01:41:48

La démission de Benoît XVI, conséquence de la mainmise judéo-maçonnique

On en apprend beaucoup avec Monsieur Ploncard d'Assac.
chaviola5525 likes this.
Agent__001
@Antilluminati :
Il faudrait mettre l'intégralité du titre qui finit par "... sur Rome" (mainmise judéo-maçonnique sur Rome).
Peut-être le champ ne le permet pas dans le formulaire (?).
Jésus Fils de Dieu and one more user like this.
Jésus Fils de Dieu likes this.
chaviola5525 likes this.
inchristorege likes this.
Troisième secret
Franc maçonnerie chretienne? Protestante, surement. Catholique, impossible. Judaique, obligatoirement.
Bereshit
La protestantisation de l'Ordre par les pasteurs Désaguliers et Anderson est à l'origine de la maçonnerie moderne.Mais il reste toujours des Francs-Maçons chrétiens malgré cela.Je remets ici l'intervention que j'avais effectuée sous la vidéo d'Arnaud à ce sujet(Peut-on être catholique et Franc-Maçon ?).
Pour quiconque veut lutter efficacement contre les déviances profanes de cette Maçonnerie …More
La protestantisation de l'Ordre par les pasteurs Désaguliers et Anderson est à l'origine de la maçonnerie moderne.Mais il reste toujours des Francs-Maçons chrétiens malgré cela.Je remets ici l'intervention que j'avais effectuée sous la vidéo d'Arnaud à ce sujet(Peut-on être catholique et Franc-Maçon ?).
Pour quiconque veut lutter efficacement contre les déviances profanes de cette Maçonnerie dévoyée il faut la distinguer de la Maçonnerie de Tradition(ce qui exclut ipso facto tout anti-Maçonnisme primaire et délirant):

Il convient préalablement de prendre acte de ce que la Franc Maçonnerie ne se trouve plus soumise aux dispositions de l’ancien code qui énonçait en son canon 2335 : « Ceux qui donnent leur nom à une secte maçonnique ou à d’autres associations du même genre qui complotent contre l’Église ou les pouvoirs civils légitimes, contractent par le fait même une excommunication simplement réservée au Siège apostolique. », lorsque le nouveau code en date de 1983, expose en son canon 1374 : « Qui s’inscrit à une association qui conspire contre l’Église sera puni d’une juste peine ; mais celui qui y joue un rôle actif ou qui la dirige sera puni d’interdit. »
La question ainsi posée pour savoir si les francs-maçons succombent de fait à une juste peine pouvant aller jusqu’à l’interdit, dépend du dessein personnel ou non de conspirer contre l’Eglise.
Dès lors que ce projet est inexistant, la sanction ou déjà même la mise en garde ne saurait avoir de portée, il est important de ne pas l’oublier.

I

Beaucoup hausseront les épaules en déclarant que l’Eglise hâtivement et sans circonspection a condamné sans éléments probants par avance la Franc Maçonnerie.
L’histoire des condamnations Papales est de nature à expliquer la position choisie, dès lors que l’on prête attention à la date même de la première condamnation en n’oubliant pas ce que fut et voulut être la révolution préparée par Anderson.

