Christmas Campaign: Financial Insights
Clicks811
fr.news
4

Un archevêque français parle "sérieusement" à propos des femmes évêques

Pour devenir évêque, "qu'on soit un homme ou une femme", il faut avoir la capacité "de décider et de diriger", a écrit l'archevêque de Poitiers Pascal Wintzer, France, sur La-Croix.com (25 juin) dans le cadre de la candidature fictive d'Anne Soupa pour devenir archevêque de Lyon.

Quelqu'un doit dire à Wintzer que les femmes ne peuvent pas devenir évêques.

En même temps, il affirme à l'opposé que le pouvoir n'est pas la nature profonde de l'épiscopat parce que les évêques "ne sont pas d'abord des chefs".

Il appelle à une "relecture" du ministère des évêques et à un débat sur les choix et les décisions qui doivent être confrontés de manière sérieuse "tout comme la question soulevée par Anne Soupa est sérieuse".

Il y a un risque que Wintzer ne soit pas pris au sérieux s'il continue à parler ainsi.

Image: Pascal Wintzer, #newsRivdoutdkh

Catholique et Français
Cet archevêque du Poitou est sans doute un ardent mais secret dévot de Notre-Dame de Fatima et il se dit qu'Elle, la Femme parfaite, n'aurait jamais fait toute la ribambelle de co...ries faites par les papes et évêques depuis Vatican II et même avant ! Elle est même venue en 1917 pour le suggérer et le faire comprendre entre les lignes à ce peuple buté. Il ne reste plus à monseigneur du Poitou …More
Cet archevêque du Poitou est sans doute un ardent mais secret dévot de Notre-Dame de Fatima et il se dit qu'Elle, la Femme parfaite, n'aurait jamais fait toute la ribambelle de co...ries faites par les papes et évêques depuis Vatican II et même avant ! Elle est même venue en 1917 pour le suggérer et le faire comprendre entre les lignes à ce peuple buté. Il ne reste plus à monseigneur du Poitou que de crier bien fort avec nous à ces messieurs papes, archevêques et évêques : "Messieurs, écoutez enfin Notre-Dame de Fatima, sans emberlificoter les choses et sans tourner autour du pot !" Comme disait Aragon qui, pour une fois parlait d'or sans savoir : "La femme est l'avenir de l'homme" ? En fait le regrettable sexisme qui sévit à la tête du Catholicisme depuis 2000 ans provient d'une faute originelle dont Notre-Seigneur Jésus-Christ est le premier responsable en prétendant bâtir son Église sur le roc qu'était Pierre et sans voir que sa très discrète Maman qui se tenait discrètement là était bien plus capable car, comme le suggère justement cet archevêque conciliaire, Elle avait, Elle, au plus au point, et bien plus que ce paumé qu'était Pierre "la capacité de décider et de diriger" (sic ?) ! Sûr qu'Elle, au moins, Elle n'aurait pas renié son Fils trois fois devant la vieille ! Comme le disait un jour avec aplomb une religieuse new style à un prêtre que j'ai connu qui prétendait lui démontrer la fausseté de sa position en lui citant une Parole de Notre-Seigneur qui la contredisait : "Il aurait mieux fait de se taire ce jour-là !" Reviens vite, Seigneur, ou plutôt, revenez vite, Notre-Dame, comme Vous voudrez, sur les nuées, à cheval, en fusée, en métro... Ça urge, l'apocalypse : ils sont devenus fous, fous à lier !
Hors de l'Eglise point de salut
Quelle bourde. Toutes les femmes (mères) et féministes vont lui prouver que par leur simple statut d'épouse et mère savent décider et diriger, puisqu'elles le font dans leur foyer tous les jours.il aurait mieux fait de se taire que d'avancer un argument pareil.
AveMaria44
🤮 🤮 🤮
Aube de la Force
Il semblerait que les évêques conciliaires. décident bel et bien, comme des chefs, ils n'hésitent pas à prendre des sanctions contre ceux qui ne se plient pas à leurs caprices d'apostats.,(par exemple, Communion dans la main obligatoire, dictature hygièniste stupide et désarmante, prenant le pas sur l'adoration Eucharistique,etc).