Clicks877
Claude Henri
159

Quiz : Cette image est-elle catholique ?

J'ai eu l'idée de vous proposer un petit jeu suite à une discussion sur l'image du Christ pantocreator dans un autre fil de discussion (Le cardinal de Lyon acquitté veut abandonner son troupeau de toute façon (vidéo)).

Cette image de la Sainte Famille est-elle catholique? Est-ce une représentation conforme à l'enseignement de l'Église? J'attends vos commentaires, je vous ferai part des miens un peu plus tard.

apvs
Et il faut également savoir écouter le profond silence d'amour qui se dégage de cette belle icône : en effet, pour dire "je t'aime" à un être cher, on peut faire beaucoup de bruit, beaucoup de démonstration verbale... là où un simple geste est infiniment plus parlant, et plus chaste par sa sobriété.
Combien j'apprécie ce geste sobre de saint Joseph, manifestant toute la force de son amour envers …
More
Et il faut également savoir écouter le profond silence d'amour qui se dégage de cette belle icône : en effet, pour dire "je t'aime" à un être cher, on peut faire beaucoup de bruit, beaucoup de démonstration verbale... là où un simple geste est infiniment plus parlant, et plus chaste par sa sobriété.
Combien j'apprécie ce geste sobre de saint Joseph, manifestant toute la force de son amour envers son épouse qui ne pouvait en être plus digne, sans vain bruit qui blesserait la contemplation, ce geste rassurant qui console le coeur douloureux, qui embaume de la bonne odeur de la vraie charité, qui sait donner le bon exemple du tendre amour sans porter atteinte à la chasteté.
Merci saint Joseph, pour votre cœur de tendre et chaste époux, tout uni au Cœur Immaculé de Marie votre sainte épouse ! Merci de nous conduire par elle à Jésus, le fruit béni de ses entrailles +
apvs
"Le mystère de la souffrance n'a rien à voir avec cette icône".
On touche ici aux confins de l'hypocrisie, ou de l'ignorance crasse du mystère de notre rédemption : cette icône a TOUT à voir avec le mystère de la souffrance, qui se dépeint spécialement sur les traits de la Vierge , de manière évidente, comme sur ceux de saint Joseph, ce qui leur confère cette expression de gravité ( et comme …More
"Le mystère de la souffrance n'a rien à voir avec cette icône".
On touche ici aux confins de l'hypocrisie, ou de l'ignorance crasse du mystère de notre rédemption : cette icône a TOUT à voir avec le mystère de la souffrance, qui se dépeint spécialement sur les traits de la Vierge , de manière évidente, comme sur ceux de saint Joseph, ce qui leur confère cette expression de gravité ( et comme déjà développé dans les précédents commentaires)

Et le bon saint Joseph remplit ici son rôle de très tendre consolateur de son épouse immaculée, avant que celle-ci en soit privée par la mort de son époux.

Autre argument complètement tordu et hypocrite du pseudo :

" Ah oui mais là c'est pas possible : parce qu'on dirait vraiment, d'après leur pose, que Marie et Joseph forment un couple uni dans la chair, cela prête outrageusement à confusion, CE N'EST PAS CATHOLIQUE ! "
Sauf qu'à ce compte là : LES CRUCIFIX EUX NON PLUS NE SONT PAS CATHOLIQUES !
En effet, rien ne peut apparemment distinguer le Christ cloué à la Croix d'un SIMPLE HOMME comme tous les autres, et plus encore, D'UN CRIMINEL CHARGÉ DES PLUS LOURDES FAUTES :
OR, LE CHRIST ETANT DIEU ET HOMME, CONCLUONS QUE LES CRUCIFIX QUI NE LE SUGGÈRENT PAS EXPLICITEMENT SONT ÉQUIVOQUES, ET MÊME HÉRÉTIQUES.
🤦 🤦 🤦

(Vraie) conclusion : que ce soit pour contempler fructueusement un crucifix ou une icône, IL FAUT LA FOI CATHOLIQUE, et non pas de vagues intuitions basées sur ses propres constatations.
avecrux.avemaria
Papillon ! @Spina Christi 2 ! Hein ? 🤨 Tu likes sa comparaison qui se veut être percutante ? Révélatrice ? Pfff.... puisqu' @apvs parle du Crucifié.... Poussons la reflexion jusqu'au bout 😉 Et Marie ? Et Joseph ? Qu'est-ce qui permet de les distinguer des autres parents ? 😇 Ridicule.
avecrux.avemaria
Bon ! Je vais commencer par ce court extrait du Grand Saint Grégoire de Naziance :

"LE SEIGNEUR A REUNI EN JOSEPH, comme dans un soleil, tout ce que les saints ont ensemble de lumière et de splendeur".

Dixit @apvs : Oui, il faut l'affirmer : beaucoup crurent que la grossesse de la Vierge Marie venait de saint Joseph. Si ces deux saints avaient toujours gardé une distance rigide et glacée, …
More
Bon ! Je vais commencer par ce court extrait du Grand Saint Grégoire de Naziance :

"LE SEIGNEUR A REUNI EN JOSEPH, comme dans un soleil, tout ce que les saints ont ensemble de lumière et de splendeur".

Dixit @apvs : Oui, il faut l'affirmer : beaucoup crurent que la grossesse de la Vierge Marie venait de saint Joseph. Si ces deux saints avaient toujours gardé une distance rigide et glacée, une trop grande et constante réserve l'un vis-à-vis de l'autre, cela aurait été plus que bizarre aux yeux des autres...


AveCrux.AveMaria : Je me passe de commentaires. Pfff....
apvs
Oh Vévé ! Allez, un petit commentaire, un petit commentaire, un petit commentaire :))))) 😁
apvs
Apfffffff :)))))) 😀
One more comment from apvs
apvs
😘
apvs
Et voici un "bonbon" pour vous, @Parce nobis, ainsi que pour tout lecteur éclairé et de bonne volonté :

"Lorsque la bonté de Dieu choisit quelqu’un pour une grâce singulière, elle lui donne tous les charismes qui sont nécessaires à sa personne ainsi qu’à sa fonction, charismes qui augmentent fortement sa beauté spirituelle. Cela s’est vérifié tout à fait chez saint Joseph, père présumé de …
More
Et voici un "bonbon" pour vous, @Parce nobis, ainsi que pour tout lecteur éclairé et de bonne volonté :

"Lorsque la bonté de Dieu choisit quelqu’un pour une grâce singulière, elle lui donne tous les charismes qui sont nécessaires à sa personne ainsi qu’à sa fonction, charismes qui augmentent fortement sa beauté spirituelle. Cela s’est vérifié tout à fait chez saint Joseph, père présumé de Notre Seigneur Jésus Christ, véritable époux de la Reine du monde. Le Père Éternel l’a choisi pour être le nourricier et le gardien fidèle de ses principaux trésors : de son Fils et de son Épouse, fonction qu’il a remplie très fidèlement. Aussi le Seigneur lui a-t-il dit : « Bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton Maître!». Si tu compares Joseph à tout le reste de l’Église du Christ, n’est-il pas l’homme particulièrement choisi, par qui, sous le couvert de qui le Christ est entré dans le monde, de façon régulière et honorable ? Si donc toute l’Eglise est débitrice envers la Vierge Marie, parce que c’est par elle qu’elle a pu recevoir le Christ, après Marie, c’est à saint Joseph qu’elle doit une reconnaissance et un respect sans pareil. C’est en lui que les Patriarches et les Prophètes reçoivent le fruit promis. Lui seul a possédé en réalité ce que la bonté de Dieu leur avait promis. Il ne faut pas en douter : l’intimité, le respect que le Christ, pendant sa vie humaine, a porté à Joseph, comme un fils à l’égard de son père, Il n’a pas renié tout cela au ciel, Il l’a plutôt enrichi et achevé... Souviens-toi donc de nous, bienheureux Joseph, par ta prière intercède auprès de ton Fils présumé, le Christ ; rends-nous favorable également la Vierge Marie, la Mère de Celui qui vit pour les siècles ! "

Saint Bernardin de Sienne : 1380-1444 Toscane italie
apvs
Et de même :

l’intimité, le respect que la Vierge Marie, pendant sa vie humaine, a porté à Joseph, comme une véritable épouse à l’égard de son très chaste époux, elle n’a pas renié tout cela au ciel, elle l’a plutôt enrichi et achevé...
Parce nobis
@apvs

Je vous remercie d'avoir posté ce magnifique enseignement de Saint Bernardin de Sienne qui formule parfaitement ce que j'avais compris de Saint Joseph par la prière.

Saint Joseph, priez et intercédez pour nous.
Nous vous remercions pour toutes les grâces accordées par votre entremise, vous Notre Fidèle Défenseur au Ciel.
apvs
Et que le lecteur un tant soit peu objectif le vérifie par lui-même : il y a dans mes commentaires immédiatement en dessous, au minimum une dizaines d'arguments imparables, qui attendent le début d'un commencement de réponse de la part de mon fébrile adversaire, qui surement débordé et déconfit, ne sait plus qu'ignorer piteusement la discution, semblable au cheval de trait dont la peur ne peut …More
Et que le lecteur un tant soit peu objectif le vérifie par lui-même : il y a dans mes commentaires immédiatement en dessous, au minimum une dizaines d'arguments imparables, qui attendent le début d'un commencement de réponse de la part de mon fébrile adversaire, qui surement débordé et déconfit, ne sait plus qu'ignorer piteusement la discution, semblable au cheval de trait dont la peur ne peut être domptée qu'à moins qu'on lui mette des œillères.
Mais las : je connais la suite d'avance, et attend de pied ferme les rodomontades qu'il va encore produire.
Gageons que cela ne fera pas passer son irritation très visible contre moi, qui a osé dénicher son erreur.
apvs
Par parenthèse : je ne sais pas comment les théologiens nomment le culte que l'ont porté à saint Joseph, qui ne peut pas être d'hyperdulie, puisque le rendre à la sainte Vierge est indispensable au salut, et que saint Joseph n'est ni "immaculé conception" , ni père biologique du Dieu fait homme.
Néanmoins, en tant que père adoptif de Dieu Lui-même, et en tant que saint incomparable aux autres, …
More
Par parenthèse : je ne sais pas comment les théologiens nomment le culte que l'ont porté à saint Joseph, qui ne peut pas être d'hyperdulie, puisque le rendre à la sainte Vierge est indispensable au salut, et que saint Joseph n'est ni "immaculé conception" , ni père biologique du Dieu fait homme.
Néanmoins, en tant que père adoptif de Dieu Lui-même, et en tant que saint incomparable aux autres, semblable au soleil comparé aux étoiles, Joseph est le seul d'entre les saints dont le culte ressemble au culte d'hyperdulie rendu à sa très sainte Épouse.

