« [...] Priez aussi pour le Saint Père François et le Saint Père Benoît XVI, votre Pape émérite, c'est très important et pour tous Mes consacrés. Un jour, pas lointain, vous allez comprendre pourquoi, en ces temps qui sont les derniers, les deux Papes sont ensemble, pourquoi Dieu l'a voulu ainsi. Priez pour eux, priez aussi pour tous vos frères et soeurs du monde entier sans aucune exception ».…More
« [...] Priez aussi pour le Saint Père François et le Saint Père Benoît XVI, votre Pape émérite, c'est très important et pour tous Mes consacrés. Un jour, pas lointain, vous allez comprendre pourquoi, en ces temps qui sont les derniers, les deux Papes sont ensemble, pourquoi Dieu l'a voulu ainsi. Priez pour eux, priez aussi pour tous vos frères et soeurs du monde entier sans aucune exception ».
Extrait du message donné par la Très Sainte Vierge Marie à Sulema le 24 juillet 2013

« Je viens, avec le cri de mon Coeur Immaculé, vous demander de prier pour votre Mère l'Eglise, de prier pour le vicaire de mon Fils, le Pape François. Priez pour les prêtres, les consacrés, pour qu'ils puissent lui rester fidèles [au Pape François] et obéissants, pour qu'ils restent fidèles aux Commandements, à la saine doctrine. C'est votre devoir de prier pour eux, il faut les soutenir ; ne les jugez pas, ne les condamnez pas, ils sont d'autres Christ ».
Extrait du message donné par la Très Sainte Vierge Marie à Sulema le 11 septembre 2013

« Priez pour mes fils de prédilection, mes consacrés, mais surtout pour le Saint-Père François : il a besoin de vos prières. On va tout faire pour le diffamer ; il va beaucoup souffrir, car les loups veulent le dévorer ; ils ont cru qu'il serait une proie facile à avaler. Mon Vicaire à l'audace et la fermeté de dire la Vérité, il n'a pas accepté le modernisme proposé. Priez pour lui, mes enfants, car sa vie peut être en danger ; on ne veut pas de lui, soutenez-le par vos prières ».
Extrait du message donné par Notre Seigneur Jésus à Sulema le 28 novembre 2013
Olivier L and one more user like this.
Olivier L likes this.
Etienne bis likes this.
Pas mal son sermon.
Toujours le petit doigt sue la couture du pantalon ?
N'oubliez pas que la papolâtrie n'a rien à voir avec le catholicisme.
onda and one more user like this.
onda likes this.
"Et toi, Pierre, quand tu seras revenu de tes erreurs, confirme tes frères dans la Foi".
Quand Léon XIII prôna le Ralliement à la République, le Général de Charette, qui avait commandé les Zouaves Pontificaux à Mentana et à la Porta Pia (donc grand défenseur du Pape) a eu un commentaire que je cite de mémoire: "Quand le Pape parle ex cathedra, je l'écoute à genoux, quand il parle de la défense …More
"Et toi, Pierre, quand tu seras revenu de tes erreurs, confirme tes frères dans la Foi".
Quand Léon XIII prôna le Ralliement à la République, le Général de Charette, qui avait commandé les Zouaves Pontificaux à Mentana et à la Porta Pia (donc grand défenseur du Pape) a eu un commentaire que je cite de mémoire: "Quand le Pape parle ex cathedra, je l'écoute à genoux, quand il parle de la défense de l'Eglise, je l'écoute debout, mais quand il parle de politique, je m'assois pour l'écouter."
Cette soumission inconditionnelle et aveugle sur des sujets hors du champ de l'Infaillibilité est une grave erreur qui porte indirectement atteinte à cette même infaillibilité, la mélangeant avec des propos qui peuvent être gravement erronés.
onda and one more user like this.
onda likes this.
Catholique et Français likes this.
durdur bis shares this.
durdur bis
@abbepages

Merci pour cette vidéo et pour votre courage pastoral. Dieu vous aime infiniment.

Lorsque vous œuvrez totalement pour la Vérité qu'est le Christ, comme dans cette vidéo, je vous suis avec joie et vous approuve parfaitement.

