Clicks521
Memento-mori
Églises fermées en France : que faire ? Citation du communiqué de presse : « Avec la deuxième vague de la pandémie, la France est entrée dans son deuxième confinement, qui comprend une interdiction …More
Églises fermées en France : que faire ?

Citation du communiqué de presse : « Avec la deuxième vague de la pandémie, la France est entrée dans son deuxième confinement, qui comprend une interdiction des messes publiques à partir du 3 novembre. »

Le Patriarcat Catholique Byzantin, en tant que voix de celui qui crie dans le désert, demande : la France se repent-elle adéquatement de l’apostasie interne de l’Église par rapport à Dieu ? Mettez la main sur votre cœur, chers évêques et prêtres français : n'est-ce pas par votre apostasie et votre impénitence que Dieu a permis cette fermeture des églises ? Vous refusez de rompre avec la racine du péché et de la malédiction résidant dans les hérésies de la méthode historico-critique. Il s’agit, par essence, du néo-modernisme. Vous ne vous êtes éloignés ni du syncrétisme avec le paganisme du concile de Vatican II, ni de la tolérance criminelle par rapport à l’immoralité.

Avez-vous écrit au moins une lettre pastorale contre la pseudo-spiritualité païenne, y compris le yoga hindou ou les méditations bouddhistes ?

Vous manifestez votre unité avec la source de la malédiction en répétant comme un mantra le nom de l'archi-hérétique Bergoglio chaque jour au cours de la messe. Comprenez-vous à présent, chers évêques et prêtres, pourquoi Dieu a permis la fermeture des églises en France ?

Aujourd'hui, l'esprit de Nostra Aetate, l'esprit d'Assise (1986) et l'esprit du synode amazonien, ne permettent pas la prédication de Jésus en tant que seul Sauveur. Avez-vous, évêques français, répondu à l'apostasie de Bergoglio quand

1) il a intronisé le démon Pachamama à Rome (octobre 2019), et quand

2) il a promu le vaccino-puçage menant au lac de feu (septembre 2020), et quand

3) il a approuvé l’homosexualité (2013) et les unions homosexuelles (octobre 2020) ?

Y avez-vous répondu ? Non, vous ne l’avez pas fait. Au contraire, en prononçant son nom au cours de la messe, vous manifestez votre unité spirituelle avec l'archi-hérétique Bergoglio, et avec la malédiction qu'il a attirée.

Si vous demandez honnêtement, chers évêques, prêtres et croyants, ce qu'il faut faire, comment commencer à se repentir et comment continuer sur cette voie, la réponse est : que chacun promette à Dieu une heure de prière personnelle par jour, et mette en place des veilles de prière, à l'exemple des chrétiens d'Amérique (voir youtube.com/watch?v=a-s2HawV0WU , vkpatriarhat.org/en/?p=18712).

Citation du communiqué de presse : « Dimanche, des centaines de catholiques se sont rassemblés devant les cathédrales de Nantes, Versailles et Lyon. Dimanche prochain, d’autres villes comme Paris, Orléans, Bordeaux sur la côte atlantique, Rennes et Vannes en Bretagne, et probablement bien d’autres, seront également le théâtre de manifestations demandant « la messe » ... »

Vous, catholiques français, appelez à la réouverture des églises. Cependant, si les prêtres et les évêques continuent d'exprimer leur unité avec le plus grand archi-hérétique Bergoglio au cours de la messe, et ainsi attirent la malédiction sur eux-mêmes et sur la France, les églises fermées seront un moindre mal. Si vous voulez faire face efficacement à cette situation, demandez clairement aux évêques et prêtres français d'arrêter de prononcer le nom de l'hérétique et apostat Bergoglio au cours de la messe. S'ils le font, Dieu supprimera la malédiction, et donnera à la France la bénédiction et le réveil spirituels.

Citation du communiqué de presse : « Plus de 100 000 personnes ont signé une pétition « Pour la messe », disant à Macron : « L’homme ne vit pas que de pain. Nous voulons incliner la tête dans la prière. Pour nos martyrs. Pour la France. »

Il est louable que cette pétition ait été signée par 100 000 catholiques, il est vrai aussi qu'on ne vit pas uniquement de pain, et il faut aussi se souvenir des martyrs français et de l'éveil spirituel de la France elle-même. En particulier, la Sainte Messe doit être la source de force des croyants dans la lutte contre le péché, contre l'esprit du monde et contre la diabolisation contemporaine. La diabolisation, cependant, qui est couplée au vaccino-puçage, est promue non seulement par le Nouvel Ordre Mondial, mais aussi par le Vatican apostat de Bergoglio ! Êtes-vous au courant de cela, chers évêques, prêtres et croyants français ?