Il est à noter que mon contradicteur ne connait même pas la prière de l'Ave Joseph, ne l'ayant donc jamais pratiquée, et refusant au moins implicitement d'admettre que la sainte Eglise catholique a bien désigné saint Joseph comme " CELUI QUE LA GRACE DIVINE A COMBLÉ ", "BÉNI ENTRE TOUS LES HOMMES", ce qui le rend on ne peut plus assorti avec la sainte Vierge.

Comme un désespéré, le pseudo rassemble ses dernières forces flageolantes pour s'opposer à ce que "la sainteté de Joseph lui ait été fournie clef en main " - comme c'est mal dit, uniquement pour le discréditer aux yeux des hommes ! -

Ainsi, il prêche :

- contre saint Grégoire de Naziance, par lui cité, qui dit précisément ceci :


"LE SEIGNEUR A REUNI EN JOSEPH, comme dans un soleil, tout ce que les saints ont ensemble de lumière et de splendeur".

- Contre sainte Thérèse de Lisieux, dont il est décidément le faux disciple, elle qui affirme qu' " il a plus au Bon Dieu d'enlever d'avance les obstacles de dessous mes pieds, afin que je ne tombe pas dans le péché. Quel père aime d'avantage son enfant ? Celui qui le laisse faire une chute pour son éducation, ou bien celui qui va au-devant de lui pour prévenir d'avance sa chute en enlevant tout ce qui pourrait le faire trébucher ? C'est bien le second, et c'est comme cela que le Bon Dieu m'a aimée. "
( citation de mémoire)

Non, ni la sainte Vierge, ni saint Joseph, ni la petite Thérèse, n'ont reçu leur sainteté exceptionnelle "clef en main comme un produit fini" de la part du Bon Dieu. Mais si Celui-ci ne les avait pas aimé d'un amour de prédilection et favorisé des plus précieux dons de sa sainte grâce, RIEN, AUCUN EFFORT, N'AURAIT PU LES CONDUIRE À CES SOMMETS DE L'AMOUR.

Donc : "Clef en main" ? Oui, en un certain sens, TOUS, nous jouissons, non d'une sainteté acquise ( comme le voudraient certains pseudos ) à la force des poignets, mais d'une sainteté "clef en main et en devenir", quoi que l'expression soit très malheureuse, acquise par les mérites du Christ sur la croix. Et c'est nous qui détruisons ou qui consentons à faire grandir cette sainteté, non comme nous l'imaginons, mais selon la volonté de Dieu.
Parce nobis
Bonjour @apvs,

Voici deux bonbons pour vous
www.youtube.com/watch

Début à partir de 1mn30
www.youtube.com/watch

ite ad Ioseph !
Tout comme vous je prie quotidiennement l'Ave Joseph.
J'ai une grande dévotion pour Saint Joseph auquel nous devons tant !
Il est un ami de notre âme, un conseiller sûr.
Notre Seigneur et sa Très Sainte Mère ont une reconnaissance éternelle envers lui
"Lumiè…More
Bonjour @apvs,

Voici deux bonbons pour vous
www.youtube.com/watch

Début à partir de 1mn30
www.youtube.com/watch

ite ad Ioseph !
Tout comme vous je prie quotidiennement l'Ave Joseph.
J'ai une grande dévotion pour Saint Joseph auquel nous devons tant !
Il est un ami de notre âme, un conseiller sûr.
Notre Seigneur et sa Très Sainte Mère ont une reconnaissance éternelle envers lui
"Lumière des Patriarches,
Premier des Saints de DIEU,
Terreur des démons !"
apvs
Cotignac ! Un lieu à visiter absolument, car il est indispensable pour comprendre la mission divine de notre beau pays ! Merci cher ami. C'est heureux que certains se refusent comme vous à ignorer superbement les mystères de leur religion catholique. Oui, vous faîtes bien de le rappeler à la suite de sainte Thérèse d'Avila et tant d'autres saints, qui lui adressent avec ferveur leur "Ave" : Ite …More
Cotignac ! Un lieu à visiter absolument, car il est indispensable pour comprendre la mission divine de notre beau pays ! Merci cher ami. C'est heureux que certains se refusent comme vous à ignorer superbement les mystères de leur religion catholique. Oui, vous faîtes bien de le rappeler à la suite de sainte Thérèse d'Avila et tant d'autres saints, qui lui adressent avec ferveur leur "Ave" : Ite ad Joseph ! 😇 🤗
apvs
« apvs » dans une sorte de fuite en avant délirante et jusqu’au-boutiste, semble nier
Oui, donc en réalité : pseudo a compris qu'il a définitivement perdu le match, et ne pouvant plus affronter un seul de "mes" arguments, qui sont en fait ceux de l'Ecriture et de la Tradition, il n'a plus qu'à se réfugier dans ses habituelles prouesses de détournement d'attention sans intérêt. "Ouais il a fait …More
« apvs » dans une sorte de fuite en avant délirante et jusqu’au-boutiste, semble nier
Oui, donc en réalité : pseudo a compris qu'il a définitivement perdu le match, et ne pouvant plus affronter un seul de "mes" arguments, qui sont en fait ceux de l'Ecriture et de la Tradition, il n'a plus qu'à se réfugier dans ses habituelles prouesses de détournement d'attention sans intérêt. "Ouais il a fait çaaaaa, oh et puis il a fait ciiiiii !!! "
Et s'il commençait par moucher son nez, ça irait peut-être mieux ? :))


Marie n’était de toute évidence pas une épouse ordinaire, quoi qu’en dise parfois absurdement « apvs » pour sauver à tout prix son point de vue péremptoire et "dictatorial".

Et voici pseudo qui prend la fuite devant celle qui pourtant semblait lui servir jusque là de guide infaillible, et qu'il espère maintenant pouvoir remiser au plus profond des placards, mais peine perdue :
" C'EST PAR LA VOIE COMMUNE, INCOMPARABLE MÈRE, QU'IL TE PLAÎT DE MARCHER POUR NOUS GUIDER AU CIEL".
Ainsi parle très justement sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, reniée aujourd'hui tout comme l'Évangile par son pseudo mentor.

Comme toutes les femmes de sa génération, la Vierge sainte se maria le moment venu, et devint donc véritablement l'épouse d'un homme, qui respecta son vœu de virginité, étant lui-même tout virginal ( comme développé ailleurs )
comme toutes les autres, elle conçue un enfant, et si ce fut par l'opération de l'Esprit Saint, nul, excepté Joseph, puis Elizabeth et Zacharie, ne le sut avant 30 ans,
Avec Joseph son époux, elle se soumit à la loi ordonnant le ressencement, et comme tous les pauvres, elle subit le manque de moyen et le rejet, et alla accoucher dans une humble crèche dans le froid hivernal,
Comme toutes les jeunes mères, elle du envelopper de langes son bébé, l'allaiter, se soucier de son manque de confort, et comme une pauvre toute simple, elle du compter sur l'aide d'autrui ( les bergers ) afin de pouvoir décemment s'en occuper.
Comme toutes les femmes hébraïques, elle se soumit avec Joseph au rite de la purification, elle la Toute Pure qui n'en avait pas besoin, et elle accomplit la loi de Moïse qui voulait que tout premier né soit offert à Dieu, racheté par l'offrande de deux jeunes colombes.
Comme toute personne persécutée, elle du fuir devant un cruel ennemi avec Joseph et l'Enfant Jésus vers une autre contrée, pour s'y mettre à l'abri de sa colère sanguinaire.
Comme toute citoyenne hébraïque, elle n'eût de cesse de pouvoir revenir habiter son pays, sa ville, ce qu'elle put faire à la mort du tyran.
Comme toutes les mères, elle chanta des berceuses à son bébé, le changea, l'éduqua patiemment, le vit grandir et se développer comme un homme véritable, sans péché.
Comme un couple véritable, Marie et Joseph s' aimerent et se soutinrent dans toutes les adversités, qui furent si nombreuses malgré que les anges les accompagnèrent de leurs indications de la part de Dieu.
Comme un couple véritable et ordinaire, Marie resta chez elle pour s'occuper de la maison et de l'Enfant, Joseph son mari subvint par son travail de charpentier à la subsistance matérielle de la Sainte Famille, pendant 30 longues années de vie cachée.
Comme toutes les familles, et tellement plus encore, l'Enfant Jésus fit la joie et l'allegresse de ses parents qui l'aimaient plus que tout au monde.
Comme une mère véritable et ordinaire, Marie se réjouit que Joseph apprenne son propre métier à son Fils Jésus qui devenait un homme accomplit, reconnut homme à son aspect et à ses coutumes, alors qu'il était bien véritablement Dieu.
Comme toute mère ordinaire, elle emmena son fils qui venait d'avoir douze ans afin qu'il passe au Temple l'examen de sa majorité.
Comme toute mère ordinaire, Marie chercha son fils qui avait disparu, lors du pèlerinage-retour : d'abord avec confiance, parmi ses proches et ses amis, puis avec une angoisse fort compréhensible, retournant sur ses pas jusqu'à Jérusalem.
Comme une épouse ordinaire, Marie souffrit une terrible angoisse avec son époux Joseoh, pendant les trois jours où elle chercha avec lui Jésus, sans le trouver.
Comme une mère ordinaire, Marie ne comprit pas tout de suite ce que son Fils lui disait pour se justifier d'avoir échapper à la surveillance pleine d'amour de ses chers parents.
Comme une épouse ordinaire, Marie eût autorité sur l'Enfant Jésus qui, quoi que Dieu, lui était soumis ainsi qu'à Joseph, son père adoptif.
Comme une épouse ordinaire, Marie fut en toute chose soumise à son mari, le véritable patriarche familial.
Comme une épouse ordinaire, Marie souffrit intimement, douloureusement, de la perte de son cher époux, qui lui avait donné durant sa vie tout le réconfort de sa tendresse, son soutient indéfectible, son amour sans borne.
Comme une véritable mère, Marie souffrit de devoir se séparer de son Fils Jésus se préparant à sa mission de Sauveur : comme une femme aimant son enfant, elle fit tout pour pouvoir le rejoindre le plus souvent possible sur la route, devenant elle-même comme une humble disciple.
Et que dire des souffrances indicibles qu'elle endura en voyant l'Auteur de la Vie, son Fils bien-aimé, suspendu a l'infâme gibet de la croix ?
Nul ne saurait décrire les souffrances corédemptrices de l'Agnelle qui s'offrait avec l'Agneau, la chair de sa chair, pour le salut des pécheurs...
Mais c'étaient pourtant des souffrances qui la rendaient semblable à toutes les mères auquelles on tue un enfant sous leurs yeux.
apvs
Épouse et mère, Marie le fut donc dans toute la force du terme, de manière virginale.
Et cela ne pouvait être autrement, car d'elle, devait naître L'HOMME VÉRITABLE, QUI SERAIT EN MÊME TEMPS LE FILS DU PÈRE ETERNEL, vrai homme et vrai Dieu.
Voulant se faire l'un de nous et prendre véritablement notre condition d'esclave, le Christ a donc choisit de naître virginalement au sein D'UNE VRAIE …
More
Épouse et mère, Marie le fut donc dans toute la force du terme, de manière virginale.
Et cela ne pouvait être autrement, car d'elle, devait naître L'HOMME VÉRITABLE, QUI SERAIT EN MÊME TEMPS LE FILS DU PÈRE ETERNEL, vrai homme et vrai Dieu.
Voulant se faire l'un de nous et prendre véritablement notre condition d'esclave, le Christ a donc choisit de naître virginalement au sein D'UNE VRAIE FAMILLE HUMAINE, qui n'aurait rien d'extraordinaire que ceci :
- la virginité absolue des époux, laissant la conception du Verbe à l'opération de l'Esprit Saint
- la sainteté absolue des époux dans l'amour, de sorte qu'ils puissent servir de modèle universel à tous les époux de toutes les générations, et leur sainte Famille de modèle à toutes les familles chrétiennes jusqu'à la fin des siècles.