Pour autant, vous ne servez pas la Vérité en toutes choses, et même luttez contre Elle, notamment en faisant de tous les musulmans non-baptisés, des êtres …More
@abbepages

Merci pour cette vidéo et pour votre courage pastoral. Dieu vous aime infiniment.

Lorsque vous œuvrez totalement pour la Vérité qu'est le Christ, comme dans cette vidéo, je vous suis avec joie et vous approuve parfaitement.

Pour autant, vous ne servez pas la Vérité en toutes choses, et même luttez contre Elle, notamment en faisant de tous les musulmans non-baptisés, des êtres irrémédiablement voués à l'Enfer, ce qui est totalement faux, bien évidemment, car contraire à l'enseignement de la Sainte Église.

L'Islam est Antichrist dans une partie de sa doctrine, dans le sens où il nie, le Père, le Fils et le Saint Esprit, pour autant le Coran comporte des vérités dont Dieu se sert toutefois pour accomplir Ses desseins de salut, car certains musulmans arrivent à vivre selon le Cœur de Dieu en devenant des saints par la pratique de la vertu de religion et de l'Amour fraternel.

Voici en ce sens le témoignage d'un ami prêtre :

Les musulmans ayant une Foi surnaturelle implicite peuvent connaître SIDNA ISSA :

Les musulmans peuvent parfaitement vivre de la grâce s’ils obéissent intérieurement à cette motion actuelle de la foi.

Attention ! S’ils font cela, ils vont se rendre compte petit à petit que si quelqu’un se présente à eux et qu’il vit de la même foi surnaturelle, dans la lumière surnaturelle qui le vivifie et dans le mystère vivant du Christ et dans le mystère vivant de la très sainte Trinité, ils vont se rendre compte que ce dernier éclaire leur propre foi encore implicite…

Car c’est bien Dieu qu’ils aiment. Ils ne savent pas encore que c’est du Christ qu’ils reçoivent la grâce, mais c’est bien à celle-ci qu’ils obéissent ; et si un jour ils rencontrent un membre vivant du Christ vivant, ils reconnaîtront que c’est la même grâce et ils confesseront joyeusement qu’ils connaissaient Jésus dans leur foi vive et encore implicite.

Certes tous les musulmans n’ont pas cette foi surélevée à la grâce surnaturelle (ils peuvent avoir une foi simplement religieuse uniquement humaine, liée à une tradition culturelle et sociale) mais la foi surnaturelle personnelle d’amour avec Dieu est partagée par quelques uns d’entre eux en raison de leur obéissance à la grâce que Dieu leur fait intérieurement ; et ce lien entre Dieu et l’homme qui vit en eux , c’est le Messie ; ils le savent et vont parfois le dire explicitement : nous aimons SIDNA ISSA, nous vivons de JESUS.

Voici une histoire vraie et non terminée de ma rencontre au Sahel avec un musulman :

Sadou était un bouzou, un esclave des Touaregs, à 42 ans il avait quelque chose dans son regard de très fort ; c’est un homme qui rayonnait, il ne savait pas lire ni écrire, mais il avait ce visage rayonnant, il ne prenait rien pour lui, il aimait Dieu. C’était un bon musulman, tout simplement ; ceux qui l’entouraient étaient de toute évidence des mauvais musulmans. Un musulman « véritable » aime Dieu et Sadou aimait Dieu ; nous nous sommes connus pendant un an et demi , mais il est toujours resté très discret.