II

N’en déplaise à certains historiens contemporains, la franc-maçonnerie n’a pas commencé au 18° siècle, mais connut à cette époque une transformation par le canal des Constitutions du pasteur qui s’opposait non seulement à Rome mais à ce qu’avait été jusqu’alors la maçonnerie, une association de chrétiens, très précisément de catholiques, maçons opératifs fidèles au bon travail et fiers de leurs outils, invoquant la Très Sainte Vierge, la Très Sainte Trinité, rendant gloire à Dieu en leurs prières et se rendant à la messe.
Au titre des Devoirs des vrais Maçons, il convient de citer ce que précisent les textes antérieurs à Anderson, dans le cadre des manuscrits conservés quant aux acclamations, et à l’esprit des prières :
Le Ms REGIUS déclare : « Celui qui veut embrasser ce métier doit aimer Dieu et la sainte Église, et aussi le maître chez qui il vit, où qu'il aille, par champs et bois ; et il aimera ses compagnons, ainsi le veut le métier. »
« Prions Dieu, roi tout-puissant et sa mère immaculée Marie que nous gardions ces règlements et ces points, à l'exemple des quatre martyrs renommés, qui furent bons maçons, sculpteurs et imagiers. »
Le Ms COOKE (ca 1400) déclare : « Celui qui veut embrasser ce métier doit aimer Dieu et la sainte Église, et aussi le maître chez qui il vit, où qu'il aille, par champs et bois ; et il aimera ses compagnons, ainsi le veut le métier. »
Le Ms Grand Lodge (1583) place les maçons sous la puissance de la T. S. Trinité « Que la puissance du Père du ciel, et la sagesse du Fils glorieux, par la grâce et la bonté du Saint Esprit, qui sont trois personnes en un seul Dieu, soient avec nous à notre commencement, et nous donnent la grâce de nous gouverner ici dans notre vie de telle sorte que nous puissions parvenir à Sa béatitude qui n’aura jamais de fin. Amen. »
Le Ms WATSON (1687) rend grâce à Dieu : « Grâces soient rendues à Dieu, notre Père glorieux, créateur du ciel et de la terre, et de toutes les choses qui y sont … »
Le Ms DUMFRIES (1710) place les maçons sous la Sainte Trinité et demande qu’Elle les guide vers le Royaume : « Que le Père tout-puissant avec la sagesse du glorieux Jésus et par la grâce du Saint-Esprit, qui sont trois Personnes en un seul Dieu que nous implorons, soit avec nous au commencement et nous donne la grâce de nous gouverner en cette existence afin que nous puissions parvenir à son Royaume qui n'aura pas de fin. Amen.
Bons frères et compagnons, notre dessein est de vous faire connaître de quelle manière fut créé cette excellente science de la maçonnerie, quand et comment elle débuta, et aussi comment elle fut soutenue, favorisée et aimée par les plus fameux et braves héros de la terre tels que rois et princes, ainsi que toutes sortes de gens intelligents au plus haut degré ; de même que les obligations de tous les maçons vrais et reconnus, auxquelles on leur a enseigné de se conformer en toute loyauté et de bien prendre garde s'ils souhaitaient être récompensés. »
>>> De ce qui précède, il convient d’en prendre acte.
C’est la révolution Andersonienne qui, par « la main mise » des Protestants, « acceptés » en trop grand nombre par les maçons opératifs et catholiques, qui sera à l’origine de cette absence et de Christianisme et de « féodalité » à la Sainte Eglise.
Il est important de noter que jamais alors l’Eglise ne s’est opposée à la Franc- Maçonnerie, le premier texte s’opposant à celle-ci, date de 1738…
Or, c’est en 1723 que le pasteur ANDERSON rédige et publie ses fameuses Constitutions qui en leur première version s’opposent à Rome : L’article 6 § 2 De la conduite à tenir, (pour un FM) est fort explicite, lorsque notre pasteur, s’opposant à l’Eglise, déclare quant à l’interdiction dans les Loges d’évoquer la religion, la Nation, la politique de l’Etat : « Cette obligation de toujours a été strictement enjointe et observée, mais particulièrement depuis la Réforme en Grande Bretagne vu la séparation et la sécession de ces Nations de la communion de Rome. »
Gommé l’est, le Devoir de Religion au sens religieux même sinon sacré, lorsque ledit pasteur énonce cette contre-vérité en la version I des Constitutions (1723) : «« Un maçon est obligé, par son engagement, à obéir à la loi morale, et s’il comprend correctement l’Art, il ne sera jamais un athée stupide ni un libertin irréligieux. Mais quoique dans les temps anciens, les Maçons fussent obligés, dans chaque pays d’être de la religion de ce pays ou nation, qu’elle qu’elle fût, aujourd’hui, il a été considéré plus commode de les restreindre seulement à cette religion sur laquelle tous les hommes sont d’accord, laissant à chacun ses propres opinions, c’est-à-dire d’être des hommes de bien et loyaux ou des hommes d’honneur et de probité quelles que soient les dénominations ou croyances religieuses qui aident à les distinguer, par suite de quoi, la maçonnerie devient le Centre de l’Union… »
Contre-vérité, parce que les Francs-Maçons avant le projet Protestant d’Anderson, étaient Catholiques et Romains, au Moyen Age notamment, il n’y avait pas de Protestantisme, La religion n’était pas celle du pays, c’était la religion Catholique Apostolique et Romaine, ainsi que le rappellent les « Règles et Devoirs de l'Ordre des Francs-Maçons du Royaume de France » selon la version française la plus ancienne des Anciens Devoirs, datant de 1735 remises en novembre 1737 au baron de Scheffer à l'effet de constituer des Loges dans le Royaume de Suède : « « Un Franc-Maçon est obligé par son état de se conformer à la Morale et, s'il entend bien l'Art, il ne sera jamais un athée, ni un libertin sans religion. Dans les siècles passés, les Francs-Maçons étaient obligés de professer la religion catholique, mais depuis quelque temps, on n'examine pas sur cela leurs sentiments particuliers, pourvu toutefois qu'ils soient chrétiens, fidèles à leur promesse, et gens d'honneur et de probité. »
Le projet de notre pasteur en sa révolution par ses Constitutions, contre les bases de l’Ancienne Maçonnerie, réside notamment dans la volonté de replacer Dieu, la Très Sainte Trinité, l’invocation de la Mère de Dieu, par le terme Grand Architecte de l’Univers, lorsqu’il semblerait que la construction de ce mot provienne de Calvin qui pour définir Dieu, en son : Institution de la religion Chrétienne (1552) use des termes Grand Architecte et Architecte de l’Univers)
Devoir est de s’interroger pour savoir si dans l’esprit d’Anderson le GADLU est synonyme de Dieu ou de tout autre chose.
Il convient de pareille manière de s’interroger sue le sens que notre Pasteur donne aux mots « athée stupide » ou « stupide athée » étant observé que la formulation choisie en la langue anglaise originelle, permet les deux lectures, l’admission dès lors de l’athéisme n’étant pas impossible si la formulation de la libre pensée n’est pas exprimée de manière stupide …)
Ces faits seront générateurs de l’annonce de l’Etre Suprême, d’où découle l’idée d’une religion naturelle par opposition à une religion révélée : Le Déisme s’oppose au Théisme et l’annonce du Rapport sur les idées religieuses et morales prononcé à la tribune de la Convention par ROBESPIERRE le 7 mai 1794 : « L’idée de l’Etre suprême et de l’immortalité de l’âme est un rappel continuel à la justice ; elle donc sociale et républicaine. » sera repris au mieux par la Franc- Maçonnerie Andersonienne lorsqu’elle se prétend spiritualiste, tout en usant souventes fois de l’acclamation : « Liberté Egalité Fraternité » …
Dans ces conditions, il est aisé de comprendre que très vite l’Eglise Romaine réagira pour mettre en garde ses fidèles contre cette «nouvelle maçonnerie » Protestante, hostile à Rome au point de retirer toute référence claire et précise à Dieu.
Le 28 avril 1738, Clément XII commence sa Bulle In eminenti par ces termes :
« Élevé par la divine Providence au plus haut degré de l'apostolat, tout indigne que Nous en sommes, selon le devoir de la surveillance pastorale qui Nous est confiée, Nous avons, constamment secouru par la grâce divine, porté notre attention avec tout le zèle de notre sollicitude, sur ce qui, en fermant l'entrée aux erreurs et aux vices, peut servir à conserver avant tout l'intégrité de la religion orthodoxe, et à bannir du monde catholique, dans ces temps si difficiles, les risques de troubles Nous avons appris, par la rumeur publique, qu'il se répand à l'étranger, faisant chaque jour de nouveaux progrès, certaines sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules, appelés communément du nom de Francs-Maçons ou d'autres noms selon la variété des langues, dans lesquels des hommes de toute religion et de toute secte, affectant une apparence d'honnêteté naturelle, se lient entre eux par un pacte aussi étroit qu'impénétrable, d'après des lois et des statuts qu'ils se sont faits, et s'engagent par serment prêté sur la Bible, et sous les peines les plus graves, à couvrir d'un silence inviolable tout ce qu'ils font dans l'obscurité du secret. »
Le problème posé n’est pas celui du secret, mais l’obscurité de ce dernier, à savoir par ce retrait de l’Eglise pour les personnes acceptant d’entrer dans les loges, le risque sinon la conséquence de se couper et finalement s’opposer au Salut proposé par le Vicaire du Christ, ainsi Clément XII poursuit-il en ces termes :
« C'est pourquoi, Nous, réfléchissant sur les grands maux qui résultent ordinairement de ces sortes de sociétés ou conventicules, non seulement pour la tranquillité des États temporels, mais encore pour le salut des âmes, et voyant que par là elles ne peuvent nullement s'accorder avec les lois civiles et canoniques; et comme les oracles divins Nous font un devoir de veiller nuit et jour en fidèle et prudent serviteur de la famille du Seigneur pour que ce genre d'hommes, tels des voleurs, ne percent la maison, et tels des renards, ne travaillent à démolir la vigne, ne pervertissent le cœur des simples et ne le transpercent dans le secret de leurs dards envenimés; pour fermer la voie très large qui de là pourrait s'ouvrir aux iniquités qui se commettraient impunément, et pour d'autres causes justes et raisonnables de Nous connues. »
D’Anderson, l’opposition à Rome est probante, Clément XII avait-il tort d’émettre ainsi des réserves ? Pasteur prudent, cette Bulle nous paraît une réponse aux Constitutions voulant réformer la Franc- Maçonnerie, modifier l’Ancienne Maçonnerie elle, fidèle à l’Eglise et croyant en Dieu.

