Clicks941
fr.news

2583 parents catholiques s'insurgent contre les intrigues d'un cardinal

José Manuel Jiménez Aleixandre a révélé sur MarcoTosatti.com (20 septembre) les mauvais tours par lesquels le cardinal Braz de Aviz (Congrégation religieuse) opère contre les Hérauts de l'Évangile :

• Sans donner de raisons, Aviz a imposé aux Hérauts un commissaire, le cardinal Damasceno.

• Damasceno a exprimé à plusieurs reprises sa perplexité face au comportement autoritaire d'Aviz, a refusé d'appliquer son décret, mais s'est ensuite exécuté sous la pression. Aleixandre, "Le commissaire a été mis sous un commissaire".

• Aviz affirme que les élèves des écoles des Hérauts sont "exclus de leurs familles", que la discipline est "trop rigide" et qu'il y a "nécessité d'éviter les abus", ordonnant que tous les élèves doivent rentrer chez eux à la fin de l'année scolaire. Aleixandre, "Si ces mineurs sont en danger, pourquoi les laisser encore six mois en danger ?"

• Aviz a fait référence à des "communications" anonymes, évitant les termes "accusations"/"plaintes" afin de ne pas permettre aux hérauts de se défendre.

• Les affirmations d'Aviz ont été contredites par 2583 parents dont les signatures ont été envoyées à Damasceno et Aviz qui n'ont jamais répondu.

• Six tribunaux brésiliens ont rejeté les calomnies déployées par Aviz.

• D'éminents avocats brésiliens - Ives Gandra da Silva Martins et Dircêo Torrecillas Ramos - ont rédigé, de leur propre initiative, un avis d'expert sur le décret d'Aviz, découvrant de graves illégalités.

#newsTaswfrjszl