A la fin, avant que je ne reparte, il m’a arrêté et il m’a dit : « Tu sais, moi j’aime Dieu ! ». Je lui ai répondu « Tu n’as pas besoin de me le dire, je le sais bien ». Il dit « Oui, mais moi j’aime Dieu comme toi ». Je lui ai dit : « Je sais Sadou, je sais ». « Oui, mais moi j’aime Dieu, je l’aime comme toi, parce que je fais tout ce qu’il dit. » « Ah ! Et comment est-ce qu’Il fait pour te le dire ? ». « Et bien, la nuit, quand je dors, il vient quelqu’un qui se montre à moi et qui me dit « Tu vois Sadou, tu vois, là, ce que tu as fait ce matin, ce n’est pas bien, et ça, l’après-midi, là, c’était bien. Alors, j’écoute ce qu’il dit, j’aime ce qu’il dit et le lendemain je fais comme il a dit. » « Mais dis-moi, ce messager qui t’apporte tout ça, il ressemble à quoi ? C’est un ange, c’est quoi ? » Il me dit « c’est comme un homme ». « Ah ! Et par hasard, cet homme que tu vois, est-ce qu’il est noir comme vous tous ici ou blanc comme moi ? » « Il est blanc comme toi. » « Ah ! bien. Et dis-moi est-ce que par hasard il n’aurait pas la barbe ? » « Si, il a la barbe. » « Est-ce qu’il n’aurait pas par hasard une ceinture en or sur une tunique blanche et pure ? » « Oui, il a une ceinture en or sur une tunique toute blanche. » « Est-ce que tu as été voir ton marabout pour lui demander qui c’était ? » « Oui, j’ai été voir mon marabout. » « Est-ce que ton marabout t’as dit qui c’était ? » « Oui, il m’a dit que c’était le prophète Jésus. »

Donc voilà quelqu’un qui savait, expérimentalement, dans sa foi, son amour de Dieu, que quand Dieu parle, c’est Jésus, le Verbe du Père.

Quand Dieu prononce un Verbe d’amour, un logos, c’est Jésus.
Jésus, est le Verbe incarné et Sadou en vivait, donc il était chrétien. Et il dit, je suis chrétien comme toi, mais je reste musulman parce que je suis musulman.

Mais il est bien évident que pour Abraham c’était pareil ; Abraham, le Messie venait à lui, il se promettait à lui comme étant son bien, comme faisant d’Abraham une source de grâce avec le Christ. Ce n’est plus Abraham qui opérait, c’est le Christ qui vivait en Abraham ; de sorte que la torpeur du Christ peut le prendre et faire que le feu prenne les victimes, c’est à dire tous les pécheurs qui sont séparés en deux par le péché, je n’ai pas besoin d’avoir le Baptême sacramentel pour vivre de la grâce et du Messie parce que c’est la foi dans le Christ qui justifie et la « justification » apporte avec elle un jour ou l’autre comme un fruit la Grâce sanctifiante.


Enfin, un grand merci pour votre insistance sur la triple donation du 21 juin 1429 à Saint Benoît-sur-Loire, Jeanne, Dieu et le roi :

Le 21 juin 1429, Jehanne dit à Charles : « Sire, me promettez-vous de me donner ce que je vous demanderai ? » Le Roi hésite, puis consent. « Sire, donnez-moi votre royaume ». Le Roi, stupéfait, hésite de nouveau ; mais, tenu par sa promesse et subjugué par l'ascendant surnaturel de la jeune fille : « Jehanne, lui répondit-il, je vous donne mon royaume » (1 ére donation). Cela ne suffit pas : la Pucelle exige qu'un acte notarié en soit solennellement dressé et signé par les quatre secrétaires du Roi ; après quoi, voyant celui-ci tout interdit et embarrassé de ce qu'il avait fait : « Voici le plus pauvre chevalier de France : il n'a plus rien ». Puis aussitôt après, très grave et s'adressant aux secrétaires : « Écrivez, dit-elle : "Jehanne donne le royaume à Jésus-Christ''» (2 éme donation) Et bientôt après : « Jésus rend le royaume à Charles » (3 ème donation)

Oui Notre Seigneur Jésus-Christ est le Vrai Roi de France :