III

ANDERSON ne remportera pas si facilement sa victoire contre l’Ancienne Maçonnerie.
Face à ce que l’on peut nommer « la Révolution Andersonienne », la Franc-Maçonnerie de Tradition réagira selon deux voies :
La maintenance dans les Rituels proclamant la Foi en Dieu
La création de nouveaux Rites, à savoir les Rites Egyptiens d’une part, le Rite Ecossais Rectifié d’autre part.
Le Manuscrit GRAHAM (1726) expose :
Qu'est-ce qu'une loge parfaite ?
-Le centre d'un cœur sincère.
-Mais combien de Maçons sont-ils appelés ainsi ?
-N'importe quel nombre impair de 3 à 13.
-Pourquoi faire tant d'embarras et pourquoi toujours des nombres impairs ?
-Par référence à la Sainte Trinité, à l'avènement du Christ et à ses douze apôtres.
-Quel fut le premier pas de votre entrée ?
-Un fort désir de connaître les secrets de la Franc- Maçonnerie.
- Pourquoi fut-elle appelée Franc- Maçonnerie ?
-Premièrement parce que c'est un franc (libre) don de Dieu aux fils des hommes, deuxièmement parce qu'elle est franche de l'intrusion des esprits infernaux, troisièmement parce qu'elle est une franche union des frères de ce saint secret qui doit durer à jamais. »
La confession d’un Maçon (extrait d’un journal écossais The Scots Magazine) (1727) déclare ; « Comme je répondrai devant Dieu au grand jour, et devant cette compagnie, je garderai et cacherai, ou ne divulguerai ni ne ferai connaître les secrets du mot du Maçon, sous peine d’avoir la langue arrachée de sous mes mâchoires, et mon cœur arraché de sous mon aisselle gauche, et mon corps enseveli sous la limite des marrées hautes, là où la mer descend et monte deux fois en vingt-quatre heures. »
Les Devoirs de tous les FM, extraits des anciens registres des Loges, à l’usage de celles de France et de celles qui lui sont subordonnées, lesquels doivent être lus à la réception d’un Frère et lorsque le Maître de la Loge le jugera à propos (1732) précisent :
« Un Franc- Maçon est obligé par son Etat de se conformer à la Morale, et s’il entend bien l’Art, il ne sera jamais un Athée, ni un Libertin sans religion. Dans les siècles passés les Francs- Maçons étaient obligés de confesser la Religion Catholique, mais depuis quelque temps on n’examine pas sur cela leurs sentiments particuliers, pourvu toutefois qu’ils soient Chrétiens, fidèles à leur promesse et gens d’honneur et de probité, de quelque manière qu’ils puissent être distingués d’ailleurs, par ce moyen la Maçonnerie devient le Centre et l’Union d’une vraie amitié entre des personnes qui sans ce doux nœud seraient pour toujours éloignées et séparées les unes des autres. »
Anderson reconnaîtra finalement que les Maçons étaient Chrétiens et use du mot, mais, sans plus.
Ainsi dans la version II des Constitutions (1738), il écrit : « Un Maçon est obligé de par sa Tenure, d’observer la Loi Morale, en tant que véritable Noachide et s’il comprend bien le Métier, il ne sera jamais Athée stupide, ni Libertin irréligieux, ni n’agira à l’encontre de sa conscience. Dans les temps ancien, les Maçons Chrétiens étaient tenus de se conformer aux Coutumes chrétiennes de chaque Pays où ils voyageaient ou travaillaient : Mais la Maçonnerie existant dans toutes les Nations, même de Religions diverses, ils sont maintenant seulement tenus d’adhérer à cette Religion sur laquelle tous les Hommes sont d’accord (laissant à chaque Frère ses propres opinions), c’est-à-dire, d’être Hommes de Bien et Loyaux, Hommes d’Honneur et de Probité, quels que soient les Noms, Religions ou Confessions qui aident à les distinguer : Car tous s’accordent sur les trois grands articles de Noë, assez pour préserver le Ciment de la Loge. Ainsi la Maçonnerie est le Centre de leur Union et l‘heureux Moyen de concilier des Personnes qui autrement n’auraient pu que rester perpétuellement Etrangères. »
A la suite de la version I de 1723, provoquant en 1736 une Bulle émanant du Pape de Rome, vu de surcroît l’opposition de la Maçonnerie de Tradition par cette tentative révolutionnaire et Protestante, en sa nouvelle version des Constitutions, Anderson finira par reconnaître en 1738 que les maçons étaient Chrétiens.
De semblable façon de nouveaux Rites apparaissent pour confirmer la maintenance de cette Foi en Dieu, en Dieu révélé par opposition au choix du terme GADLU autorisant toutes les qualifications.
L’ouverture de la loge Egyptienne au 1° degré, dans le cadre des Rites de Cagliostro se fait de la façon suivant :
Le Vénérable ayant pris sa place, le plus grand silence doit être observé. Il est défendu de se moucher et à plus forte raison de parler.
Lorsque le Vénérable se lèvera, tous se lèveront en même temps ; il aura [le glaive] à la main droite, qu'il ne quittera jamais tant qu'il parlera.
Il dira : « A l'ordre, mes Frères. Au nom du Grand Dieu, ouvrons la Loge selon le Rite et les Constitutions du Grand Cophte, notre fondateur. »
II descendra de son trône et à sept pas de la dernière marche, il se trouvera en face du Triangle renfermant le Nom de Dieu et il dira : « Mes Frères, prosternez- vous ainsi que moi, pour supplier la Divinité de me protéger et de m'assister dans les travaux que nous allons entreprendre. »
La prière intérieure étant achevée, le Vénérable frappera de la main droite sur le Plancher, pour annoncer à tous les frères qu'ils peuvent se relever.
Autre exemple à l’occasion de l’élévation au 2° degré, l’ouverture de la loge se fait de la façon suivante :
Lorsque le Vénérable Maître se lèvera, les Maîtres se lèveront également. Il aura le glaive à la main droite et dira : « À l'ordre mes Frères. Au nom du Grand Dieu, ouvrons la Loge suivant le Rite et les Constitutions du Grand Cophte. »
Le reste des frères s'inclinera profondément ainsi que les douze Maîtres pour adorer la Divinité.
Le Vénérable Maître en particulier l'implorera pour obtenir Pouvoir, Force et Sagesse ; chacun en son cœur prononcera l'hymne : « Veni Creator Spiritus. »
A l’ouverture de la Loge au 1er degré dans le Rite de Misraïm (1820), le Vénérable dira cette prière :
« Suprême Architecte des Mondes, Source de toutes les perfections et de toutes les vertus, âme de l'univers que Tu remplis de ta gloire et de tes bienfaits, nous adorons Ta majesté suprême, nous nous humilions devant Ta sagesse infinie qui créa tout et qui conserve tout. Daigne, Être des Êtres, recevoir nos prières et l'hommage de notre amour, bénis nos travaux et rends-les conformes à Ta Loi, éclaire-les de Ta lumière divine, qu'ils n'aient d'autres buts que la gloire de Ton Nom, la prospérité de l'ordre et le bien de l'humanité. Unis les hommes que l'intérêt et les préjugés divisent, écarte le bandeau de l'erreur qui obscurcit leurs yeux, et que, ramené à la vérité par la philosophie, le genre humain ne présente qu'un peuple de Frères qui T'offrent de toute part un encens pur et digne de Toi. »
Le Suprême Architecte des mondes n’est pas l’Etre Suprême de l’époque Révolutionnaire : Il est DIEU :
Aussi, le Vénérable avant que les FF ne se séparent dira cette prière :
«Père de l'Univers, Source éternelle et fécondé de lumière, de science, de vertu et de bonheur, pleins de reconnaissance pour Ta bonté infinie, les ouvriers de ce temple Te rendent mille actions de grâces et rapportent à Toi tout dé qu'ils ont fait de bon, d'utile et de glorieux dans cette journée solennelle où ils ont vu s'accroître le nombre de leurs frères : continue de protéger leurs travaux et dirige-les de plus en plus vers la perfection; que l'harmonie et la concorde soient à jamais lé triple ciment qui les unit! Alléluia! Alléluia! Alléluia! »
La Franc-Maçonnerie, en général, n’adhérera pas rapidement à la Révolution du pasteur Anderson, elle succombera vers la fin du XIX° siècle, lorsque des Rites et des Régimes demeureront encore fidèles aux Anciens Devoirs.
Ainsi, en les Devoirs Généraux des Anciens Francs- Maçons Libres et Acceptés (1840), est-il bien précisé : « Le vrai maç. adore Dieu, l’auteur et le conservateur de toutes choses, et remplit fidèlement les devoirs que sa religion lui impose, sans être intolérant envers ceux qui en professent une autre. .. »
Le Rite Ecossais Rectifié déclare pour sa part être Chrétien, mais ses degrés symboliques se rattachent à l’Ancienne Alliance et si des degrés intermédiaires relèvent de la Nouvelle Alliance, les imprécisions, la nostalgie de J-B Willermoz pour ses débuts maçonniques dans le système de Martinez de Pasqually, conduiront le Régime dans le cadre de son Ordre Intérieur à privilégier ce qui relève de l’Ancienne Alliance.
De semblable façon, à la suite de la seconde partie du 20° siècle, les Rites Egyptiens se ceindront selon trois voies : les Ordres fidèles à la Tradition du Rite comme Constant CHEVILLON et les mainteneurs de sa filiation privilégiant la prière et la spiritualité Chrétienne, les Ordres qui pensèrent pouvoir comprendre les Rites originels comme prétexte et invitation à des pratiques « magico-alchimiques », les ordre qui se rattachèrent à la pensée a-dogmatique et libérale prônée par le pasteur Anderson.