Modèle parfait : CAR IL N'Y A PAS PLUSIEURS CHOIX. SOIT UN COUPLE EST FÉCOND ET ACCUEILLE UN ENFANT, SOIT IL NE L'EST PAS ET RESTE SEUL. Peu importe le mode de fécondité : un couple est un couple en vue d'accueillir un enfant.

Ainsi, Marie et Joseph servent aussi bien de modèle à ceux qui ont la chance de pouvoir procréer, qu'à ceux qui adoptent, car ils sont stériles, mais non de cœur ! Tant il est vrai que la plus grande fécondité est celle de l'amour. Et ce fut celle de saint Joseph et de sa très chaste épouse, qui continuent d'adopter des milliards d'êtres humains sur la terre, jusqu'à la consommation des siècles.
Catholique et Français
"...et comme tous les pauvres, elle subit le manque de moyen et le rejet, et alla accoucher dans une humble crèche dans le froid hivernal,..." : cher ami, je ne sais pas s'il affirmait cela de lui-même où s'il l'avait appris d'un saint ou d'un docteur, mais l'abbé de Nantes disait que Notre-Dame n'avait pas mis au monde Notre-Seigneur dans une crèche à cause de la trop grande pauvreté de la …More
"...et comme tous les pauvres, elle subit le manque de moyen et le rejet, et alla accoucher dans une humble crèche dans le froid hivernal,..." : cher ami, je ne sais pas s'il affirmait cela de lui-même où s'il l'avait appris d'un saint ou d'un docteur, mais l'abbé de Nantes disait que Notre-Dame n'avait pas mis au monde Notre-Seigneur dans une crèche à cause de la trop grande pauvreté de la Sainte Famille, comme la plupart l'imaginent; saint Joseph (et son Epouse) auraient refusé que cette Naissance à nulle autre pareille ait lieu dans une hôtellerie (Luc II, 7), non parce que ce lieu public était complet et "refusait du monde" mais parce qu'il n'y avait "pas de place pour Eux" dans cet établissement peut-être troublé par des "fêtards", de "joyeux buveurs" ou de trop prosaïques occupations pour que le nouveau Matin du Monde se lève avec toute la modestie, la pureté, l'humilité, la douceur, le calme, la paix et la dignité requis par le Ciel.
apvs
Et j'en profite pour vous le dire, cher ami : il avait de très justes intuitions concernant la sainte Vierge, intuitions tournées en ridicules par un pseudo à raz de terre, dont c'est la profession sur ce site ! Je vous en toucherais un mot à d'occasion +
Catholique et Français
Merci de votre bonté et de votre indulgence ! Bonne et sainte journée à vous ! Et que la "divine" Marie nous garde sous son Manteau !
apvs
🤗 😇 👍
Psaume 62
« apvs » dans une sorte de fuite en avant délirante et jusqu’au-boutiste, semble nier contre l’évidence qu’en écrivant cette phrase : "Il a sûrement eut des moments de péchés durant son adolescence... " il a déformé mensongèrement mon propos ainsi que tout lecteur attentif peut le constater.

Acculé, il ne voit pas d’autre issue à présent que de minimiser la portée de l'expression traditionnelle …More
« apvs » dans une sorte de fuite en avant délirante et jusqu’au-boutiste, semble nier contre l’évidence qu’en écrivant cette phrase : "Il a sûrement eut des moments de péchés durant son adolescence... " il a déformé mensongèrement mon propos ainsi que tout lecteur attentif peut le constater.

Acculé, il ne voit pas d’autre issue à présent que de minimiser la portée de l'expression traditionnelle et profonde « épouse inépousée » qui avant d’être un jeu de mot signifie surtout la consécration spéciale et perpétuelle de l’Immaculée Marie à l’Esprit-Saint - dont elle est l'humaine épouse à nulle autre pareille - Esprit-Saint qui suscita en son sein l’Enfant Jésus. Marie n’était de toute évidence pas une épouse ordinaire, quoi qu’en dise parfois absurdement « apvs » pour sauver à tout prix son point de vue péremptoire et "dictatorial".

Acculé devant la mise en évidence du fait qu’il ne s’agit pas seulement dans cette icône d’une simple main posée sur une épaule, il se voit à présent contraint de renverser malhonnêtement la charge de la preuve quant à ce point central, alors qu’il lui revenait de prouver qu’une seule oeuvre catholique sacrée du passé ait déjà représenté l’amour pur et grand unissant Joseph et Marie à la façon de cette icône contemporaine, c’est-à-dire selon une gestuelle intime d’époux ordinaires.

Acculé, il me fait dire qu’il a opposé ces deux icônes, l’une prétendument catholique, l’autre « orthodoxe », alors que j’ai dit qu’il avait tenté d’opposer la tradition catholique sacrée à la tradition « orthodoxe » sacrée sur notre point tant débattu en dévalorisant cette dernière et en ayant laissé entendre faussement que la tradition catholique artistique sacrée des derniers siècles se serait différenciée sur ce point d’avec la tradition sacrée "orthodoxe" lors même qu’il n’en a rien été ... jusqu’à preuve du contraire, non apportée à l’heure qu’il est. On suppose d’ailleurs que « apvs » ait déjà cherché désespérément et en vain cette preuve manquante....
apvs
😀 😀 😀 c'est vrai ! J'ai eu l'outrecuidance de résumer de manière fort correct la pensée calamiteuse, et donc désormais pleinement assumée et revendiquée, du pseudo 62 :
"Il a sûrement eutdes moments de péchés durant son adolescence... "

Or, mes vraies paroles sont celles-ci : « Il n’est pas impossibleau regard de la Foi catholique que saint Joseph, qui est né dans la faute originelle, ait …More
😀 😀 😀 c'est vrai ! J'ai eu l'outrecuidance de résumer de manière fort correct la pensée calamiteuse, et donc désormais pleinement assumée et revendiquée, du pseudo 62 :
"Il a sûrement eutdes moments de péchés durant son adolescence... "

Or, mes vraies paroles sont celles-ci : « Il n’est pas impossibleau regard de la Foi catholique que saint Joseph, qui est né dans la faute originelle, ait pu commettre durant son existence, durant son adolescence en particulier, des péchés en pensée, pour légers fussent-ils, contre la vertu intégrale de pureté.
" L'erreur est humaine, y persévérer est proprement diabolique".

Marie était une épouse, ainsi que le dit l'Évangile : "Ne crains pas de prendre chez toi Marie, ta femme".

"Inépousée" est "un saint jeu de mot", car la réalité est celle-ci : MARIE FUT TRÈS CHASTEMENT ÉPOUSÉE PAR JOSEPH.
"Inépousée" est employé ici pour son effet paradoxal, et ne veut pas dire textuellement que Marie ne fût pas épousée par Joseph, MAIS QUE LEURS EPOUSAILLES FURENT PARFAITEMENT CHASTES, SANS UNION CHARNELLE.

Quant à me sentir faible dans mes arguments, il suffit de les bien lire pour comprendre que c'est là du bluff de la part du pseudo, ou pour mieux dire SON PROPRE ETAT D'ESPRIT ACTUEL :)))) Merci de nous l'avoir transmis si fidèlement.

