ainsi que le Cardinal Stieckler ainsi que son assistant le Père Hesse et d'autres) indiquaient bien qu'il s'agit d'une messe bâtarde mais que le sacrement peut être valide si la formule à l'autel pour le sacrement de l'hostie est correctement récitée. Là encore, deux poids deux mesures avec les sédé-vacantistes qui sont extrêmes encourageant d'un bloc à rejeter tous les sacrements de l'Eglise chapeauté par les conciliaires même quand ceux-si peuvent être valides (comme la confession, car nul ne sait le jour ni l'heure cf. Matthieu 24,36-44) au lieu d'aider sainement chacun à grandir dans la foi et à combattre les erreurs modernistes où se situe l'essentiel de l'enjeu pour les âmes...
Ce Mgr permettait qu'on aille assister à cette mauvaise messe à moins que cela risque de nuire à notre foi bien évidemment. Entre rien du tout et une misère, la misère reste préférable et malheureusement c'est bien là où beaucoup de Français se trouvent.

Enfin, ce Mgr dit encore selon votre publication :
« Dernièrement, notre prêtre qui est chargé du prieuré de Bogota, en Colombie, m’a apporté un livre fait sur les apparitions de Bon Successo – du Bon Succès – qui a une église, grande église en Équateur, à Quito, capitale de l’Équateur – et des apparitions qui ont eu lieu à une religieuse d’un couvent de Quito et cela peu de temps après le concile de Trente. C’est donc à plusieurs siècles, comme vous le voyez. Eh bien, la Très Sainte Vierge a dit à cette religieuse – cela a été consigné, cette apparition a été reconnue par Rome, par les autorités ecclésiastiques puisqu’on a construit une magnifique église pour la Vierge dont, d’ailleurs, disent les historiens, le visage de la Vierge aurait été terminé, le sculpteur était en train de terminer le visage de la Vierge lorsqu’il a trouvé le visage de la Vierge fait miraculeusement, cette Vierge miraculeuse est donc là honorée avec beaucoup de dévotion par les fidèles de l’Équateur – et cette Vierge a prophétisé pour le XXe siècle, elle a dit explicitement : « Pendant le XIXe siècle et la plus grande partie du XXe siècle, des erreurs se propageront de plus en plus fortement dans la Sainte Église, mettront l’Église dans une situation de catastrophe absolue, de catastrophe, et les mœurs se corrompront, et la Foi disparaîtra. » Il semble que nous ne pouvons pas ne pas constater et, je m’excuse de continuer ce récit de cette apparition, mais elle parle d’un prélat qui s’opposera absolument à cette vague d’apostasie et à cette vague d’impiété en préservant le sacerdoce, en faisant des bons prêtres. Vous ferez l’application si vous voulez ; moi je ne veux pas la faire, je ne puis pas. J’ai été moi-même stupéfait en lisant ces lignes, je ne peux pas le nier, c’est comme cela, c’est inscrit, c’est imprimé, c’est consigné dans les archives de cette apparition »

Et il est évident qu'il parlait de lui vis à vis de ce que Notre Dame du Bon Succès a annoncé et non d'un sédé-vacantiste qui appartient à un groupe qui se fait sa propre petite po-pote... Quand on conteste Notre Dame de Fatima, Saint Pie X, Notre Dame du Bon Succès, il est temps de se remettre en question surtout si on considère que ce Mgr finalement avait vraiment du bon et surtout raison !... Le sédé-vacantiste est une erreur. Et vous n'aidez pas ses successeurs non plus à sortir de leur erreur à reconnaître François au lieu de Benoit XVI...