Montfort AJPM
4763

Doux Cœur de Marie, soyez mon salut ! (22 août : fête du Cœur-Immaculé de Marie)

XXV- Images pieuses / Le CHAPELET récité / www.montfortajpm.sitew.fr / LES TROIS AVE MARIA
Autre image : 22 août : Fête du Cœur-Immaculé de Marie (consécration)
« Notre très Saint Père le Pape Pie XII, touché des graves malheurs, dont les peuples chrétiens étaient affligés à cause de l’horrible et cruelle guerre, consacra pour toujours la Sainte Église universelle et tout le genre humain au Cœur-Immaculé de la bienheureuse Vierge et Mère, l’an 1942 en la fête de son Immaculée-Conception, comme le Pape Léon XIII le fit autrefois au Sacré-Cœur de Jésus. Afin de garder la mémoire de cette consécration, Il ordonna, en l’étendant à l’Église universelle, de célébrer la fête du Cœur-Immaculé de Marie le 22 août, au lieu du jour Octave de l’Assomption, sous le rite double de 2e classe, dans le but d’obtenir, par le secours de la bienheureuse Mère de Dieu, la paix pour toutes les nations, la liberté de l’Église du Christ, pour les pécheurs, le pardon de leurs fautes, pour tous les …More
AJPM
Le doux Cœur de Marie
Est une garantie
Pour qui s’y réfugie.
Marienkinderkreis Totus Tuus Maria
🙏
maryjesu
Gracias, y que la Virgen María Reina te bendiga
Montfort AJPM
* AM18. Le Chapelet récité *

« En fixant au 22 août la fête du Cœur-Immaculé de Marie et en l’étendant à l’Église universelle, Pie XII lui assigna comme but d’obtenir, par l’intercession de la très sainte Vierge, « la paix des nations, la liberté de l’Église, la conversion des pécheurs, l’amour de la pureté et la pratique des vertus. » »


(Missel quotidien et vespéral de Dom Gaspar Lefebvre, …More
* AM18. Le Chapelet récité *

« En fixant au 22 août la fête du Cœur-Immaculé de Marie et en l’étendant à l’Église universelle, Pie XII lui assigna comme but d’obtenir, par l’intercession de la très sainte Vierge, « la paix des nations, la liberté de l’Église, la conversion des pécheurs, l’amour de la pureté et la pratique des vertus. » »


(Missel quotidien et vespéral de Dom Gaspar Lefebvre, 1958)