Clicks240
fr.news
4

François : "Certains prélats voulaient ma mort"

"Je sais qu'il y a même eu des réunions entre prélats qui pensaient que le pape était plus gravement malade que ce qui était dit. Ils préparaient le conclave".

Voilà ce que François - qui parle tant de "discernement" - pensait que 53 jésuites slovaques avaient besoin d'entendre lors de sa rencontre avec eux à la nonciature de Bratislava (13 septembre).

"Je suis toujours vivant, malgré le fait que certains voulaient ma mort", a-t-il poursuivi dans la même veine selon le père Antonio Spadaro s'exprimant à LaStampa.it.

#newsFhfgueyyhq

apvs
Et lui, n'a peut-être pas espéré la mort du cardinal Burke, pour s'être ainsi moqué de sa grave maladie ?
Tant qu'il parle de lui, François a la ferveur d'un missionnaire. Quand il s'agit de Dieu : qu'Il lui fasse la surprise d'une partie de baby-foot ou de mini-golf, c'est amplement suffisant.
Etienne bis
Personne ne veut la mort de ce nombriliste médiocre. 🥱 On s'en f... Complètement !
N'empêche que ce serait l'occasion d'un magnifique Libération.😇😉
C'est pourquoi nous attendons avec toute la patience et l'espérance requises. 😊😊😊
apvs
Du fléau de l'Eglise contemporaine, délivrez-nous, Seigneur !
Verminator
pas si vite, son successeur risque d'être encore pire ! Longue vie à Bergog-et-magoglio.