Clicks488

L’UE DONNE son AVAL à la CONSOMMATION de VERS

“Des réactions allergiques sont susceptibles de se produire”.

L’UE a officiellement approuvé la vente de vers comme aliments destinés à la consommation humaine.

L’annonce, faite mercredi par l’Agence européenne pour la sécurité alimentaire, indique spécifiquement que les vers de farine séchés, les larves de coléoptères, peuvent être consommés sans danger par les humains, bien que le rapport note également que “des réactions allergiques sont susceptibles de se produire”.
Le rapport indique également que tant que les vers de farine n’ont pas été capables de manger quoi que ce soit pendant 24 heures avant d’être tués, ils devraient pouvoir être consommés en toute sécurité.
Le rapport ajoute que les insectes doivent être bouillis “pour éliminer les agents pathogènes potentiels et réduire ou tuer les bactéries”.
La décision signifiera que les vers peuvent être broyés et utilisés dans les aliments, comme les pâtes et les biscuits, comme sources de protéines, à condition que les pays membres nationaux acceptent l’autorisation.
Ermolaos Ververis, un responsable scientifique de l’unité nutritionnelle de l’EFSA, a déclaré : “Cette première évaluation des risques par l’EFSA d’un insecte en tant que nouvel aliment peut ouvrir la voie à la première autorisation à l’échelle européenne”.

Dans les mois à venir, l’agence espère approuver toutes sortes d’autres insectes destinés à être vendus sous forme de repas, notamment le petit ténébrion, le grillon domestique, le grillon rayé, la mouche noire, le faux bourdon et une sorte de sauterelle.
MIAM MIAM.
L’UE a fait pression pour que les “protéines d’origine animale” remplacent les produits d’origine animale, affirmant que cela sauverait la planète.
L’année dernière, la Commission européenne a annoncé la stratégie “de Farm to Fork (F2F) Strategy” (F2F), la présentant comme un programme “équitable, sain et respectueux de l’environnement” qui se concentrera sur “l’augmentation de la disponibilité et de la source de protéines alternatives telles que les protéines végétales, microbiennes, marines et d’insectes et les substituts de viande”.
Le projet a noté que le programme “ne se fera pas sans un changement dans le régime alimentaire des gens”.
“Le passage à un régime alimentaire plus végétal, avec moins de viande rouge et transformée et plus de fruits et légumes, réduira non seulement les risques de maladies mortelles, mais aussi l’impact environnemental du système alimentaire”, affirme la stratégie.
Le site d’information EURACTIV, centré sur l’UE, a fait remarquer que la politique appelle à manger des insectes, et s’est entretenu avec Constantin Muraru de la plateforme internationale des insectes pour l’alimentation humaine et animale (IPIFF), une organisation à but non lucratif de l’UE qui représente les intérêts du secteur de la production d’insectes.
Muraru a salué l’idée que les humains et les animaux mangent plus d’insectes, en disant qu’il y a “un potentiel énorme”.
“Actuellement, l’UE est fortement dépendante de l’importation d’aliments pour animaux, mais les perturbations de ces derniers mois avec l’épidémie de coronavirus ont rendu de plus en plus évident que nous devons chercher à rendre notre agriculture plus autonome”, a-t-il déclaré.
“Les insectes peuvent être produits localement et constituent une denrée alimentaire très nutritive et riche en protéines qui peut être produite en grande quantité sur une petite surface”, a-t-il ajouté.
L’UE continue de promouvoir l’idée de manger des insectes, son Autorité de sécurité des aliments ayant approuvé la vente d’une série d’insectes en tant que “nouveaux aliments” au début de l’année, ce qui signifie qu’ils sont de plus en plus susceptibles d’être produits en masse pour la consommation humaine.
“Ils ont de bonnes chances de recevoir le feu vert”, a déclaré le secrétaire général de la Plateforme internationale des insectes pour l’alimentation humaine et animale, Christophe Derrien, au Guardian.

twitter.com/…TIV/status/1236320829325168641

L’engouement pour les insectes provient des directives de l’ONU qui “promeuvent les insectes en tant qu’aliments durables à haute teneur en protéines”.
Comme cela a déjà été signalé, la consommation d’insectes a été fortement encouragée par les institutions culturelles et les médias ces dernières années, car les gens sont prêts à accepter des niveaux de vie considérablement réduits dans le cadre de programmes mondiaux désastreux du “Green New Deal”.
Cette situation sera exacerbée par la récession économique attendue, voire la dépression, provoquée par l’épidémie de coronavirus.
C’est pourquoi des publications mondialistes comme The Economist ont promu l’idée de manger des insectes, bien que le genre d’élitistes qui le lisent n’envisagerait pas une seconde de grignoter des grillons ou des vers de farine.
Il n’est pas surprenant que les restaurants n’aient pas beaucoup recours aux hamburgers de vers de farine, connus sous le nom de “bug macs”, ou à la cuisine à base de cricket.
youtube.com/watch?v=0dhCNSODN6A

Que diriez-vous d’une salade pour accompagner vos vers ? Et pourquoi ne pas arroser votre nourriture à base de vers avec un grand verre d’eau usée rafraîchissante ?
Le mois dernier, le Forum économique mondial a publié deux articles sur son site web qui exploraient comment les gens pourraient être conditionnés pour s’habituer à l’idée de manger des mauvaises herbes, des insectes et de boire de l’eau d’égout afin de réduire les émissions de CO2.
Oui, c’est vrai.
Un autre article, également publié sur le site web du WEF, examine comment les gens peuvent être conditionnés à prendre plaisir à consommer des “aliments” qui, à première vue, semblent dégoûtants.
Le “Grand Reset” vise à réduire de façon drastique le niveau de vie de la plèbe, ce qui l’obligera à mettre des insectes, des mauvaises herbes et des eaux usées au menu, tandis que les élites de Davos continueront à se régaler de la meilleure cuisine dans leurs tours d’ivoire.

Source : aubedigitale.com/…val-a-la-consommation-de-vers/

>>> twitter.com/GilbertAveugle

>>> "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !" 🙏

>>> HOLD-UP & Feuille de route de la Tyrannie mondiale

>>> L’ANTÉCHRIST et le TEMPS de la FIN du MONDE d’après les Écritures commentées par les Pères
tournesol
Il y a 40 ans , on trouvait déjà en Belgique des guêpes et asticots en conserve et ce dans un magasin renommé à l époque
Rosa Mystica
Vraiment, vous êtes trop bon. Merci aux oligarques de la nomenklatura européenne de prendre autant soin de nous.
AveMaria44
🤮 🤮 🤮
Claudius Cartapus
Comme ils disent dans le film 1984: DOUBLE PLUS BON !!! 🤗
Grosminet
J'espère mourir avant qu'on me fasse avaler des vers et des asticots.
Olivier L
L’enrichissement gastronomique.