Montfort AJPM
Album : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

~ NEUVAINE à NOTRE-DAME des 7 DOULEURS ~ (15 septembre) :
montfortajpm.blogspot.com/…/recueil-de-paro…
De Marie, voulons-nous calmer les douleurs,
Et d’une tendre Mère, essuyer les pleurs ?
Cette neuvaine faite avec ardeur
Mettra du baume sur son très doux Cœur.


PRIÈRE :
« Je vous salue, Marie, pleine de douleurs ;
Jésus crucifié est …
More
Album : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

~ NEUVAINE à NOTRE-DAME des 7 DOULEURS ~ (15 septembre) :
montfortajpm.blogspot.com/…/recueil-de-paro…
De Marie, voulons-nous calmer les douleurs,
Et d’une tendre Mère, essuyer les pleurs ?
Cette neuvaine faite avec ardeur
Mettra du baume sur son très doux Cœur.


PRIÈRE :
« Je vous salue, Marie, pleine de douleurs ;
Jésus crucifié est avec vous ;
vous êtes digne de compassion entre toutes les femmes,
et digne de compassion est Jésus,
le fruit béni de vos entrailles.
Sainte Marie, Mère de Jésus crucifié,
obtenez-nous des larmes,
à nous qui avons crucifié votre divin Fils,
maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il. »

(cette prière en images :
Ave Maria dolorosa & Sainte Marie, Mère de Jésus crucifié & en vidéo : "Quand Jésus mourait au Calvaire" (chanté puis instrumental))

Une courte prière du fond du cœur
Surpasse mille dites avec froideur.


« Le Sauveur attache des grâces bien précieuses
à la dévotion aux douleurs de Marie.
Pelbart rapporte qu’il fut révélé à Sainte Élisabeth Vierge,
que Saint Jean l’Évangéliste, après l’Assomption de Marie au Ciel,
désirait vivement de la revoir, et qu’il obtint cette faveur :
sa Mère chérie lui apparut, et même Jésus avec elle ;
il entendit ensuite Marie demander à son divin Fils
quelque grâce particulière
pour ceux qui ont de la dévotion à ses douleurs,
et Jésus lui promettre pour eux quatre grâces principales :
la première, que ceux qui invoquent cette divine Mère par ses douleurs,
mériteront de faire avant la mort une sincère pénitence de leurs péchés ;
la seconde, qu’il les protégera dans leurs tribulations,
surtout à l’heure de la mort ;
la troisième, qu’il imprimera en eux la mémoire de sa Passion,
et leur en donnera la récompense dans le Ciel ;
la quatrième, qu’il les remettra entre les mains de Marie elle-même,
afin qu’elle en dispose selon son bon plaisir,
et leur procure toutes les grâces qu’elle voudra. »

montfortajpm.blogspot.com/…/notre-dame-des-…
(St Alphonse de Liguori, "Les Gloires de Marie")
AJPM
NEUVAINE de la NATIVITÉ de la SAINTE VIERGE (8 septembre)
(ou bien NEUVAINE EFFICACE à NOTRE-DAME des TROIS AVE MARIA )
HUITIÈME JOUR
Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui …
More
NEUVAINE de la NATIVITÉ de la SAINTE VIERGE (8 septembre)
(ou bien NEUVAINE EFFICACE à NOTRE-DAME des TROIS AVE MARIA )
HUITIÈME JOUR
Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui nous a donné Jésus, notre divin Rédempteur.
Et vous, ô glorieuse Anne ! vous ma protectrice et mon avocate,
du haut du ciel où vous jouissez du fruit de vos vertus,
obtenez-moi, pour la vie et la mort, l’assistance de Jésus et de Marie,
afin que je puisse un jour partager votre bonheur.


Je vous salue, Mère de la Reine de paix :
je me réjouis avec vous de votre sublime dignité ;
vous avez commandé à la Souveraine des Anges,
et la Maîtresse du monde s’est soumise à vos ordres.
Obtenez-moi une prompte obéissance à mes supérieurs
avec une parfaite exactitude dans le service de Dieu.


Pater. Ave. Gloria.

8. Sainte ANNE ÉDUQUANT MARIE sa BIENHEUREUSE FILLE


* * *
Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir :
avec cette invocation à la fin :
- le matin :
« Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour. »
- le soir : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit.»

« Oh ! quelle sainte pratique de piété !
c’est un moyen très efficace d’assurer votre salut. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)