Clicks35

François Ernenwein "La presse chrétienne est un élément apaisant dans le débat public"

RCF-Radio Chrétienne Francophone 22.1.2020 LES MÉDIAS CHRÉTIENS EN PLEINE EXPANSION La présence chrétienne dans les médias est "considérable", assure François Ernenwein, et sa richesse réside …More
RCF-Radio Chrétienne Francophone 22.1.2020 LES MÉDIAS CHRÉTIENS EN PLEINE EXPANSION
La présence chrétienne dans les médias est "considérable", assure François Ernenwein, et sa richesse réside dans la diversité de ses points de vue et de ses formes : vidéos, presse écrite, radio, blog ou encore chaîne télé.

Si la presse chrétienne attire de plus en plus de lecteurs, c'est par son refus d'emprunter le chemin de "l'hystérisation de l'information." Enracinée dans la foi chrétienne, ces médias privilégient la pause, l'attention et la bienveillance, plutôt que la course effrénée au buzz. C'est ainsi que peu à peu, ces médias gagnent en autorité et en crédibilité : le journal La Croix, qui a lancé en octobre un nouvel hebdo, est l'exemple même de cette presse qui résiste aux pressions de l'immédiateté de l'information, pour répondre à la demande sociale de sérieux, et de vérification des données.

POURTANT, LA CONFIANCE DES FRANÇAIS ENVERS LES MÉDIAS EST EN BAISSE
En effet, La Croix a publié son 33e Baromètre de confiance dans les médias, et la confiance semble n'avoir jamais été aussi basse. Le désintérêt des français pour les médias traditionnels s'explique par la recrudescence des "fake news" ou de "l'infox" qui "occupent un espace considérable". Or, l'infox est pour François Ernenwein, un frein à la démocratie fondée sur le dialogue : "Pour discuter il faut être informé raisonnablement."

Les Journées de Saint François de Sales, à Lourdes, offrent la possibilité de répondre à ce souci des français en choisissant de "se mettre à distance de la frénésie", pour réfléchir à un sujet en profondeur. La réponse réside alors sûrement dans ce maître-mot : la proximité.

Si les médias veulent retrouver la confiance des français, cela ne peut se faire que par l'écoute bienveillante.