D'ailleurs on n'entend guère plus de sa part que son pseudo argument soit disant massue, consistant à nier toute représentation de l'amour d'union entre Marie et Joseph avant l'aire moderne, ce qui est un terrible aveu de faiblesse de sa part, parce que :

- et d'un, il n'a absolument pas pu en vérifier l'exactitude, vu le nombre impressionnant de représentations de Marie et Joseph à la crèche de Bethléem

- et de deux : s'il faut ainsi pousser jusque là le ridicule, il faudrait aussi que l'Eglise ait condamné l'apparition au XVIIe siècle dans l'Eglise catholique des représentations du Sacré Cœur de Jésus, parce que........... ( attention ! ) PARCE QU'ON NE L'AVAIT JAMAIS REPRÉSENTÉ AINSI PRÉCÉDEMMENT !
👏 👏 👏

Je note au passage le complet ridicule de notre pauvre ami qui se noie, m'accusant de déformer ses propos ( que j'ai pourtant parfaitement rendus en une phrase ) TOUT EN M'ACCUSANT DE VOULOIR OPPOSER LES DEUX ICÔNES DE LA SAINTE FAMILLE, CELLE DES ORTHODOXES ET LA PRESENTE ! ALORS QUE J'AI PRÉCISÉMENT DIT L'EXACT CONTRAIRE :))))))))))))))))))

Je comprends, quand on pert pied.... voilà où l'on en est réduit. Ben je crois que le pauvre vieux, il va aller faire dodo, parce que ça fonctionne plus très bien sous le chapeau, on dirait :)))))))))))))))))
Psaume 62
La preuve que « apvs » se sent, du moins inconsciemment, faible voire impuissant au niveau argumentaire est qu’il déforme encore éhontément mes propos pour se livrer à des attaques personnelles diffamatoires.

Citation de « apvs » : Saint Joseph, QUI AVEZ TOUJOURS CONSERVÉ INTACTE ET IMMACULÉE VOTRE PROPRE VIRGINITÉ VS. ( le pseudo protestant ) : "Il a sûrement eut des moments de péchésMore
La preuve que « apvs » se sent, du moins inconsciemment, faible voire impuissant au niveau argumentaire est qu’il déforme encore éhontément mes propos pour se livrer à des attaques personnelles diffamatoires.

Citation de « apvs » : Saint Joseph, QUI AVEZ TOUJOURS CONSERVÉ INTACTE ET IMMACULÉE VOTRE PROPRE VIRGINITÉ VS. ( le pseudo protestant ) : "Il a sûrement eut des moments de péchés durant son adolescence... "

Or, mes vraies paroles sont celles-ci : « Il n’est pas impossible au regard de la Foi catholique que saint Joseph, qui est né dans la faute originelle, ait pu commettre durant son existence, durant son adolescence en particulier, des péchés en pensée, pour légers fussent-ils, contre la vertu intégrale de pureté. Et il est très probable qu’il comprît avec de plus en plus d’acuité combien l’être de son épouse était pur en comparaison du sien. »

Cela étant, je serais totalement prêt à adhérer à la vérité éventuelle selon laquelle saint Joseph n’aurait à aucun moment de sa vie et si peu que ce soit, même en pensée, commis un quelconque péché contre la vertu intégrale de pureté. Mais cette éventualité ne bouleverserait pas notre problématique car Joseph, même au cas où il aurait été indemne de toutes tendances mauvaises en matière de chasteté, put décider de concert avec Marie de s'interdire dans la joie et en toute liberté tout geste affectif trop rapproché envers elle, afin de respecter au plus haut point sa vocation unique d' "épouse inépousée", de vierge consacrée, signifiée d'ailleurs par un voile très couvrant dans toutes les représentations sacrées et dans toutes ses apparitions connues et reconnues dans l'histoire de l'Eglise.

Cela étant dit, selon la foi catholique certaine, saint Joseph porta en lui-même, à un moment ou un autre de sa vie, quelques tendances peccamineuses (mais pas forcément dans le domaine de la pureté) du fait qu’il n’était pas immaculé à la différence de sa très sainte épouse Marie.

Ce qui est également certain d'après la Foi catholique c'est qu'il combattit admirablement toutes ses tendances mauvaises durant toute son existence et qu'il parvint sous l'action de la grâce de Dieu à un degré incomparable de sainteté et d'humilité.

Au passage, « apvs » a un peu raison, quoique involontairement, quand il dit que je suis un « pseudo protestant » ( c’est-à-dire un faux protestant ) car mes propos sur l’Immaculée Marie, sur la sainte Famille et même sur saint Joseph sont propres à inspirer du dégoût et la nausée … à tout protestant conséquent voire fanatique !

Citation de « apvs » : Saint Joseph, qui avez été le très tendre consolateur de Marie VS : ( le pseudo janséniste) " Il a bien pu être tendre à distance, sans aucun contact physique. Pas besoin d'incarnation, dans l'amour parfait... "

Or, mon opinion est de dire : sans aucun contact physique rapproché caractérisant l’attitude d’époux ordinaires, en raison surtout du fait que l’Immaculée Marie était une « épouse inépousée », une vierge consacrée.
Psaume 62
Par parenthèse, "saint" Joseph n'a jamais été "très saint" Joseph dans le langage traditionnel de l'Eglise catholique. Il ne sera jamais l'objet d'un culte d'hyperdulie lequel est réservé à la "très sainte" Marie. fr.wikipedia.org/wiki/Dulie
Psaume 62
Le « pseudo » (pour reprendre son terme) « apvs » confond à nouveau ses fantasmes avec la réalité en croyant avoir démontré de manière irréfutable le bien-fondé de son point de vue et en me prêtant de façon passionnelle des pensées totalement inexistantes…

Me voici à présent catégorisé comme « janséniste » au « coeur de pierre » (sic!) 😀 à ses yeux sous prétexte que je crois - ainsi que l’a …More
Le « pseudo » (pour reprendre son terme) « apvs » confond à nouveau ses fantasmes avec la réalité en croyant avoir démontré de manière irréfutable le bien-fondé de son point de vue et en me prêtant de façon passionnelle des pensées totalement inexistantes…

Me voici à présent catégorisé comme « janséniste » au « coeur de pierre » (sic!) 😀 à ses yeux sous prétexte que je crois - ainsi que l’a laissé comprendre et voir depuis toujours toute la tradition artistique chrétienne sacrée jusqu’à l’époque actuelle – que le grand et pur amour unissant les époux Joseph et Marie ne s’exprimât pas physiquement sous le mode sponsal ordinaire, et ce surtout parce que je crois que Joseph comprit très tôt et très bien la vocation unique et splendide d’ « épouse inépousée », de vierge consacrée de son épouse Marie !

« apvs », à l’inverse d'ailleurs de beaucoup de commentateurs sur cette page, ne voit pas bien (ou ne veut pas bien voir) qu’il ne s’agit pas seulement dans cette icône d’une simple main posée sur l'épaule de Marie (tel un saint Joseph dépeint parfois ainsi dans des Nativités et des Crèches) mais aussi d’un épanchement mutuel rapproché et enveloppant pouvant faire penser à une attitude globale d’époux ordinaires ayant pu connaître l’intimité ou union physique, nonobstant les inscriptions en grec qu’un spectateur non averti ne pourra pas décrypter.

Je n’ai nullement « détesté » que « apvs » évoque le mystère de la souffrance unissant Joseph et Marie (!?) pour la simple raison que je n’en ai pas du tout parlé parce que ce mystère authentique et profond, jamais départi de la joie divine, ne concerne pas directement le sujet ! « apvs », disions-nous, noie notre question centrale dans de pieux bavardages pour s'éviter le défi manifestement impossible d’apporter des preuves irréfutables à l’appui de ses affirmations gratuites.
Psaume 62
Sa citation : « Saint Joseph, qui par l'Esprit Saint Lui-même êtes nommé dans l'Evangile un homme juste, c'est à dire EXEMPT DE TOUT PÉCHÉ ET ORNÉ DE TOUTES LES VERTUS » dont les derniers termes sont attribués traditionnellement d’après mes sources à son épouse immaculée Marie, viendrait donc selon « apvs » des « grandes litanies de saint Joseph ... non disponibles sur le Net ( in "Saint Joseph…More
Sa citation : « Saint Joseph, qui par l'Esprit Saint Lui-même êtes nommé dans l'Evangile un homme juste, c'est à dire EXEMPT DE TOUT PÉCHÉ ET ORNÉ DE TOUTES LES VERTUS » dont les derniers termes sont attribués traditionnellement d’après mes sources à son épouse immaculée Marie, viendrait donc selon « apvs » des « grandes litanies de saint Joseph ... non disponibles sur le Net ( in "Saint Joseph, Patron de l'Église" , ed. Hovine ).

En admettant que ces « grandes litanies de saint joseph » aient reçu quelque imprimatur de la part d’un évêque catholique (ce qui cependant ne serait pas une garantie absolue contre toute présence d’erreurs doctrinales…), toujours est-il que saint Joseph n’était pas exempt de tout péché, n'était pas impeccable et infaillible d’après la Foi catholique traditionnelle certaine. Sauf le grand respect et amour que tout catholique doit à saint Joseph, c'est sûr et certain.

Parce qu’il tient absolument, contre les données de la Foi catholique certaine, à ce que saint Joseph fût indemne de toute inclination mauvaise et de tout péché durant son existence, il force malhonnêtement vers sa propre compréhension arbitraire la signification biblique et traditionnelle de l'expression « un homme juste » ou « un juste » en absolutisant les formulations imagées de ces deux pères de l'Eglise au point d'extrapoler leur portée doctrinale, cependant que ces formulations ne peuvent en aucun cas faire oublier les autres paroles primordiales du Christ Jésus à ce sujet : « LES JUSTES resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père » (Mt 13,43)
apvs
En fait, j'aurais envie de remercier chalheureusement pseudo 62 de s'être vainement obstiné à nier mes arguments sensés, car fondés non sur mon propre jugement, mais sur ceux infaillibles, de la sainte Eglise, car cela m'a permis et me permet encore d'approfondir la méditation de cette belle icône, qui décidément nous parle dans son profond silence, tellement plus que le vacarme assourdissant …More
En fait, j'aurais envie de remercier chalheureusement pseudo 62 de s'être vainement obstiné à nier mes arguments sensés, car fondés non sur mon propre jugement, mais sur ceux infaillibles, de la sainte Eglise, car cela m'a permis et me permet encore d'approfondir la méditation de cette belle icône, qui décidément nous parle dans son profond silence, tellement plus que le vacarme assourdissant que fait celui qui pense avoir tout compris.

