Victor Orbán: “European Christianity Is In Big Trouble"

“European Christianity is in big trouble,” said Hungarian Prime Minister Viktor Orbán at the November 26 Second International Conference on Christian Persecution in Budapest. He added that what …
Victor Orbán : « Le christianisme européen est en grand danger »
catholique.forumactif.com/t599-news-au-27-novembre-2019
« Le christianisme européen est en grande difficulté », a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orbán lors de la deuxième Conférence internationale sur la persécution des chrétiens qui s'est tenue le 26 novembre à Budapest.

Il a ajouté que ce qui est arrivé aux chrétie…More
Victor Orbán : « Le christianisme européen est en grand danger »
catholique.forumactif.com/t599-news-au-27-novembre-2019
« Le christianisme européen est en grande difficulté », a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orbán lors de la deuxième Conférence internationale sur la persécution des chrétiens qui s'est tenue le 26 novembre à Budapest.

Il a ajouté que ce qui est arrivé aux chrétiens au Moyen-Orient est « plus proche de nous que les gens ne le pensent ».

M. Orban a souligné que quatre personnes sur cinq persécutées pour leur foi sont chrétiennes, mais que l'Europe reste silencieuse.

Il est convaincu que « pour sauver l'Europe, ceux qui pourraient nous aider le plus sont ceux que nous aidons en ce moment », parce que « nous semons une graine, nous leur donnons ce dont ils ont besoin et leur rendons la foi chrétienne, l'amour et la persévérance ».

Et, « les Hongrois croient que les valeurs chrétiennes mènent à la paix et au bonheur et c'est pourquoi notre Constitution stipule que la protection du christianisme est une obligation pour l'État hongrois, elle nous oblige à protéger les communautés chrétiennes à travers le monde qui souffrent de persécution. »

Il a averti que les politiciens chrétiens européens qui « n'osent pas parler » des dangers auxquels l'Europe est confrontée, sont « muselés ».

Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Sziijártó, a déclaré : « Chaque fois que j'essaie d'aborder le sujet des chrétiens persécutés lors des réunions des ministres de l'UE, tout le monde dit : « Pierre, disons plutôt minorités religieuses. » Eh bien, je veux dire des chrétiens persécutés. »

Le Patriarche Ignace Ephrem II de l’Église Syriaque Orthodoxe a parlé d'une « menace existentielle » pour les chrétiens du Moyen-Orient, « 90% des chrétiens ont déjà quitté l'Irak, 50% ont quitté la Syrie ».

Il a ajouté : « Après cinq ans d'alarme, nos cris n'ont pas été entendus par beaucoup. »

Le secrétaire d'État hongrois Tristan Azbej a parlé du « silence honteux de l'Occident » sur la persécution des chrétiens.

[Cela me fait penser à Daoudal, grand supporter de Orbán. Problème : Orbán n'est pas catholique. Cela me fait penser aussi à Bolsonaro qui ne l'est pas davantage. Et tous ces gens-là, en croyant défendre le christianisme, que font-ils ? À vous de le deviner si vous êtes intelligents !]
Hungarian Ambassador to the Holy See Eduard Habsburg says: "I ask myself why people suddenly turn quiet when you begin to speak about the plight of Christians all over the world."
advoluntas@aol.com likes this.
"Second International Conference on Christian Persecution" Legitimizing attention from the media? None.
Prayhard
A Calvinist more Catholic than Francis.
Prayhard and 2 more users like this.
Prayhard likes this.
Baán Tamás likes this.
onda likes this.
Another report on the topic, by Thomas Williams
www.breitbart.com/…/hungarys-orban-…

“But Christian persecution is not just a humanitarian issue,” Orbán insisted. “It is not just violence against individual persons or groups but an organized attack on an entire culture, including here in Europe.”
This attack takes many forms, some overt and some more subtle, he said, which includes “population …More
Another report on the topic, by Thomas Williams
www.breitbart.com/…/hungarys-orban-…

“But Christian persecution is not just a humanitarian issue,” Orbán insisted. “It is not just violence against individual persons or groups but an organized attack on an entire culture, including here in Europe.”
This attack takes many forms, some overt and some more subtle, he said, which includes “population exchange through mass migration, stigmatization, mockery, and the muzzle of political correctness.”

The prime minister also criticized Western Europe’s indiscriminate acceptance of mass migration as a time bomb for the future.
“Western Europe has already provided dozens of militants to the Islamic State,” he noted, “and uncontrolled immigration has produced a radical change in the demographics of the population.”
The only solution, he suggested, is for Europe to rediscover its Christian roots, its Christian identity.
Baán Tamás and one more user like this.
Baán Tamás likes this.
onda likes this.