apvs
Dans une de mes lectures quotidiennes du moment, voici ce que je lis, Emmanuel :) Je ne le dis que pour fournir un nouvel élément, pour nourrir simplement la méditation. C'est dans l'excellent fascicule " Un mois avec les âmes du purgatoire " dont je ne saurais trop recommander la lecture ( mais tout le monde doit déjà le connaître ) , au onzième jour. L'auteur, l'abbé Berlioux, en 1880, …More
Dans une de mes lectures quotidiennes du moment, voici ce que je lis, Emmanuel :) Je ne le dis que pour fournir un nouvel élément, pour nourrir simplement la méditation. C'est dans l'excellent fascicule " Un mois avec les âmes du purgatoire " dont je ne saurais trop recommander la lecture ( mais tout le monde doit déjà le connaître ) , au onzième jour. L'auteur, l'abbé Berlioux, en 1880, écrivait ceci :

Onzième jour : sainteté des âmes du purgatoire.
chap 2 : Elles sont aimés de Dieu.

" Si Dieu, dit un auteur, nous aime, nous, pauvres pécheurs, si imparfaits, si dépourvus de vertus et de mérites, combien plus il aime ces saintes âmes du purgatoire, elles qui sont à lui pour toujours et en qui il voit resplendir la beauté de ses élus." Elles lui sont infiniment plus chères. Ce sont ses épouses, ses enfants chéris, les héritières de sa gloire, appelées à le bénir éternellement dans le ciel. Toutes sont des pierres vivantes destinées à l'édifice de la divine Jérusalem, et que le divin ciseau u divin Sculpteur achève de tailler et de polir, avant de les faire entrer dans la place qu'Il leur a destiné de toute éternité. Il les aime tendrement, il les contemple avec amour, Il désire vivement s'unir à elle. Son coeur paternel souffre de leur triste exil, mais sa justice qui a ses droits aussi bien que sa bonté, les retient dans la prison jusqu'à ce qu'elles aient payé toutes leurs dettes. Aussi, quelle joie pour ce Père bon et tendre, si un ami, un médiateur, s'interposant entre le châtiment et la faute, vient désarmer sa rigueur et le réconcilier avec l'enfant de son amour ! Que de raisons d'aimer ces âmes bénies, et d'exercer largement la miséricorde envers elles ! Elles sont si dignes de notre affection ! Quand nous faisons l'aumône à un pauvre, nous ne savons pas s'il le mérite, si il n'en sera pas plus coupable, plus ingrat. Mais ici, nous travaillons à coup sûr. La terre où nous semons est invariablement fidèle : pour chaque grain qu'on y jette, le Ciel récolte un fruit, et nous, une bénédiction.
Un auteur spirituel reconnu emploie donc lui aussi un "infiniment", visiblement pas sans raison, pour parler de l'amour que Dieu porte aux saintes âmes du purgatoire... Alors pour l'amour que Dieu porte à la Sainte Vierge, le chef d'oeuvre absolu de sa création !
Bonne soirée +
avecrux.avemaria
Mes ennemis, oh je les ai tous en moi. J'espère que Dieu me donnera victoire sur eux par Marie et Joseph. Je vous souhaite également une très belle semaine en compagnie de votre ange.
Voici une prière pour vous :
Mon Jésus, pardon et miséricorde, par les mérites de vos saintes plaies.
Psaume 62
Je prie le Seigneur de prendre pitié de mes ennemis, Véronique. Puissions-nous au Ciel être tous réconciliés dans la paix et la joie ! Je prends maintenant congé de votre aimable compagnie et vous souhaite une bonne semaine.
avecrux.avemaria
😀 Emmanuel, cher grand frère dans la prière 😁 Etes-vous sûr d'avoir choisi la bonne personne pour une sainte émulation dans la prière et en toutes bonnes oeuvres ? Parce que vraiment, j'ai l'impression que cette émulation devrait naître de vos échanges entre Spina Christi 2 + RoyXXIII + Sylvanus ? Non ? 🙏
Psaume 62
Dans la prière et en toutes bonnes oeuvres, qu'il y ait entre nous chère Véronique une sainte émulation !
avecrux.avemaria
Cher La Louange de mes lèvres, ok Emmanuel, pas de souci, je mets un frein à mes passions 😁 Je compte sur vous pour me montrer l'exemple cher grand frère dans la prière, n'est-ce pas ? 😎
Psaume 62
@avecrux.avemaria Où ai-je dit que St Louis-Marie, St Bernard, Ste Bernadette etc. fussent des hérétiques ?! Calmez vos passions Véronique afin de garder la tête froide et le cœur chaud. Certaines opinions des Saints sont faillibles, que vous le vouliez ou non. Parfois elles sont exprimées de manière critiquables et parfois elles sont même erronées. L'opinion de St Bernard, qui ne croyait pas …More
@avecrux.avemaria Où ai-je dit que St Louis-Marie, St Bernard, Ste Bernadette etc. fussent des hérétiques ?! Calmez vos passions Véronique afin de garder la tête froide et le cœur chaud. Certaines opinions des Saints sont faillibles, que vous le vouliez ou non. Parfois elles sont exprimées de manière critiquables et parfois elles sont même erronées. L'opinion de St Bernard, qui ne croyait pas en l'immaculée conception de Marie, fut par exemple erronée. Aujourd'hui elle serait hérétique car l'Eglise a dogmatisé l'immaculée conception de Marie. La maturité spirituelle consiste entre autres à ne pas s'interdire d'être en désaccord ponctuel de conscience avec l'opinion critiquable de tel ou tel Saint à condition d'étayer ses désaccords et de garder le respect dû aux Saints.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous !
avecrux.avemaria
Saint Bernard, vous êtes un hérétique aussi !
Sainte Brigitte, vous êtes une hérétique !
Sainte Bernadette, vous n'êtes pas mieux, hérétique !
Saint Jean l'évangéliste ! Vous aussi vous êtes dans le tas ! Allez, vous êtes un hérétique !

Purée mais dans le Ciel y'a qui alors ? 🤬 🙏
avecrux.avemaria
Saint Louis Grignion de Montfort, vous êtes un hérétique ! 🤬
Vous n'avez pas le droit de parler ainsi de la TS Vierge Marie !

