03:42

Disintegrating Church: Germans Tell Vatican Off

Disintegrating Church: Germans Tell Vatican Off Few people know that the rich German bishops are organizing their own Amazon Synod which they call “Synodaler Weg” – “Synodal Way.” Its goal is to …More
Disintegrating Church: Germans Tell Vatican Off
Few people know that the rich German bishops are organizing their own Amazon Synod which they call “Synodaler Weg” – “Synodal Way.” Its goal is to push for so-called reforms. However, days ago, Cardinal Marc Ouellet, the head of the Congregation for Bishops, timidly wrote to the Germans telling them that their “Synodal Way” was dealing with matters that were not up for discussion in a particular Church, but touched matters that regarded the universal Church. However, the German bishops were all but amused by Ouellet’s letter.
Angry Response
Cardinal Reinhard Marx, the President of the German Bishops’ Conference, sent an angry letter to his alleged confrere Cardinal Ouellet. In this letter, Marx told him that he should have talked to the Germans before sending them a letter. In order to maximise the damage, Marx leaked the letter to the Frankfurter Allgemeine Zeitung, a leading German oligarch newspaper. It is no mystery that the …More
AJPM
ÉGLISE en DÉSINTÉGRATION :

Les ALLEMANDS DISENT au VATICAN de PARTIR


catholique.forumactif.com/t527-news-au-1er-octobre-2019
Peu de gens savent que les riches évêques allemands organisent leur propre synode amazonien qu'ils appellent "Synodaler Weg" - "Chemin synodal". Son objectif est de faire pression en faveur de soi-disant réformes. Cependant, il y a quelques jours, le Cardinal …More
ÉGLISE en DÉSINTÉGRATION :

Les ALLEMANDS DISENT au VATICAN de PARTIR


catholique.forumactif.com/t527-news-au-1er-octobre-2019
Peu de gens savent que les riches évêques allemands organisent leur propre synode amazonien qu'ils appellent "Synodaler Weg" - "Chemin synodal". Son objectif est de faire pression en faveur de soi-disant réformes. Cependant, il y a quelques jours, le Cardinal Marc Ouellet, chef de la Congrégation pour les évêques, a timidement écrit aux Allemands pour leur dire que leur "Chemin synodal" traitait de sujets qui ne sont pas à discuter dans une Église particulière, mais qui touchent des sujets qui concernent l'Église universelle. Cependant, la lettre d'Ouellet n'a pas manqué d'amuser les évêques allemands.

Réponse de colère

Le cardinal Reinhard Marx, président de la Conférence épiscopale allemande, a envoyé une lettre de colère à son confrère, le cardinal Ouellet. Dans cette lettre, Marx lui dit qu'il aurait dû parler aux Allemands avant de leur envoyer une lettre. Afin de maximiser les dégâts, Marx a divulgué sa lettre au Frankfurter Allgemeine Zeitung, l'un des principaux journaux oligarques allemands. Ce n'est pas un mystère que les évêques allemands soient plus loyaux envers les oligarques qu'envers l'Église du Christ.

Argument primitif

L'argument de Marx est très primitif. Il dit à Ouellet que le "Chemin synodal" n'a pas de forme canonique et ne peut donc être jugé par le droit canonique. C'est un vieux truc qui a été utilisé plusieurs fois auparavant. Pour se soustraire aux obligations qui leur incombent en vertu du droit ecclésiastique, les évêques ont mis en place des structures parallèles comme des "chemins synodaux" qui n'existent pas dans l'Église. De cette façon, ils croient qu'ils peuvent refuser toute responsabilité légale pour ce qu'ils font. En d'autres termes : La nouvelle façon de diriger l'Église doit s'appeler « anarchie ».

Le facteur caché

Marx prend comme prétexte pour son Synode de fait, les abus homosexuels exacerbés qui, selon lui, ont produit - je cite - « une crise massive de crédibilité de l’Église » - comme si l’Église n'avait pas perdu sa « crédibilité » - avec qui ? - bien avant ça. Marx pontifie que - je cite - des « scientifiques » sans nom avaient exprimé le soupçon qu'il y aurait des facteurs d'influence systémiques et négatifs dans l'Église qui favorisent de tels abus. Cependant, la seule raison pour laquelle les abus se produisent est que la morale catholique n'est pas seulement non-observée, mais même ridiculisée par des évêques modernistes comme Marx.

Perte de crédibilité

L'Allemagne n'est pas un pays où le battage médiatique sur les abus a fait de grosses vagues. Et pourtant, la crédibilité de l'Église allemande est à un point bas. La raison en est que les prétendues réformes du pape François ont été introduites en Allemagne il y a des décennies. L'an dernier, plus de 200.000 fidèles nominaux ont quitté l’Église allemande, soit 30% de plus qu'un an auparavant. L'Allemagne est un pays profondément sécularisé, et l'une des parties les plus sécularisées et les plus impies de la société est l'Église conciliaire.

(16 septembre 2019)

[Mise à jour : Il y a quelques jours, Marx a rencontré Bergoglio, et comme par enchantement, tout désaccord a disparu. Donc : Bergoglio-Marx, même combat !]
Tesa
When the Pope asked US bishops not to vote on resolutions to combat clerical sexual abuse, they obeyed. When the Pope asked German bishops to make changes to their Synod process, they rejected the Pope's recommendations, 21 to 3. But it's the Americans on the verge of schism
Don Reto Nay and one more user like this.
Don Reto Nay likes this.
Jim Dorchak likes this.
foward
The one who can ban the synod in Germany would be the Pope, and that would be canonical. But as the "Pope" is not ...
Jim Dorchak likes this.