04:35

Le botafumeiro dans la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle

Images à l’occasion de la visite du Pape Benoît XVI en Espagne, en novembre 2010 - L’usage de l’encensoir dans les églises chrétiennes remonte au IVe siècle, mais c’est au IXe siècle que les encensem…More
Images à l’occasion de la visite du Pape Benoît XVI en Espagne, en novembre 2010
-
L’usage de l’encensoir dans les églises chrétiennes
remonte au IVe siècle, mais c’est au IXe siècle que les encensements de l’autel et du clergé font leur apparition.
A Saint-Jacques de Compostelle, il est un encensoir très particulier : le “botafumeiro”, en métal argenté, haut d’un peu plus de 1,5 m et pesant plus de 53 kg. Il s’élève à plus de 20 m du sol. En l’actionnant à l’aide de cordes, pour diffuser l’encens dans toute la cathédrale, il peut atteindre la vitesse impressionnante de 70 km/h !
“Botafumeiro”, en langue galicienne, signifie grosso modo “diffuseur de fumée”. L’original, fabriqué en 1554, a été volé par les troupes françaises en 1809. L’actuel “botafumeiro” date du milieu du XIXe siècle (1851). (delidimages.org)
-
Tous ceux qui ont assisté dans la cathédrale de Compostelle à l’impressionnante cérémonie du grand encensoir (« botafumeiro », mot galicien qu’on pourrait traduire par « …More
shazam
Benoît XVI à Saint-Jacques de Compostelle, en novembre 2010.

Un franciscain s'apprête à lancer le botafumeiro devant Benoît XVI