Bon ! en attendant... voici ma prière :

Saint Louis Gignion de Montfort, priez pour nous 🙏
Psaume 62
@apvs

La Sagesse de Dieu a certes ses raisons quant au mystère d’élection de l'Immaculée Marie que l’intelligence humaine est dans l'incapacité de comprendre totalement. Vos remarques sont des pistes intéressantes.

En tant que poil à gratter habituel quant au conformisme traditionaliste, permettez-moi quand même de persister à dire que le propos de St Louis-Marie sur la colère de Dieu est …More
@apvs

La Sagesse de Dieu a certes ses raisons quant au mystère d’élection de l'Immaculée Marie que l’intelligence humaine est dans l'incapacité de comprendre totalement. Vos remarques sont des pistes intéressantes.

En tant que poil à gratter habituel quant au conformisme traditionaliste, permettez-moi quand même de persister à dire que le propos de St Louis-Marie sur la colère de Dieu est franchement critiquable comme le fut également critiquable bien entendu l’opinion, erronée, de St Bernard sur l’immaculée conception de Marie. Les Saints ne sont pas infaillibles et ils ne sont pas au-dessus de toute pollution éventuelle de nature psychologique au niveau de leurs pensées. Enfin, je le répète, si vous trouvez un seul théologien, même dans la FSSPX, qui affirmerait qu’aucune âme ne peut être sauvée sans recourir explicitement à Marie Mère de Dieu, faites-moi signe ! Bonne semaine.
apvs
@La louange de mes lèvres
Sans pour autant polémiquer, je voudrais tout de même revenir sur ceci :
Quand par exemple il dit : « Oui, Marie m'est nécessaire auprès de vous, partout : nécessaire pour vous calmer dans votre juste colère », on pourrait à juste titre lui objecter théologiquement que le Dieu trine, Père, Fils et Saint Esprit, qui sont UN dans leur nature divine, n’a évidemment pas …More
@La louange de mes lèvres
Sans pour autant polémiquer, je voudrais tout de même revenir sur ceci :
Quand par exemple il dit : « Oui, Marie m'est nécessaire auprès de vous, partout : nécessaire pour vous calmer dans votre juste colère », on pourrait à juste titre lui objecter théologiquement que le Dieu trine, Père, Fils et Saint Esprit, qui sont UN dans leur nature divine, n’a évidemment pas besoin d’être fondamentalement calmé par l’Immaculée Marie, mais qu’il s’agit d’une façon imagée de parler qui d’ailleurs est peut-être en partie influencée par des représentations et des impressions psychologiques trompeuses ( la dimension maternelle et féminine de Marie produit en général, rien qu'au plan psychologique, dans l’inconscient humain blessé par le péché originel, une impression de douceur et de miséricorde, à l’inverse de la dimension paternelle et masculine ).
Cette réflexion me fait tout de suite penser aux paroles lumineuses de saint Augustin :
" Le monde étant indigne de recevoir le Fils de Dieu immédiatement des mains du Père, Il l'a donné à Marie afin que le monde le reçût par elle. "

Pourquoi est-il indigne de le recevoir immédiatement des mains du Père ? Parce qu'il est psychique, et non plus spirituel... Parce qu'il est malade du péché, qui divise les pères contre leurs fils, les fils contre leurs pères, les mères contre leurs filles, les filles contre leurs mères etc... Dans ce monde psychique, où bien souvent la haine domine, et pour que la paix puisse renaître dans les coeurs, Dieu, dans sa miséricorde incommensurable, dans sa patience infinie de Père parfait, a voulu avoir besoin d'une Mère qui serait d'abord celle de son Fils, et celle de toute l'Eglise...
Que Dieu veuille avoir besoin de Marie pour que le salut du Christ atteigne toute l'humanité est certes un mystère devant lequel les meilleurs théologiens, même saint Bernard, même saint Louis Marie GDM, ne peuvent que balbutier quelques mots... C'est ainsi qu'Il agit : Dieu s'abaisse jusqu'à prendre en compte la psychologie humaine pour atteindre son coeur, pour lui apprendre à aimer. Et ce n'est pas du sentimentalisme, Dieu ne cherche que l'amour vrai, l'amour de charité. On ne va pas à Marie pour ressentir un frisson, mais pour apprendre l'ardente charité envers Dieu, envers le Christ, envers son prochain.

Sermons sur la Vierge Marie - Saint Bernard


" Dieu, toi mon Dieu, je te cherche dès l'aurore,
mon âme a soif de toi.
Après toi languit ma chair,
terre sèche, altérée, sans eau.
Je veux te contempler au sanctuaire,
voir ta puissance et ta gloire.
Meilleure que la vie, ton amour,
mes lèvres diront ta louange,
Je veux te bénir en ma vie,
à ton nom élever les mains,
festin qui rassasie mon âme,
joie sur mes lèvres, louange en ma bouche.
Quand je songe à toi sur ma couche,
au long des veilles je médite sur toi,
toi qui fut mon secours,
et je jubile à l'ombre de tes ailes ( l'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre )
Mon âme se presse contre toi,
ta droite me sert de soutient. (...)

Voilà le Coeur de Marie, qui est une soif totale de Dieu, sans mélange... Elle connaissait par coeur et par le coeur chaque verset de l'Ecriture, et particulièrement des psaumes.
" Tu nous a fait pour Toi, Seigneur, et notre coeur est sans repos tant qu'il ne repose en Toi " dit saint Augustin.
Prier les psaumes, c'est connaître intimement le Coeur Immaculé de Marie,
et c'est avoir soif de Dieu, de Dieu seul, c'est chercher, trouver, aimer Dieu seul...
Mais pour autant, je suis assez d'accord avec votre développement :)
Bonne soirée +
apvs
😀 Oh, pardon cher père Zanotti-Sorkine :) Il n'était pas dans mes intentions de vous égratigner... Que Dieu vous bénisse et vous garde + 😇 🤗
shazam
« le père Zanorti Zorkine »… Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine doit se demander : mais qui égratigne mes oreilles ? Mais c’est André !
Psaume 62
@apvs Pareillement André, merci pour votre commentaire édifiant et constructif.

Tout à fait :), sans les paroles apparemment hérétiques de jili22 nous n’aurions pas eu cet échange qui, au final surtout, s’avère enrichissant. Cela étant, l’œuvre de St Louis-Marie de Montfort n’est pas dans les détails doctrinalement indiscutable. Quand par exemple il dit : « Oui, Marie m'est nécessaire auprès …More
@apvs Pareillement André, merci pour votre commentaire édifiant et constructif.