jeanderoquefort.free.fr/6_6_0_christ_roi_france.html
Tien, Jean de Roquefort ENFUME
Vous dites: "l'Islam est antichristique dans une partie de sa doctrine"; je vous répondrai: Voici un plat avec de la bonne viande bio, des légumes bio, succulent... sauf qu'il y a dedans une amanite phalloïde. Mais la majeur partie du plat est bonne. Ce n'est finalement qu'une petite partie qui est poison.
Prenez-en si vous voulez, moi pas.
paxetlumine likes this.
abbepages
@Jean de Roquefort "Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé. Celui qui refusera de croire sera condamné. (Mc 16.16)"
Jean de Roquefort likes this.
@abbepages
« Il faut tenir de foi que personne ne peut être sauvé hors de l'Eglise catholique apostolique et romaine, que celle-ci est la seule arche de salut; celui qui n'y sera pas entré, périra dans le déluge. Cependant il faut tenir également pour "certain" que ceux qui souffrent de l'ignorance de la vraie religion, si cette ignorance est invincible, ne sont pas rendus coupables de ce …More
@abbepages
« Il faut tenir de foi que personne ne peut être sauvé hors de l'Eglise catholique apostolique et romaine, que celle-ci est la seule arche de salut; celui qui n'y sera pas entré, périra dans le déluge. Cependant il faut tenir également pour "certain" que ceux qui souffrent de l'ignorance de la vraie religion, si cette ignorance est invincible, ne sont pas rendus coupables de ce fait aux yeux de Dieu. Qui pourrait maintenant se targuer de pouvoir délimiter les limites d'une telle ignorance selon le genre et la variété des peuples, des régions, des esprits et de tant d'autres nombreuses conditions ? Lorsque, dégagés de nos liens corporels, nous verrons Dieu tel qu'il est, nous comprendrons bien par quel lien étroit et magnifique se tiennent unies la miséricorde et la justice divine; mais tant que nous demeurons sur la terre, appesantis par cette matière morte qui aveugle l'âme, tenons fermement ce qu'enseigne la doctrine catholique : " qu'il n'y a qu'un Dieu, qu'une Foi, qu'un baptême " (Eph. iv, v. 5). Il n'est pas permis a notre recherche de s'avancer plus loin. " » ( Encyclique Singulari quidem 1854, Pie IX )
Jean de Roquefort likes this.
@abbepages
D'autre part Monsieur l'abbé, j’ai écouté sur Internet votre témoignage élogieux sur Maria Valtorta dans lequel vous affirmiez que ses écrits sont parfaitement conformes à la doctrine catholique ( je n’ai pas cependant cette même certitude de mon côté ). Connaissez-vous ces passages de son œuvre qui pourtant semblent être en accord avec les insinuations des paroles précitées de Bx …More
@abbepages
D'autre part Monsieur l'abbé, j’ai écouté sur Internet votre témoignage élogieux sur Maria Valtorta dans lequel vous affirmiez que ses écrits sont parfaitement conformes à la doctrine catholique ( je n’ai pas cependant cette même certitude de mon côté ). Connaissez-vous ces passages de son œuvre qui pourtant semblent être en accord avec les insinuations des paroles précitées de Bx pape Pie IX ( laissant espérer fortement dans le salut des non-catholiques de bonne volonté ) et avec le beau témoignage publié plus haut par @Jean de Roquefort ? Que Dieu bénisse votre ministère.

Premier extrait ( Leçons sur l'Epître de St Paul aux Romains, extraits des leçons 8 et 9 ) :

« Récompense à celui qui suit la justice, châtiment à celui qui fait le mal. Car chaque homme est doté d'une âme et de raison. Il a donc en lui ce qui suffit pour être guide et loi. Dans sa justice Dieu donnera récompense ou châtiment en proportion de ce que l'homme a su. Il sera plus sévère envers l'esprit et la raison des êtres humains civilisés, c'est-à-dire de ceux qui auront été en contact des prêtres ou des ministres chrétiens, ou des religions révélées, et tiendra compte de leur foi. Que si un être humain croit fermement que sa foi est la bonne, sa foi le justifie, même s'il est dans une église séparée ou schismatique. S'il opère le bien pour gagner Dieu, Bien Suprême, un jour il aura la récompense de sa foi et de sa droiture, et elle lui sera accordée avec une bénignité divine plus grande que celle réservée aux catholiques. Dieu tiendra compte de combien d'efforts supplémentaires auront dû faire les membres séparés du Corps Mystique, les musulmans, les bouddhistes, les hindouistes, les païens, pour demeurer justes, eux qui n'ont ni la Grâce, ni la Vie, et qui par conséquent ne possèdent pas mes dons, ni les vertus qui découlent de ces dons.

Dieu ne fait pas acception des personnes. Il jugera chacun selon les actions accomplies, et non d'après les origines des hommes. Il y en aura plusieurs qui, se croyant choisis parce que très catholiques, se verront précédés par beaucoup d'autres qui auront servi le vrai Dieu, sans le connaître, en pratiquant la justice. [...]

