Clicks1.1K
fr.news
1

Le fils de l'ancien Premier ministre polonais a été renvoyé de l'état clérical

Tymoteusz Szydło, qui avait été ordonné prêtre en mai 2017 pour le diocèse de Bielsko-Żywiec, a été renvoyé de l'état clérical.

Son ordination avait fait l'objet d'un grand intérêt médiatique car sa mère Beata était le Premier ministre polonais à l'époque. La première messe de Szydło a été retransmise par la télévision catholique Trwam et des personnalités politiques polonaises de premier plan étaient présentes. Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, un protestant, lui avait écrit une lettre de félicitations. Szydło a également célébré une messe dans l'ancien rite.

Il devait commencer son ministère à la paroisse de Saint Maximilien le Martyr à Oswiecim (Auschwitz) en septembre 2019, mais en août, il a annoncé qu'il bénéficiait d'un congé. En décembre, il a déclaré qu'il allait quitter la prêtrise.

Szydło a expliqué dans une déclaration : "Ma réputation de prêtre est brisée par les rumeurs et les spéculations. Je suis également peiné de dire que je n'ai pas été capable de surmonter ma crise de foi et de vocation."

En mars, son nom a disparu de la liste des prêtres disponible sur le site Internet du diocèse de Bielsko-Żywiec. Un porte-parole du diocèse a refusé de commenter en disant qu'il fallait demander directement à Szydło, "ou plus précisément à son avocat - c'est ainsi qu'il le souhaite."

Par le passé, l'avocat de Szydło, Maciej Zaborowski, a démenti les rumeurs selon lesquelles son client "avait un enfant", et a menacé de poursuites civiles ceux qui répandent des ragots sur la vie privée de Szydło.

Aujourd'hui, Szydło travaille chez Bieruń ERG-Folie, un fabricant de films en polyéthylène, dont les actionnaires sont sa mère et Daniel Obajtek, un politicien et homme d'affaires polonais.

#newsLygbnwxclr

blanche52
Triste ...