Tout à fait :), sans les paroles apparemment hérétiques de jili22 nous n’aurions pas eu cet échange qui, au final surtout, s’avère enrichissant. Cela étant, l’œuvre de St Louis-Marie de Montfort n’est pas dans les détails doctrinalement indiscutable. Quand par exemple il dit : « Oui, Marie m'est nécessaire auprès de vous, partout : nécessaire pour vous calmer dans votre juste colère », on pourrait à juste titre lui objecter théologiquement que le Dieu trine, Père, Fils et Saint Esprit, qui sont UN dans leur nature divine, n’a évidemment pas besoin d’être fondamentalement calmé par l’Immaculée Marie, mais qu’il s’agit d’une façon imagée de parler qui d’ailleurs est peut-être en partie influencée par des représentations et des impressions psychologiques trompeuses ( la dimension maternelle et féminine de Marie produit en général, rien qu'au plan psychologique, dans l’inconscient humain blessé par le péché originel, une impression de douceur et de miséricorde, à l’inverse de la dimension paternelle et masculine ).

Marie glorifiée au Ciel n’est omniprésente, co-rédemptrice et co-médiatrice que par le pouvoir et la volonté de Dieu qui s’est plu dans Sa sagesse éternelle à la faire Mère des hommes dans l’ordre de la Grâce, elle qui est Mère de Dieu, qui s’est plu à choisir la plus humble spirituellement des créatures pour répandre, d’une manière puissante, unique et incomparable, Ses flots de grâces sur le monde. Je le répète, il est très important de ne pas perdre de vue que l’Immaculée Marie est elle aussi une créature sauvée par son Fils Jésus , qu'elle est glorifiée au Ciel jusque dans son corps grâce à la puissance de vie et de résurrection de son Fils Jésus.

Autant je crois en effet que l’esprit de dénigrement envers Marie, mère du Christ Jésus, de la part d’une partie des protestants, peut être diabolique, autant je crois également, pour en connaître un certain nombre, qu’une partie d’entre eux sont très honnêtes quand ils se refusent à recourir à Marie de peur de pécher par idolâtrie, et que cette droiture spirituelle honore le Seigneur et réjouit sans doute elle-même la Mère de Dieu qui, j’en suis convaincu, doit se faire une joie de leur transmettre quand même nombre de grâces !

Oui, « au soir de cette vie nous serons jugés sur l’amour » (St Jean de la Croix). Dieu seul sait quels sont les protestants qui l’ont été, qui le sont et le seront pour des raisons non coupables et honorables, à l’inverse d’autres protestants coupables. Bon dimanche
apvs
Merci pour votre réponse.
Quand par exemple des inscrits postent d’excellentes vidéos des protestants évangéliques David Wood et frère Rachid en rapport avec l’islam,

Force est de constater effectivement que sur le plan de la lutte contre l'islam, nous avons un langage commun avec des chrétiens non catholiques. Et j'ai salué l'initiative de ceux qui ont posté de telles vidéos. Comme, si vous en …More
Merci pour votre réponse.
Quand par exemple des inscrits postent d’excellentes vidéos des protestants évangéliques David Wood et frère Rachid en rapport avec l’islam,

Force est de constater effectivement que sur le plan de la lutte contre l'islam, nous avons un langage commun avec des chrétiens non catholiques. Et j'ai salué l'initiative de ceux qui ont posté de telles vidéos. Comme, si vous en convenez, j'ai salué le fait que vous nous partagiez cette vie d'Arthur Blessitt, non sans trouver cependant une certaine réserve, quant au fait que même le plus zélé et le plus sincère des "missionnaires protestants" ne sera pas capable de transmettre la foi chrétienne dans son intégrité. C'est simple, et ce n'est pas une attaque. Il est certain que les protestants évangéliques n'ayant pas de sacrement, il leur reste tout leur temps pour trouver le moyen d'évangéliser. Qui n'est pas contre Moi est pour Moi, dit notre Seigneur.
Pourtant ! Encore un commentaire sur cette vidéo : Arthur est parti faire son tour du monde en portant une croix... C'est assez remarquable de voir ainsi passer quelqu'un muni d'un tel fardeau, cela peut ouvrir la porte de coeurs supposés fermés, cela peut forcer un front de guerre, bref, c'est franchement culotté et pacifique ! Mais que fait un prêtre traditionnel en soutane ? Sinon porter, certes d'une manière plus légère, la croix devant tous les hommes pécheurs, éloignés de l'Eglise, pour leur dire que Dieu les aiment, au point que des hommes se consacrent à les pardonner en son Nom, à les nourrir du Corps et du Sang du Dieu fait Homme, à les transformer par le baptême en fils et filles de Dieu ?
C'est une remarque que j'avais oublié de faire, et qui peut montrer qu'en matière d'évangélisation, non, l'Eglise catholique n'est pas la dernière loin s'en faut ! André Levet en a fait l'expérience, pour ne citer que lui... Il faut dire que de nombreux prêtres zélés, comme le père Zanorti Zorkine, militent pour un retour à la tradition dans ce domaine. Il faudrait qu'il aille plus loin, mais c'est un autre débat.

Je me suis permis de vous dire que vous ne connaissiez pas les éléments de l'Ecriture qui désigne Marie comme la Nouvelle Arche d'Alliance ( à tort c'est possible ) parce que simplement, de même qu'il était impossible pour les hébreux de se passer de l'Arche d'Alliance, en se disant que de toute façon, ils auraient bien suffisamment accès à Dieu directement comme ça - cette Arche à laquelle ils doivent toutes leurs victoires sur leurs ennemis, il n'y a qu'à voir leur succès sans elle ! - , de même et à combien plus forte raison, il est impossible aux chrétiens de jeter dans un coin sombre la Nouvelle Arche d'Alliance toute resplendissante de la gloire de Dieu, sans s'exposer à bien des défaites.

C'est pourquoi, si vous connaissez ces arguments, vous n'avez pas à juger votre frère gili22 qui déclare que sans la Vierge Marie, nous sommes perdus. Non, cela n'a rien d'une hérésie, bien qu'il faille le commenter. Si par exemple, il n'avait pas dit en premier que Arthur était "un hététique", vous n'auriez peut-être pas réagit de cette manière.

