04:42
nd-chretiente
72.2K

Mot d'envoi de l'Abbé Garnier aux pèlerins de Chartres samedi 14 mai 2016

Mot d'envoi à Notre-Dame de Paris aux pèlerins de Notre-Dame de Chrétienté par l'Abbé Garnier, aumônier général.
Tonino
@francefidele
« Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous avez révélées, et que vous nous enseignez par votre Église, parce qu’étant la Vérité même vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper. »
(Acte de Foi)
Tonino
Au contraire je vous invite fortement a quitter cette secte libérale dans laquelle vous êtes empêtré pour rejoindre la vrai résistance a L’Église Conciliaire dans un des derniers bastions ou l'on pratique la foi catholique intégrale.
Le lefebvisme est un piège et un poison pour les âmes.
Je ne sais pas de quel coin de France vous êtes mais vous trouverez la liste des centres messes ici.
francefidele
"Libéraux, guignols, mondains, professant le libre-arbitre ..." Vous donnez vraiment envie d'aller dans une chapelle sédévacantiste !
Tonino
@francefidele
Vous êtes une bande de libéraux mondains qui voulez vous faire passer pour des durs.
Des guignols professant le libre-arbitre a tout va qui en plus voudraient donner des leçons de catholicité aux autres.
Moi même j'ai fréquenté les messes conciliaires en français pendant des années et je ne pense pas que j’étais en faute car j’étais de bonne intention et je ne voulais que me …More
@francefidele
Vous êtes une bande de libéraux mondains qui voulez vous faire passer pour des durs.
Des guignols professant le libre-arbitre a tout va qui en plus voudraient donner des leçons de catholicité aux autres.
Moi même j'ai fréquenté les messes conciliaires en français pendant des années et je ne pense pas que j’étais en faute car j’étais de bonne intention et je ne voulais que me conformer a ce que L’Église nous demande a savoir assister a la messe tous les dimanche quand cela est possible.
Par contre a partir du moment ou j'ai eu les bonnes informations la oui ca aurait été une faute grave de continuer a y aller.
Meme si in fine Dieu seul est juge évidemment .
francefidele
indécrottables sédévacantistes . Nous remarquons avec amusement le rapprochement et le soutien mutuel entre sédévacantistes et ralliés . L'erreur de fond est la même : une même idée exagérée de l'autorité pontificale.
Tonino
@francefidele
Qui êtes vous pour les juger?
Leur raisonnement et plus catholique que le votre.
Ils ne font que reprendre la dialectique certes fausse de ceux qu'ils considèrent comme autorité légitime.
Si ils sont de bonne foi il n'y a rien de mal a cela tout le monde peut ce faire tromper moi le premier.
Je ne sais plus quelle sainte c’était fait duper par de fausse vision de NSJC pendant 5 ans. …More
@francefidele
Qui êtes vous pour les juger?
Leur raisonnement et plus catholique que le votre.
Ils ne font que reprendre la dialectique certes fausse de ceux qu'ils considèrent comme autorité légitime.
Si ils sont de bonne foi il n'y a rien de mal a cela tout le monde peut ce faire tromper moi le premier.
Je ne sais plus quelle sainte c’était fait duper par de fausse vision de NSJC pendant 5 ans.
Et il n'ont certes pas a ce faire juger par des gens qui ce vendent comme super- traditionaliste alors qu'ils ne sont mème pas capable de suivre leur catéchisme.
stephane77 likes this.
francefidele
"forme extraordinaire du rite romain " ... donc ce jeune abbé reconnaît le rite ordinaire !
Il ne faut pas que les catholiques tombent dans cette dialectique : il n'y a qu'une seule Messe vraiment catholique, c'est la Messe de Toujours dite de St Pie V. La messe de Paul VI n'est qu'une singerie et n'a rien du rite ordinaire de l'Eglise. Qu'on se le dise et qu'on cesse de tenir des discours …More
"forme extraordinaire du rite romain " ... donc ce jeune abbé reconnaît le rite ordinaire !
Il ne faut pas que les catholiques tombent dans cette dialectique : il n'y a qu'une seule Messe vraiment catholique, c'est la Messe de Toujours dite de St Pie V. La messe de Paul VI n'est qu'une singerie et n'a rien du rite ordinaire de l'Eglise. Qu'on se le dise et qu'on cesse de tenir des discours équivoques comme le fait ce prêtre rallié.