Gloria.tv And Coronavirus: Huge Amount Of Traffic, Standstill in Donations

Un archevêque de la curie défend le sacrilège : "Jean-Paul II a donné la communion à tous les …

L'archevêque Sánchez Sorondo a défendu le fait d'avoir donné la communion au président argentin Fernández, pro-avortement, et à sa seconde maîtresse. Il a déclaré à LifeSiteNews.com (8 février) …
Ce n'est pas parce que quelqu'un a péché, fut-il le pape qu'il est licite de péché soi aussi. L'archevêque Sánchez Sorondo pense faux et le pape laisse faire donc est complice.
Bocage
Il est sur que de donner la communion a quelqu'un en etat de péché mortel est le signe que François ne joue pas son rôle de sauveurs d'âmes ..... 🤫
De toute manière, la communion pour tous se pratique depuis Vatican II.
Ils ce valent les uns comme les autres cette équipe des années 1958 + un véritable four tout .ce n'est plu une Eglise c'est une foire à qui mieux mieux .
Les RIGIDES qui critiquent le pape François peuvent être excommunié, tandis que des militants pro-avortement peuvent être récompensés ! Le professeur Josef Seifert a eu son lot de problèmes parce qu'il défend la vérité. On disait qu'il avait été excommunié par son évêque, est-ce que c'est toujours le cas ? Tandis que Liliane Ploumen, pro-avortement notoire, a reçu la médaille de l'ordre de …More
Les RIGIDES qui critiquent le pape François peuvent être excommunié, tandis que des militants pro-avortement peuvent être récompensés ! Le professeur Josef Seifert a eu son lot de problèmes parce qu'il défend la vérité. On disait qu'il avait été excommunié par son évêque, est-ce que c'est toujours le cas ? Tandis que Liliane Ploumen, pro-avortement notoire, a reçu la médaille de l'ordre de saint Grégoire de la main même du pape François. Y a t-il quelque chose à comprendre, à part une inversion des valeurs ?
Qu'est-ce que le nom de Jean-Paul II vient faire dans le titre ? Il y a assez du présent à gérer sans regarder loin dans le passé. Puis, de ceux qui vont communier, c'est aussi à eux de se garder une petite gêne s'ils ne se sentent pas en état d'y aller. Quand le prêtre donne la communion, il ne peut pas faire d'enquête sur tous et chacun, et ne porteront pas selon le cas une carte rouge ou une …More
Qu'est-ce que le nom de Jean-Paul II vient faire dans le titre ? Il y a assez du présent à gérer sans regarder loin dans le passé. Puis, de ceux qui vont communier, c'est aussi à eux de se garder une petite gêne s'ils ne se sentent pas en état d'y aller. Quand le prêtre donne la communion, il ne peut pas faire d'enquête sur tous et chacun, et ne porteront pas selon le cas une carte rouge ou une carte verte, ou jaune selon leur état de grâce. Un cas patent, c'est lors de grandes funérailles publiques, un premier ministre pro-avortement étant présent, et le prêtre connait le politicien et la lui donne. Surtout dans des occasions où l'Église est pleine de gens qui n'y vont jamais, l'avertissement devrait être donné avant de procéder à la communion. La mise en garde étant faite, la responsabilité revient au communiant qui parfois devrait s'en abstenir et entreprendre à la place une démarche sérieuse.