Que dit saint Louis Marie Grignon de Montfort ?
" Mon aimable Jésus, permettez-moi de m'adresser à vous pour vous témoigner la reconnaissance où je suis de la grâce que vous m'avez faite, en me donnant à votre sainte Mère par la dévotion de l'esclavage, pour être mon avocate auprès de votre majesté, et mon supplément universel dans ma très grande misère. HELAS, SEIGNEUR, JE SUIS SI MISERABLE QUE SANS CETTE BONNE MERE, JE SERAIS INFAILLIBLEMENT PERDU.
Oui, Marie m'est nécessaire auprès de vous, partout : nécessaire pour vous calmer dans votre juste colère, puisque je vous ai tant offensé tous les jours; nécessaire pour arrêter les châtiments éternels de votre justice que je mérite; nécessaire pour vous regarder, pour vous parler, pour vous prier, pour vous approcher et vous plaire; NECESSAIRE POUR SAUVER MON ÂME ET CELLE DES AUTRES; nécessaire en un mot, pour faire toujours votre sainte volonté et procurer en tout votre plus grande gloire. ( ... ) ( Le Secret de Marie )

Voilà ce que notre frère en Christ voulait dire, très certainement. Saint Louis Marie Grignon de Montfort le dit mieux, avec un art spirituel plus consommé.

A ce sujet, et pour mieux expliciter ma pensée - ce que vous m'avez demandé - il faut faire une remarque de grande importance :
Le Coeur Immaculé de Marie : comment l'honorer, ou à l'inverse, comment le fuir ?
Marie est celle qui porta Dieu dans son sein durant 9 mois, mystère inouï qui laisse sans voix le plus habile des théologiens. C'est elle qui reçu de Dieu par l'ange Gabriel le soin de le nommer :
" Et tu lui donnera le Nom de Jésus" ( Matthieu 1,21 )
Il n'y a pas d'autre nom sous le ciel par lequel nous puissions être sauvé, dit saint Paul. Mais QUI NOUS APPREND A REPETER CE NOM, A LE MEDITER SANS CESSE ? C'EST MARIE. C'est à elle que ce Nom divin a été révélé, c'est elle qui nous l'a transmis, c'est elle qui continue à nous le transmettre, à l'enfanter dans tous les coeurs, qu'ils en soient conscients ou non.
Vous avez une grande dévotion au Nom de Jésus ? Alors ce faisant, vous êtes dans le Coeur de Marie, et vous honorez ce Coeur Immaculée qui ne bat que pour adorer son divin Jésus, Yeshoua.
Vous vous tournez vers le Père, en l'appelant "Abba Père" ? Vous êtes si humble qu'il ne vous viendrait plus jamais à l'esprit de vous faire appeler par ce Nom sacré, ni de nommer un autre que Dieu seul en disant : "Abba Père" ? Vous reconnaissez que sans Jésus votre Sauveur, jamais vous n'auriez pu venir à Lui ? CELA ENCORE, VOUS LE RECEVEZ DE MARIE, qui vous a donné Jésus, né de ses chastes entrailles. Et en adorant ainsi le Nom du Père, vous êtes dans le Coeur Immaculé de Marie, qui n'a jamais cessé, même une infime parcelle de seconde, de rendre grâce au Père des merveilles inouïes - infinis :)) - qu'Il a faite pour son humble servante, en Lui chantant son "Magnificat".
Vous vous tournez vers le Saint Esprit, pour Lui rendre même adoration et même gloire qu'au Père et au Fils ? VOUS LE RECEVEZ DE MARIE, qui a été la première couverte de l'ombre de l'Esprit Saint, et autour de qui les apôtres se sont réunis pour le recevoir au jour de la Pentecôte. C'est elle, son épouse bien-aimée, qui le transmet secrètement à tous les coeurs qui s'y ouvrent. En rendant gloire et adoration à l'Esprit-Saint, vous êtes dans le Coeur, vous honorez - même sans le savoir - le Coeur Immaculé de Marie, qui ne vit que pour s'unir à l'Amour de Feu qui brûle de toute éternité dans le sein de la Divinité, Trinité Bienheureuse. Elle est la Mère du Divin Amour !

Marie est celle qui a médité dans son coeur toute les Paroles de son Fils ( Luc 2,19 ) : c'est ainsi que toutes les Paroles de son Fils trouvent leur accomplissement en Marie, qui lui a fait porter tout son fruit.

Marie est la porte du Salut, la Porte du Ciel :
" Est né de la Vierge Marie" ( Credo)
 : il faut s'arrêter pour méditer ces Paroles.
Oui, le Verbe de Lumière est né du Père avant tout les siècles, Dieu né de Dieu, Lumière née de la Lumière, Vrai Dieu né du Vrai Dieu. Mais d'une certaine manière, en quoi cela nous concernait-il, nous pauvres hommes pécheurs, aveugles aux affaires du Ciel ? En quoi cela nous concernait-il, s'Il n'avait pas voulu passer par la Vierge Marie et naître d'elle pour arriver jusqu'à nous, et nous entraîner vers le Père dans l'Esprit Saint ?

In fine, pour résumer un peu tout ce que je viens de dire : Marie est semblable à Dieu, en ce sens qu'il est très difficile de lui échapper !
"Si j'escalade les cieux te voici...
Qu'aux enfers je me couche, tu es là...
Je me loge au plus loin des mers, même là, ta main me conduit, là ta droite me saisit..."
Je dirais : "Que me couvre la ténèbre, que sur moi le jour se fasse nuit,
mais la ténèbre n'est pas ténèbre devant toi, et la nuit comme le jour illumine ! "

Marie est toujours là, qu'on le veuille ou non, qu'on en soit conscient ou non, avec son humble discrétion et sa tendresse maternelle.

Où est donc la difficulté ?
Et bien elle vient du fait que même si on a décidé " d'aller toujours directement à Dieu, sans passer par Marie" , et bien forcément un jour, on se trouve en face d'elle, et là, il faut bien se prononcer, car c'est incontournable.
Et si on la néglige absolument par conviction protestante, on sera amené bien souvent à commettre contre elle des blasphèmes, qui blessent horriblement le Coeur de Jésus. Dire qu'elle n'est somme toute pas si immaculée, ou autres choses que je ne rapporterais pas, et qui sont dans les livres de pasteurs protestants dignes de la géhenne...

