Clicks3.5K
Gloria.TV News
3
The Reality in the Amazon Contradicts Amazon Synod Romanticism. The Reality in the Amazon Contradicts Amazon Synod Romanticism The German Holy Ghost Father Herbert Douteil explained to the German …More
The Reality in the Amazon Contradicts Amazon Synod Romanticism.

The Reality in the Amazon Contradicts Amazon Synod Romanticism

The German Holy Ghost Father Herbert Douteil explained to the German Vatican magazine that the world view of the Amazon Indians is animistic. The 84-year-old priest has been working as a missionary in Cruzeiro do Sul, in western Brazil, since 1979. He explains that the Amazon Indians believe that nature - trees, rivers or the weather - are full of good and bad spirits. Quote: "The Indians are always afraid of getting in troubles with evil spirits or of not worshipping the good spirits enough. Therefore, they experience the Gospel and Christ's dominion over the demons as big liberation.

An "Indian theology" is a European invention

Douteil received his doctorate in Germany and collected cultural artefacts from the Amazon and exhibited them in an ethnological museum. He has published Indian drawings and myths in book form. Nevertheless, he has never heard of an "Indian theology" as presented in the working paper of the Amazon Synod. Quote: "Maybe this exists only in some European universities."

Beer reaches the remotest areas

For Douteil, married priests are - quote - "certainly" no solution to the pastoral problems in the Amazon. Douteil can only imagine that lay catechists would bring Holy Communion to remote areas. He points out that the fight against celibacy is coming from Europe, especially Germany, and is now spilling over into the Amazon region. The priest stresses that even the most remote areas of the Amazon are in no way cut off from supplies and not even in the most remote areas there is a shortage of beer. Douteil therefore asks the question: "Why should we make any less effort regarding the Holy Eucharist?

No inclination of the Indians to become priests

Douteil mentions that among the Indians in his diocese there hasn't been and still aren't those who want to become priests because of a lack of solid religious foundation and a lack of school education.

Does the Vatican want erotic elements in the liturgy?

For Douteil, an "inculturated liturgy" mentioned in the working paper of the Amazon Synod is no realistic proposal. He knows of no element in the present liturgy that would not be accessible to the locals. Conversely, he cannot find anything Indian that should or could be introduced into the Catholic liturgy. He mentions, for example, that Indian dances very often have an erotic background.

The Amazon Indians are environmental exploiters

Douteil also tells how the Indians are destroying the environment for their survival. Their deforestation and clear-cutting are leading to a drop in the groundwater table and to desertification. In view of this destruction, Douteil often warned his people and told them: "Where frogs can no longer live today, you will not be able to live there in a few years' time. And so it came.
AJPM
La RÉALITÉ en AMAZONIE CONTREDIT le ROMANTISME du SYNODE AMAZONIEN
catholique.forumactif.com/t632-news-au-29-decembre-2019
Le père allemand Herbert Douteil a expliqué à la revue allemande du Vatican que la vision du monde des Indiens d'Amazonie est animiste. Le prêtre de 84 ans travaille comme missionnaire à Cruzeiro do Sul, dans l'ouest du Brésil, depuis 1979. Il explique que les …More
La RÉALITÉ en AMAZONIE CONTREDIT le ROMANTISME du SYNODE AMAZONIEN
catholique.forumactif.com/t632-news-au-29-decembre-2019
Le père allemand Herbert Douteil a expliqué à la revue allemande du Vatican que la vision du monde des Indiens d'Amazonie est animiste. Le prêtre de 84 ans travaille comme missionnaire à Cruzeiro do Sul, dans l'ouest du Brésil, depuis 1979. Il explique que les Indiens d'Amazonie croient que la nature - les arbres, les rivières ou le temps - est pleine de bons et de mauvais esprits. Citation : « Les Indiens ont toujours peur d'avoir des ennuis avec les mauvais esprits ou de ne pas adorer suffisamment les bons esprits. Par conséquent, ils font l'expérience de l'Évangile et de la domination du Christ sur les démons comme une grande libération. »

Une « théologie indienne » est une invention européenne

Douteil a reçu son doctorat en Allemagne et a collecté des objets culturels de l'Amazonie et les a exposés dans un musée ethnologique. Il a publié des dessins et des mythes indiens sous forme de livres. Néanmoins, il n'a jamais entendu parler d'une « théologie indienne » telle que présentée dans le document de travail du Synode de l'Amazonie. Citation : « Peut-être que cela n'existe que dans certaines universités européennes. »

La bière atteint les régions les plus éloignées

Pour Douteil, les prêtres mariés ne sont - je cite - « certainement » pas une solution aux problèmes pastoraux de l'Amazonie. Douteil ne peut qu'imaginer que des catéchistes laïcs apporteraient la Sainte Communion dans des régions éloignées. Il souligne que la lutte contre le célibat vient d'Europe, en particulier d'Allemagne, et s'étend maintenant à la région amazonienne. Le prêtre souligne que même les régions les plus éloignées de l'Amazonie ne sont en aucun cas coupées de l'approvisionnement et que même dans les régions les plus éloignées, il n'y a pas de pénurie de bière. Douteil pose donc la question : « Pourquoi devrions-nous faire moins d'efforts en ce qui concerne la Sainte Eucharistie ? »

Pas d'inclination des Indiens à devenir prêtres

Douteil mentionne que parmi les Indiens de son diocèse, il n'y a pas eu et il n'y a toujours pas ceux qui veulent devenir prêtres à cause du manque de fondement religieux solide et du manque d'éducation scolaire.

Le Vatican veut-il des éléments érotiques dans la liturgie ?

Pour Douteil, une « liturgie inculturée » mentionnée dans le document de travail du Synode de l'Amazonie n'est pas une proposition réaliste. Il ne connaît aucun élément de la liturgie actuelle qui ne serait pas accessible aux indigènes. Inversement, il ne trouve rien d'indien qui devrait ou pourrait être introduit dans la liturgie catholique. Il mentionne, par exemple, que les danses indiennes ont très souvent un fond érotique.

Les Indiens d'Amazonie sont des exploiteurs de l'environnement

Douteil raconte aussi comment les Indiens détruisent l'environnement pour leur survie. Leur déforestation et leurs coupes à blanc entraînent une baisse de la nappe phréatique et la désertification. Face à cette destruction, Douteil a souvent mis en garde son peuple et l'a informé : « Là où les grenouilles ne peuvent plus vivre aujourd'hui, vous ne pourrez plus y vivre dans quelques années. Et c'est ainsi que cela s'est produit. »

[Douteil dit des choses vraies et des choses fausses dans une espèce de bouillabaisse conciliaire : cela n'a que peu d'intérêt. Si on veut avoir un véritable point de vue catholique et sans ambiguïté, il faut consulter ce que personne ne consulte plus, et pour cause, savoir, les ANNALES de la PROPAGATION de la FOI. Et là, vous aurez tout, absolument tout.]
Ultraviolet
...and today's prize for "Most Self-Evident News Title" goes to... :D Same is true for all "noble savage" depictions, including the American Indians..
Fr Dan
The best thing for the Church in Germany is to completely abolish the Tax. They have too much money, and that's wrong.