Clicks14

Prière qui Réconforte — Prière à « Dieu » de Saint Jean de la Croix

parangutirimicuaro
cathoglad Prière à « Dieu » de Saint Jean de la Croix à Dieu le Père Prière à Dieu notre Père : « Mon Dieu est à moi et je suis à Lui » de Saint Jean de la Croix (1542-1591), proclamé Docteur de l’…More
cathoglad Prière à « Dieu » de Saint Jean de la Croix à Dieu le Père Prière à Dieu notre Père : « Mon Dieu est à moi et je suis à Lui » de Saint Jean de la Croix (1542-1591), proclamé Docteur de l’Eglise par le Pape Pie XI, en 1926, et surnommé dans la tradition de l’Église « Doctor mysticus » (Docteur mystique) et aussi appelé le « Saint du Carmel ». La Prière : « Mon Dieu est à moi et je suis à Lui » de Saint Jean de la Croix :« Dieu est en vous comme étant l’Etre infini, et il vous comble de ses faveurs. Il est tout-puissant ; il vous fait du bien et il vous aime avec sa toute puissance. Il est sage ; vous sentez qu’il vous fait du bien avec sa sagesse. Il est infiniment bon ; vous sentez qu’il vous aime avec sa bonté. Il est Saint ; vous sentez qu’il vous aime et vous fait du bien avec sa sainteté. Il est juste ; vous sentez qu’il vous aime et vous comble de faveurs d’une manière juste. Il est miséricordieux, compatissant, clément ; vous éprouvez sa miséricorde, sa compassion et sa clémence. Il est l’Etre fort, sublime délicat ; vous sentez qu’il vous aime d’une manière forte, sublime, et délicate. Il est chaste et pur ; vous sentez que son amour pour vous est chaste et pur. Il est vrai ; vous sentez qu’il vous aime en vérité. Il est libéral (Sg 6,17) ; vous constatez qu’il vous aime et vous comble de faveurs d’une manière libérale, sans intérêt aucun, avec le souci unique de vous faire du bien. Il possède une souveraine humilité et c’est avec une souveraine humilité et une souveraine estime de vous qu’il vous aime. Il vous met à son niveau ; il se découvre lui-même à vous avec joie dans ces connaissances qu’il vous donne ; il vous montre un visage plein de grâce et, dans cette union avec lui qui vous fait tressaillir de joie, il vous dit : « Je suis à toi et pour toi ; je suis content d’être ce que je suis pour être à toi et me donner à toi ». Qui pourra exprimer ce que vous ressentez, ô bienheureuse âme ! En vous voyant aimée de la sorte. Amen. »