Ne pas honorer Marie du culte d'hyperdulie conduit à des contradictions bibliques, à de graves manquements à la charité que l'on doit à Dieu.

donc :
Votre propos est contradictoire et confus, André.

Finalement.... pas tant que cela ! Car en réalité, si j'ai commis en parole une erreur théologique que j'ai reconnue, et qui est donc pardonnée - car l'erreur est humaine, seul y persister est diabolique - cela nous a donné l'occasion d'un échange des plus fructueux sur la Très Sainte Vierge.
Et cette erreur ( ces erreurs ) , je l'ai faite en voulant porter très haut l'amour de notre Mère du Ciel, en montrant qu'elle est inséparable de son Fils ( même si elle, il est vrai, peut être mise au second plan, et jamais Notre Seigneur Jésus Christ de qui découle tout ce qu'elle est.)
Dans un excès de zèle, j'ai dit "infini" au lieu de "incomparable". De même, dans un élan qui a oublié de se relire, j'ai dit un peu trop vite "les deux sauveurs" ( je ne suis pas prêtre, et n'est pas préparé mon "sermon"). Mais ma joie est que cela n'est venu que d'un amour sincère pour Dieu son Créateur, et pour elle notre Bonne Mère, rien de plus. S'il faut revoir les termes, cela ne change pas le sens du propos.
Je n'ai pas dit par ailleurs que vous n'aviez rien à y ajouter, que vous ne connaissiez rien à la théologie ou à la mariologie - ce qui est tout un - , merci pour les éléments que vous savez apporter : mais si je suis chrétien et que je parle d'abondance de coeur du mystère du salut pour en édifier peut être quelques-uns, je ne privatise en rien pour autant la pensée de l'Eglise. Si mon propos corrobore le vôtre, c'est uniquement parce que nous sommes d'accord pour soutenir, non pas notre petite pensée personnelle ( "je persiste à penser comme cela" ) , mais la Tradition vivante et éternelle de l'Eglise fondée en Jésus Christ, sur le roc de sa Parole.

Au soir de cette vie, nul ne sera jugé sur le fait d'avoir connu la Parole de Dieu aussi bien que tel théologien, d'en avoir su expliquer tous les détails ( je suppose que la petite Thérèse est bien d'accord avec moi ), mais sur l'amour, et plus particulièrement, sur l'amour de ses ennemis. Chacun se retrouvera seul face au Juge, et là s'arrête mon commentaire.
Bon dimanche +
Psaume 62
Ce psaume de David est magnifique en effet. Pour comprendre totalement sa dimension prophétique il est toutefois nécessaire de savoir qu’historiquement dans cette région du monde, la plupart du temps, ce n'étaient pas les épouses des rois qui étaient instituées reines des royaumes mais les mères des rois. Les rois étant le plus souvent des polygames ( pensons à Salomon et à ses 700 épouses et …More
Ce psaume de David est magnifique en effet. Pour comprendre totalement sa dimension prophétique il est toutefois nécessaire de savoir qu’historiquement dans cette région du monde, la plupart du temps, ce n'étaient pas les épouses des rois qui étaient instituées reines des royaumes mais les mères des rois. Les rois étant le plus souvent des polygames ( pensons à Salomon et à ses 700 épouses et 300 concubines ! Cf. 1 Rois 11, 3 ), il est facile d’imaginer que la rivalité entre épouses pour obtenir le statut de reine eût été un problème inextricable. Jésus est en quelque sorte le nouveau David : « Il sera grand et sera appelé fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père », la reine étant donc la mère du roi, Jésus étant le vrai et légitime roi du Royaume des cieux, Marie est matériellement la reine de ce Royaume, sans même aborder la dimension mystique des Cœurs unis de Jésus et Marie et la dimension dogmatique. Lire à ce sujet la belle homélie du Père Verlinde.
Psaume 62
@apvs

J’ai publié cette vidéo sur la vie d’Arthur Blessitt d’abord parce qu’il a mis la Croix salvatrice du Christ au centre de sa vie et parce qu’il en a témoigné de manière unique devant des humains de toutes origines, même en terres d’islam. Quand par exemple des inscrits postent d’excellentes vidéos des protestants évangéliques David Wood et frère Rachid en rapport avec l’islam, est-il …More
@apvs

J’ai publié cette vidéo sur la vie d’Arthur Blessitt d’abord parce qu’il a mis la Croix salvatrice du Christ au centre de sa vie et parce qu’il en a témoigné de manière unique devant des humains de toutes origines, même en terres d’islam. Quand par exemple des inscrits postent d’excellentes vidéos des protestants évangéliques David Wood et frère Rachid en rapport avec l’islam, est-il opportun d’objecter qu’ils sont des hérétiques, entre autres choses parce qu’ils ne croient pas que le Christ glorieux se donne matériellement à manger dans l’Eucharistie ? Non. Sachons plutôt voir en quoi Dieu nous parle à travers leurs vies, en ce que celles-ci reflètent du vrai, du bon et du beau, en quoi elles peuvent émuler les catholiques que nous sommes. Or, force est d'observer que dans le domaine de l’évangélisation directe les chrétiens évangéliques sont en général meilleurs que les catholiques.

Votre propos est contradictoire et confus, André. D’un côté vous dites avoir reconnu avec humilité le caractère hérétique de vos paroles ( « il existe deux sauveurs de l’humanité, Jésus et Marie... » ). D’un autre, vous relativisez le caractère pourtant hérétique de ces paroles en disant par exemple : « Quand on sait expliquer pourquoi je l'ai employée, mon "assertion très malheureuse « deux sauveurs de l’humanité » " est bien plutôt à tendance véridique qu'à tendance hérétique » !, et, qui plus est, vous me faites passer pour un crypto-protestant pour la simple raison que j’ose déclarer par-dessus tout, quelle hérésie blasphématoire !, qu’« il n’existe qu’un seul sauveur, Jésus-Christ » !!! Mettez-vous donc en accord avec vous-même, avec votre propre pensée, et ensuite on pourra en reparler, ça marche ?

Si vous trouvez un seul théologien, même dans votre Fraternité, qui affirmerait qu’aucune âme ne peut être sauvée sans recourir explicitement à Marie Mère de Dieu, faites-moi signe !