IV

Force est de constater que la Franc-Maçonnerie comme lieu d’hostilité à Rome relève d’un malentendu qu’il serait temps de lever.
La Franc-Maçonnerie n’a pas cherché à renverser les autels, seul un pasteur infidèle à la Tradition des Anciens Devoirs, s’est opposé, parce que Protestant, à Rome. S’il finira par être suivi par beaucoup de Loges et d’Ordres, ces derniers infidèles eux aussi aux Anciens Devoirs, ne sauraient représenter la Maçonnerie de Tradition.
Toutefois, si conformément à son engagement, le Franc-Maçon considère tous les êtres comme ses frères, alors il participera consciemment ou non, par la Fraternité, à cette Communion des Saints, qui fait que répondant au précepte de la II Epître de Pierre III, 12, par ses bonnes actions et ses prières, il hâtera l’avènement du Jour de Dieu, alors, comme le souligne Origène en son explication du Notre Père, « si sa (celle de Dieu) volonté est faite sur la terre comme elle l’est au ciel, tous nous serons ciel »
Cette récapitulation de toutes choses en Dieu, fera que le temple terrestre symboliquement évoqué dans les Rituels, se doublera en Temple spirituel, cet Orient qui est la quête de la vraie Maçonnerie.
Roy-XXIII
Les Constitutions d'Anderson 1723

Le pasteur .James Anderson (1684-1739), né à Aberdeen, fut nommé des 1710 pasteur de l'Eglise presbytérienne écossaise à Picadilly.
www.franc-maconnerie.org/constitutions-danderson
Il fut appelé à rédiger les Constitutions de la nouvelle Grande Loge, sur les conseils et avec l'aide de Desaguliers. La première édition est sortie des presses anglaises en …More
Les Constitutions d'Anderson 1723

Le pasteur .James Anderson (1684-1739), né à Aberdeen, fut nommé des 1710 pasteur de l'Eglise presbytérienne écossaise à Picadilly.
www.franc-maconnerie.org/constitutions-danderson
Il fut appelé à rédiger les Constitutions de la nouvelle Grande Loge, sur les conseils et avec l'aide de Desaguliers. La première édition est sortie des presses anglaises en janvier 1723. Il semble bien que ce soit une oeuvre collective. C'est aujourd'hui l'ouvrage de référence philosophique de tout Franc-Maçon.

