15:22

A74a. Les TRÉSORS de la CROIX (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

DS1175 SOMMAIRE "Intégral Montfort III (audio)" / Le CHAPELET récité / N'hésitez pas à télécharger. [DS1174-DS1176] TABLE des 2000 CANTIQUES / Les 3 AVE MARIA du matin & du soir
Compositeur-interprète : Gilbert Chevalier (aveugle)
Vidéo : www.youtube.com/watch
1- Ô Jésus, mon Maître adorable,
Montrez-moi le chemin des cieux,
Montrez-moi lequel il vaut mieux :
D’être riche ou bien misérable,
De régner ou bien de souffrir, D’être à son aise ou de beaucoup souffrir.
... PAROLES : montfortajpm.blogspot.com/…/albums-mp3-la-C… Autres CANTIQUES à la SAINTE CROIX : montfortajpm.blogspot.com/…/linvention-de-l… Autres versions : premier Intégral & deuxième Intégral >>> IMAGE : PRIÈRE à JÉSUS CRUCIFIÉ Cantique précédent : A73d. Le TRIOMPHE de la CROIX MÉTHODE MONTFORTAINE pour RÉCITER le ROSAIRE avec IMAGES & VIDÉOS à télécharger : montfortajpm.blogspot.com/p/le-chapelet-rec… >>> En PDF illustré de 12 pages *************************** « Le Rosaire est admirable ! Il donn…More
Audio à télécharger : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

NEUVAINE à Saint MICHEL (4ème jour) :
montfortajpm.blogspot.com/…/litanies-et-pri…

L’enfer frappe et divise
À coups d’impiété :
Défenseur de l’Église,
Soldat de vérité,
Arme-nous de clarté,
De foi, de charité !

montfortajpm.blogspot.com/…/cantique-a-sain…

Ô très glorieux Prince des célestes milices, saint Michel Archange,
défen…
More
Audio à télécharger : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

NEUVAINE à Saint MICHEL (4ème jour) :
montfortajpm.blogspot.com/…/litanies-et-pri…

L’enfer frappe et divise
À coups d’impiété :
Défenseur de l’Église,
Soldat de vérité,
Arme-nous de clarté,
De foi, de charité !

montfortajpm.blogspot.com/…/cantique-a-sain…

Ô très glorieux Prince des célestes milices, saint Michel Archange,
défendez-nous dans le combat
et dans la terrible lutte que nous avons à soutenir
contre les principautés et les puissances,
contre les princes de ce monde de ténèbres,
contre les esprits malins.
Venez au secours des hommes que Dieu a créés immortels,
qu’il a formés à son image et ressemblance,
et qu’il a rachetés à grand prix de la tyrannie du démon.
Combattez en ce jour avec l’armée des saints Anges
les combats du Seigneur,
comme autrefois vous avez combattu
contre Lucifer, le chef des orgueilleux,
et contre les anges rebelles
qui ont été impuissants à vous résister
et pour qui il ne s’est plus trouvé de place dans le ciel.
Oui, ce monstre, cet antique serpent
qu’on nomme le démon et Satan,
lui qui séduit le monde entier,
il a été précipité avec ses anges au fond de l’abîme.

Mais voici que cet antique ennemi,
ce premier homicide,
a relevé fièrement la tête.
Transfiguré en ange de lumière
et suivi de toute la tourbe des esprits mauvais,
il parcourt la terre entière pour s’en emparer
et bannir le Nom de Dieu et de son Christ,
pour dérober, tuer et livrer à la perdition éternelle
les âmes destinées à l’éternelle couronne de gloire.
Sur des hommes déjà pervers d’esprit et corrompus de cœur,
ce méchant dragon répand encore
comme un torrent de fange impure,
le venin de sa malice infernale,
c’est-à-dire l’esprit de mensonge, d’impiété, de blasphème,
et le souffle empoisonné de l’impudicité,
des vices et de toutes les abominations.

Des ennemis pleins d’astuce
ont comblé d’opprobres et abreuvé d’amertume
l’Église, Épouse de l’Agneau immaculé ;
et sur ses biens les plus sacrés,
ils ont porté leurs mains criminelles.
Même en ce lieu saint,
où a été établi le Siège de Pierre
et la Chaire de Vérité qui doit éclairer le monde,
ils ont élevé l’abominable trône de leur impiété
avec le dessein inique de frapper le Pasteur
et de disperser le troupeau.

Nous vous en supplions donc, ô Prince invincible,
contre les attaques de ces esprits réprouvés,
secourez le peuple de Dieu, et donnez-lui la victoire.
Il vous vénère, ce peuple,
comme son protecteur et son patron,
et l’Église se glorifie de vous avoir pour défenseur
contre les malignes puissances de l’enfer.
À vous Dieu a confié le soin
de conduire les âmes à la céleste béatitude.
Ah ! priez donc le Dieu de paix
de mettre sous nos pieds Satan vaincu et tellement abattu,
qu’il ne puisse plus retenir les hommes dans l’esclavage,
ni causer de préjudice à l’Église.
Présentez nos prières aux regards du Tout-Puissant,
afin que les miséricordes du Seigneur
nous préviennent au plus tôt.
Emparez-vous du dragon,
de l’ancien serpent qui est le diable et Satan,
enchaînez-le et précipitez-le dans l’abîme
afin qu’il ne puisse plus séduire les peuples.
Ainsi soit-il.

V./ Voici la Croix du Seigneur,
fuyez, ô puissances ennemies ;
R./ Il a vaincu, le Lion de la tribu de Juda,
le rejeton de David.

V./ Que vos miséricordes, ô Seigneur,
s’accomplissent sur nous ;
R./ Comme nous avons espéré en vous.
V./ Seigneur, écoutez ma prière :
R./ Et que mes cris s’élèvent jusqu’à vous.


PRIONS

Ô Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ,
nous invoquons votre saint Nom,
et nous implorons instamment votre clémence,
afin que par l’intercession
de Marie Immaculée toujours Vierge, notre Mère,
et du glorieux archange saint Michel,
vous daigniez nous secourir
contre Satan et contre tous les autres esprits immondes
qui parcourent la terre
pour nuire au genre humain et perdre les âmes.
Ainsi soit-il.


Indulgence : 300 jours, une fois par jour.
(Léon XIII, 25 sept. 1888)

Léon XIII fit distribuer cette prière, par lui composée,
à tous les fidèles présents dans la Basilique Saint-Pierre,
le 30 septembre 1888,
après la messe célébrée par lui
à l’occasion des prières solennelles
qu’il avait prescrites dans l’Église entière
pour les fidèles trépassés.

* * *
Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir
en l’honneur de la Puissance, de la Sagesse et de la Miséricorde de Marie,
avec cette invocation à la fin :

- le matin : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour. »
- le soir : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit.»

Je vous salue, Marie,
Pleine de grâce,
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous, pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.


« Oh ! quelle sainte pratique de piété !
c’est un moyen très efficace d’assurer votre salut. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)

* Le ROSAIRE : MÉTHODE & EXPLICATION en CANTIQUE par St Louis-Marie Grignion de Montfort (PDF illustré de 12 pages)