Clicks462
Roy-XXIII
Le sommet de l'Etat français, est-il conseillé tous les jours depuis quatre ans par une firme américaine criminelle ? Le cabinet de conseil américain a fait parler de lui en France ces dernières …More
Le sommet de l'Etat français, est-il conseillé tous les jours depuis quatre ans par une firme américaine criminelle ?

Le cabinet de conseil américain a fait parler de lui en France ces dernières semaines suite au choix de l’exécutif Macron de lui confier la mise au point de sa stratégie vaccinale. Mais il s’est aussi invité dans l'actualité pour une autre raison, passée plus inaperçue en France, en acceptant de verser 573 millions de dollars à 47 États américains afin d’échapper à des poursuites dans le cadre de la crise des opioïdes. Cette crise, qui est l’une des plus graves crises sanitaires de l’histoire. C’est une crise du capitalisme. C’est une crise qui nous rappelle que le capitalisme tue. C’est cette réalité que démontre l’ouvrage Deaths of despair and the future of capitalism - en français, Morts de désespoir et le futur du capitalisme.

Anne Case et Angus Deaton, qui enseignent tous deux l'économie dans la prestigieuse université de Princeton et ont eu le prix Nobel d’économie, sont partis d’une réalité troublante pour mener un travail de recherche essentiel : la baisse inédite de l’espérance de vie aux Etats-Unis, première puissance mondiale. En toile de fond, une épidémie d’overdoses… et l’ombre portée de firmes pharmaceutiques irresponsables.