Le texte de 1738:
(Ce texte est modifié à l'occasion de la transformation de la Grande Loge de Londres en Grande Loge d'Angleterre).
Un maçon est obligé par sa tenure d'obéir à la loi morale en tant que véritable NOACHITE et s'il comprend bien le métier, il ne sera jamais un athée stupide, ni un libertin irréligieux, ni n'agira à l'encontre de sa conscience.
Dans les temps anciens, les maçons chrétiens étaient tenus de se conformer aux coutumes chrétiennes de chaque pays où ils voyageaient.
Mais la maçonnerie existant dans toutes les nations, même de religions diverses, ils sont maintenant tenus d'adhérer à cette religion sur laquelle tous les hommes sont d'accord (laissant à chaque frère ses propres opinions) c'est à dire être hommes de bien et loyaux, hommes d'honneur et de probité, quels que soient les noms, religions ou confession qui aident à les distinguer: car tous s'accordent sur les trois articles de Noé assez pour préserver le ciment de la Loge.
Ainsi la maçonnerie est leur centre de l'union et l'heureux moyen de concilier des personnes qui, autrement, n'auraient pu que rester perpétuellement étrangères.
Roy-XXIII
Le métissage pour tous… Sauf les juifs

Voici ce que nous pouvons lire dans le livre « Maçonnerie et sectes secrètes, le côté caché de l’Histoire« , aux éditions du Courrier de Rome dans le chapitre sur la mondialisation.
Ainsi tandis que le rabbin canadien Abraham Feinberg, dans les colonnes d’une revue chrétienne de Toronto, la « Maclean’s Review », s’adressant à ses lecteurs catholiques et …
More
Le métissage pour tous… Sauf les juifs

Voici ce que nous pouvons lire dans le livre « Maçonnerie et sectes secrètes, le côté caché de l’Histoire« , aux éditions du Courrier de Rome dans le chapitre sur la mondialisation.
Ainsi tandis que le rabbin canadien Abraham Feinberg, dans les colonnes d’une revue chrétienne de Toronto, la « Maclean’s Review », s’adressant à ses lecteurs catholiques et protestants, lançait l’appel suivant :

« La seule solution aux conflits sociaux est le mariage inter-racial [...]« , il donc urgent que « [...]la loi encourage le mélange du sang », du moment que « l’appel délibéré aux mariages inter-raciaux est la seule façon d’accélérer le processus pour éliminer totalement les préjugés raciaux et donc les races séparées, »

Dans le « New York Times » paraissait en 1974 une pleine page de publicité du « National Committee for Furtherance of Jewish Education », publicité adressée à la jeunesse juive, dans laquelle les mariages interraciaux étaient ainsi stigmatisés : « Les mariages mixtes sont un suicide national et personnel. Le moyen le plus sûr pour détruire un peuple est de le faire marier en dehors de sa foi [...] les hommes et les femmes ont alors la certitude d’y perdre leur identité. Les valeurs et les principes qui ont tant contribué à la culture et à la civilisation contemporaine (du peuple juif, N.d.R) disparaîtront de la face de la terre.
L’expérience accumulée en trois mille ans, le riche héritage d’un peuple, tout ce qui est absolument votre sera indignement anéanti. Quelle peine ! Quel désastre ! Quelle honte ! »
Jésus Fils de Dieu likes this.
Troisième secret
@Bereshit: Bonne nuit à vous.
@Fr Sourire. La philosophie perenne, il faudrait l'expliquer aux partisans du dogme évolutif et à tous les chrétiens libéraux qui pululent, à votre copine Kénose et autres modernistes patentés.
Je ne suis pas négationniste comme vous dites. Je crois aux dix millions (avec les intérèts des intérèts) qui ont été gazé avec un gaz inutilisable tellement il est dangereux…More
@Bereshit: Bonne nuit à vous.
@Fr Sourire. La philosophie perenne, il faudrait l'expliquer aux partisans du dogme évolutif et à tous les chrétiens libéraux qui pululent, à votre copine Kénose et autres modernistes patentés.
Je ne suis pas négationniste comme vous dites. Je crois aux dix millions (avec les intérèts des intérèts) qui ont été gazé avec un gaz inutilisable tellement il est dangereux et brulés dans des fours individuels à raison de 15 000 par jour. C'est la loi de nos maîtres et si je n'y croyais pas je n'aurai pas le droit de le dire sous peine de prison.
D'ailleurs vous aussi vous y croyez ( certe vous n'exagerez le chiffre qu'à 6 millions, mais vous devriez prendre plus large par sécurité.)
Par contre j'ai un doute sur l'affaire de Toulouse ( est-ce encore légal?) Et pourquoi m'embeter avec Sebdeponch, vous l'avez exterviré ? Il devrait revenir j'aime bien le style.
fr.sourire
Assagi peut-être un peu Troisième Secret-Sebdeponch, mais toujours aussi hanté par les fantômes de l'hyper-complotisme judéophobe et par le négationnisme envers la shoah. Puisque vous aimez la lecture de S. Thomas formez-vous à sa méthode réaliste, comme vous l'a conseillé du reste Bereshit, cela vous évitera de prendre vos désirs et vos fantasmes pour la réalité et inversement la réalité pour …More
Assagi peut-être un peu Troisième Secret-Sebdeponch, mais toujours aussi hanté par les fantômes de l'hyper-complotisme judéophobe et par le négationnisme envers la shoah. Puisque vous aimez la lecture de S. Thomas formez-vous à sa méthode réaliste, comme vous l'a conseillé du reste Bereshit, cela vous évitera de prendre vos désirs et vos fantasmes pour la réalité et inversement la réalité pour une illusion. Les complotistes existent de même que la shoah qui a fait autour de 6 millions de victimes juives (cf. ICI). Mais je comprends bien que ces réalités ne cadrent pas avec votre idéologie funeste... Fin de notre échange pour ma part.
Bereshit
Ah,parce qu'il faut se concentrer pour écouter ce repoussoir?
Allez,je ne vous embête pas plus je m'en vais me coucher.Bonne nuit et que le Seigneur vous bénisse pour votre bénévolat à Jérusalem.
Troisième secret
Je ne suis pas un guerrier du net. Je rentre de pelerinage Santiago Fatima et de bénévolat à Jerusalem. Je n'ai pas à raconter ma vie mais je ne suis pas un guerrier du net. Nous allons clore cette discussion, on dirait celui de cet AM Kénose. Cela n'a aucun intérèt. Concentrez-vous à la rigueur sur la conférence de Mr ploncard.
Troisième secret
Je connais "les confessions". Mais c'était à l'époque où je me faisait rouler dans la farine. J'aime surtout St Pie X et St Thomas d'Aquin, entre autres.
Bereshit
L'Imitation de Jésus-Christ, cela suffira merçi

Oh que oui!

