01:34:45

Débat du pasteur Rémi Gomez avec l'abbé Guy Pagès sur le Purgatoire

Faut-il croire au Purgatoire ? Les devoirs de la charité demeurent-ils par delà la mort ? Christ a-t-Il vaincu la mort, oui ou non ? Ceux qui Lui sont unis, vivants ou déjà en leur éternité, sont-…More
Faut-il croire au Purgatoire ?
Les devoirs de la charité demeurent-ils par delà la mort ?
Christ a-t-Il vaincu la mort, oui ou non ?
Ceux qui Lui sont unis, vivants ou déjà en leur éternité, sont-ils en communion entre eux, en qui la mort n'existe plus ?
Plus d'info : www.islam-et-verite.com/debat-avec-le-p…
Question superflue, c'est un dogme de foi.
apvs
Conclusion évidente :

TOUT EST FAUX DANS LES ARGUMENTS DE MONSIEUR G,

MAIS LES BREBIS NE L'ONT PAS ECOUTE.

Mais....... Si monsieur G ne croit pas en Jésus-Christ, puisqu'il nie avec application ses Paroles.... EN QUI CROIT-IL ?

Et bien voilà :
Monsieur G croit en Robin des bois. Oui, vous m'entendez bien : en... Robin des bois, le beau Robin, le grand Robin, avec sa plume et son …
More
Conclusion évidente :

TOUT EST FAUX DANS LES ARGUMENTS DE MONSIEUR G,

MAIS LES BREBIS NE L'ONT PAS ECOUTE.

Mais....... Si monsieur G ne croit pas en Jésus-Christ, puisqu'il nie avec application ses Paroles.... EN QUI CROIT-IL ?

Et bien voilà :
Monsieur G croit en Robin des bois. Oui, vous m'entendez bien : en... Robin des bois, le beau Robin, le grand Robin, avec sa plume et son beau chapeau, son fier carquois et son grand manteau. EN ROBIN DES BOIS !

Mais oui !

Celui qui dépouille les riches pour donner aux pauvres !

Et : qui donc s'enrichissait sur le dos des pauvres gens, selon l'évangile de Robin des bois ? Mais l'Eglise catholique, la coupable, la grande prostituée, bien sûr ! Et si Robin l'a dit, il a bien raison, car il dit toujours vrai, LUI ! Sacré Robin !

Mais, quittons un moment cette "excellentissime source pure" qu'est l'évangile selon Robine Hood, et ouvrons le saint Evangile du Christ une dernière fois, au sujet du purgatoire et de la charité envers les âmes qui y souffrent :


" ( ... )

- Assied-toi là, et écris 80 ( au lieu de 100 )


Et ainsi, faîtes-vous des amis avec l'argent mauvais, afin qu'ils vous reçoivent un jour dans les demeures éternelles."

Est-ce que Notre Seigneur ne parle pas d'argent, ici ? Comment ose-t-Il ?

Ben en fait... Personne n'a à Lui dicter quoi que ce soit, c'est plutôt un tout petit peu l'inverse, si on lit bien : " Vous m'appelez Seigneur et Maître, et vous faîtes bien, car Je le suis."

- Ah, ok ok ok ok ok..... Donc en fait, il faut obéir au Christ, alors ?
- C'est ça mon petit :))))) C'est Lui le Maître, et toi, tu es le disciple. Pas l'inverse.
- AAAaaah, ok ok ok ok ok ok !!!.......... Donc je m'a gourré ?
- C'est ça, mon petit. Tu t'as gourré.

Si grâce à l'argent trompeur, en faisant dire des messes à leur intention, je peux faire remettre une partie de la dette de mes frères qui souffrent dans le purgatoire ( nous avons vu la nécessité de son existence même simplement par le cas du bon larron ) , au nom de quoi je ne le ferais pas ? Et au nom de quoi les âmes, profitant de mon offrande pleine de charité, soulagées voire délivrées par elle, ne me le rendraient pas par leur ardents suffrages en ma faveur à l'heure de ma mort ? Et ainsi, ne peuvent-elles pas m'aider à leur tour, si par ma faute, il me reste à m'acquitter douloureusement d'une dette envers le Seigneur, aux yeux de qui même les anges ont des taches ?