Vous n’avez pas admis clairement, dans votre "égo sous-dimensionné", que vous avez eu tort d’affirmer (péremptoirement) que la gloire de Marie au Ciel est infiniment supérieure à la gloire de tout autre ange et saint du Ciel ou que Dieu l’aime infiniment plus que tout autre Saint.

Merci pour votre citation de la lettre de St Paul aux Colossiens qui étaye en fait mon propos. Vous avez d’ailleurs reconnu implicitement par la force des choses il y a quelques jours, suite à mes remarques et contrairement à ce que vous aviez affirmé dans un premier temps, que si St Paul et les auteurs néotestamentaires avaient mis le Christ au centre de tout le Nouveau Testament et au centre de leur prédication, s’ils n’avaient pas développé clairement un quelconque embryon de doctrine mariale, ce n’était pas parce qu’ils auraient consciemment délégué cette tâche à de futurs saints auteurs mais c’est parce que Dieu dans Sa sagesse n’avait pas encore donné à l’Eglise naissante une claire compréhension de ce mystère marial et ce parce que la priorité des priorités était bien sûr d’annoncer le kérygme, à savoir la CENTRALITE du salut en Jésus-Christ, crucifié et ressuscité, seul sauveur (Actes 4.12) et seul médiateur (1 Timothée 2.5) au sens radical des termes, sous peine d’exposer les premiers chrétiens et les païens convertis à la confusion et à la tentation de l’idolâtrie mariale. La Tradition apostolique proprement dite est donc très discrète sur le mystère de Marie, à la différence de la Tradition sacrée qui inclut d’abord la Tradition apostolique et ensuite la tradition des pères de l’Eglise et des saints docteurs, ainsi que le magistère des Conciles généraux et des Papes.

Cessez de fantasmer encore, André. Vous aviez exprimé amplement votre opinion sur cette vidéo avec d’autres. J’ai désiré simplement conclure la discussion, qui n’avançait plus vraiment, en fermant les commentaires et en mettant certes parallèlement votre humilité à l’épreuve. Vous n’avez pas supporté du tout cette frustration et vous avez répliqué aussitôt sur un autre forum par des attaques personnelles amères, notamment en évoquant mon ex pseudonyme « AbbaPère » [ Soit dit en passant, pour discutable que fût le choix de ce pseudonyme, il ne relève d’aucune façon de l’hérésie et encore moins d’une tendance antichristique (sic !) comme vous l’avez allégué par une piteuse inversion accusatoire, et, par ailleurs, je vous rappelle que j’ai moi-même décidé de changer de pseudonyme parce que précisément j’avais constaté qu’il était mal reçu et mal compris par ... quelques rares personnes ].

Fantasme encore lorsque vous vous figurez que j’ignorais jusqu’à présent les arguments anciens de l’apologétique catholique liées aux prophéties cachées de l’Ancien Testament sur Marie Mère de Dieu, en particulier en sa qualité d’arche d’alliance de la nouvelle alliance. Pour votre info, j’en avais déjà connaissance. Cela étant, merci encore d’avoir publié ces documents qui ont l’avantage d’être succincts, clairs et précis et qui peuvent en effet avec profit être portés à la connaissance de tout chrétien protestant de bonne volonté.

A ce propos, j’ai un ami protestant évangélique, à la fois humble et érudit, qui a fait de brillantes études d’histoire, et qui après avoir examiné durant de longues années les différentes traditions du christianisme, en est arrivé à la conclusion personnelle que l’évangélisme protestant se rapprochait le plus de la vérité évangélique. Ce qui paradoxalement ne l’empêche pas d’être lucide sur certains travers des pères du protestantisme, notamment sur Luther qui selon lui ne vécut pas une réelle régénération dans l’Esprit Saint (sic). C’est dire combien certains protestants évangéliques sont libres et critiques vis-à-vis de la tradition protestante. Je connais par ailleurs deux personnes de grande qualité qui sont passées du catholicisme à l’orthodoxie après eux-aussi avoir étudié très sérieusement leur sujet. Dieu connaît le secret des cœurs et Lui seul saura juger avec justice et miséricorde de ces trajectoires de vie.

Tout ça pour dire que les arguments théoriques de l’apologétique catholique ne sont pas toujours décisifs dans le processus de conversion à la foi catholique. Du reste, la théorie, c’est bien, l’exemple, c’est encore mieux ! Les autres confessions chrétiennes ont également développé de leurs côtés un système d’arguments, c’est-à-dire des apologétiques cohérentes dans leur logique interne. Ainsi, les protestants, sous l’influence certes de leurs traditions respectives partiales, peuvent être de très bonne foi lorsqu’ils croient que Jésus ne se donne pas littéralement à manger dans l’Eucharistie, en appuyant leur opinion notamment sur le verset (Jean 6, 63) : « L’esprit vivifie, la chair ne sert de rien. Mes paroles sont esprit et vie mais certains ne croient pas ». Seuls des miracles extraordinaires de Dieu et surtout le témoignage personnel de sainteté des catholiques peuvent en dernier ressort finir par convaincre une partie des protestants de droite volonté. Ce mystère de la présence réelle du Seigneur dans du pain et du vin consacrés est tellement déroutant pour la simple raison qu’il ne peut être appréhendé que sous l’angle de l’amour fou et de l’abaissement d’un Dieu désirant concrètement se donner, dans son être d’amour, aux humains affamés et assoiffés de son Amour divin. Le Curé d’Ars, entre autres, fit le constat que relativement peu de catholiques vivaient vraiment de ce grand mystère d’amour. Il ne suffit pas de communier, encore faut-il vivre de ce grand mystère. Il est plus facile de vouloir convertir les non-catholiques et de disserter sur la foi catholique que de se laisser transformer radicalement par l’Amour divin car cette transformation est très douloureuse pour l’être charnel. De là vient sans doute le fait que les conversions des non-catholiques à la foi catholique ne soient pas plus nombreuses.
apvs
Mais ce qui est assez cocasse, permettez-moi de le dire, c'est qu'en postant cette présente vidéo, votre but était à mille lieu de parler de la Très Sainte Vierge Marie, puisque vous vouliez au contraire nous prouver que l'on peut soit disant tout à fait s'en passer (!!!), en nous montrant l'exemple de ce pasteur protestant.
Or, voici que la sainte Vierge, malgré vous, s'est invitée sur votre …More
Mais ce qui est assez cocasse, permettez-moi de le dire, c'est qu'en postant cette présente vidéo, votre but était à mille lieu de parler de la Très Sainte Vierge Marie, puisque vous vouliez au contraire nous prouver que l'on peut soit disant tout à fait s'en passer (!!!), en nous montrant l'exemple de ce pasteur protestant.
Or, voici que la sainte Vierge, malgré vous, s'est invitée sur votre post protestant, et on ne parle que d'elle et de son Divin Fils !
Bien plus, VOUS NE CONNAISSIEZ PAS d'arguments solides tirés de l'Ecriture, à apporter aux protestants que vous aimez, pour justifier le culte d'hyperdulie que les catholiques rendent à la Mère de Dieu, et C'EST MOI, " L'HERETIQUE DE SERVICE ", qui vous les ai fourni sur un plateau :)))
C'est l'arroseur arrosé :)))
Ou plutôt, c'est l'accomplissement du précepte :
" Aimez vos ennemis,faîtes du bien à ceux qui vous persécutent. " ( Matthieu 5,44 )
J'espère que vous en ferez bon usage lorsque vous rencontrerez désormais vos chers amis protestants :)