J'ai juste eu le "malheur" de comprendre quelques arnaques c'est bète hein!

Appliquez donc la méthode réaliste et allez donc vérifiez vous même ces fameuses découvertes.Et non de manière passive en prenant la becquée derrière votre clavier.
Troisième secret
Fr.Sourire: Vous avez raison ce Sebdeponch faisait du bon boulot dans son genre. Vous avez dù le fatiguer à ce que je vois!
DT
Troisième secret aimez vous Saint Augustin?
Troisième secret
@Bereshit: L'Imitation de Jésus-Christ, cela suffira merçi. Je vous signale que je ne viens pas d'un milieu traditionnaliste. J'ai juste eu le "malheur" de comprendre quelques arnaques c'est bète hein!
Bereshit
Tout ce milieu est d'une misère intellectuelle...
Que tous les révoltés commencent donc par méditer l'Alcibiade de Platon avant de vouloir changer le monde.Cela sera bien mieux pour eux.
Troisième secret
@Fr Sourire: Pièces falsifiées ? Comme le crématoire dont on cherche encore les traces de suie et construit à la va-vite? Vous n'y pensiez pas , quand même! Comme dirait Manuel Gaz d'eau de Valls!
Troisième secret
Je n'ai pas le mot "complotiste" dans mon dictionnaire. Ce mot ne devrait pas exister. D'ailleurs il n'existait en 1992 alors que les complots sont vieux comme le monde. Sa fonction est uniquement disqualifiante. Comme pour "antisémite"
@bereshoot: Vous fumez la weed, aussi? Pas facile d'acceder aux réalités du monde, n'est-ce pas.
fr.sourire
@Bereshit,
La connerie n'a pas besoin d'être démasquée, elle s'exhibe d'elle-même fièrement et à découvert. "La connerie elle ose tout et c'est même à ça qu'on la reconnait" a dit avec moins de charité Audiard.

Quant au complotisme judéophobe vous avez raison, ses adeptes sont divisés entre eux sur l'Eglise. Ploncard pense par exemple que Benoit XVI a été un Pape intègre alors que le sédévacant…More
@Bereshit,
La connerie n'a pas besoin d'être démasquée, elle s'exhibe d'elle-même fièrement et à découvert. "La connerie elle ose tout et c'est même à ça qu'on la reconnait" a dit avec moins de charité Audiard.

Quant au complotisme judéophobe vous avez raison, ses adeptes sont divisés entre eux sur l'Eglise. Ploncard pense par exemple que Benoit XVI a été un Pape intègre alors que le sédévacantiste 3e Secret (Sebdeponch quelque peu assagi ?) le voue de son côté aux gémonies. Reste qu'ils ont en commun de faire feu de tout bois, d'être prêts à utiliser toutes les pièces falsifiées contre les Juifs et d'user de procédés intellectuels malhonnêtes et irrationnels pour nourrir coûte que coûte leur passion et idéologie judéophobes selon moi maladives.
fr.sourire
@Troisième secret,
Pour votre gouverne. Définitions :
Complotiste : Partisan d’une théorie du complot;
Comploteur : Personne qui complote, qui fait partie d'un complot.
Bereshit
Il est regrettable que la seule chose qui ne soit jamais démasquée c'est la connerie.
Troisième secret
@bereshut: Abed est un marane démasqué et disqualifié depuis un petit moment déjà. A votre logo je vois que vous etes mur pour le nouvel âge du verseau. Il ne manque que l'arc en ciel. Je vous signale par ailleurs que les complotistes sont ceux qui réalisent le complot et que nous n'avons pas à avoir peur des talmudhistes. Nous ne voulons pas, contrairement à l'eglise de vaticanII, de leur …More
@bereshut: Abed est un marane démasqué et disqualifié depuis un petit moment déjà. A votre logo je vois que vous etes mur pour le nouvel âge du verseau. Il ne manque que l'arc en ciel. Je vous signale par ailleurs que les complotistes sont ceux qui réalisent le complot et que nous n'avons pas à avoir peur des talmudhistes. Nous ne voulons pas, contrairement à l'eglise de vaticanII, de leur domination et de leur système de valeur c'est tout.
Bereshit
Quand les complotistes judéophobes ne s'entendent plus entre eux,les masques tombent:

www.youtube.com/watch
DT
Des exemples? car affirmer sans avancer des exemples tangibles sont futiles.
Troisième secret
Petit problème technique avec les protocoles: Tout se réalise à la lettre...Les faits sont embètants n'est-ce pas?
DT
Les thèses complotistes ont touché tout le monde, cherchez complot jésuite c'est pratiquement du même acabit.
DT
De mon premier lien : books.google.fr/books

c'est encore dan la REJ que d'éminents chercheurs, le cofondateur de la société des études juives et de la REJ Arsène Darmesteter, Isidor Loëb, ou l'historien Heinrich Greatz ont exercé leur sagacité respectivement en 1880, 1887 et 1889 pour débattre des documents controversés que sont les fameuses correspondances entre les juifs d'Arles et ceux de …More
De mon premier lien : books.google.fr/books

c'est encore dan la REJ que d'éminents chercheurs, le cofondateur de la société des études juives et de la REJ Arsène Darmesteter, Isidor Loëb, ou l'historien Heinrich Greatz ont exercé leur sagacité respectivement en 1880, 1887 et 1889 pour débattre des documents controversés que sont les fameuses correspondances entre les juifs d'Arles et ceux de Constantinople ( ces lettres publiées par l'abbé Bouis lequel les « aurait vues dans les archives d'une des plus fameuses abbayes de Provence », écrites dans l'idiome d'Arles et qui ne sont conformes ni à la vérité historique, ni à la situation des juifs dans cette région. Il se serait agi alors de copies d'un faux espagnol, d'un arrangement littéraire, d'une correspondance sans doute échangée entre les juifs d'Espagne et ceux de Constantinople, les premiers exposant leurs souffrances, les seconds leurs prodiguant des conseils). Tous se sont accordés à voir dans le libellé provençal un démarquage de la version espagnole ; point de vue qui sera celui d'Aeshkoly plus tard ( en 1945), exprimé en hébreu : « Correspondance (apocryphe) entre les Juifs d'Espagne et de Provence et les Juifs de Constantinople (1489), et l'histoire des marranes de Provences ».

