crocodile
Je n'étais pas fan de G. Becaud mais "elle te tue à petits coups l'indifférence tu es l' agneau elle est le loup l'indifférence" . Heureusement pour notre race que Jésus à lutter jusqu'au bout contre l' indifférence d'où nous tenons la hardiesse d'espérer. Pour avancer dans le bien il faut bien reconnaître certains mécanismes adverses.
shazam
L’indifférence vis-à-vis de l’Histoire :

L’ironie de l’Histoire, c’est que ce genre de personnage ait évoqué l’indifférence :

« Celui qui reste indifférent à l'Histoire est comme privé d'ouïe ou de visage. Assurément, il peut vivre ainsi, mais qu'est-ce qu'une telle vie ! »
Hitler cet inconnu (Hitlers Tischgesprache im Führerhauptquartier) (1951), Adolf Hitler, notes de Henry Picker, éd. Presse…More
L’indifférence vis-à-vis de l’Histoire :

L’ironie de l’Histoire, c’est que ce genre de personnage ait évoqué l’indifférence :

« Celui qui reste indifférent à l'Histoire est comme privé d'ouïe ou de visage. Assurément, il peut vivre ainsi, mais qu'est-ce qu'une telle vie ! »
Hitler cet inconnu (Hitlers Tischgesprache im Führerhauptquartier) (1951), Adolf Hitler, notes de Henry Picker, éd. Presses de la cité, 1969, 27 juillet 1941, p. 143

25mn30 : Ni la pauvreté, ni la faiblesse ne sont le vrai problème, non. C’est l’indifférence. Est-ce que quelqu’un écoute ? Voilà le problème de notre temps : l’indifférence !
shazam
Chère Myriamir, je crois qu’un film peut faire prendre conscience de quelque chose à des personnes, un peu comme dans l’antiquité grecque le théâtre pouvait être l’occasion d’une catharsis.
J’ignore à quoi vous pensez vraiment lorsque vous dites : à quoi ça sert de faire revivre le mal ? Mais si ce film vous dérange, alors prenez vos distances avec ce film. Et personne ne peut vous obliger à ‘…More
Chère Myriamir, je crois qu’un film peut faire prendre conscience de quelque chose à des personnes, un peu comme dans l’antiquité grecque le théâtre pouvait être l’occasion d’une catharsis.
J’ignore à quoi vous pensez vraiment lorsque vous dites : à quoi ça sert de faire revivre le mal ? Mais si ce film vous dérange, alors prenez vos distances avec ce film. Et personne ne peut vous obliger à ‘revivre le mal’. Non plus.
Croyez-le où non, ce n’est pas moi qui ait la réponse à votre question, c’est vous (avec Son aide) qui l’avez.
alix
Le mal est là, on ne le fait pas revivre, il faut le combattre partout au nom de Jésus- Christ. I ne sert à rien de se cacher en répétant que tout le monde est gentil, et que nous irons tous au paradis, c'est le plus sûr moyen d'envoyer tous ces gentils en enfer
Myriamir
À quoi ça sert de faire revivre ''le mal'' ?
Spina Christi 2
Et pendant ce temps il y en a qui pavanent, décorés, congratulés, adulés, riches et intouchables etc. pour avoir planifié et contribué à exterminer des millions d'enfants dans les entrailles de leur mère selon une idéologie de mort aussi pourrie que le nazisme...
dvdenise
En 2012, les services secrets du Brésil et de l'Argentine, ont révélés qu'ils estimaient que 9,000 officiers nazis auraient pris la fuite en Amérique du Sud après la guerre.

Source: Le film Beyond Valkyrie
shazam
@crocodile, à ce sujet, voici un article - si cela vous intéresse - ou il est évoqué quelques hypothèses en plus de celles que vous évoquez.

Education trop autoritaire pour Alice Miller : « Alice Miller, qui consacre sa vie à dénoncer les mauvais traitements infligés par les parents aux enfants, évoque une éducation trop autoritaire (ce qu’elle nomme une « pédagogie noire » ayant contribué à …More
@crocodile, à ce sujet, voici un article - si cela vous intéresse - ou il est évoqué quelques hypothèses en plus de celles que vous évoquez.

Education trop autoritaire pour Alice Miller : « Alice Miller, qui consacre sa vie à dénoncer les mauvais traitements infligés par les parents aux enfants, évoque une éducation trop autoritaire (ce qu’elle nomme une « pédagogie noire » ayant contribué à faire de lui cet exterminateur ».

