Clicks979

Coronavirus : 12 réflexions face à la propagande alarmiste

Voici quelques pistes de réflexions au sujet du coronavirus.
– Que sait-on de ce virus qui a pour effet de paralyser des nations entières ? Pas grand-chose. Qui l’a fabriqué ? Est-il vraiment mortel ? Quel est son niveau de dangerosité ? Quel est le taux de mortalité du coronavirus ? Avons-nous à faire à une importante pandémie [1], à une simple épidémie ou à une arme biologique ? Il est, pour l’instant, difficile de répondre avec certitude à toutes ces interrogations. Une chose est en revanche certaine : ce que nous vivons actuellement est en aucun cas le fruit du hasard.
– Le coronavirus provient officiellement de Wuhan en Chine. Mais qui est à l’origine de cette épidémie ? Qui est le responsable de sa propagation en Occident ? Voici quelques éléments de réponse dans cet article qui contrebalance la propagande sioniste visant à accuser la Chine et l’Iran de tous les maux : D’où vient le coronavirus ? De Chine, des États-Unis ou d’Israël ?
– Le déclenchement de cette « grippe chinoise » entre-t-il dans le cadre de la guerre économique menée par les États-Unis contre la Chine ? Ceci est tout à fait plausible, comme l’a analysé le professeur Michel Chossudovsky : Coronavirus COVID-19 : Une fausse pandémie ? Qui est derrière cela ?

– Compétitions sportives stoppées, fermeture d’écoles, d’associations, rassemblements populaires interdits… Les épidémies mortelles de grippe provoquent-elles, chaque année, les mêmes mesures étatiques ? Non, alors pourquoi une telle psychose avec ce coronavirus dont la gravité reste à prouver ? Pour mieux justifier un nouveau vaccin ? Rendre la vaccination obligatoire ?
– La propagande alarmiste des médias dominants sert-elle à légitimer un nouveau vaccin (comparable à celui contre la grippe) [2] ? C’est fort probable. En tout cas, Big Pharma qui a toujours un coup d’avance a déjà tout prévu : Pourquoi Sanofi se lance dans la course au vaccin contre le coronavirus
– À qui profite cette épidémie ? Nous savons que, pour Big Pharma, la santé publique et les vies humaines ne valent rien face aux enjeux économiques. Va-t-on avoir droit à un énième coup du pompier-pyromane ? Déclencher une (fausse ?) pandémie pour apporter ensuite le remède vaccinal ? Là encore, c’est fort probable.
– Tedros Adhanom Ghebreyesus ment certainement sur le taux de mortalité concernant les personnes atteintes du coronavirus. En effet, selon le directeur général de l’OMS, ce nouveau et méconnu virus serait plus dangereux et mortel que la grippe saisonnière. Or pour l’instant, le nombre de morts de la grippe est nettement supérieur aux rares décès dus au coronavirus. Tedros Adhanom Ghebreyesus sèmerait-il volontairement ce vent de panique sur ordre de ses mentors mondialistes ?
– Pour le gouvernement Macron, cette crise du coronavirus tombe à pic : elle est un très bon prétexte pour interdire les manifestations de rue et autres rassemblements contestataires. Au début, cela visait les plus de 5000 personnes. Puis le gouvernement est descendu à 1000, aujourd’hui à 100 et dans certains départements à 50 personnes ! Quid des transports en commun où la population est entassée en très peu de m² ?
Remarquons que certaines manifestations sont tolérées et même encouragées par l’État républicain : la marche pour le climat et les réunions relatives aux élections municipales qui sont, elles, maintenues. Ainsi va la sacro-sainte démocratie…
– Selon Emmanuel Macron, « nous ne sommes qu’au début de cette épidémie. » D’après la marionnette du CRIF et des banques centrales, le coronavirus est « la plus grave crise sanitaire qu’ait connue la France depuis un siècle. » Le président de la république affirme cela alors qu’il n’en sait rien. Hier soir, l’acteur Macron a aussi appelé à « éviter le repli nationaliste » car « ce virus n’a pas de passeport ». Son inquiétant discours a pour effet d’alimenter cette psychose qui a semble-t-il déjà gagné les masses et fait oublier la réforme des retraites adoptée grâce au recours à l’article 49.3.
– La peur est mauvaise conseillère. Elle n’engendre ni la raison et encore moins la vérité. Elle sert les intérêts des puissants de ce bas monde et, dans le cas présent, de l’industrie pharmaceutique qui se soucie très peu de la santé des peuples. Instaurer un climat de terreur permet à l’oligarchie de mieux régner, de soumettre les nations et d’imposer une dictature… sous couvert de démocratie !
– En terme de solution au coronavirus, outre les précautions d’hygiène élémentaires, voici quelques conseils utiles à tout un chacun : Coronavirus : le protocole naturel à diffuser d’urgence
– Cette période de quarantaine où presque tout sera fermé va créer un vide chez nombre d’entre nous. Ce manque peut s’avérer paradoxalement bénéfique pour se recentrer sur l’essentiel : Dieu, la famille, les amis, la prière, l’école à la maison, la lecture de bons livres… des choses saines et non polluantes.

Johan Livernette le 13 mars 2020

[1] Pour la très peu fiable OMS, il s’agit d’une pandémie.
[2] Les effets positifs du vaccin contre la grippe restent toujours à prouver. En revanche, la nocivité de certains vaccins n’est plus à démontrer.

Source
Elie M.
On pourrait tester très largement au lieu de confiner les gens : plus.lesoir.be/…/coronavirus-un-…
DDFG5
Trop de péchés, plus de croyants, tout le monde s'en fiche de Dieu , c'est une juste puniton . .... Nous avons abandonné Dieu, donc il nous laisse "nous débrouiller" sans Lui ... vous allez voir les ce que vous allez voir . l'homme laisser à ses propres forces n'est rien, et le Malin vient aux manettes .. quelle tristesse, Bref.. prions, continuons ...
en recherche
On ne sait même pas les vrais chiffres dans beaucoup de pays, par contre il y a maintenant plus d'infection hors de Chine que en Chine donc c'est une pandémie
Gérard de Majella
@en recherche , Je ne suis pas si sur que vous vis a vis de la Chine , on sais de tout temps que le communisme est le champion du mensonge ils savent cacher la mde aux chats .
gerard57
La "couronne" de nos péchés...
gerard57
C'EST NOTRE PECHE QUI L'A "FABRIQUE" ...