Citation du communiqué de presse : « La Christian Defence League, qui représente également les instituts traditionnels, la Fraternité Saint-Pierre, l'Institut du Christ-Roi, la Fraternité dominicale de Saint Vincent Ferrier, l'Abbaye bénédictine du Barroux et l'Opus Sacerdotal - une association de prêtres diocésains – ainsi que de nombreuses autres organisations, ont protesté contre la fermeture des églises. »

Nous demandons : Est-ce que les prêtres des organisations ecclésiales susmentionnées prononcent le nom de l'archi-hérétique au cours de la messe ? Ceux qui attirent une malédiction, n’amènent pas une bénédiction.

Citation du communiqué de presse : « Le besoin des sacrements est d'autant plus grand en période d'épidémie, et les gens ont besoin d'espoir au fur et à mesure que les suicides augmentent. »

Cependant, l’augmentation des suicides est enracinée dans le fait que la quarantaine artificielle au printemps a été lancée par le pseudo-pape Bergoglio. De plus, il a de nouveau montré son apostasie avec la seconde fermeture des églises. Sous sa direction, nous assistons de facto non seulement à des suicides physiques, mais aussi à des suicides de masse de l'Église catholique en France.

Les médias nous apprennent que des cathédrales en France ont été incendiées, des églises et des statues profanées, et des chrétiens sans défense tués. Savez-vous, chers évêques et prêtres, que c'est le fruit du Concile de Vatican II, de son aggiornamento avec le monde et de son ouverture à un soi-disant respect des cultes païens ? Combien de mosquées y avait-il en France avant Vatican II, et combien y en a-t-il aujourd'hui ? Et combien de musulmans étaient en France avant le Concile, et combien y en a-t-il maintenant ? Que fait le soi-disant chef de l'Église ? Il ne cesse de répéter des mantras sur le respect des homosexuels, des païens et des migrants, et promeut le vaccino-puçage pour tous. Vous continuez à prononcer le nom de cet hérétique au cours de la messe, trahissant ainsi le Seigneur Jésus-Christ et ses enseignements. Êtes-vous au courant de cela ?

Citation du communiqué de presse : « D'ici le lundi (9 novembre), les étudiants de « Pour la messe » et plusieurs évêques (Dominique Rey, Bernard Ginoux, Xavier Malle, Eric Aumonier, Marc Aillet, Jean-Pierre Cattenoz, David Macaire), des représentants de l'Association nationale des Familles Catholiques et d'autres, s’étaient joints à la manifestation. Le Conseil d’État a rejeté cette protestation des évêques. »

Chers évêques et prêtres, nous espérons qu'il est clair pour vous que Bergoglio s'est mis d'accord avec les élites concernant la promotion de cette pandémie insensée. Les vrais scientifiques appellent cela non pas une pandémie médicale, mais une pandémie politique. Son principal danger est qu'elle conduit à la vaccination, déjà associée à une modification du génome humain, et au puçage. Cela entraînera non seulement un génocide physique mais aussi spirituel, qui se terminera dans l'étang de feu. C'est pourquoi il faut désormais se dresser héroïquement contre ce système génocidaire promu par Bergoglio, même au prix du martyre !

Chers évêques français, il est temps pour vous de vous joindre à la demande de Mgr Carlo Maria Viganò pour la démission de Bergoglio de la papauté, demande qu'il a effectuée dès 2018. Il faut savoir que Bergoglio, en tant qu'hérétique qui s'est donné une multiple malédiction, occupe illégalement le poste papal. Étant apostat, personne ne doit lui obéir !

Citation du communiqué de presse : « Nous voulons avoir la chance de célébrer Noël de manière digne », comme l’a dit Mgr de Moulins-Beaufort. »

Les catholiques sincères exigent du gouvernement de Macron qu’ils soient autorisés à célébrer Noël dans les églises. Mais même avant l'ordonnance de Macron, Bergoglio était d'accord avec les autres dirigeants de l'Union Européenne et du monde, et a annoncé que les églises resteraient fermées à Noël 2020 !

Comment devriez-vous vous repentir, dans cette situation ?

1) Que chacun de vous fasse la promesse à Dieu d'une heure de prière par jour et installe des veillées de prière, à l'exemple des États-Unis.

2) Arrêtez de dire le nom de l'archi-hérétique Bergoglio au cours de la messe.

Chers évêques français, prêtres et croyants, que dirait saint Bernard de ces deux revendications ? « Dieu le veut ! ». Il vous donnera alors sa bénédiction.

+ Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr + Timothée OSBMr
Evêques secrétaires

Le 16 novembre 2020.

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie, en collaboration avec deux évêques secrétaires, Timothée et Méthode. Ce patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l'apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo-pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Abonnez-vous aux newsletters du PCB

vkpatriarhat.us4.list-manage.com/…4da3e3582e1ecefc&id=c8496b93c3