Poursuivons donc :

( litanie de la sainte Famille )
SAINTE FAMILLE, IMAGE DE L'AUGUSTE TRINITÉ SUR LA TERRE

C'est bien réellement ce que fut la sainte Famille :
" Adorable Trinité, qui nous avez donné en Jésus, Marie et Joseph, la plus parfaite image de vous-même qui pût exister sur la terre, daignez nous accorder la grâce d'honorer si dignement cette vénérable Trinité créée, et de l'imiter si fidèlement, que nous arrivions heureusement au Ciel, pour vous louer, o Trinité sainte, avec Jésus, Marie et Joseph, dans tous les siècles des siècles.
Ainsi soit il +


Dans la Trinité, la Très Sainte Trinité Incréée, et dans son image créée la sainte Famille, les Personnes sont sur un plan d'égalité, TOUT CE QUI EST À L'UN APPARTIENT AUSSI À L'AUTRE, LE PARTAGE EST PLÉNIER, ABSOLU.

AINSI, MARIE FIT PARTICIPER JOSEPH À SON IMMACULÉE CONCEPTION, ELLE LE LUI OBTINT PAR SON INTERCESSION TOUTE PUISSANTE, AFIN QU'ILS PUISSENT ÊTRE UNIS ENTRE EUX ET AVEC JÉSUS COMME LE PÈRE, LE FILS ET L'ESPRIT SAINT SONT UNIS : DANS L'AMOUR AU-DELÀ DE TOUT AMOUR.

Déjà pur de toutes souillures, Joseph devint l'incandescence même du pur Amour, enflammé par Marie et Jésus son fils et son Dieu.

Et de même que les Trois Hypostases divines sont UNES ( c'est dire à quel point inimaginable elles sont proches ! ) jamais un père, une mère, et leur Fils, ne furent plus tendrement proches sur cette terre que Jésus, Marie et Joseph, manifestant ainsi dans la chair l'union même de Dieu !

Ce que représente admirablement cette icône inspirée par l'Esprit Saint.
apvs
Joseph QUI ETAIT UN HOMME JUSTE.

Ce n'est pas "au sens biblique" que tous les saints ayant parlé de saint Joseph ont reçu ses mots, mais comme venant directement de l'Esprit Saint, pour s'appliquer au cas unique de saint Joseph. Il était JUSTE, non pas comme "tout homme pouvait être juste au sens biblique", mais au sens plénier du terme : CAR DIEU SEUL EST JUSTE, ET MERITE D'ÊTRE QUALIFIÉ …More
Joseph QUI ETAIT UN HOMME JUSTE.

Ce n'est pas "au sens biblique" que tous les saints ayant parlé de saint Joseph ont reçu ses mots, mais comme venant directement de l'Esprit Saint, pour s'appliquer au cas unique de saint Joseph. Il était JUSTE, non pas comme "tout homme pouvait être juste au sens biblique", mais au sens plénier du terme : CAR DIEU SEUL EST JUSTE, ET MERITE D'ÊTRE QUALIFIÉ DE VRAIMENT JUSTE.

ET EN CE SENS, UN HOMME JUSTE EST LA PARFAITE IMAGE DU PÈRE SUR CETTE TERRE.


Et qu'est-ce qui nous prouve que cette interprétation n'est pas farfelue, et uniquement subjective ?

C'est que cet homme nommé Joseph, avait été CHOISI PAR DIEU POUR ÊTRE L'ÉPOUX DE LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE, TOUTE CHASTE ET IMMACULÉE.

Or il est hors de pensée que Dieu ait pu se tromper, et choisir pour son pur Chef-d'oeuvre un époux qui ne lui soit pas assorti, qui ne puisse pas s'approcher d'elle sans risquer de pécher :

C'est donc en pleine obéissance à l'Evangile, comme pour mieux rendre visible sa Lumière inouïe, que des saints comme saint Grégoire de Naziance et saint Augustin ont pu dire que :


"Le Seigneur a réuni en Joseph, comme dans un soleil, tout ce que les saints ont ensemble de lumière et de splendeur".

Ou encore :
" les autres saints sont comparables aux étoiles, saint Joseph au soleil".

Ce qui porte aux nues la sainteté de Marie, incomparablement plus haute que celle de son cher époux, et qui continua de la purifier et de l'élever toujours plus.

Mais LA SAINTETÉ DE MARIE N'ANNULA PAS CELLE DE JOSEPH : ELLE NE LA CONSIDÉRA PAS, CETTE SAINTETÉ SOLAIRE PLUS QUE TOUTE AUTRE, COMME INDIGNE D'ELLE, BIEN AU CONTRAIRE, ELLE TROUVA SA JOIE ET SON REPOS EN ELLE, QUI LUI CORRESPONDAIT DIVINEMENT, ET ELLE LUI PERMIT DE TOUJOURS S'ACCROÎTRE.
apvs
Les grandes litanies de saint Joseph, non disponibles sur le net ( in "Saint Joseph, Patron de l'Église" , ed. Hovine ) :

Saint Joseph, QUI AVEZ TOUJOURS CONSERVÉ INTACTE ET IMMACULÉE VOTRE PROPRE VIRGINITÉ

VS ( le pseudo protestant ) :
"Il a sûrement eut des moments de péchés durant son adolescence... " 🤮

Saint Joseph, qui avez été le très tendre consolateur de Marie

VS : ( le pseud…More
Les grandes litanies de saint Joseph, non disponibles sur le net ( in "Saint Joseph, Patron de l'Église" , ed. Hovine ) :

Saint Joseph, QUI AVEZ TOUJOURS CONSERVÉ INTACTE ET IMMACULÉE VOTRE PROPRE VIRGINITÉ

VS ( le pseudo protestant ) :
"Il a sûrement eut des moments de péchés durant son adolescence... " 🤮

Saint Joseph, qui avez été le très tendre consolateur de Marie

VS : ( le pseudo janséniste)
" Il a bien pu être tendre à distance, sans aucun contact physique. Pas besoin d'incarnation, dans l'amour parfait... " 🤮

Saint Joseph, qui par l'Esprit Saint Lui-même êtes nommé dans l'Evangile un homme JUSTE, CAD EXEMPT DE TOUT PÉCHÉ ET ORNÉ DE TOUTES LES VERTUS,

VS :
" La sainteté de saint Joseph n'était pas si parfaite, qu'elle puisse exclure les inclinations de la nature pecheresse" 🤮
apvs
« apvs », qui ne parvient pas à porter contradiction par des preuves contre cette réalité primordiale, s’efforce de la noyer dans de pieux bavardages et dans des évidences hors de propos.
est parvenu à ses fins, et je le maudis d'avoir si bien su trouver tous les arguments disponibles en abondance dans l'Evangile et la Tradition pour justifier cette représentation de la sainte Famille ! GNE !!! …More
« apvs », qui ne parvient pas à porter contradiction par des preuves contre cette réalité primordiale, s’efforce de la noyer dans de pieux bavardages et dans des évidences hors de propos.
est parvenu à ses fins, et je le maudis d'avoir si bien su trouver tous les arguments disponibles en abondance dans l'Evangile et la Tradition pour justifier cette représentation de la sainte Famille ! GNE !!! GNE !!!

Et il ne la connut pas
Connaître sa femme, cela veut dire consommer avec elle l'acte conjugal.

Ce geste mutuel d’affection de Joseph et de Marie sur cette icône contemporaine évoque bien une attitude affective d’époux ordinaires ayant pu consommer dans la chair leur union
est une magnifique confirmation de l'Evangile, qui affirme que Marie devint la femme de saint Joseph, c'est à dire l'objet de toute sa tendresse, de tout son amour, de toutes ses attentions, ce qui fit de lui selon la Tradition le " TRÈS TENDRE CONSOLATEUR DE MARIE."

Que pseudo 62 déteste que l'on évoque le mystère de la souffrance est une chose, mais on sait à quel point la vie entière de la sainte Vierge fut placée sous ce signe de la souffrance, et combien ce fut pour elle un réconfort de pouvoir en tout temps et toute chose s'appuyer sur l'amour de son très chaste époux, avant qu'il ne lui soit enlevé, et qu'elle boive encore d'avantage au calice de la solitude et de la souffrance de voir partir son Fils vers l'accomplissement de sa mission de Sauveur...

Et quelle absence d'humanité frappe donc le cœur de pierre du pseudo 62, c'est à peine croyable !
NOUS SOMMES ( Marie et Joseph y compris ! ) DES ÊTRES INCARNÉS , ET QUI DIT "NOCES" EN CE BAS MONDE, DIT NÉCESSAIREMENT CONTACTS PHYSIQUES, MÊME TRÈS CHASTES, MARQUANT LA MUTUELLE AFFECTION DES ÉPOUX !

Joseph et Marie, qui s'aimaient d'un amour voulu par Dieu ( sinon Il n'aurait pas béni cette union ! ), pur de tout ce qui est peccamineux et uniquement terrestre, MAIS HUMAIN POURTANT, eurent nécessairement l'un envers l'autre des contacts de main à main, ou de main à épaule, enfin cela va de soit, TANT CELA EST DÉPOURVU DE TOUTE FORME D'IMPURETÉ, À MOINS DE CONSIDÉRER QUE NOTRE INCARNATION EST EN ELLE-MÊME IMPURE, QUE TOUTE MANIFESTATION PHYSIQUE DE LA TENDRESSE EST IMPURE, INDIGNE DE DIEU !!!

Ce qui est la thèse des jansénistes, et finalement aussi semble-t-il, celle de pseudo 62 :((((((

Heureusement, ce n'est pas celle de Dieu, ni celle de la sainte Famille, "MODÈLE DE LA FAMILLE RÉGÉNÉRÉE PAR LE CHRISTIANISME" selon la Tradition de la piété.

Et s'il est évident que les époux manifestèrent par des gestes concrets leur bonheur d'être ensemble pour le restant de leur vie LE JOUR de leur mariage, ce ne fût pas pour ensuite FUIR COMME IMPUR toute manifestation de cette première tendresse, vécue le jour de leur union ! Il faudrait être malade pour penser ainsi ( ou bien janséniste)...


Citation de « apvs » : « Pour ce qui est de la représentation catholique de la Sainte Famille, l'Église a privilégié depuis fort longtemps celle de la crèche de Noël »

elle n’a jamais (à l’exception de notre époque donc) représenté l’amour pur et grand unissant Joseph et Marie de la même façon qu'a toujours été représentée artistiquement, en tout bien tout honneur, l’expression amoureuse ordinaire d’époux ordinaires.