" Mince alors !!! Voici que les Evangiles parlent clairement du purgatoire et de l'aide que l'on peut apporter aux saintes âmes souffrantes !!! C'est la mort du protestantisme, les gens vont être sauvés par le catholicisme, sauve qui peut, fuyons !!!! "

- Mais non !!! REVENEZ LES ENFANTS ! ET POUR VOTRE SALUT ET CELUI DE TANT D'AUTRES A VOTRE SUITE, EMBRASSEZ LA SEULE FOI QUI SAUVE, LA SEULE QUI SOIT FIDELE A L'EVANGILE DU CHRIST, LA SEULE QUI NOUS VIENNE DIRECTEMENT DES APÔTRES :

LA FOI CATHOLIQUE ! QUELLE GRACE, QUELLE JOIE ! LE CHRIST EST VIVANT, RESSUSCITE ! IL EST VRAIMENT RESSUSCITE !

AMEN +
Spina Christi 2 likes this.
apvs
Réponse à monsieur Gomez, au sujet du débat traitant de la véracité ou non de la foi dans le purgatoire.

Monsieur Gomez s'est déjà condamné lui-même , s'étant séparé de la seule et unique Eglise fondée par le Christ sur Pierre et ses successeurs ( sinon, Pierre LUI-MÊME aurait interdit que quelqu'un lui succède ! Or il ne l'a pas fait, par obéissance au Christ, qui voulait envoyer son Esprit …
More
Réponse à monsieur Gomez, au sujet du débat traitant de la véracité ou non de la foi dans le purgatoire.

Monsieur Gomez s'est déjà condamné lui-même , s'étant séparé de la seule et unique Eglise fondée par le Christ sur Pierre et ses successeurs ( sinon, Pierre LUI-MÊME aurait interdit que quelqu'un lui succède ! Or il ne l'a pas fait, par obéissance au Christ, qui voulait envoyer son Esprit Saint à son Eglise catholique et romaine ), s'est condamné lui-même A NIER LA SAINTE ECRITURE QU'IL FAIT POURTANT PROFESSION DE CROIRE ( tant qu'il n'avouera pas sa faute pour en être pardonné ) ... Mais il ne faut pas simplement dire que son débat était d'un ridicule fini, encore faut-il aussi le montrer, ce que je vais très aisément faire ( même si votre vidéo, très cher abbé Pagès, est déjà très suffisante pour cela, je ne fais que la compléter bien modestement. )

Premièrement.

Le cas du bon Larron, saint Dysmas, canonisé par l'Eglise, est en réalité LA PREUVE SUFFISANTE ET IRREFUTABLE DE LA NECESSITE DE L'EXISTENCE DU PURGATOIRE !

Que dit-il du haut de sa croix, à la droite de celle du Sauveur :


" Pour nous, c'est JUSTICE, nous PAYONS nos actes, mais Lui n'a rien fait de mal."

Pourquoi le Christ permet-Il donc à un pécheur de dire cela, si précisément CE N'ETAIT PAS JUSTE que Dysmas souffrit pour ses crimes, puisque le Christ PAYAIT TOUT automatiquement pour lui ? Si Jésus dispense le pécheur de la moindre coopération nécessaire pour le rachat de son âme par la souffrance, POURQUOI APPROUVE-T-IL LE BON LARRON, QUI REVENDIQUE DE DEVOIR SOUFFRIR LUI-MÊME PERSONNELLEMENT POUR SES FAUTES ? Cela n'aurait aucun sens, le Christ étant la Vérité. La Vérité laisse dire : elle approuve donc. Oui, en vérité, c'était JUSTICE. Ce le fut EN CE MONDE pour le bon larron, ce le sera DANS L'AUTRE pour les insuffisamment purifiés.

