84 pages
Salettensis
1363

aimer le jeune adalbert de vogue

Pratique fondamentale pour toute vie religieuse et spirituelle, le jeûne s'est évanoui du christianisme moderne. Le monachisme lui-même, dont il était une caractéristique, l'a relativement abandonné. …More
Pratique fondamentale pour toute vie religieuse et spirituelle,
le jeûne s'est évanoui du christianisme moderne.
Le monachisme lui-même, dont il était une caractéristique, l'a relativement abandonné.
On dit qu'il est impossible à l'homme d'aujourd'hui de jeûner comme le faisaient nos pères.
Est-ce vrai?
Un moine bénédictin, passé à la vie solitaire, pratique l'horaire des repas tracé par saint Benoît dans sa Règle. Il constate que c'est chose facile et heureuse.
Cette forme traditionnelle du jeûne est non seulement compatible avec le travail,
mais propice à toute activité ; elle est génératrice de bien-être physique et de joie spirituelle ; elle est saine pour le corps et l'âme. Ce «jeûne régulier », le présent ouvrage le décrit. Un spiritualisme désincarné et une conception pénale du jeûne ont peu à peu dégoûté le peuple chrétien de cette expérience irremplaçable. Pour la redécouvrir, il est un moyen : « aimer le jeûne » non comme châtiment, mais comme libération.
EdelStremonia likes this.