Ceux qui auront connu la Loi et ne l'auront pas pratiquée seront condamnés par cette même Loi qui sauve. Quant aux Gentils qui sont privés de la Loi, mais qui font naturellement et par raison ce que prescrit la loi qu'ils ignorent, ils servent Dieu à leur insu. S'ils se laissent guider par la seule lumière de la raison et par la droiture de leur coeur, ils obéissent à la voix de l'Esprit, inconnu mais présent comme seul maître dans leur âme de bonne volonté, ils servent Dieu à leur insu. Quand par amour ils pratiquent la vertu et obéissent aux bonnes inspirations, ils servent Dieu à leur insu. Ces Gentils démontrent par leurs actions que la Loi est inscrite dans leur coeur vertueux. Au jour du Jugement, ils seront justifiés.[...]

[…] Tous ceux-là (les Gentils, ie ceux qui ne sont pas chrétiens catholiques) seront sauvés grâce aux mérites infinis du Christ, qui a accepté d'être immolé en versant sang et sérum jusqu'aux dernières gouttes, c'est grâce à lui que tous ceux-là seront sauvés.

La vertu de ces Gentils, leur obéissance spontanée à la loi de la vertu, les aura baptisés sans autre baptême ; elle les aura consacrés sans autre chrême que les mérites infinis du Sauveur. Les limbes ne seront plus la demeure de ces justes en attente. De même qu'au soir du Vendredi Saint les justes ont quitté les limbes, car le Sang versé par Jésus-Rédempteur les avait purifiés de leur tâche originelle, de même, au soir du Temps, quand les mérites du Christ auront triomphé de tous ses ennemis, les justes, qui par ferme conviction d'être dans la juste religion auront appartenu à un troupeau non catholique, seront par lui absous et justifiés. Ils recevront la récompense des vertus pratiquées sur terre.

S'il n'en était pas ainsi, Dieu aurait trompé ces justes qui se sont donné une loi de justice, et ont défendu la justice et la vertu. Or Dieu ne trompe jamais. Sa récompense, même si parfois elle se fait attendre, est toujours certaine.


Deuxième extrait ( Jésus à l'esclave Syntica, qui s'inquiète de ce que sa mère et ses soeurs ne connaissent pas la vraie religion, L'Evangile tel qu'il m'a été révélé, tome 4 ) :

« Le péché originel est commun à tous, israélites ou non. Ce n'est pas une particularité des païens. Le culte païen sera coupable à partir du moment où la Loi du Christ sera diffusée dans le monde. La vertu sera toujours vertu aux yeux de Dieu. Et par mon union avec le Père je dis - et je dis en son Nom, en traduisant par des paroles sa pensée très sainte -, que les voies du pouvoir miséricordieux de Dieu sont nombreuses et tendent toutes à réjouir les vertueux. J'ajoute que les barrières d'une âme à une autre âme seront levées et que la paix existera pour ceux qui méritent la paix. Mais non seulement cela : je dis qu'à l'avenir ceux qui, convaincus d'être dans la vérité, suivront la religion de leurs pères avec justice et sainteté, ne seront pas mal vus par Dieu ni punis par lui. C'est la malice, la mauvaise volonté, le refus délibéré de la vérité connue, et surtout la volonté d'attaquer la vérité révélée et de la combattre, c'est la vie vicieuse, qui sépareront réellement les âmes des justes de celles des pécheurs, pour toujours. Relève ton esprit abattu, Syntica. Cette mélancolie est un assaut infernal, qui vient de la colère que Satan éprouve contre toi, qui es une proie pour toujours perdue pour lui. L'Hadès n'existe pas. Il y a mon Paradis. Il n'est pas cause de douleur, mais de joie. Rien de ce qui vient de la vérité ne doit être une cause d'abattement ou de doute, mais au contraire une force pour croire toujours davantage avec une joyeuse sécurité. [...] »
abbepages likes this.
Jean de Roquefort and 2 more users like this.
Jean de Roquefort likes this.
apvs likes this.
DDFG5 likes this.
Salut Abbé Pagès
Ah là c'est de la politique ! pourquoi ne pas dénoncer clairement le Pétro-Islam-Talmudo-Maçonnique , nos amis musulmans ont besoin d'être éclairé sur la manipulation
paxetlumine and one more user like this.
paxetlumine likes this.