"L'expression amoureuse ordinaire d'époux ordinaires" serait que l'époux pose sa main sur l'épaule de sa compagne ??? Incroyable tartufferie d'un empêcheur professionnel de s'aimer... non. Il vaut mieux entendre ça que d'être sourd. Comme si les caractéristiques de l'éros entre un homme et une femme ne passait pas par le baiser sur la bouche, l'enlacement de la taille et j'en passe ?

Pseudo 62 est en train de refuser à Marie et Joseph d'être un couple uni, car selon lui, cela diminuerait leur mérite d'être "comme tout le monde" ( rappelons qu'être "comme tout le monde" fut la principale caractéristique de la sainte Famille, sauf exceptions ponctuelles )

Pseudo 62 veut nous faire avaler cette couleuvre : DU MOMENT QU'UN COUPLE MARIÉ SE TIENDRAIT PAR L'ÉPAULE, CELA SIGNIFIERAIT QU'ILS S'AIMENT MUTUELLEMENT DU MÊME AMOUR QUE N'IMPORTE QUEL COUPLE HUMAIN QUI SE TIENT PAR L'ÉPAULE.
Quel adroit et nauséabond sophisme... et voilà sur quoi repose l'argumentaire de 62.

En réalité il n'en est rien : la plupart des couples qui se tiennent ainsi doivent sans doute s'aimer et se respecter ( au moins ! ) un peu mutuellement. Mais DERRIÈRE L'IMAGE IDYLLIQUE, LA RÉALITÉ EST SOUVENT, VOIRE TOUJOURS BIEN DIFFÉRENTE :
combien de couples ici-bas ne connaissent pas de crises, d'oppositions plus ou moins ouvertes, de jalousies inavouées... alors qu'en apparence, ils se tiennent par l'épaule ? ( ou par la taille ou comme bon leur semble )

Il est certes FACILE pour un couple humain de DONNER L'APPARENCE d'une union sans ride, dans un parfait amour. DANS LA PRATIQUE, SEULS JOSEPH ET MARIE CORRESPONDIRENT À 100% A CETTE IMAGE QU'ILS DONNAIENT AUTOUR D'EUX D'UN COUPLE TENDREMENT UNI, FIDÈLES EN TOUT L'UN À L'AUTRE, CAR FIDELES EN TOUT À LA VOLONTÉ DE DIEU.

Et le signe infaillible que Marie et Joseph ne poussaient pas la tendresse mutuelle jusqu'à la consommation normale de l'acte conjugal, CE SONT LES TROIS ETOILES PRESENTES SUR LE MANTEAU DE MARIE, INDIQUANT QU'ELLE ÉTAIT :

- VIERGE AVANT
- VIERGE PENDANT
- VIERGE APRÈS
L'ENFANTEMENT DU CHRIST SEIGNEUR.


Il n'y a pas de contradiction que L'AMOUR INCARNÉ ait eut des parents qui savaient se manifester concrètement leur tendre amour mutuel, tant c'est humain, ET QUE TOUT CE QUI EST PROFONDEMENT HUMAIN EST PROFONDÉMENT DIVIN.

Pseudo 62 est marqué par l'opinion qu'il serait impossible d'être un saint, et notamment pour saint Joseph en tant que tendre époux de Marie :

MAIS PRÉCISÉMENT : LA TENDRESSE MANIFESTE ENTRE JOSEPH ET MARIE FUT LA REVANCHE DE DIEU SUR LE MAL, QUI AVAIT REUSSI CHEZ NOS PREMIERS PARENTS À DÉFIGURER LA TENDRESSE ENTRE ÉPOUX.

DIEU RESTAURA PLEINEMENT SON IMAGE EN SAINT JOSEPH ET LA TRÈS SAINTE VIERGE, ET LE RÈGNE DE SATAN EN FUT ANÉANTI.
apvs
L'Eglise catholique a toujours représenté la sainte Famille par le moyen de la crèche de Noël, qui est un style beaucoup plus libre d'art sacré que celui de l'icône, et qui n'a jamais fixé de codes extrêmement rigide à son expression. Jamais elle n'a interdit de représenter Joseph posant sa main très chaste sur l'épaule de Marie. Une vie est pleine de gestes, car rappelons qu'une vie, C'EST LONG,…More
L'Eglise catholique a toujours représenté la sainte Famille par le moyen de la crèche de Noël, qui est un style beaucoup plus libre d'art sacré que celui de l'icône, et qui n'a jamais fixé de codes extrêmement rigide à son expression. Jamais elle n'a interdit de représenter Joseph posant sa main très chaste sur l'épaule de Marie. Une vie est pleine de gestes, car rappelons qu'une vie, C'EST LONG, et une vie, C'EST RICHE d'une multitude d'événements.

L'argument fallacieux de pseudo 62 comme quoi cette pose impliquerait nécessairement que Marie et Joseph soit un couple "normal" dans son mode d'union est BALAYÉ PAR LE SAINT EVANGILE !

En effet, on y lit :
" Joseph prit chez lui sa femme, et IL NE LA CONNUT PAS, JUSQU'AU JOUR OÙ ELLE ENFANTA SON FILS PREMIER-NÉ "

Si, comme le soutient mordicus le chien d'attaque 62, il faudrait se fier d'abord aux apparences pour juger d'une réalité, ALORS IL FAUDRAIT AUSSI REJETER L'ÉVANGILE COMME DEVIANT !
Puisqu'il ose suggérer que Joseph ne connut pas sa femme QUE JUSQU'À CE QU'ELLE ENFANTE LE CHRIST ! Ce qui revient à sous entendre QU'IL LA CONNUT CHARNELLEMENT PAR LA SUITE ! ( Or c'est bien évidemment faux )

Que de prechi-precha pour rien chez le pseudo 62, qui n'a dans l'esprit qu'une seule et unique chose : remporter le maaaaatch !!! AVOAR LE DERNIER MOOOOT !!! GNE...

Mais non. Son jansénisme ne passera pas.
Psaume 62
Citation de « apvs » : « Pour ce qui est de la représentation catholique de la Sainte Famille, l'Église a privilégié depuis fort longtemps celle de la crèche de Noël »

Réponse : Oui la tradition artistique sacrée de l’Eglise catholique a bien privilégié cette représentation à l’ombre de la crèche de la Nativité et par ailleurs elle n’a jamais (à l’exception de notre époque donc) représenté l’…More
Citation de « apvs » : « Pour ce qui est de la représentation catholique de la Sainte Famille, l'Église a privilégié depuis fort longtemps celle de la crèche de Noël »

Réponse : Oui la tradition artistique sacrée de l’Eglise catholique a bien privilégié cette représentation à l’ombre de la crèche de la Nativité et par ailleurs elle n’a jamais (à l’exception de notre époque donc) représenté l’amour pur et grand unissant Joseph et Marie de la même façon qu'a toujours été représentée artistiquement, en tout bien tout honneur, l’expression amoureuse ordinaire d’époux ordinaires.

« apvs », qui ne parvient pas à porter contradiction par des preuves contre cette réalité primordiale, s’efforce de la noyer dans de pieux bavardages et dans des évidences hors de propos.

La tradition artistique sacrée de toujours de l’Occident rejoignait donc sur ce point la tradition artistique sacrée de toujours de l’Orient, n’en déplaise à « apvs » qui a tenté (par suggestion) d’opposer (sur ce point) les deux traditions.

Ce geste mutuel d’affection de Joseph et de Marie sur cette icône contemporaine évoque bien une attitude affective d’époux ordinaires ayant pu consommer dans la chair leur union dont le fruit aurait été l’enfant Jésus, nonobstant les inscriptions en grec que le tout-venant ne peut pas comprendre.
Psaume 62
Citation de « apvs » : « Saint Joseph, qui par l'Esprit Saint Lui-même êtes nommé dans l'Evangile un homme juste, c'est à dire EXEMPT DE TOUT PÉCHÉ ET ORNÉ DE TOUTES LES VERTUS » (grandes litanies de saint Joseph)

Réponse : On attend avec impatience que « apvs » nous procure la source de sa citation car de mon côté, après avoir lu plusieurs litanies de saint Joseph, je n’ai pas trouvé la trace …More
Citation de « apvs » : « Saint Joseph, qui par l'Esprit Saint Lui-même êtes nommé dans l'Evangile un homme juste, c'est à dire EXEMPT DE TOUT PÉCHÉ ET ORNÉ DE TOUTES LES VERTUS » (grandes litanies de saint Joseph)

Réponse : On attend avec impatience que « apvs » nous procure la source de sa citation car de mon côté, après avoir lu plusieurs litanies de saint Joseph, je n’ai pas trouvé la trace de ces paroles dans une quelconque litanie de saint Joseph. En revanche on peut trouver ces paroles dans des litanies qui concernent son Immaculée et très sainte Epouse Marie… Une fois de plus disons-le, saint Joseph ne fut pas exempt de tout péché selon la Foi catholique et un « homme juste » au sens biblique et traditionnel n’est pas un homme exempt de tout péché.

Citation de « apvs » : "Saint Joseph, QUI AVEZ ÉTÉ LE TRÈS TENDRE CONSOLATEUR DE MARIE "

Réponse : Oui, saint Joseph consola admirablement Marie mais pas nécessairement à la manière physique ordinaire qu’a un époux de consoler son épouse, ainsi que l’avait donc bien compris, jusqu’à l’époque contemporaine, toute la tradition chrétienne artistique sacrée de toujours.

Les avis et les formulations imagées d’un saint Augustin ou d’un saint Grégoire de Nazianze quant à saint Joseph ne ressortissent pas intégralement à des dogmes ou des vérités de foi certaines.

Que la sainteté et les mérites de saint Joseph soient grands et incomparables est cependant de foi catholique certaine mais cela n’exclut en rien, répétons-le, le fait qu’un "homme juste" au sens biblique n’est pas un homme immaculé, c’est-à-dire indemne d’inclinations mauvaises, incapable de commettre des fautes au niveau de sa volonté et des erreurs au niveau de son intelligence.

Par contre, en regard des paroles mêmes du Seigneur Jésus, il est de foi scripturaire et catholique certaine que « LES justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père » (Mt 13,43) et non pas uniquement tel ou tel sauvé ou saint par rapport à d’autres.