Deuxième lien : books.google.fr/books

[…] Il faut également mentionner parmi les plus diffusés de ces faux qui serviront de modèles aux Protocoles, le fameux « Discours du Rabbin » (diffusé en Russie dès 1872), ainsi que la pseudo-Lettre des Juifs d'Arles et la pseudo-Réponse des Juifs de Constantinople, faux fabriqués à la fin du XVIeme siècle, mais dont l'exploitation antijuive systématique ne sera lancée qu'en 1882, dans le cadre d'une vision antimoderne à tendance apocalyptique, par le chanoine Emmanuel Chabauty, dans son pamphlet titré « Les Juifs, nos maitres ! Documents et développements nouveaux sur la question juive ».

-------------------------------------------------------------------
@RoyXXIII

La royale couronne d'Arles fut écrit en 1640/1641 c'est à dire sous l'ère de Louis XIII (époque renaissance religieuse) après des guerres civiles dans le royaume, pour un rappel durant les grandes crises comme la peste ou autres le bouc émissaire furent les Juifs. Pour l'Espagne (1583), cela va après le règne de Charles Quint qui malheureusement vers la fin de sa vie à Yuste, les persécutions deviennent plus violentes envers les adeptes de Luther, les Juifs, etc... Philippe II continuera la politique de son père, l'inquisition espagnole fut introduite en 1478 votre lettre date 1489, sachant que l'inquisition fut très puissante et efficace comment une lettre de ce type ne fut interceptée.

Votre Julian de Medrano, s'est exilé en France, a servit le Royaume contre l'Espagne durant les conflits pourquoi ? Mystère et bubblegum.

Pour en finir, le XIXe siècle fut antisémite, les thèses internationales de pouvoir (Marx) furent prolifiques, comme le capitalisme « Juif » des banquiers avec les caricatures connues, la théorisation de la Judéo-Maçonnique, une ambiance, une société plongée dans l'antisémitisme donc voyez vous effectivement une lettre d'archive en « Provence » alors que la Révolution a brûlées beaucoup d'archives, je vois très mal le coup d'une correspondance secrète ressortir juste en 1882 en plein antisémitisme sociétal.

Un écrit du Chanoine Emmanuel Chabauty pour se faire une idée :

Sous le pseudonyme de C.C. de St André

Les Francs-Maçons et les Juifs. Sixième Age de l'Église d'après l'Apocalypse, (1880)
Roy-XXIII
DT — 24/04/2013 23:04:59: fut en 1882, sans commentaire pour l’environnement des thèses prolifiques antisémites

Sans blagues ?! Ben ça alors ?!
Roy-XXIII
Cette lettre, qu’analyse l »abbé Chabauty dans son livre, il l’indiquait d’après un ouvrage du XVIIeme siècle de l’abbé Bouis : « La Royale Couronne d’Arles » qui l’avait tirée des archives d’une abbaye de Provence. Mais il signalait aussi deux lettres quasi-identiques figurant dans un ouvrage espagnol plus ancien : « La Silva Curiosa » deJulian de Medrano publié en 1583 à Paris, lettres qui …More
Cette lettre, qu’analyse l »abbé Chabauty dans son livre, il l’indiquait d’après un ouvrage du XVIIeme siècle de l’abbé Bouis : « La Royale Couronne d’Arles » qui l’avait tirée des archives d’une abbaye de Provence. Mais il signalait aussi deux lettres quasi-identiques figurant dans un ouvrage espagnol plus ancien : « La Silva Curiosa » deJulian de Medrano publié en 1583 à Paris, lettres qui ont fait l’objet d’une étude par la Revue des Etudes Juives, n° 1 de Juillet 1880 et n°2 d’Octobre, dans un article de M. Morel Fatio. La lettre du Prince des Juifs, dont de nombreuses copies auraient circulé en Espagne, semble donc bien selon cet auteur avoir été une circulaire envoyée par cette autorité aux communautés juives du Bassin méditerranéen. L’original en était en espagnol, langue véhiculaire des juifs autour de la Méditerranée, même de ceux de Constantinople,qui remontaient peut-être à ceux chassés d’Espagne par les Wisigoths.
Spina Christi
"Après cela, j'entendis dans le ciel comme une voix forte d'une foule nombreuse qui disait :
Alléluia ! Le salut, la gloire, et la puissance sont à notre Dieu, parce que ses jugements sont véritables et justes; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et Il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main."


Parole du Seigneur Jésus-Christ, Dieu…More
"Après cela, j'entendis dans le ciel comme une voix forte d'une foule nombreuse qui disait :
Alléluia ! Le salut, la gloire, et la puissance sont à notre Dieu, parce que ses jugements sont véritables et justes; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et Il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main."


Parole du Seigneur Jésus-Christ, Dieu fait homme, combattu par le judaïsme et l'islam.
Jésus Fils de Dieu likes this.
DT
books.google.fr/books

Deuxième paragraphe, c'est semblerait il un faux espagnol votre texte Roy-XXIII, de plus la thèse de l'abbé Chabauty fut en 1882, sans commentaire pour l’environnement des thèses prolifiques antisémites.
Roy-XXIII
lettre du chef secret de la juiverie internationale établi à la fin du XVème siècle à Constantinople, adressée aux juifs de France et leur donnant ses instructions, en réponse à une lettre antérieure que Chamor, le rabbin d’Arles, lui avait adressée en le sollicitant. Ce document tomba aux mains des autorités françaises, et l’abbé Chabauty lui donna de la publicité. *) Cette lettre dit …More
lettre du chef secret de la juiverie internationale établi à la fin du XVème siècle à Constantinople, adressée aux juifs de France et leur donnant ses instructions, en réponse à une lettre antérieure que Chamor, le rabbin d’Arles, lui avait adressée en le sollicitant. Ce document tomba aux mains des autorités françaises, et l’abbé Chabauty lui donna de la publicité. *) Cette lettre dit textuellement ceci : « Bien aimés frères en Moïse,
« Nous avons reçu votre lettre dans laquelle vous nous avez fait connaître les anxiétés et les infortunes que vous endurez, et nous avons été envahis d’une aussi grande peine que vous-mêmes.
« L’avis de nos plus grands Rabbins et Satrapes de notre Loi est le suivant : « Vous dites que le roi de France vous oblige à vous faire chrétiens ; alors faites-le, mais gardez la loi de Moïse dans vos cœurs.
« Vous dites qu’ils veulent prendre vos biens : faites de vos fils des marchands, pour que par leur trafic ils dépossèdent les chrétiens des leurs.
« Vous dites qu’on attente à vos vies : faites de vos fils des médecins et des apothicaires, afin qu’ils privent les chrétiens de la leur sans crainte du châtiment.
« Vous dites qu’on détruit vos synagogues : faites de vos fils des curés et des chanoines afin qu’ils détruisent l’Eglise chrétienne.
« Vous dites qu’on attente à vos existences : faites de vos fils des avocats, des notaires et autres membres de ces professions, et qu’ils soient couramment en charge des emplois publics, et de cette façon, vous dominerez les chrétiens, vous vous approprierez leurs terres et vous vengerez d’eux.
« Suivez cet avis que nous vous donnons, et vous verrez par expérience que, d’abattus, vous arriverez au faîte du pouvoir ».

