Clicks407
shazam
1
Confutatis Maledictis – Confusion des méchants Confutatis maledictis, flammis acribus addictis = « Après avoir réprouvé les maudits et leur avoir assigné le feu cruel » Scène extraite du film Amad…More
Confutatis Maledictis – Confusion des méchants

Confutatis maledictis, flammis acribus addictis = « Après avoir réprouvé les maudits et leur avoir assigné le feu cruel »
Scène extraite du film Amadeus (1984) réalisé par Miloš Forman.

Les démentis et mises au point des musicologues et des historiens n'y font rien. Faites le test autour de vous : dans l'imaginaire collectif, le compositeur italien Antonio Salieri (1750-1825) est considéré, au mieux, comme le concurrent illégitime et jaloux de Wolfgang Amadeus Mozart, au pire, comme l'artisan de son décès précoce. Serait-ce la faute du (beau) film de Milos Forman, Amadeus, énorme succès dès sa sortie en 1984 ? Pas seulement.

En 1824, les Cahiers de conversation de Beethoven évoquent, par l'intermédiaire d'Anton Schindler (secrétaire de Beethoven), une crise de folie du vieux Salieri, qui défraie la chronique en s'accusant d'avoir empoisonné Mozart.
Fruit d'un esprit malade, cette auto-inculpation ne repose sur rien de concret.

Le Russe Alexandre Pouchkine n'en écrit pas moins, en 1830, une brève pièce de théâtre, Mozart et Salieri, qui brode sur la thèse de l'assassinat.

Nikolaï Rimski-Korsakov s'en inspire pour son opéra Mozart et Salieri, créé à Moscou en 1898.

Puis l'Anglais Peter Shaffer, en 1979, pour sa pièce Amadeus, base du scénario du film de Milos Forman…
(télérama.fr /musique)
shazam
Orchestre Symphonique de Haguenau
Traduction du Requiem de Mozart :
symphonique-haguenau.com/…raduction-du-requiem-de-mozart

5) Confutatis (chœur)

Confutatis maledictis, flammis acribus addictis. Voca me cum benedictis.
Oro supplex et acclinis, cor contritum quasi cinis : gere curam mei finis.


Après avoir confondu les maudits et leur avoir assigné le feu cruel, appelle-moi parmi les …More
Orchestre Symphonique de Haguenau
Traduction du Requiem de Mozart :
symphonique-haguenau.com/…raduction-du-requiem-de-mozart

5) Confutatis (chœur)

Confutatis maledictis, flammis acribus addictis. Voca me cum benedictis.
Oro supplex et acclinis, cor contritum quasi cinis : gere curam mei finis.


Après avoir confondu les maudits et leur avoir assigné le feu cruel, appelle-moi parmi les élus.
Suppliant et prosterné, je prie, le cœur brisé et comme réduit en cendres : prend soin de ma dernière heure.

6) Lacrimosa (chœur)

Lacrimosa dies illa, qua resurget ex favilla judicandus homo reus. Huic ergo parce Deus. Pie Jesu Domine, dona eis requiem. Amen.

Jour de larmes que ce jour où, de la poussière, ressuscitera le pêcheur pour son jugement.
Pardonne-lui, mon Dieu ! Seigneur, bon Jésus, accorde-lui le repos éternel. Amen.
-

Photos

- Manuscrit original du Requiem : les cinq premières mesures du Lacrimosa dans la « partition de travail ».

En haut à gauche, les parties des cordes de l'introduction,
en bas à droite le début de la phrase vocale et du continuo, tous deux de la main de Mozart.

En haut à droite, la note de donation de Joseph Leopold Eybler pour « le dernier manuscrit de Mozart » à la Bibliothèque de la cour impériale et royale. Joseph Leopold Eybler est un compositeur autrichien, connu pour son amitié avec Mozart.

- Antonio Salieri,

et Wolfgang Amadeus Mozart ou Johannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus Mozart, né à Salzbourg le 27 janvier 1756 et mort à Vienne le 5 décembre 1791.
Mort à trente-cinq ans.