Il n’est pas impossible au regard de la Foi catholique que saint Joseph, qui est né dans la faute originelle, ait pu commettre durant son existence, durant son adolescence en particulier, des péchés en pensée, pour légers fussent-ils, contre la vertu intégrale de pureté. Et il est très probable qu’il comprît avec de plus en plus d’acuité combien l’être de son épouse était pur en comparaison du sien.

Il est de foi catholique traditionnelle certaine que dans la hiérarchie du Royaume Éternel, du Royaume des Cieux, l’Immaculée et Très-humble Marie est au-dessus du glorieux Joseph.

Je ne connais pas l’origine de la prière en symétrie « Je vous salue, Joseph » fr.aleteia.org/…/la-priere-du-je… mais à supposer qu’elle s’enracine bien dans une sainte tradition et qu’elle ne relève pas d’une innovation douteuse de l’époque moderne, cette prière en tout cas ne s’enracine en rien dans la Sainte Ecriture et elle peut facilement être l’occasion de confusion ou d’ambiguïté quant au mystère unique de l’Immaculée Conception quand on sait que l’Église a dit s’être fondée entre autres sur les versets : « tu es pleine de grâce » et « bénie es-tu entre toutes les femmes », pour définir ce dogme.
Psaume 62
Puisque l’intrépide « apvs » insiste tant, puisqu’il veut à tout prix et à tort avoir le dernier mot sur cette question, relevons à nouveaux frais les arguments trompeurs de « apvs » qui a certes le droit bien entendu d’être porté à croire ce qu’il croit (Accordons-lui la présomption d’une certaine sincérité) mais non d’affirmer son point de vue sans prudence et humilité comme si celui-ci …More
Puisque l’intrépide « apvs » insiste tant, puisqu’il veut à tout prix et à tort avoir le dernier mot sur cette question, relevons à nouveaux frais les arguments trompeurs de « apvs » qui a certes le droit bien entendu d’être porté à croire ce qu’il croit (Accordons-lui la présomption d’une certaine sincérité) mais non d’affirmer son point de vue sans prudence et humilité comme si celui-ci constituait une vérité certaine et absolue qu’il veut imposer à tous avec toute l’arrogance risible dont il a le secret ( Citation : « un grand merci à @Claude Henri d'avoir osé ouvrir cette discution qui s'avère enfin fructueuse, grâce à Dieu » sic ! ) !

Par parenthèse, estimer que mes 5 points antérieurs sont « justes » (jusqu’à preuve du contraire...) procède d’un jugement honnête de mon esprit, ne relève pas ipso facto de la prétention orgueilleuse, du fait d’être « rempli de moi-même », sauf à tomber dans le procès inique d’intention. Sinon, toutes paroles de jugement positif sur ses actes propres ( par exemple dans l’Ecriture de la part du Christ, de saint Paul, etc. ) pourraient être assimilées au fait d’être « plein de soi-même ». En revanche, dire qu’une discussion commence à être « fructueuse » à partir du moment où l’on a exprimé soi-même un avis, ou dire que ses interventions sont toujours intéressantes et édifiantes ( ainsi je l’ai lu une fois dans un commentaire surréaliste de « apvs »… ), est de l’ordre de ce triste travers.
Psaume 62
Relevons quelques uns de ses raisonnements faux et tordus :

- Citation de « apvs »: « Pauvre saint Joseph... On parle si peu de lui dans l'Evangile, il s'est tué au travail pour nourrir sa très sainte Famille, et : DÉFENSE pour lui de mettre tendrement la main sur l'épaule de sa si chère femme immaculée, qui lui voue pourtant un amour sans faille ! »

Que saint Joseph put s’interdire des gestes…More
Relevons quelques uns de ses raisonnements faux et tordus :

- Citation de « apvs »: « Pauvre saint Joseph... On parle si peu de lui dans l'Evangile, il s'est tué au travail pour nourrir sa très sainte Famille, et : DÉFENSE pour lui de mettre tendrement la main sur l'épaule de sa si chère femme immaculée, qui lui voue pourtant un amour sans faille ! »

Que saint Joseph put s’interdire des gestes affectueux sponsaux très rapprochés [ SURTOUT pour avoir pris vivement conscience de la vocation unique et sublime d’ « épouse inépousée », de vierge consacrée de son épouse Marie : c’est là toute la différence que « apvs » se fatigue vainement à éclipser, différence qui fait que la sainte Famille, de toute évidence, n’est pas un modèle EN TOUT pour des époux ordinaires… ] n’a aucun rapport, même indirect, avec son grand dévouement au travail par amour de Marie et de Jésus !

Je crois que c’est précisément parce que Joseph était un homme juste et très vertueux, parce qu’il était tout disposé à être un époux exceptionnel capable de comprendre et de se mettre au service des vocations ô combien extraordinaires de son « épouse inépousée » Marie et de son fils adoptif Jésus Fils unique de Dieu, que le Très-Haut le choisit !

Au contraire d’un homme de bonne volonté trop ordinaire en vertu, il n’avait sans doute pas besoin d’un quelconque geste physique très sensible de consolation pour aimer Marie et Jésus sans réserve, de tout son être et sans l’ombre de quelque tristesse ! C’est rabaisser la vertu de saint Joseph que de voir les choses autrement, par le petit bout de la lorgnette ou au ras des pâquerettes ! Comme si des regards merveilleux et très aimants de Marie pour lui, comme si ses paroles chastes d’amour, comme si ses témoignages concrets d’amour pour lui au travers d’actes pratiques de toutes sortes, comme si l’oubli de lui-même au service de sa famille à nulle autre pareille n’avaient pu suffire à faire tout son bonheur et toute sa joie !!!

D’autre part, répétons-le, la très sainte Famille vivait dans une société juive patriarcale dans laquelle les gestes publics d’affection hommes/femmes et entre époux étaient probablement et généralement très discrets et très pudiques. C’est pourquoi une absence de gestes démonstratifs d’affection sponsale de Joseph pour Marie et réciproquement, put passer inaperçu, put n’avoir rien de « louche ». Le saint évangile mentionne simplement ce fait : « Joseph prit chez lui sa femme; et il ne la connut pas jusqu’au jour où elle enfanta un fils qu’il appela du nom de Jésus. »
apvs
"Saint Joseph, QUI AVEZ ÉTÉ LE TRÈS TENDRE CONSOLATEUR DE MARIE "
( grandes litanies de saint Joseph )

👌

"Saint Joseph, qui par l'Esprit Saint Lui-même êtes nommé dans l'Evangile un homme juste, c'est à dire EXEMPT DE TOUT PÉCHÉ ET ORNÉ DE TOUTES LES VERTUS"
( idem )

👌
apvs
Car c'est bien là que la discution telle que la poursuit pseudo 62 manque totalement de lucidité :
la présente icône ne présente pas du tout "un geste très déplacé de saint Joseph" : on y voit bien au contraire ce que saint Joseph se permettait vis-à-vis de Marie, ET AU DELÀ DE QUOI IL N'ALLAIT PAS, à savoir une très chaste accolade, la main sur son épaule. Il n'y a pas lieu de l'opposer à une …
More
Car c'est bien là que la discution telle que la poursuit pseudo 62 manque totalement de lucidité :
la présente icône ne présente pas du tout "un geste très déplacé de saint Joseph" : on y voit bien au contraire ce que saint Joseph se permettait vis-à-vis de Marie, ET AU DELÀ DE QUOI IL N'ALLAIT PAS, à savoir une très chaste accolade, la main sur son épaule. Il n'y a pas lieu de l'opposer à une autre icône où Joseph serait représenté séparé de Marie.

Cette icône indique donc bien que saint Joseph ne prenait pas sa sainte épouse par la taille, pour la serrer contre lui afin de mieux pouvoir l'embrasser sur la bouche !

Il est donc regrettable qu'on prenne l'icône de Joachim et Anne ( qui sont dans cette situation ) en changeant leurs noms en "Marie et Joseph" : cela n'est pas théologique.

Par contre, en matière de théologie, les orthodoxes disent que :

- l'Esprit Saint ne procède QUE du Père, et pas du Père et du Fils
- qu'il ne faut pas avoir de culte particulier envers le Coeur Sacré de Jésus ( que c'est une hérésie d'honorer "une partie du Christ", comme ils insinuent )
- que Marie ne pouvait pas être l'Immaculée Conception, recevant ainsi "clef en main" sa sainteté de la part de Dieu, et par là, mise à part du restant de l'humanité
- et si l'on en croit le document cité par Claude Henri : qu'il ne faut pas non plus avoir un culte à la sainte Famille ! ( sic )

C'est dire l'incomplétude, sinon carrément l'inexactitude, de la théologie orthodoxe sur certains points importants.

Un homme qui serait on ne peut plus tendre avec un enfant, et distant avec la mère de cet enfant : au pire, ferait penser à un délinquant, à un pervers, au mieux à quelqu'un de louche.

Saint Joseph n'était pas un homme louche, tout au contraire : C'ÉTAIT UN HOMME JUSTE, et Marie était sa femme, non pas en figure, mais en vérité, tant et si bien que l'Eglise désigne Marie et Joseph comme LES MODELES DE TOUS LES ÉPOUX CHRÉTIENS.

D'une tendresse bien visible envers l'Enfant Jésus, il le fut visiblement aussi envers la Mère du divin Enfant, dans une entière chasteté, c'est une conséquence indubitable. Et honni soit qui mal y pense !
apvs
Marie et Joseph, unis dans une même pureté de cœur, furent également unis dès le commencement DANS LE MYSTÈRE DE LA SOUFFRANCE. Tous deux savaient que le Sauveur devrait souffrir et donner sa vie pour sauver les hommes. Marie en souffrit plus que quiconque, Joseph qui en souffrait lui-même, fut là pour réconforter sa chère épouse si tendrement aimée, par sa tendresse en acte et en vérité.

More
Marie et Joseph, unis dans une même pureté de cœur, furent également unis dès le commencement DANS LE MYSTÈRE DE LA SOUFFRANCE. Tous deux savaient que le Sauveur devrait souffrir et donner sa vie pour sauver les hommes. Marie en souffrit plus que quiconque, Joseph qui en souffrait lui-même, fut là pour réconforter sa chère épouse si tendrement aimée, par sa tendresse en acte et en vérité.

