Clicks556

Le démon de la mort veut vous tuer, vos enfants et vous, par le biais de la vaccination /Partie II/

En quatre articles, nous vous présentons une analyse sur la question d’actualité du Covid-19 et du vaccin :

1) Déclaration concernant le Covid-19 et le nouveau vaccin à partir de la position de l’autorité de Dieu

2) Le démon de la mort veut vous tuer, vos enfants et vous, par le biais de la vaccination

3) Un bref diagnostic d’une crise profonde au sein de l’Église

4) Comment vaincre la mort


Chers jeunes, garçons et filles,

Vous voulez fonder une famille, avoir des enfants. Aujourd’hui, cependant, le démon de la mort contrôle la population humaine. À chaque étape de la vie d’un enfant, il cherche à le tuer ou à le mutiler physiquement, moralement et spirituellement. La future mère et le futur père attendent impatiemment l’enfant. Cependant, lors du tout premier contrôle médical, la mère subit une pression extrême pour qu’elle se fasse avorter, car l’enfant risquerait de souffrir du syndrome de Down ou d’autres syndromes, ou encore d’autisme. Mais la réalité est que l’enfant est en bonne santé. La jeune femme enceinte, intimidée par le personnel médical, est exposée à un stress psychologique extrême, et si elle ne trouve pas de soutien avisé auprès de ses parents ou grands-parents et n’entend pas leurs sages conseils, l’enfant devient une victime du démon de la mort. Si elle parvient à résister à cette torture psychologique, elle donne naissance à un enfant en bonne santé. Mais la bataille n’est pas encore gagnée, car le démon de la mort a tout un système qui est prêt afin de mutiler votre enfant pour la vie, effectuant tout cela sous le couvert de phrases nobles et pour le bien de la soi-disant santé. Quant aux différents syndromes ou à l’autisme, ils sont, selon les statistiques, le résultat des vaccins obligatoires que le bébé reçoit peu après la naissance. Les statistiques montrent que l’autisme touchait un enfant sur 5000 en 1986, et un enfant sur 36 en 2019 ! C’est le résultat d’une série de vaccinations insensées qui sont imposées de force comme étant obligatoires, même si elles sont nocives pour la santé et même si elles sont mortelles. Selon ce calendrier de vaccination absurde, votre enfant doit subir plusieurs dizaines de vaccinations obligatoires. Dans le passé, la vaccination contre les maladies infectieuses comme la diphtérie, la coqueluche ou la polio était bénéfique. Aujourd’hui, elle est délibérément dangereuse et nuisible.

L’enquête Cal-Oregon (Californie – Oregon), aux États-Unis, financée par Generation Rescue, s’est concentrée sur les enfants vaccinés et non vaccinés. Cette enquête a recensé un total de 17 674 enfants, et ses conclusions furent les suivantes :

Les enfants vaccinés étaient 120% plus susceptibles de souffrir d’asthme

Les garçons vaccinés étaient 317% plus susceptibles d’avoir un TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité)

Les garçons vaccinés étaient 185% plus susceptibles d’avoir un trouble neurologique

Les garçons vaccinés étaient 146% plus susceptibles d’être autistes

Le démon de la mort a abusé de la vaccination pour le contraire. Au lieu des trois ou quatre vaccinations subies par vos parents ou grands-parents, il existe désormais 100 vaccinations nocives obligatoires aux États-Unis. Gates et Fauci, qui travaillent publiquement pour réduire l’humanité grâce à la vaccination, font déjà pression pour 110 vaccinations obligatoires. Il existe un calendrier de vaccination absurde similaire en Europe. Gates lui-même déclare: «Si nous faisons du bon travail avec les vaccins, nous réduirons la population de 10 à 15%.» Le corps du nouveau-né peut prendre 17,5 microgrammes d’aluminium, mais la quantité d’aluminium dans l’injection que le nouveau-né reçoit est de 250 microgrammes, ce qui signifie qu’elle est 14,3 fois plus élevée que la norme ! Comment les médecins peuvent-ils commettre un tel crime? La raison en est qu’ils doivent se soumettre à l’autorité de l’OMS, qui est maintenant au service du démon de la mort.

Quelles sont les prochaines étapes de ce plan de destruction des enfants ? Après avoir reçu de dangereux vaccins, les enfants de certains pays dits développés, selon l’idéologie du genre, ne doivent plus voir apparaître dans leur acte de naissance qu’ils sont un garçon ou une fille, car ce serait une discrimination. Quelle idiotie ! Quel crime ! Cette folie mondiale organisée, qui remet en question la réalité la plus fondamentale, fait partie de l’agenda de la perte de raison et de conscience : c’est le projet du suicide – du génocide de masse – de l’humanité.

À la maternelle, selon les nouveaux programmes du genre du Nouvel Ordre Mondial (NOM), les garçons sont obligés de jouer avec des poupées et de s’habiller comme des filles, et les filles, en revanche, sont obligées de jouer avec des tracteurs. Mais le pire, c’est qu’on les trompe en leur faisant croire qu’un garçon est une fille et qu’une fille est un garçon, et qu’ils doivent commencer une thérapie hormonale dès que possible. Puis, dans les années suivantes, ils seront contraints de subir une chirurgie de changement de sexe. Ils seront ainsi définitivement paralysés, transformés en épaves humaines qui ne fonderont jamais leur propre famille et ne pourront pas avoir de progéniture. Tel est le but des idéologues de la réduction de l’humanité, derrière lesquels se trouve le démon de la mort sous couvert de hautes phrases sur les droits de l’homme et les droits des enfants. Cette idéologie criminelle du genre est promue à tous les niveaux de l’éducation, et est innocemment qualifiée d’éducation sexuelle.