Haine de soi pour le psychohistorien Robert Waite : « la présence de « sang juif » dans sa lignée : une origine impure qu’il aurait voulue à tout prix dissimuler… en anéantissant l’ensemble du peuple juif. »

Pour le psychanalyste Jacques Lacan, la psychose paranoïaque suppose toujours la présence d’hallucinations verbales. Hospitalisé en 1918 après avoir respiré des gaz toxiques, Hitler souffre d’une cécité hystérique (sans cause organique) à la suite de laquelle il affirme avoir entendu une voix lui annonçant qu’il serait le « sauveur » de l’Allemagne. Sa chute dans l’univers de la folie remonte probablement à cet épisode.

Une hypothèse est donc celle de la psychose paranoïaque (pas ‘c’est un gros parano’, mais un gros paranoïaque, un vrai !)

Dire d’Hitler qu’il était un malade mental l’excuse-t-il ? Non !
Selon de nombreux psychiatres et psychanalystes, un psychotique peut résister au commandement de voix hallucinées et au délire qui le pousse au pire. L’immense majorité des personnes souffrant de cette pathologie ne deviennent pas des assassins ! Certes, un grand paranoïaque mégalomane méprisant le genre humain présente des prédispositions à la carrière de dictateur. Toutefois, une pathologie ne peut, à elle seule, rendre compte de la trajectoire d’un être humain.
Et de rajouter justement je trouve : « Il y a toujours quelque chose de mystérieux, d’imprévisible dans nos destins individuels. Il faut compter avec le contexte historique, le poids du hasard et des rencontres, bonnes et mauvaises. Que le fantasme de Hitler – « guérir l’Allemagne » – ait reçu un écho dans celui du peuple allemand – « trouver un sauveur » –, a sans doute permis l’ascension du dictateur. Mais cette rencontre ne suffit pas à expliquer la tragédie qui a suivi. Il est d’ailleurs peu probable que celle-ci trouve un jour une explication définitive. »
Tant mieux pour les chercheurs !
www.psychologies.com/…/Quelle-etait-la…
crocodile
shazam à la genèse de sa personnalité il y a une blessure profonde infligé par des êtres eux mêmes inscrit dans les rapports de force/pourvoir destructeur. Au départ ce manque d'amour blesse la personne puis le fait réagir dans une énergie négative afin qu'il prouve la valeur de son êtrz. Dieu nous donne d'être mais si il l'évangile ne vient pas nous éclairer la négation de l'être se fait.
shazam
En tout, l’excès est un vice (Sénèque, mort le 12 avril 65 ap. J.-C.)
Que la peste soit brune, rouge, et actuellement verte ... c'est toujours et encore la peste ! Je les exècres toutes.
Ce qui m'a intéressé dans ce film - plus que sa politique - c'est que l'on assiste à la genèse de sa personnalité, raison pour laquelle je l'ai cité. Thématique de la personnalité abordé aussi, et avec plus de …More
En tout, l’excès est un vice (Sénèque, mort le 12 avril 65 ap. J.-C.)
Que la peste soit brune, rouge, et actuellement verte ... c'est toujours et encore la peste ! Je les exècres toutes.
Ce qui m'a intéressé dans ce film - plus que sa politique - c'est que l'on assiste à la genèse de sa personnalité, raison pour laquelle je l'ai cité. Thématique de la personnalité abordé aussi, et avec plus de brio, dans le très bon film La Chute.
Chers frères, merci de votre participation !
One more comment from Roy-XXIII
Roy-XXIII
Le Contrat de Transfert : Hitler a co-fondé Israël dès 1933 avec les Juifs sionistes

"L’histoire dramatique du pacte entre le IIIe Reich et la Palestine juive", tel est le sous-titre du livre d'Edwin Black "Le Contrat de Transfert".
Deux mois après son accès au Pouvoir, le nouveau Chancelier du Reich, Adolf Hitler, s’attèle à l’une de ses tâches les plus motivantes : créer un Etat pour les …More
Le Contrat de Transfert : Hitler a co-fondé Israël dès 1933 avec les Juifs sionistes

"L’histoire dramatique du pacte entre le IIIe Reich et la Palestine juive", tel est le sous-titre du livre d'Edwin Black "Le Contrat de Transfert".
Deux mois après son accès au Pouvoir, le nouveau Chancelier du Reich, Adolf Hitler, s’attèle à l’une de ses tâches les plus motivantes : créer un Etat pour les Juifs et les aider à y partir avec tous leurs biens matériels et financiers.
AveMaria44
Mais ce sont les mêmes des deux côtés, si vous n'avez pas compris cela, .......regardez François. Ni la peste ni le choléra.
alix
Pour l'instant on ne va pas en prison si l'on nie l'oeucu (ça viendra) mais j'en connais qui ont eu de graves ennuis (et qui ne sont pas sortis de l'auberge...suivez mon regard) parce qu'ils contestent la shoa.
AveMaria44
Grâce aux cocos nous avons l’œcuménisme, la nouvelle religion du NOM avec son indifférentisme et son latitudinarisme.
alix
Mais gràce à Hitler nous avons une nouvelle religion : la shoa....
AveMaria44
Staline, Mao and co pas meilleurs. La peste rouge a vaincu la peste brune, mais elle a imprégné tout l'occident et continue ses ravages, ils existent toujours des camps de concentration sur lesquels le silence est plus que suspect.
shazam
Quid de sa pensée :

Extrait de : Mein Kampf (1925) :

Politicien : cette sorte de gens dont l'unique et véritable conviction est l'absence de conviction, associée à une insolence importune et à un art éhonté du mensonge.

