Beaucoup de questions sur Notre Dame de Paris - par Jean-Pierre Sandoz

Je voudrais apporter ces éléments à l'affaire, car c'en est une, de l'incendie de Notre-Dame de Paris. Chacun pourra vérifier par lui-même. En 2018 l'entreprise Aubriat (d'Epinal), spécialisée dans …
perceval2507 likes this.
@fr.news Qui est "Jean-Pierre Sandoz" ?
A suivre...
Legio Patria Nostra - More Majorum and one more user like this.
apvs likes this.
Les Turcs ont été Nombreux à Célébrer les Flammes de Notre-Dame de Paris
fr.gatestoneinstitute.org/14284/turcs-celebrer-notre-dame
La société Aubriat traite la charpente
LE BUCHER DE NOTRE DAME
Détruire sa Religion et laïciser la Fille ainée de l'Eglise passe aussi par la destruction de ses symboles (et l'édification de nouveaux : Tour Eiffel, pyramides du Louvre, mosquées etc.) et donc le premier ou en tout cas l'un des plus célèbres : Notre-Dame de Paris.

Macron, la marionnette d'Attali et du système mondialiste noachiste (religion à "dieu unique" mais sans le Christ), a déclaré au …
More
Détruire sa Religion et laïciser la Fille ainée de l'Eglise passe aussi par la destruction de ses symboles (et l'édification de nouveaux : Tour Eiffel, pyramides du Louvre, mosquées etc.) et donc le premier ou en tout cas l'un des plus célèbres : Notre-Dame de Paris.

Macron, la marionnette d'Attali et du système mondialiste noachiste (religion à "dieu unique" mais sans le Christ), a déclaré au soir même de l'incendie : "
NOUS rebâtirons la cathédrale plus belle encore"

"Plus belle" que quoi, imbécile !?

Qu'est-ce qui peut être plus beau pour Notre-Dame que ce que les anciens bâtisseurs catholiques ont fait pour elle ?

Qui donc est ce "
NOUS" qui veut "rebâtir" la cathédrale (qui par ailleurs, et pas de chance pour eux, est loin d'être totalement détruite) sinon les prêtres de la nouvelle religion "Laïcité" républicaine judéo-maçonnique et antichrist si chère à Vincent Peillon (*), ceux-là même qui dans un soudain grand élan de désir de conservation du Patrimoine ont décidé de faire traiter chimiquement une charpente qui n'en avait nul besoin, et de la traiter avec un produit hautement inflammable !

(*) Vincent Peillon le très laïque, -sauf pour lui-même et ses enfants, élevés dans la tradition rabbinique-, écrit :


« Ce qui manque au socialisme pour s’accomplir comme la pensée des temps nouveaux, c’est une religion nouvelle : Donc un nouveau dogme, un nouveau régime, un nouveau culte doivent surgir, afin qu’une nouvelle société prenne la place de l’ancienne.
(…) La laïcité elle-même peut alors apparaître comme cette religion de la République recherchée depuis la Révolution.
(…) C’est au socialisme qu’il va revenir d’incarner la révolution religieuse dont l’humanité a besoin, en étant à la fois une révolution morale et une révolution matérielle, et en mettant la seconde au service de la première.
(…) On ne peut pas faire une révolution uniquement dans la matière, il faut la faire dans les esprits. Or on a fait la révolution essentiellement politique, mais pas la révolution morale et spirituelle. Et donc on a laissé le moral et le spirituel à l'Église catholique. Donc il faut remplacer ça (…) c'est la preuve qu'on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Mais comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France, comme on l'a fait dans d'autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine. Cette religion républicaine, qui doit accompagner la révolution matérielle, mais qui est la révolution spirituelle, c'est la laïcité. Et c'est pour ça d'ailleurs qu'on a pu parler au début du XXe siècle, de foi laïque, de religion laïque, et que la laïcité voulait être la création d'un esprit public, d'une morale laïque, et donc l'adhésion à un certain nombre de valeurs. »

(Vincent Peillon La Révolution française n'est pas terminée, éd. Seuil, 2008)

« Car toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Église. Non pas seulement l’Église catholique, mais toute Église et toute orthodoxie. Déisme humain, humanisation de Jésus, religion sans dogme ni autorité ni Église, toute l’opération de la laïcité consiste à ne pas abandonner l’idéal, l’infini, la justice et l’amour, le divin, mais à les reconduire dans le fini sous l’espèce d’une exigence et d’une tâche à la fois intellectuelles, morales et politiques. »
(Vincent Peillon Une religion pour la République : La foi laïque de Ferdinand Buisson, éd. Seuil, 2011)

« Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s’émanciper, car le point de départ de la laïcité c’est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix. »
(Vincent Peillon « Je veux qu'on enseigne la morale laïque », Le Journal du Dimanche, samedi 01 septembre 2012)
Question , V. Peillon à t'il été dire cela dans une Mosquée .
perceval2507 and 2 more users like this.
perceval2507 likes this.
apvs likes this.
Spina Christi 2 likes this.
blanche52
Et ce silence qui dure.....
apvs likes this.
Vive le Roi likes this.
Captures d'écran, captures d'écran, et captures d'écran...
Ludovic Denim likes this.
Bonnes questions....
Ludovic Denim likes this.