" Si nous souffrons avec Lui, avec Lui nous règnerons

" En vérité Je te le dis : AUJOURD'HUI, TU SERAS AVEC MOI DANS LE PARADIS".
Cela s'adresse, non pas à un homme pécheur qui n'a rien souffert de bon coeur pour payer ses fautes ( et Dieu sait quelles souffrances atroces le bon larron a enduré avant sa mort ), BIEN AU CONTRAIRE ! A quelqu'un qui a pleinement coopéré pour le rachat de son âme, qui a accueillit ses souffrances comme justes et nécessaires.
Et le jugement est d'une clémence inouïe ! Le Paradis direct pour le bon larron ! Fruit de quoi ? L'Evangile nous le dit, c'est limpide :
- Une souffrance proportionnée à la gravité de la faute, acceptée de tout coeur
- Un vrai et sincère repentir du coeur, que montre l'aveu des fautes regrettées, venant d'un amour inconditionnel pour le Dieu Sauveur mourant sur la croix, accompagné de la foi en Lui.


Ce que dénie complètement monsieur G, concluant que tous les hommes peuvent pécher, et sans rien souffrir d'expiatoire mais avec une vague foi en Christ, s'en tirer à bon compte avec le Paradis direct, PARCE QUE, COMME DANS LE "BON VIEUX COMMUNISME", CE QUI EST DONNÉ À L'UN, L'AUTRE Y A DROIT AUSSI , AUTANT QUE LUI !

Monsieur G dénie la sainte Ecriture, qui montre en de nombreux endroit que CHACUN sera jugé PERSONNELLEMENT en vertu de SES oeuvres, différemment de son voisin. " Deux seront aux champs : l'un est pris, l'autre laissé". Pourquoi ? EEEeeeeeeeeeeeeh bien PARCE QUE !!! Les hommes sont tous DI - FFE - RENTS les uns des autres. Et certes, monsieur G diffère très nettement d'un bon chrétien catholique.

Deuxièmement :

Pourquoi monsieur G s'entête-t-il à ne considérer que le "repos des âmes des martyrs" décrit dans l'Apocalypse de saint Jean ? Alors qu'il se doute pourtant bien que TOUS ne subissent pas comme eux le baptême de sang, qui amène tout droit en Paradis ( et ce n'est que justice, un martyr étant vraiment jusqu'en son propre corps meurtri, PLEINEMENT ASSIMILE au Christ crucifié : si les martyrs ne vont pas droit au ciel, ALORS QUI Y VA TOUT DROIT ? )
Parce que monsieur G , refusant comme Luther l'humiliation consistant à demander pardon au Christ Dieu par l'intermédiaire d'un prêtre, afin d'être lavé dans le Sang précieux du Christ de tout péché et de voir sa peine diminuer, monsieur G, comme tous ses co-hérétiques protestants , trafique la Parole pour y voir par impossible une preuve que de toute manière, le repos l'attend quel que soient ses fautes, au prix d'une contorsion incroyable d'esprit consistant à assimiler LES MARTYRS DE SANG avec n'importe quel chrétien. Et cela pour une seule bonne raison : c'est la seule manière pour lui d'échapper à l'angoisse et au désespoir, du au non pardon de ses fautes, autrement que par auto-persuasion. Être pardonné NECESSITE que l'on DEMANDE pardon, et le Christ a transmis A SES APÔTRES, ET PAR EUX, A LA SEULE EGLISE CATHOLIQUE, LE POUVOIR DE PARDONNER AU NOM DU DIEU TRINE ET UN, AU NOM DU CHRIST NOTRE DIEU.

Mais qu'importe, puisque pour monsieur G :

Le bon larron ? = n'importe quel chrétien.
Les martyrs ? = n'importe quel chrétien.
Saint Pierre, pape ? = n'importe quel chrétien.
Les apôtres ? = n'importe quels chrétiens.
La très Sainte Vierge Marie ? = n'importe quel chrétien.
Les saints docteurs, évangélistes, prêtres, moines etc... ? = n'importe quels chrétiens.

Quelle hérésie, quelle platitude, quelle banalisation du message, quel enflement d'orgueil qui se permet de tout changer, de tout modifier, de tout saccager pour que personne ne puisse croire et être vraiment sauvé ! C'est révoltant. Mais Luther n'est que la sombre histoire d'une révolte contre l'Esprit-Saint, qui se finit misérablement, personne ne l'ignore.

