Le Cardinal Burke explique pourquoi il s'intéresse à l'ancien rite

Le rite romain [par opposition au Novus Ordo] est "la plus belle forme du rite romain", a déclaré le cardinal Raymond Burke à InfoVaticana.com (4 juin). Il a souligné que ce rite "bénit l'Eglise depu…
apvs
Pourquoi mgr Burke, comme le rapporte fidèlement fr.news avec une légère erreur facilement correctible, a bien fait de déclarer que LE RITE EXTRAORDINAIRE est la plus belle forme du rite romain ?

Bien sûr, premièrement, parce que c'est tout simplement la vérité : c'est ce rite qui introduit et célèbre de la manière la plus aboutie et sacrée possible le grand mystère de l'Eucharistie, en …More
Pourquoi mgr Burke, comme le rapporte fidèlement fr.news avec une légère erreur facilement correctible, a bien fait de déclarer que LE RITE EXTRAORDINAIRE est la plus belle forme du rite romain ?

Bien sûr, premièrement, parce que c'est tout simplement la vérité : c'est ce rite qui introduit et célèbre de la manière la plus aboutie et sacrée possible le grand mystère de l'Eucharistie, en prévenant autant qu'il est possible tout risque de sacrilège de la part du prêtre et des fidèles envers notre Seigneur se rendant présent et comestible pour nous, pécheurs, pour notre salut éternel.

Ensuite, parce que uniquement depuis Vatican II, il n'y a plus UNE, mais DEUX formes du rite romain, comme ne l'indique pas cette définition rapportée ci-dessous, et dont l'une est qualifiée très improprement d' "extraordinaire"...

Pourquoi improprement ? Parce que la définir ainsi supposerait que ceux qui célèbrent ou participent à la forme dite "ordinaire" du rite, participent aussi à certaines époques ou occasions extraordinaires de l'année liturgique à la forme dite "extraordinaire", ce qui n'est certainement pas le cas. Au contraire : ceux qui participent au rite Paul VI le font tout au long de l'année pour la pluspart, et craignent de devoir assister même de temps en temps au rite tridentin en latin. Ainsi, pour eux , le rite Paul VI n'est pas devenu le rite "ordinaire" , mais LE RITE TOUT COURT !

Exactement de la même manière, une majorité des catholiques fidèles au rite tridentin de la Messe ne participent jamais au rite Paul VI, qui n'est en rien pour eux "le rite ordinaire".

Pourquoi en est-on arrivé là ?
Tout simplement parce que durant tout le cours de l'histoire du rite romain, lorsqu'il lui fut apporté telle ou telle correction, celle-ci était unanimement adoptée sans discution. Il n'y avait donc globalement dans la sainte Eglise qu'un seul rite romain.
Alors qu'aujourd'hui, la fidélité au rite de la Messe hérité des apôtres EXIGE que ne soit abandonnée SOUS AUCUN PRETEXTE la forme "ancienne" du rite romain, c'est à dire la Messe tridentine toujours actuelle dont parle mgr Burke, sous peine d'en perdre une partie essentielle de sa valeur inestimable.
Steph-Etienne likes this.
Les adaptations radicales de la liturgie sont condamnées par le Pape Saint Pie V (Bulle Quo Primum) .
@fr.news a écrit : « Le rite romain [par opposition au Novus Ordo] est "la plus belle forme du rite romain" »

Réponse : Votre phrase (traduit-elle avec exactitude les mots de Burke?) n’a littéralement pas de sens et elle est catholiquement inexacte selon la définition de l’Église catholique : « Le rite romain est le rite liturgique de l'Église de Rome, qui est devenu presque unique dans l'…More
@fr.news a écrit : « Le rite romain [par opposition au Novus Ordo] est "la plus belle forme du rite romain" »

Réponse : Votre phrase (traduit-elle avec exactitude les mots de Burke?) n’a littéralement pas de sens et elle est catholiquement inexacte selon la définition de l’Église catholique : « Le rite romain est le rite liturgique de l'Église de Rome, qui est devenu presque unique dans l'Église latine et donc majoritaire de l'Église catholique dans sa totalité. ».

Depuis la publication en 2007 du motu proprio Summorum Pontificum la célébration de la messe selon le Missel romain de Jean XXIII (publié en 1962) est reconnue comme « forme extraordinaire » du rite romain.

Roma locuta, causa finita est !
Ce n'est pas la plus belle forme du rit romain, c'est la seule forme, jamais abrogée......
apvs and one more user like this.
apvs likes this.