Clicks883
fr.news
4

Décès d'une religieuse américaine violée au Guatemala, tombée enceinte et ayant avorté

Sœur Dianna Ortiz, 62 ans, est morte d'un cancer le 19 février dans un hospice de Washington D.C.

Dianna est née à Colorado Springs, dans le Colorado, dans une famille de huit enfants. Son père était un mineur d'uranium. Elle est entrée chez les Ursulines à 17 ans et est partie au Guatemala en 1987 pour enseigner aux enfants.

Alors qu'elle était missionnaire au Guatemala à l'âge de 31 ans, Sœur Dianna a été enlevée par des membres de la police soutenus par la CIA. Elle a été amenée à Guatemala City où, pendant 24 heures, elle a subi des brûlures de cigarettes et a été violée à plusieurs reprises lors d'interrogatoires. En 1995, Dianna a reçu 5 millions de dollars de dommages et intérêts.

La torture a cessé lorsqu'un homme avec un accent nord-américain est entré dans la pièce et a dit en anglais "Shit". Il a dit aux tortionnaires en espagnol : "Bande d'idiots ! Laissez-la tranquille. C'est une Nord-Américaine, tous les journaux en parlent."

À Sr Dianna, il a dit : "Vous devez pardonner à ces gars, ils ont fait une erreur." Elle est retournée aux États-Unis dans les 48 heures qui ont suivi son évasion.

Comme d'autres victimes de torture, la religieuse a souffert d'une perte de mémoire partielle de la période précédant son départ pour le Guatemala, et a dû être réintroduite dans sa famille. Il lui a fallu beaucoup de temps pour faire de nouveau confiance à autrui.

Sœur Dianna est également tombée enceinte à la suite des viols. Submergée par la torture, elle a avorté. Cela a accru son sentiment de culpabilité et sa détresse émotionnelle.

#newsJdjmkpdsbk
jamacor
Santa Maria Genitrix
Que le Bon Dieu ait son âme.
apvs
+
blanche52
Quelle horreur !