Clicks496
fr.news
1

La sédation secrète des gens avant l'euthanasie ? Pas de problème

Les euthanasistes néerlandais peuvent secrètement glisser un sédatif dans la nourriture ou la boisson de leurs victimes si celles-ci risque d'être "perturbées, agitées ou agressives" à l'idée d'être tuées.

En avril, la Cour suprême a acquitté Marinou Arends, qui était poursuivie pour meurtre après avoir donné un sédatif à une femme de 74 ans avec un café préparé avant de la tuer.

La victime avait déclaré qu'elle souhaitait mourir lorsqu'elle considérait que "le moment était venu". Mais maintenant, il suffit que l'euthanasiste considère que la personne n'est plus capable de donner son consentement pour ignorer de telles directives.

Par conséquent, le comité néerlandais d'examen de l'euthanasie a maintenant établi qu'il n'est "pas nécessaire" de convenir avec la victime du moment ou de la manière dont l'euthanasie sera administrée.

L'euthanasie est légale aux Pays-Bas depuis 2002. En 2019, plus de 4 % du total des décès dans le pays ont été euthanasiés. En novembre, le gouvernement a autorisé le meurtre d'enfants "en phase terminale" âgés de 1 à 12 ans.

#newsUaskteresd
jamacor