Clicks7K

Medjugorje au banc d'essai de la science

katochris
2
Depuis 1981, la Mère de Dieu apparaît régulièrement aux voyants de Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine. Ce village est ainsi devenu l'un des lieux de pèlerinage les plus visités au monde, ce qui …More
Depuis 1981, la Mère de Dieu apparaît régulièrement aux voyants de Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine. Ce village est ainsi devenu l'un des lieux de pèlerinage les plus visités au monde, ce qui montre que bon nombre de personnes n'ont pas besoin de preuves scientifiques pour croire en ce phénomène singulier. L'examen scientifique des voyants de Medjugorje est néanmoins d'un intérêt international. Auparavant il n'a jamais été possible de faire de recherches médicales lors d'une apparition mariale.
Quatre séries de recherches scientifiques ont été menées depuis le début des apparitions. Pour la première fois, les scientifiques exposent au grand public le matériel enregistré. Ils l'ont mis à la disposition du exclusive de Michael Mayr qui fait des tournages à Medjugorje depuis 14 ans, entre autres, l'impressionnant portrait du Père Slavko. Dans ce dernier documentaire sur lequel il a travaillé deux ans, il a réussi à montrer à la fois les voyants, les personnes de leur entourage privé et l'historique des recherches scientifiques, ainsi que les étapes successives et l'ensemble des résultats d'une manière intéressante et compréhensible pour tous.
A travers les entretiens menés par des psychologues, les voyants nous deviennent proches. Pour la première fois, nous les découvrons dans leur foyer et pendant leurs apparitions. Aucun film n'a autant étudié les voyants de Medjugorje.
islametverite
Voici la position du Vatican qui fut définie par le décret du 24 avril 1917 dont le texte est le suivant :

"Du Spiritisme. En séance plénière, aux Eminentissimes et Révérendissimes Seigneurs Cardinaux, Inquisiteur généraux de la Foi et des Mœurs, on a demandé :

S’il était permis, par des médiums, comme on les appelle, ou sans médium,
en usant ou non d’hypnotisme, d’assister à quelques manifest…More
Voici la position du Vatican qui fut définie par le décret du 24 avril 1917 dont le texte est le suivant :

"Du Spiritisme. En séance plénière, aux Eminentissimes et Révérendissimes Seigneurs Cardinaux, Inquisiteur généraux de la Foi et des Mœurs, on a demandé :

S’il était permis, par des médiums, comme on les appelle, ou sans médium,
en usant ou non d’hypnotisme, d’assister à quelques manifestation spirite que ce soit, même présentant un aspect d’honnêteté ou de piété, soit en interrogeant les âmes ou Esprits, soit en écoutant les réponses, soit comme observateur, même avec l’affirmation, tacite ou exprimée, de ne vouloir aucun commerce avec les Esprits malins. Les Eminentissimes et Révérendissimes Pères ont répondu NON, sur tous les points."

Le 26 du même mois, S.S. Benoît XV a approuvé la résolution des Éminents Pères qui lui avait été soumise.
Arnaud Dumouch
L'Eglise ne dit rien de l'usage de l'hypnose lorsqu'elle est obtenue de manière naturelle (par exemple par concentration en médecine).

Ce qu'elle condamne, c'est tout ce qui fait appel à des esprit de l'enfer pour provoquer des états seconds.

Et bien sûr, cela n'a rien à voir avec les extases venant de la présence des amis de Dieu (du style sainte Bernadette à Lourdes).