Que monsieur G relise donc les lettres dans l'Apocalypse adressées par le Christ aux sept Eglises, ET QU'IL JUGE PAR LUI-MÊME SI TOUS LES CHRETIENS SE COMPORTERENT DEPUIS LE DEBUT JUSQU'A AUJOURD'HUI EN MARTYRS DE LA FOI, D'APRES LE ROI DES ROIS, L'ALPHA ET L'OMEGA, LE COMMENCEMENT ET LA FIN.

Mais comme de bien entendu, monsieur G niera les Ecritures saintes, car il s'y est lui-même condamné par son rejet du Christ et de son Eglise.

- " Hâte-toi de t'accorder avec ton adversaire TANT QUE TU ES ENCORE AVEC LUI SUR LE CHEMIN " : de quoi parle le Christ notre Dieu, venu en ce monde pour nous montrer le Chemin vers le Père du Ciel, Chemin qu'Il est Lui-même ? Il est tout simplement insensé de penser que Notre Seigneur nous mette en garde ici, comme un simple gendarme pourrait très bien le faire, contre les peines de prisons de la terre !!! Le Seigneur parle de choses IM - POR - TANTES, et pas de ce qu'un gendarme pourrait dire dans sa mission à l'école du coin auprès des élèves de 3ème. Sortons du ridicule : est-ce que l'on croit ou non que c'est vraiment DIEU QUI NOUS PARLE ? Monsieur G le dénie, car l'Evangile ne le regarde pas, il s'est condamné à le nier, s'étant encore une fois séparé des institutions ecclésiales érigées par le Christ une bonne fois pour toutes sur Pierre. Car avec Dieu, il ne faut pas chercher : c'est TOUJOURS une bonne fois pour toute. Il dit ça, c'est ça.

"TANT QUE TU ES AVEC LUI SUR LE CHEMIN " : "Le chemin" ne peut donc désigner que CETTE VIE terrestre. "Ton adversaire" , comme l'a très bien saisit saint Dorothée de Gaza ( 6è siècle ), c'est NOTRE CONSCIENCE : celle qui te dit "C'est mal ! Non, ne fais pas cela ! Fais plutôt le bien !", et que l'homme est porté à ne pas écouter.


" DE PEUR QUE TON ADVERSAIRE NE TE LIVRE AU JUGE, ET LE JUGE AUX GARDES, ET QUE L'ON NE TE JETTE EN PRISON. "

C'est donc APRES avoir été sur le chemin de cette vie : c'est donc APRES LA MORT ! Mais est-ce donc ici la peine de l'enfer ? Voyons plus loin :

" EN VERITE JE TE LE DIS : TU N'EN SORTIRAS PAS... "

Donc : à un moment, tu en sortiras ! C'est logique ! Est-ce que l'on sort de l'enfer ?.......... négatif. On ne sort pas de l'enfer. Il est donc question ici d'une peine qui CESSERA APRES UN CERTAIN TEMPS. Quand ? Voyons la suite :

"... AVANT D'AVOIR PAYER JUSQU'AU DERNIER SOUS. "

" Mince alors !!! Une définition du purgatoire dans le saint Evangile !!! Malheur, il n'y a plus de protestantisme, Luther s'est trompé, il n'y a plus qu'à se convertir à la vraie foi catholique qui donne la vie éternelle, nous allons être sauvés, MAMANNNNNNN !!! "
Ben oui, pauvre aveugle, il vaudrait mieux être sauvé, pas comme Luther justement !

LE CHRIST LUI MÊME, CELUI QUI A EFFACE PAR SON SANG LA DETTE DE NOS FAUTES ( MAIS ENCORE FAUT-IL RECEVOIR CE SALUT, ET CHACUN EST LIBRE A LA MESURE QU'IL LE SOUHAITE, COMME NE CESSE DE LE RAPPELER MONSIEUR L'ABBE PAGES )

DIT
QUE
LE
PECHEUR
SOUFFRIRA
SA PEINE
JUSQU'A EXTINCTION TOTALE DE SA DETTE !

