blanche52
Pendant qu'on salit Riaumont, on s'extasie sur la prose Gabriel Matzneff !