fr.news
172.1K
N.S.dellaGuardia
Et au même temps qu'est ce que il dit aux évêques allemands scismatiques et hérétiques? "Bravo! Continuer comme ça!..."
perceval2507
vendredi 16 juillet 2021

Le salaud

Il a osé. Le tyran de Sainte-Marthe a osé abroger Summorum Pontificum du vivant de Benoît XVI.

Son motu proprio est intitulé par satanique antiphrase « Traditionis custodes » : les gardiens de la tradition. Il appelle ainsi les évêques, chargés d'empêcher la célébration de la messe traditionnelle.

L’article 1 s’oppose d’emblée et frontalement à Summorum …More
vendredi 16 juillet 2021

Le salaud

Il a osé. Le tyran de Sainte-Marthe a osé abroger Summorum Pontificum du vivant de Benoît XVI.

Son motu proprio est intitulé par satanique antiphrase « Traditionis custodes » : les gardiens de la tradition. Il appelle ainsi les évêques, chargés d'empêcher la célébration de la messe traditionnelle.

L’article 1 s’oppose d’emblée et frontalement à Summorum Pontificum : les livres de la néo-liturgie sont « l'unique expression de la lex orandi du Rite Romain ». Il n’y a donc plus d’expression ordinaire et d’expression extraordinaire de l'unique rite romain.

En bref la liturgie traditionnelle est de nouveau interdite. Hors la loi, puisqu’un motu proprio est une loi.

Ensuite il y a des dérogations, qui sont de l’arbitraire de l’évêque : il peut éventuellement autoriser la messe à condition qu’un groupe stable établi depuis longtemps le demande à genoux et en disant à haute voix que la meilleure messe est la nouvelle, et que c’est même l’unique expression du rite romain.

Mais de toute façon la messe traditionnelle est interdite dans toutes les églises paroissiales, la création de paroisses personnelles dédiées à la liturgie traditionnelle est interdite, et l'évêque aura « soin de ne pas autoriser la constitution de nouveaux groupes ».

Les prêtres qui actuellement célèbrent « selon le missel de 1962 » doivent humblement demander à l’évêque l’autorisation de continuer.

Bref, ce sont des centaines de messes qui deviennent du jour au lendemain illégales, et l’on se retrouve en régime de persécution liturgique.

Article 1 de Summorum Pontificum

Le Missel romain promulgué par Paul VI est l’expression ordinaire de la lex orandi de l’Église catholique de rite latin. Le Missel romain promulgué par saint Pie V et réédité par le Bienheureux Jean XXIII doit être considéré comme expression extraordinaire de la même lex orandi de l’Église et être honoré en raison de son usage vénérable et antique. Ces deux expressions de la lex orandi de l’Église n’induisent aucune division de la lex credendi de l’Église ; ce sont en effet deux mises en œuvre de l’unique rite romain.

Article 1 de Traditionis custodes :

Les livres liturgiques promulgués par saint Paul VI et saint Jean-Paul II, conformément aux décrets du Concile Vatican II, sont l’unique expression de la lex orandi du Rite Romain.
Wansheng YE
Vatican II, péché contre le Saint-Esprit.
Etienne bis
Voilà qui aidera à l'abrogation des stupidités begogliesques. 🤗 🤗 🤗
perceval2507
😡 Par contre, dès qu'il s'agit de se prosterner ( et de bénir ) devant la pachamama dans les jardins du Vatican ou d'organiser des banquets dans les cathédrales pour célébrer la fin du ramadan, Bergoglio s'exécute avec enthousiasme ... Depuis Jean XXIII, la dispersion des brebis sous le règne de l'apostasie, va se payer très cher ... Honte à ces destructeurs de papes .
Spina Christi 2
Après la dictature des historiens, la dictature de l'avortement, la dictature climatique, la dictature de la pensée unique, la dictature lgbt, la dictature sanitaire, la dictature mondialiste, la dictature du racisme, la dictature de l'islamophobie, la dictature de la culpabilisation et de la repentance, la dictature du métissage, la dictature vaccinale, voici venu le temps de la dictature conci…More
Après la dictature des historiens, la dictature de l'avortement, la dictature climatique, la dictature de la pensée unique, la dictature lgbt, la dictature sanitaire, la dictature mondialiste, la dictature du racisme, la dictature de l'islamophobie, la dictature de la culpabilisation et de la repentance, la dictature du métissage, la dictature vaccinale, voici venu le temps de la dictature conciliaire !