Signé V.S.S. V. E. F. Prince des Juifs de Constantinople, le 21 de Casleu 1489. 223)
Jésus Fils de Dieu likes this.
perceval2507
Ah ok ! Merci @Troisième secret...
Roy-XXIII
La Sagesse 3 : Les âmes des justes sont dans la main de Dieu, et le tourment ne les atteindra pas. Aux yeux des insensés, ils paraissent être morts, et leur sortie de ce monde semble un malheur, et leur départ du milieu de nous un anéantissement ; mais ils sont dans la paix. Alors même que, devant les hommes, ils ont subi des châtiments, leur espérance est pleine d'immortalité. Après une légère …More
La Sagesse 3 : Les âmes des justes sont dans la main de Dieu, et le tourment ne les atteindra pas. Aux yeux des insensés, ils paraissent être morts, et leur sortie de ce monde semble un malheur, et leur départ du milieu de nous un anéantissement ; mais ils sont dans la paix. Alors même que, devant les hommes, ils ont subi des châtiments, leur espérance est pleine d'immortalité. Après une légère peine, ils recevront une grande récompense ; car Dieu les a éprouvés, et les a trouvés dignes de lui. Il les a essayés comme l'or dans la fournaise, et les a agréés comme un parfait holocauste. Au temps de leur récompense, ils brilleront ; comme des étincelles, ils courront à travers le chaume. Ils jugeront les nations et domineront sur les peuples, et le Seigneur régnera sur eux à jamais.
Eux qui ont mis en lui leur confiance, ils comprendront la vérité, ses fidèles habiteront avec lui dans l'amour ; car la grâce et la miséricorde sont pour ses élus.
Mais les impies auront le châtiment mérité par leurs pensées perverses, eux qui ont méprisé le juste, et se sont éloignés du Seigneur. Car qui rejette la sagesse et la correction est voué au malheur ; leur espérance est vaine, leurs efforts sont infructueux, et leurs œuvres sans profit.
Jésus Fils de Dieu likes this.
perceval2507
Débe aliviar...
perceval2507
El ombre...
fr.sourire
Epître de S. Paul aux Romains chapitre 10 : « Je rends témoignage qu’ils (ndla, les Juifs) ont du zèle pour Dieu, mais c’est un zèle mal éclairé » (Rm 10). Ndla : sur ce point il savait lui de quoi il parlait avant de connaître son chemin de Damas ! « Ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu. »

Et chapitre…More
Epître de S. Paul aux Romains chapitre 10 : « Je rends témoignage qu’ils (ndla, les Juifs) ont du zèle pour Dieu, mais c’est un zèle mal éclairé » (Rm 10). Ndla : sur ce point il savait lui de quoi il parlait avant de connaître son chemin de Damas ! « Ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu. »

Et chapitre 11 : « car il est vrai, en ce qui concerne l’Évangile, ils sont encore ennemis à cause de vous ». «par leur chute, le salut est arrivé aux Gentils, de manière à exciter la jalousie d’Israël » « Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une résurrection d’entre les morts ? ». « Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux : c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’aveuglement jusqu’à ce que la masse des Gentils soit greffée ». « Et comme vous-mêmes autrefois vous avez désobéi à Dieu, et que, par le fait de leur désobéissance, vous avez maintenant obtenu miséricorde, de même, eux aussi, ils ont maintenant désobéi, à cause de la miséricorde qui vous a été faite, afin qu’ils obtiennent également miséricorde. Car Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous. O profondeur inépuisable et de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles ! ? »
Spina Christi
"Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie :
"Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan."

"Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui …More
"Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie :
"Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan."

"Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n'ouvrira :
"Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n'as pas renié mon nom, j'ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.
Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t'ai aimé."


Paroles du Seigneur Jésus-Christ, Dieu Tout Puissant, le premier et le dernier (hors Lui il n'y a point de Dieu) ! L'Agneau de Dieu, crucifié et ressuscité le troisième jour...
Nié par les antichrist : le judaïsme et l'islam !
fr.sourire
Du... Prologue de l'évangile selon Jean.
Spina Christi
"Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.
En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom …
More
"Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.
En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.
Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.
Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.
Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu."
islametverite
???  ???
perceval2507
Bbbbleu...
perceval2507
Sur ce sa....
5 more comments from perceval2507
perceval2507
Nous reviendrons...
perceval2507
Geeeeee...
perceval2507
Cette pla...
perceval2507
Sur...
perceval2507
Nous remarcherons.......
fr.sourire
@DT,
Merci. Concernant le Toledot Yeshu, il est l’expression romancée du rejet (provisoire pour partie) de la majorité d’Israël, des Juifs, de la divinité et de la seigneurie du Seigneur Jésus (cf. ci-dessous Romains 10 et 11).
Le Talmud (composé au cours des 5 premiers siècles ap. J.C.), dans ses versions non censurées, témoigne, en amont de ce texte polémique, de ce même rejet de Jésus avec …More
@DT,
Merci. Concernant le Toledot Yeshu, il est l’expression romancée du rejet (provisoire pour partie) de la majorité d’Israël, des Juifs, de la divinité et de la seigneurie du Seigneur Jésus (cf. ci-dessous Romains 10 et 11).
Le Talmud (composé au cours des 5 premiers siècles ap. J.C.), dans ses versions non censurées, témoigne, en amont de ce texte polémique, de ce même rejet de Jésus avec les mêmes allégations diffamatoires (cf. ICI les coms de Rav Chaya). Toutefois des rabbins comme le non moins renommé Rav Dinovitz se sont forgés une opinion divergente de celle de cette tradition juive orale (transcrite ensuite dans le Talmud et dans ce texte polémique) sur Notre Seigneur (il pense que Jésus était un juif intègre qui dénonçait à juste titre certaines dérives religieuses de son époque), laquelle lui impute notamment les péchés d’idolâtrie et de magie et d’être le fruit du viol d’une jeune femme juive par un soldat romain. Ce qui ne l’empêche bien sûr pas par ailleurs de considérer que le christianisme est une hérésie juive inspirée par Saint Paul.