Oui, ici, au-delà des apparences qui brouillent la vue des pseudos 62 en tout genre, IL S'AGIT D'UN COUPLE DE SOUFFRANTS, ET DE LEUR ENFANT QUI PORTE DÈS À PRESENT TOUTES NOS SOUFFRANCES POUR NOUS EN DÉLIVRER...

Autant dire que le geste de tendresse de saint Joseph, impuissant à soulager entièrement la sainte Vierge de sa cruelle souffrance de l'âme, est au moins pour elle un apaisement inspiré par la plus ardente et la plus virginale des charités, en plus d'être le geste d'un véritable époux envers sa très chaste épouse, sans atteindre le moins du monde à sa virginité.

Et également un grand merci à @Claude Henri d'avoir osé ouvrir cette discution qui s'avère enfin fructueuse, grâce à Dieu :)))
apvs
pseudo 62, notre nouveau pseudo docteur, va jusqu'à insinuer que la sainte Famille ne serait pas un parfait modèle de l'union des époux...

Et par contre, que dit la Tradition de la piété chrétienne ? :

"Sainte Famille, modèle de charité, de paix et d'union,"

... qu'elle ne serait pas LE véritable modèle des foyers chrétiens....

Que dit la pieuse Tradition chrétienne ? :

"Sainte Famille, consol…More
pseudo 62, notre nouveau pseudo docteur, va jusqu'à insinuer que la sainte Famille ne serait pas un parfait modèle de l'union des époux...

Et par contre, que dit la Tradition de la piété chrétienne ? :

"Sainte Famille, modèle de charité, de paix et d'union,"

... qu'elle ne serait pas LE véritable modèle des foyers chrétiens....

Que dit la pieuse Tradition chrétienne ? :

"Sainte Famille, consolation des affligés, espérance de ceux qui vous invoquent, et modèle de toute les familles chrétiennes,"

Et c'est très facilement compréhensible : EST-CE QUE PAR HASARD, LES FOYERS CHRETIENS AURAIENT BESOIN D'UN MODÈLE QUI LEUR INDIQUE COMMENT S'UNIR EN VUE DE LA PROCRÉATION ? Voyons, restons sérieux...

MAIS UN PARFAIT MODÈLE DE TENDRE UNION ENTRE ÉPOUX, UN PARFAIT MODÈLE EN TOUTE CHOSE ( mise à part le mode de procréation ), VOILÀ CE QU'IL LEUR FALLAIT, ET QU'ILS TROUVENT, NON PAS D'ABORD EN LOUIS ET ZÉLIE MARTIN, QUI N'ONT PAS AGIT PARFAITEMENT EN TOUT AVEC LEURS ENFANTS,

MAIS EN MARIE ET JOSEPH, UNIS PARFAITEMENT DANS L'AMOUR AVEC LEUR ENFANT DIVIN.

Gageons que pseudo 62 préférera son propre avis surréaliste à celui de la sainte Tradition catholique.
apvs
Pour ce qui est de la représentation catholique de la Sainte Famille, l'Église a privilégié depuis fort longtemps celle de la crèche de Noël, où les personnages sont bien séparés, penchés en adoration vers l'Enfant Dieu. Mais jamais elle n'a :

- séparé saint Joseph de Jésus et Marie, comme pour signifier à cet humble et juste époux son infériorité ( ??? )
- interdit la représentation d'un geste …
More
Pour ce qui est de la représentation catholique de la Sainte Famille, l'Église a privilégié depuis fort longtemps celle de la crèche de Noël, où les personnages sont bien séparés, penchés en adoration vers l'Enfant Dieu. Mais jamais elle n'a :

- séparé saint Joseph de Jésus et Marie, comme pour signifier à cet humble et juste époux son infériorité ( ??? )
- interdit la représentation d'un geste de tendresse de l'époux pour son épouse.

Les orthodoxes, quant à eux, produisent une icône qui n'est certainement pas à exclure : PUISQUE CERTAINEMENT JOSEPH NE VÉCUT PAS SON MARIAGE COLLÉ TOUT LE TEMPS À MARIE, LUI LE TRÈS CHASTE ET L'INFINIMENT RESPECTUEUX DE SON ÉPOUSE. Bien au contraire : quel époux laissa plus respirer librement son épouse, que saint Joseph ? Lui qui s'unissait continuellement à sa vie d'oraison, comme le décrit si bien saint Alphonse.

Et certainement, à la crèche, c'est Marie qui insista pour qu'il ose prendre l'Enfant Jésus dans ses bras, comme son vrai père. Et c'est ce qu'il fit. De même, Marie montra à Joseph comment il pouvait prendre auprès d'elle sa place d'époux , sans porter atteinte à sa virginité : et c'est ce qu'il fit sans crainte, avec joie, tendresse et respect.
apvs
Notre contradicteur, sans doute parce qu’il ne parvient pas à répondre de manière probante à nos justes objections et remarques
😀 Non, il ne manque pas d'air, notre pseudo tout rempli de lui-même, et obscur à la saine théologie qu'il cite pourtant :)))) Ne pouvant en rien répondre à mes arguments co-dessous, tirés des pères et de l'Évangile, il se rassure comme il peut en faisant une classique …More
Notre contradicteur, sans doute parce qu’il ne parvient pas à répondre de manière probante à nos justes objections et remarques
😀 Non, il ne manque pas d'air, notre pseudo tout rempli de lui-même, et obscur à la saine théologie qu'il cite pourtant :)))) Ne pouvant en rien répondre à mes arguments co-dessous, tirés des pères et de l'Évangile, il se rassure comme il peut en faisant une classique inversion des choses. Que d'inversions chez pseudo 62 ! Et tout ça pour mieux arriver à la Vérité ? Allons. La Vérité est simple, et se rend témoignage à elle-même par ses œuvres.

C'est bien plutôt que
- n'ayant pas du temps à rallonge pour lui tenir le crachoir, j'ai préféré attendre que 62 cède à son penchant à l'auto-louange, avant de continuer à lui répondre
- et j'ai également estimé assez justement lui avoir déjà répondu plus bas, bien que 62 nie systématiquement l'a propos du discours de ses contradicteurs.

Pseudo 62 estime donc maintenant que l'avis de saint Grégoire de Naziance :
"Le Seigneur a réuni en Joseph, comme dans un soleil, tout ce que les saints ont ensemble de lumière et de splendeur" n'est finalement pas si exact que cela, et en tout cas : pas un dogme.

Et à part ce soudain retournement de veste du pseudo, COMMENT LA SAINTE EGLISE, ELLE, A LUCIDEMENT COMPRIS CET ENSEIGNEMENT ? L'A-T-ELLE PLEINEMENT VALIDÉ ?

Et oui, elle l'a depuis toujours complètement validé. Tant et si bien qu'elle s'adresse ainsi à saint Joseph en le priant :
" VOUS QUE LA DIVINE GRÂCE A COMBLÉ ", dans l'Ave Joseph.

Quel autre saint reçoit une telle louange, mise à part la très sainte Vierge Marie, et saint Jean Baptiste ? Aucun autre.

A quel saint, autre que la Mère de Dieu et saint Joseph, adresse-t-on un rosaire, sur de la toute puissance de son intercession ? Aucun autre.

La thèse très curieuse de pseudo 62, comme quoi il ne faudrait pas trop finalement se fier aux paroles de saint Grégoire de Naziance au sujet de saint Joseph, apparaît pour ce qu'elle est : du vent.

Saint Joseph fut "comblé de la grâce divine", c'est à dire tout divinisé, car il était vide de tout ce qui n'est pas Dieu, et Celui-ci put le remplir de Lui-même. Autant dire que saint Joseph était en tout point aussi pur que le plus pur des petits enfants, et que les combats contre la pureté n'étaient pas du tout à l'ordre du jour dans son cœur, lorsqu'il côtoyait son épouse immaculée.

ET SAINT AUGUSTIN, CE GRAND DOCTEUR, QUE DIT-IL DE SAINT JOSEPH ? ( si son avis peut avoir quelque crédit auprès du pseudo négateur...) :

Il compare les autres saints aux étoiles, MAIS SAINT JOSEPH AU SOLEIL. ( et oui, quand même, rien que ça ! Si ça ne confirme pas un peu saint Grégoire, quand même )
"On ne peut qu'admettre, continue saint Alphonse, avec de grands théologiens, que personne, Marie exceptée, ne l'égala en mérites ici-bas, et ne l'égale en gloire au ciel."

C'est pour dire combien il est impossible de se figurer la suréminence de la sainteté du chef de la sainte Famille, sinon en la comparant à celle de Marie son épouse, A LAQUELLE IL ÉTAIT ASSORTI, SINON ÉGAL.

Or, saint Joseph aurait "humblement" fuit tout contact avec la Vierge Marie son épouse, DANS LE CAS OÙ IL N'AURAIT PAS ÉTÉ ASSORTI AVEC ELLE : nous avons bien vu que ce n'était pas le cas.
apvs
Il est donc établi, et le pseudo 62 n'y peut strictement rien changer à coup de bavardages, que notre bon saint Joseph était resté tout au long de sa vie terrestre d'une pureté égale à celle du plus pur des petits enfants. Une double conclusion s'impose :

- tout comme le plus pur des petits enfants, saint Joseph n'eut pas même le début du commencement d'une mauvaise pensée charnelle vis-à-vis …
More
Il est donc établi, et le pseudo 62 n'y peut strictement rien changer à coup de bavardages, que notre bon saint Joseph était resté tout au long de sa vie terrestre d'une pureté égale à celle du plus pur des petits enfants. Une double conclusion s'impose :

- tout comme le plus pur des petits enfants, saint Joseph n'eut pas même le début du commencement d'une mauvaise pensée charnelle vis-à-vis de sa très chaste épouse, il était plus que vainqueur de ces tentations ( et aussi GRÂCE À L'INTERCESSION TOUTE PUISSANTE DE MARIE EN SA FAVEUR )

- tout comme le plus pur des petits enfants et contrairement à l'Immaculée Conception, saint Joseph n'était pas pour autant immaculé, puisque DÈS LE SEIN DE SA MÈRE, le petit enfant connait la marque du péché originel : il est donc parfaitement clair que l'on peut être comme saint Joseph exempt de péché de concupiscence vis-à-vis des femmes, ET POURTANT NON EXEMPT DE LA TACHE ORIGINELLE SOUS LE REGARD DE DIEU.