Si vous avertissez les enfants par rapport à cette manipulation maléfique, il y a un risque que le système de justice pour mineurs intervienne, et que les enfants vous soient définitivement volés avec l’aide de la police. Aucun tribunal ne répondra à vos appels au retour de votre enfant ! Ils traiteront l’affaire comme de la soi-disant violence domestique. Tout cela parce que vous avez dit la vérité à vos enfants et que vous les avez élevés correctement.

Cette législation du NOM, derrière laquelle se trouve le démon de la mort, légalise les crimes contre l’humanité. La société reste silencieuse à ce sujet, elle est donc complice de ces crimes. Le Vatican, cependant, n’est pas silencieux. Le sataniste Bergoglio, qui occupe illégalement la papauté, vous dira, comme il l’a dit aux parents en Irlande, qu’il ne faut pas mettre en garde les enfants contre un mensonge diabolique, mais plutôt les conforter dans ce mensonge et ainsi leur préparer une tragédie qui durera toute leur vie.

Chers jeunes parents, ce n’est pas fini ; ce démon de la mort vous attaque également. L’organisation génocidaire supranationale a introduit des partenariats enregistrés et des mariages sodomitiques avec le droit préférentiel d’adopter des enfants. Il est de notoriété publique que de nombreux homosexuels sont des pédophiles ! Vos pauvres enfants ! La légalisation d’une forme criminelle d’institution contre nature, d’une sorte d’anti-mariage, a abouti au fait que l’institution naturelle de la famille est qualifiée de stéréotype fossilisé qui doit être supprimé. Les pseudo-familles de sodomites ne peuvent ni procréer, ni élever correctement des enfants. Le démon de la mort cherche à dominer et à anéantir l’humanité par la possession démoniaque.

Cependant, le démon de la mort ne s’arrêtera pas là, parce que toutes ses étapes précédentes ont été tolérées et que les peuples et les nations y ont tacitement consenti. Sous les diktats économiques et politiques, les nations individuelles ont été forcées d’adopter des recommandations, des résolutions et des conventions supranationales qui ont changé leur juste législation. Elles ont adopté un plan de mort par étapes – le génocide progressif des individus, des nations et de l’humanité. C’est une malédiction pour la hiérarchie de l’Église, qui se détache du Dieu vivant et s’est ouverte à l’esprit du monde et au paganisme lors du concile de Vatican II. Elle a abandonné l’enseignement de la vérité et de la vie du Christ, et a embrassé l’enseignement hérétique du mensonge et de la mort. Au lieu d’incarner la conscience de l’humanité, le Vatican apostat est devenu une fausse voix qui conduit l’humanité à la mort à la fois temporelle et éternelle. Pourtant, il y a encore beaucoup de prêtres et d’évêques dans l’Église qui sont restés fidèles à l’enseignement du Christ et sont persécutés pour cela.

Fin 2019, le pseudo-pape Bergoglio a intronisé le démon Pachamama et, immédiatement après cela, Sa Majesté le Covid-19 est née et, avec elle, le Nouvel Ordre Mondial (NOM) a pris le pouvoir dans le but de réduire l’humanité de 6 milliards d’individus grâce aux vaccins. Que contiennent ces nouveaux vaccins ?

1. Des substances toxiques qui endommagent gravement le corps.

2. De l’ADN/ARN modifié qui altère le génome humain, ce qui constitue une menace d’annihilation de la race humaine en tant que telle.

3. Des nanoparticules organiques contenues dans de l’hydrogel, qui constitue une forme de puçage à travers lequel vous serez contrôlé. Plusieurs vaccinations obligatoires « volontaires » consécutives sont programmées, et poursuivent l’objectif du démon de la mort : la réduction de 6 milliards de personnes.

Quelle est la position du Vatican concernant cette vaccination génocidaire ? En 2020, le Vatican de Bergoglio a publié des documents promouvant cette vaccination et soulignant : « pour tous » ! En fait, le Vatican boycotte cyniquement tous les avertissements des meilleurs professionnels de la santé.

A présent, chers jeunes amis, vous êtes dans une situation où vous devez porter des masques absurdes et faire face à des tests dits « volontaires » et à des vaccinations dites « volontaires » contre le Covid-19. Les médias et l’Église officielle dirigée par le Vatican vous assureront de la nécessité et de la sécurité de cette vaccination, bien que ces nouveaux vaccins n’aient jamais été testés par des experts réels et désintéressés. Les médias de masse et le Vatican apostat sont complices du génocide planifié de l’humanité !

En ce qui concerne l’aspect volontaire (des tests et des vaccinations), les tests Covid en Slovaquie ont déjà impliqué des sanctions et des menaces selon lesquelles si quelqu’un ne se fait pas tester, il sera licencié, ne recevra aucun soin médical et ne pourra rien acheter. Dans les deux parties suivantes, nous vous dirons où se trouvent les racines de ceci, et à quoi vous devez vous préparer.

+ Élie

Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr + Timothée OSBMr

Evêques secrétaires


Le 22 décembre 2020.

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie, en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l’apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo–pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Abonnez-vous aux newsletters du PCB


vkpatriarhat.us4.list-manage.com/…4da3e3582e1ecefc&id=c8496b93c3