Nous venons vraiment d'entrer dans les temps de la Passion de l'Eglise.
Que le Seigneur nous pardonne, nous bénisse et nous éclaire de son Esprit de Vérité...

Pour nous, nous assisterons toujours à la Sainte Messe de l'Eglise, telle qu'avant les fumées de Satan !
Aube de la Force
Oui, sans hésitation, la Messe qui ne change pas .Ignorer ce qui nous trouble profondément et nous rendrait fous si NOTRE-SEIGNEUR ne nous soutenait pas.Sur les autels,c'est LUI qui porte le fardeau de Vatican 2.
Panetier
Spirigold
Il faudrait se réveiller, "après la dictature...", après ceci, après cela, pourquoi donc?!? ça fait des lustres, que la dictature anti-liturgique a tétanisé la résistance, Mgr Lefebvre en a témoigné en public, face aux âneries monumentales du Card Bugnini, réformateur de la liturgie, après le concile Vatican II, il ne savait pas comment répondre en commission, vu l'ampleur des stupidités qu'il a …More
Il faudrait se réveiller, "après la dictature...", après ceci, après cela, pourquoi donc?!? ça fait des lustres, que la dictature anti-liturgique a tétanisé la résistance, Mgr Lefebvre en a témoigné en public, face aux âneries monumentales du Card Bugnini, réformateur de la liturgie, après le concile Vatican II, il ne savait pas comment répondre en commission, vu l'ampleur des stupidités qu'il a entendu. Et les autres supérieur ou évêques, n'ont jamais contesté la folie du nouveau culte désordonné. Et les prêtres réfractaires ont été pourchassés, comme pendant la révolution payenne en France, ça fait bien longtemps que les bonnes oeuvres caritatives, ont dû recueillir les prêtres réfractaires, qui se font jeter à la rue, par la dictature moderniste, d'un côté, et les traditionalistes lefebvristes, également. Celui qui n'obéit pas, se fait jeter comme un clochard. Sauf peut-être à la fraternité Saint-Pierre, et autres communautés plus bienveillantes.
Vendée-Rembarre!
Annibale Bunigni n'était pas cardinal. Il aurait pu le devenir, étant collaborateur étroit du cardinal Bea qui prenait ses ordres à NY, chez les B'nai B'rith. Mais il a été convaincu d'appartenance à la FM. aussi est-il allé terminer sa carrière comme évêque Pro-Nonce à Téhéran, pour faire à Khomeini les génuflexions qu'il a volées au Christ dans le Novus Ordo.
Ludovic Denim
Et certains qui ne se gênent pas d'insulter notre Pape Benoit XVI... Qu'ils ne se dérangent donc pas à l'excuser d'avoir donc permis à des congrégations et des gens qui ne connaissaient pas le vrai rite d'avoir pu ainsi le pratiquer. On vous jugera comme vous jugez.
Xavier Edmond Schaffers
Quelle hypocrisie ! Quelle absence de vraie charité ! Quelle barbarie ! N'est-ce pas là un vrai péché contre le Saint-Esprit, que de prendre des mesures pour empêcher les fidèles d'accéder aux trésors spirituels de la sainte Tradition et de se sanctifier ?
Panetier
Ahurissant !
Quel diable l'a encore inspiré ?
Ludovic Denim
La concomitance de cet évènement avec la vaccination et le pass sanitaire devenant obligatoire ne peut en effet qu'être inspiré par Satan.
Aube de la Force
Le même auteur ,une signature reconnaissable aisément.