Clicks72
jili22
Cantique "Sainte Anne, Ô bonne Mère" over-blog.fr/…ainte-anne-de-mgr-bertrand-blanchet-107985222.html SAINTE ANNE, Ô BONNE MÈRE, VERS TOI MONTENT NOS CHANTS, ENTENDS NOTRE PRIÈRE ET BÉNIS…More
Cantique "Sainte Anne, Ô bonne Mère"

over-blog.fr/…ainte-anne-de-mgr-bertrand-blanchet-107985222.html
SAINTE ANNE, Ô BONNE MÈRE,
VERS TOI MONTENT NOS CHANTS,
ENTENDS NOTRE PRIÈRE ET
BÉNIS TES ENFANTS.

Ce lieu où ta présence tourne nos cœurs vers Dieu,
nous comble d'espérance en nous montrant les cieux.
Choisie par Dieu le Père, pour nous donner Marie,
que ton exemple éclaire les cœurs qui te supplient.
Fidèle à sa promesse, ton Dieu, ton créateur,
dans toute sa sagesse a regardé ton cœur.
Ta foi, ô bonne Mère, illuminait ta vie
et préparait la terre à l'accueil du Messie.
Tu vins dans ce village au temps choisi par Dieu,
tu donnes témoignage de tout l'amour des cieux.
Du ciel vient ton message au champ du Bocenno,
afin que tous les âges te chantent en ce hameau.
Auprès de la fontaine, au milieu de la nuit,
tu vins comme une reine à la source de vie.
Fidèle à ta prière, reconnaissant ta voix un fils
de cette terre montra toute sa foi.
Le cœur plein d'espérance en voyant le flambeau,
il vécut la présence de l'amour du Très-Haut.
« Suivez donc cette flamme, c'est moi qui vous en prie,
Je suis Madame Sainte Anne, la mère de Marie. »
« Dieu veut qu'en ce village, on vienne pour prier
et dire témoignage du Christ ressuscité. »
Sainte Anne, ô notre Mère, entends nos voix, nos chants,
conduis-les jusqu'au Père, exauce tes enfants.
Avec toute confiance, nous nous tournons vers toi
Soutiens notre espérance, conforte notre foi.
Avec délicatesse, veille sur nos foyers
Que toujours y progressent l'amour et l'unité
Fais vivre nos familles dans la fidélité,
Ta tendresse infinie saura bien les guider
De toute erreur protège le coeur des baptisés
Ecarte d'eux les pièges qui les font prisonniers
Conduis dans l'assurance celui que Dieu choisit,
Maintiens dans l'espérance les hommes au cœur meurtri
Accorde ta tendresse aux pauvres et aux pécheurs,
Qu'à travers eux paraisse l'amour du rédempteur
Des sœurs et frères doutent ou marchent dans le noir
Pour eux, ouvre une route de lumière et d'espoir
Conduis dans ta lumière et dans la vérité,
Celui, comme Pierre, nous guide avec clarté
Maintiens solide et forte la foi des baptisés,
Fais que toujours ils portent amour et vérité.
(d'après le site officiel du Sanctuaire Sainte-Anne d'Auray : sainteanne-sanctuaire.com)

D'hor Mamm Santez Anna (Mamm Itron Varia)
(À notre mère Sainte Anne)

D'hor Mamm Santez Anna
D'an Itron Varia
D'hor Salver benniget
Ni vo fidel bepred

Hor c'halon baour mantret
Gant glac'har hag enkrez
Ni a zo daoulinet
Dirazoc'h-c'hwi, Gwerc'hez

Joa deomp holl kristenien
Gant gouel Santez Anna
A ra joa d'an aelez
O veuliñ Mab Doue

Ni zo gwir gristenien
Krouadurien Doue
Savet en e lezenn
Hag en e garantez

Ni zo gwir gristenien
Prenet gant gwad Jezuz
Maget dre c'hourc'hemenn
Gant e gorf prizius

Gwerc'hez, hor mamm santel,
Roit sikour hepdale
E plegoù ho mantell
Kuzhit ho pugale

Rak c'hwi zo gallouduz
War galon hor Salver
Bezit madelezus
C'hwi zo ur vamm dener.
(d'après le site pagesperso-orange.fr)

Version sur le site du Diocèse de Saint-Brieuc (catholique.fr) :

Refrain
Sainte-Anne, ô bonne mère,
Toi que nous implorons
Entends notre prière
Et bénis tes Bretons.

Pour montrer à la terre
Que nous croyons au ciel,
Notre Bretagne est fière
D'entourer ton autel.

Quand l'erreur se déchaîne
Pour vaincre notre foi,
Puissante souveraine,
Nous espérons en toi.

Protège le Saint Père,
Dont le cœur humble et grand,
Souffre sur le calvaire,
Comme Jésus mourant.

Fais que la Sainte Église
Répande en liberté
Sur la terre soumise
L'auguste vérité.

Que le pauvre village
Et les riches cités
Sous ton doux patronage
Soient toujours abrités.

Ta fille immaculée,
Reine au divin séjour,
À notre âme troublée
Sourit avec amour.

Dis-lui notre misère
Afin que sa bonté
Fléchisse la colère
De Jésus irrité.

O Sainte Anne, ô Marie,
Nos vœux montent vers vous.
Sauvez notre patrie :
Priez, priez pour nous.