La masse est instinctivement hostile à tout génie éminent. On a plus de chance de voir un chameau passer par le trou d'une aiguille que de découvrir un grand homme au moyen …More
Quid de sa pensée :

Extrait de : Mein Kampf (1925) :

Politicien : cette sorte de gens dont l'unique et véritable conviction est l'absence de conviction, associée à une insolence importune et à un art éhonté du mensonge.

La masse est instinctivement hostile à tout génie éminent. On a plus de chance de voir un chameau passer par le trou d'une aiguille que de découvrir un grand homme au moyen d'une élection.

Extrait de : Adolf Hitler. Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l'ordre de Martin Bormann (Vol. 1: 5 juillet 1941 – 12 mars 1942)

Reproduis ci-dessous tel quel à partir du site :
www.viveleroy.fr/Libres-propos-d…

Le christianisme maladie de l’intelligence
C’est un vrai malheur que la Bible ait été traduite en allemand et qu’elle ait rendu accessible au peuple toutes ces finasseries talmudiques. Aussi longtemps que la sagesse exprimée par le christianisme, surtout celle contenue dans l’Ancien Testament, a été traduite dans la langue de l’Église, autrement dit le latin, les gens normaux n’ont pas encouru le risque d’avoir l’esprit dérangé par l’étude de la Bible. Mais depuis que ce livre a été vulgarisé, la religiosité d’un grand nombre d’humains s’est trouvée canalisée dans un sens précis, ce qui les a menés, avec le temps, à la folie religieuse — les Allemands y étant d’autant plus prédisposés qu’ils ont la manie de creuser ces problèmes. En plus de cela, l’Église catholique a choisi des déments pour en faire des saints, et il n’est donc pas étonnant que le Moyen âge allemand ait donné naissance à une confrérie comme celle des Flagellants. En tant qu’Allemand raisonnable, l’on se prend la tête à deux mains et l’on s’interroge pour essayer de comprendre comment toutes ces fumisteries juives accommodées par les prêtres ont pu tourner la tête à des Allemands et les pousser à adopter des pratiques dont nous sourions quand il s’agit de derviches tourneurs turcs ou de magie noire. Et l’on éprouve parfois un violent sentiment de colère à la pensée que des Allemands aient pu s’enliser dans des doctrines théologiques dénuées de toute profondeur alors qu’il en existe d’autres sur la vaste terre, comme celle de Confucius, de Bouddha et de Mahomet, qui offrent à l’inquiétude religieuse un aliment d’un autre prix. T2 p.149

Je conçois que l’on puisse enthousiasmer pour le paradis de Mahomet, mais le fade paradis des chrétiens ! De votre vivant vous écoutiez la musique de Richard Wagner. Après votre mort ce ne seront plus qu’alléluias, palmes agitées, enfants à l’âge du biberon et vieillards chenus. L’homme des îles rend hommage aux forces de la nature. Mais le christianisme est une invention de cerveaux malades : on ne saurait rien imaginer de plus insensé, ni une façon put inconvenante de tourner en dérision l’idée de la divinité. Un nègre, avec ses tabous, écrase de sa supériorité l’être humain qui croit sérieusement à la transsubstantiation. T1 p.141

Admiration de Hitler pour l’Islam
La civilisation a été l’un des éléments constitutifs de la puissance de l’Empire romain. Ce fut aussi le cas en Espagne, sous la domination des Arabes. La civilisation atteignit là un degré qu’elle a rarement atteint. Vraiment une époque d’humanisme intégral, où régna le plus pur esprit chevaleresque. L’intrusion du christianisme a amené le triomphe de la barbarie. L’esprit chevaleresque des Castillans est en réalité un héritage des Arabes. Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, la face du monde eût changé. Puisque le monde était déjà voué à l’influence judaïque (et son produit, le christianisme, est une chose si fade !) il eût beaucoup mieux valu que le mahométisme triomphât. Cette religion récompense l’héroïsme, elle promet aux guerriers les joies du septième ciel... Animé d’un tel esprit, les Germains eussent conquis le monde. C’est le christianisme qui les en a empêchés. T2 p.297

