C'est un péché mortel et pire, le péché de scandale, de dire du mal de son souverain pontife EN PUBLIC. En privé, les cardinaux, son confesseur, ne se gênent pas. En public, aucun catholique romain connaissant son catéchisme, son Credo, ne s'y risquera pas. Quand on présente notre pape en vampire, cela relève de la psychiatrie
anne11
Ce pacte éducatif est simplement un pacte diabolique destiné à soumettre les générations futures.