Et pour couronner le tout, comment ne pas citer le magnifique psaume de David, qui montre à quel degré de gloire la Vierge était destinée de toute éternité dans le Dessein bienveillant du Père ?

psaume 44 :
Mon coeur a frémis de paroles belles,
j'ai dit : mon oeuvre est pour le roi,
ma langue est le roseau d'un scribe agile.

Tu es beau, le plus beau des enfants des hommes,
la grâce est répandue sur tes lèvres,
aussi tu es béni du Seigneur à jamais.

Ceins ton épée, vaillant à ton côté,
dans le faste et l'éclat, va, chevauche,
pour la vérité, la piété, la justice.

Tends la corde sur l'arc, il rend terrible ta droite,
tes flèches sont aigus, voici les peuples sous toi,
ils perdent coeur, les ennemis du roi.

Ton trône ô Dieu pour toujours et à jamais,
sceptre de droiture, le sceptre de ton règne !
Tu aimes la justice, tu hais l'impiété.

C'est pourquoi Dieu, ton Dieu t'as consacré d'une huile d'allégresse,
comme aucun de tes rivaux
la myhre et l'aloès coulent de tes habits.

Des palais d'ivoires, les harpes te ravissent,
parmi tes bien aimées sont des filles de rois,
à ta droite, une reine, sous les ors d'Ophir

Ecoute ma fille, regarde et tends l'oreille,
oublie ton peuple et la maison de ton père,
alors le roi désirera ta beauté :
il est ton Seigneur, prosterne-toi devant lui !
Tyr par des présents, déridera ton visage,
et les peuples les plus iches par maints joyaux serti d'or.

Vêtue de brocarts, la princesse est menée vers le roi, et des vierges la suivent.
On amène les compagnes qui lui sont destinées,
parmi joie et allégresse elles entrent au palais.
A la place de tes pères, te viendront des fils,
tu en feras des princes par toute la terre.


Que je fasse durer ton nom d'âge en âge,
que les peuples te louent dans les siècles des siècles.


🤗
apvs
Cette vidéo a d’ailleurs plu à des catholiques qui l’ont vue, likée et commentée.
Et comme nous sommes sur un site qui s'affiche comme catholique avant tout vous l'avez surement remarqué, il est plus que normal que d'autres soient gênés du caractère protestant de votre post, et le manifeste de manière simple et directe. Encore une fois, la remarque de gili22 n'était pas dénuée de sens : Arthur …More
Cette vidéo a d’ailleurs plu à des catholiques qui l’ont vue, likée et commentée.
Et comme nous sommes sur un site qui s'affiche comme catholique avant tout vous l'avez surement remarqué, il est plus que normal que d'autres soient gênés du caractère protestant de votre post, et le manifeste de manière simple et directe. Encore une fois, la remarque de gili22 n'était pas dénuée de sens : Arthur Blessitt n'est pas anticatholique ? C'est quelqu'un de très religieux ? Mais comment expliquer qu'il ne puisse pas communier sacramentellement au CORPS et au SANG de Notre Seigneur Jésus, comme tout chrétien accomplit doit pouvoir le faire ?
" Qui mange mon Corps et boit mon Sang demeure en Moi et Moi en lui "
" Si vous ne mangez pas mon Corps ni ne buvez mon Sang, vous n'aurez pas ma Vie en vous "
L'exemple qu'il donne n'est donc pas la bonne voie, tout sincère qu'il puisse être. C'est d'ailleurs ce que j'avais développé dans mes commentaires sur votre post, de manière pacifique et respectueuse du reste, avant que vous ne bloquiez notre échange qui vous faisait peur, visiblement :)


Le fait que vous ayez exhumé mon ex pseudo « AbbaPère » comme s'il pouvait être une hérésie pour faire oublier vos paroles matériellement très hérétiques (oui, oui) est en effet à mourir de rire, quoi que vous en dites dans votre désir de ne pas vouloir démordre de vos erreurs.
En plus d'être un faux témoignage assumé - ce qui montre bien que ce n'était certainement pas de "l'espièglerie" (!!!) de votre part de m'attaquer - car j'ai totalement accepté de corriger mon propos, et l'ai explicité en toute clareté, que vous le preniez ainsi montre simplement que vous êtes toujours dans les mêmes dispositions que lorsque vous aviez ce pseudo. Donc si je résume : vous vous plaignez que je ne me frappe pas la poitrine devant vous, alors que vous refusez systématiquement d'accepter vos erreurs passées, en en convenant simplement, chrétiennement.