Hitler souscrit à l’idéologie socialiste de la lutte des classes et à l’abolition des différences sociales
On ne peut en effet combler les fossés qui existent entre les riches et les pauvres avec les seules consolations de la religion. Je reconnais, pour ma part, que si on m’offrait le choix entre le dénuement sur terre (avec la contrepartie du bonheur suprême dans l’au-delà), et le paradis sur terre — je ne choisirais sûrement pas de chanter les alléluias jusqu’à la consommation des siècles. En vertu de quelle loi, divine ou autre, les riches seuls auraient-ils le droit de gouverner ? T1 p.325

On mesurera l’importance de l’évolution qui s’est accomplie en ce qui concerne l’abolition des différences sociales si l’on se souvient qu’autrefois un prince allemand préférait jouer les roitelets dans un quelconque pays balkanique plutôt que d’occuper une situation modeste dans son propre pays, fût-elle celle du balayeur de rues. Si l’on arrivait à éduquer la nation d’une solidarité fanatique entre compatriotes et de chacun d’eux à, l’égard de l’État, le Reich allemand ― comme ce fut déjà le cas mille ans après l’effondrement de l’Empire romain ― serait la plus grande puissance d’Europe. T2 p.130
AveMaria44
Il ne faut pas que la peste du socialisme brun cache le socialisme rouge financé par les mêmes. Le nombre des victimes du communisme toutes tendances confondues s'élèvent à plus de deux cent millions et il continue de sévir.
6 millions de juifs exterminés et toutes les autres victimes n'ont pas fait l'objet de réparation, ni d'exploitation de culpabilité.......
Ne nous laissez pas sucomber
Et il est loin d'être le seul ,mais chut il parait ,bien que socialiste il n'était pas de gauche comme les autres démoniaques de cette époque ,aux dirent de bien des gens parents ou ministre du Général De Gaulle ,avant 1942 le PCF ne luis faisait 'il pas des bisous ?.est 'on moins aveugle aujourd'hui ,le petit peuple oui ,les sommités ?
shazam
Incrustations à l’image ne figurants pas sur cette version longue :

Début du film :
La seule chose qui permet au mal de triompher est l’inaction des hommes de bien. Edmund Burke, 1729-1797

Images de fin du film :
Ernst Hanfstaengl finit par s’enfuir en Angleterre où il fut emprisonné comme ressortissant d’un pays ennemi. Après avoir écrit au Président Roosevelt, il fut conduit à Washington …More
Incrustations à l’image ne figurants pas sur cette version longue :

Début du film :
La seule chose qui permet au mal de triompher est l’inaction des hommes de bien. Edmund Burke, 1729-1797

Images de fin du film :
Ernst Hanfstaengl finit par s’enfuir en Angleterre où il fut emprisonné comme ressortissant d’un pays ennemi. Après avoir écrit au Président Roosevelt, il fut conduit à Washington pour le conseiller sur l’effort de guerre des Alliés.

Sophie Gerlich ne fut jamais officiellement informée de la mort de son mari.

Helena Hanfstaengl finit par perdre ses illusions sur Hitler et retourna en Amérique.

En septembre 1935, Hitler promulgua les lois de Nuremberg qui isolaient les juifs et les privaient de citoyenneté.

En 1938, Hitler déclencha La Nuit de Cristal, une attaque sauvage contre les juifs, détruisant leurs synagogues et leurs commerces, et emprisonnant des milliers d’entre eux.

Au cours des trois années suivantes, les armées d’Hitler conquirent et occupèrent une grande partie de l’Europe, dont la Tchécoslovaquie, la Pologne, le Danemark, la Norvège, la Belgique, la Hollande et le France.

C’est le 8 décembre 1941, en Pologne, que les juifs furent gazés pour la première fois.

En 1942, à Wannsee dans la banlieue de Berlin, des bureaucrates nazis mirent au point une méthode d’extermination systématique de tous les juifs d’Europe. On appela cette méthode La Solution finale. Ces atrocités comportaient : des exécutions, des expériences médicales et les camps de la mort.

En 1944, alors même que les troupes alliées débarquaient en France, Hitler détourna des moyens militaires afin d’accélérer la déportation des juifs vers des camps de concentration.

Le 30 avril 1945, ayant pratiquement perdu la guerre, Adolf Hitler se suicidait dans son bunker à Berlin.

La Seconde Guerre mondiale a fait près de 50 millions de victimes : Près de 20 millions de militaires sont morts. Près de 23 millions de civils sont morts. Près de 7 millions de personnes ont été exterminées : 6 millions de juifs, 1 million de gitans, de témoins de Jéhovah, d’homosexuels, de dissidents politiques et de handicapés. Parmi ces 7 millions de personnes exterminées, 1 million et demi étaient des enfants.

-

Court métrage (sur gtv, de quelques mn) :

Le soldat Henry Tandey : « …si j’avais su… »

Destin et Compassion (I) "Rosso fango" (Boue rouge)