Puisque vous le voulez, je vais vous donner un exemple ( à mourir de rire, c'est entendu ). Je m'appelle Emmanuel, je me suis inscrit sur Gtv avec le pseudo "AbbaPère", quelqu'un vient poliment m'en faire la remarque en me disant que je ne peux pas continuer ainsi, et qu'il faut que j'en change. Voici quelle aurait été ma réaction, en gros :


" Merci de votre remarque, vous savez je ne voulais pas offenser qui que ce soit sur ce site, j'ai pris ce pseudo en référence à mon prénom Emmanuel qui veut dire "Dieu avec nous" , sans réfléchir à la conséquence, et non pour me mettre à la place de Dieu. Mais maintenant que vous me le dîtes, je comprends que cela puisse évidemment poser problème à plusieurs de m'appeler "AbbaPère", d'autant que nous avons parfois des différents. Je demande pardon à ceux que cela aurait pu choquer, et je vais prendre tel pseudo à la place. "

Au lieu de quoi, je ne vais pas vous rappeler le genre de réaction blessante que vous avez eu vis-à-vis de ceux qui osaient vous critiquer. C'était sans aucun doute profonde humilité de votre part... Et pourquoi ne pas avoir choisi de prendre "Emmanuel" comme pseudo ? Non, décidément vous ne distinguez pas ce qui différencie "Emmanuel" de "AbbaPère".
Voici : Emmanuel peut très bien être pris comme pseudo. Pas "AbbaPère", qui est le nom de Dieu, utilisé par tous les chrétiens pour adorer Dieu. Quel genre d'humain êtes-vous pour ne pas comprendre une chose si simple ?


Je n’ai pas changé d'avis. Il n’existe qu’un seul sauveur, Jésus-Christ.

C'est très bien que "vous n'ayez pas changé d'avis" 😀 En réalité, en disant cela, Emmanuel, vous nous montrez encore mieux votre côté protestant : vous êtes votre propre pape, la propre référence de votre théologie, basée certes sur l'Ecriture... Mais comme tous les pasteurs protestants, il s'agit bien de votre avis, de vos commentaires de l'Ecriture. Si vous changiez d'avis, cela ne poserait aucun problème !
Quant à moi et à la plupart sur ce site catholique, mon avis est qu'il faut croire à tout ce que la Tradition catholique nous a transmis de la part des apôtres, et qui ne changera pas au gré du vent.
Saint Paul n'a qu'un seul but dans toutes ses épîtres : rendre témoignage au Christ, le Sauveur du monde, dont le Nom est le seul sous le ciel par lequel nous puissions être sauvé.
Ecoutez-le parler aux Colossiens :


Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. Il est la tête du corps de l'Eglise; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier. Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui; il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.

Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche, si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l'espérance de l'Evangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j'ai été fait ministre.

Son but n'est clairement pas de parler en même temps du rôle unique de Marie au côté du seul Sauveur ; il ne parle que de la participation de chaque chrétien aux souffrances rédemptrice du Christ, comme il suit :

"Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances du Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Eglise. "
Psaume 62
@apvs Ces paroles de Jili22 sentaient en effet l’hérésie, alors qu’il a souhaité se focaliser uniquement sur l’état d’hérésie du protestant Arthur Blessitt, comme si la vie incroyable de ce dernier pouvait se résumer en une phrase : « ouh le vilain hérétique ! » ? Non, sa réaction ne fut pas saine à mon avis. Il est certes déroutant pour beaucoup de traditionalistes catholiques de voir que des …More
@apvs Ces paroles de Jili22 sentaient en effet l’hérésie, alors qu’il a souhaité se focaliser uniquement sur l’état d’hérésie du protestant Arthur Blessitt, comme si la vie incroyable de ce dernier pouvait se résumer en une phrase : « ouh le vilain hérétique ! » ? Non, sa réaction ne fut pas saine à mon avis. Il est certes déroutant pour beaucoup de traditionalistes catholiques de voir que des chrétiens non catholiques peuvent être très sincères, courageux et bénis par Dieu dans leur vie. Cette vidéo a d’ailleurs plu à des catholiques qui l’ont vue, likée et commentée. Arthur Blessitt n’est pas anticatholique à la différence de certains évangéliques comme le pasteur québécois Raymond Bourgier. Quant à votre énième mauvais procès, je précise que mon compte youtube contient cette vidéo et que j’avais signalé sur Gtv dans le passé à la modération les vidéos à coloration protestante d’inscrits attaquant la foi catholique, dont celle dudit pasteur.

Le fait que vous ayez exhumé mon ex pseudo « AbbaPère » comme s'il pouvait être une hérésie pour faire oublier vos paroles matériellement très hérétiques (oui, oui) est en effet à mourir de rire, quoi que vous en dites dans votre désir de ne pas vouloir démordre de vos erreurs.

Je n’ai pas changé d'avis. Il n’existe qu’un seul sauveur, Jésus-Christ. Marie est unie au Cœur de son Fils comme nul autre Saint et cela pour plusieurs raisons ( de là viennent la dévotion aux Cœurs unis de Jésus et Marie par exemple l’invocation « Jésus, Marie sauvez les âmes ! » ) mais elle ne sauve les âmes que par mode de co-rédemption et de co-médiation en Jésus-Christ, de même que les autres Saints. Marie est une créature sauvée par son Fils Jésus-Christ. Son fiat découle du fiat du Fils unique de Dieu qui est également son Fils :

« C'est pourquoi le Christ, entrant dans le monde, dit : Tu n'as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m'as formé un corps;Tu n'as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. Alors j'ai dit: Voici, je viens. Dans le rouleau du livre il est question de moi pour faire, ô Dieu, ta volonté. Après avoir dit d'abord : Tu n'as voulu et tu n'as agréé ni sacrifices ni offrandes, Ni holocaustes ni sacrifices pour le péché ce qu'on offre selon la loi, il dit ensuite: Voici, je viens Pour faire ta volonté. Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde. C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. » ( Epitre aux Hébreux de St Paul )

Si j’ai évoqué la nette différence de sens entre les mots « infini » et « incomparable » et si j’ai cité vos anciens propos, c’est parce que vous veniez de nier à tort mon allégation : « Bon, on voit que vous ne savez plus où donner de la tête pour trouver de quoi m'accuser. Non : encore tout faux, je sais parfaitement faire cette distinction ( votre remarque ne repose sur... rien ) »

Dire que l’on porte en soi des désirs infinis de Dieu et dire que Marie est infiniment plus glorieuse que les Anges et les Saints au Ciel ou que Dieu l’aime infiniment plus que les autres créatures, n’est pas du tout la même chose. Décidément, vous ne voulez en rien démordre de vos erreurs. J’imagine que c’est par sainte humilité... Quant à vos « petites bêtes », elles reflètent simplement votre désir d’inverser artificiellement l’accusation et de ne pas reconnaître clairement vos erreurs. C'est bien dommage venant d'un dévot supposé de la très humble et immaculée Marie...

Bien à vous