( S'il n'a pas coopéré pleinement dès sa vie terrestre avec le Christ qui voulait le délivrer pleinement de toutes ses fautes et de la peine qui y est rattachée avec justice ).

Peu importe : monsieur G nie le Christ, qui est le Chemin , la Vérité et la Vie. Est-ce que cà le gène ? Mais non, voyons : pas le moins du monde. N'est-il pas MONSIEUR G ??? C'est pas rien, ça ! ( en fait......... si. Mais bon.... )

Oui, Jésus a payé pour moi, mais si je n'en profite pas par les sacrements catholique et en portant ma croix expiatoire DE BON COEUR ET AVEC CONTRITION comme le bon larron, JESUS ME DIT QUE J'AURAIS QQCH A PAYER APRES CETTE VIE. Question : est-ce que le Christ peut mentir ? La réponse est : non.

IL SERA SAUVE MAIS COMME A TRAVERS LE FEU.
"Il sera sauvé ok, mais "comme à travers le feu" ne veut pas dire qu'il est question pour lui de feu ! "


Là encore, monsieur G est surpris en flagrant délit de négation de la Parole de Dieu pour s'arranger avec sa pauvre conscience malade d'avoir rejeter la Vérité.
MAIS QU'EST-CE QUE LA VERITE POUR MONSIEUR G ???
IL DIT QUE MONSIEUR L'ABBE PAGES A L'ESPRIT SAINT EN LUI, COMME LE TEMPLE DE DIEU --------> MAIS EN MÊME TEMPS, L'ESPRIT-SAINT NE PEUT PAS L'AVOIR CONDUIT A LA VERITE TOUTE ENTIERE ! C'EST IN - TER - DIT PAR LE PROTESTANTISME !
VERBOTEN !!!

DE MÊME, LES DOCTEURS CATHOLIQUES ONT BIEN L'ESPRIT SAINT EN EUX, OUI OK OK OK OK OK OK OK MAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS !!! L'ESPRIT-SAINT N'A PAS PU LES CONDUIRE A LA VERITE TOUTE ENTIERE, COMME LE SEIGNEUR LUI-MÊME L'A POURTANT POSITIVEMENT DECLARE DANS L'EVANGILE !

Encore un flagrant délit de monsieur G, pris en pleine négation de la Vérité. Mais fallait-il s'attendre à autre chose, lorsqu'on l'entend dire : " Mmmoui Mmmmmoui..... Moui mouiiii....." à monsieur l'abbé Pagès, dont il n'approuve pourtant pas un traître mot !
Monsieur G désobéit ainsi à l'Evangile, disant : " Que ton oui soit un oui, que ton non soit un non : LE RESTE VIENT DU MAUVAIS." Ce que dit Mr G vient du mauvais.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

CONCLUSION DE MONSIEUR G : " ON NE PEUT PAS SAVOIR ! ON NE PEUT ÊTRE SUR DE RIEN ! " ( c'est la devise même des francs maçons. Monsieur G a-t-il un lien plus ou moins direct avec eux ? Peut-être pas, mais ce n'est pas obligatoire pour leur ressembler. )

VERSUS :

" L'ESPRIT-SAINT, QUAND IL VIENDRA, VOUS CONDUIRA A LA VERITE TOUTE ENTIERE."
Vous conduira : c'est donc un chemin, dont le terme, atteint aujourd'hui dans l'Eglise catholique, est la connaissance intégrale de la Vérité, autant que des hommes peuvent la connaître ici-bas.

Monsieur G nie ici encore et toujours, comme il est condamné à le faire par son protestantisme, les saintes Paroles inattaquables du Sauveur, si certaines et vraies que le ciel et la terre passeront, ALORS QU'ELLES NE PASSERONT PAS.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Personne ne peut participer à la nature de quoi que ce soit, sans ÊTRE un avec cette chose.
Je ne peux pas être participant de la nature d'une table, sans ÊTRE une table ( Dieu m'en préserve :)

Je ne peux pas être participant de la nature d'un chien sans ÊTRE moi-même chien ! ( mais jusqu'ici, je m'exprime avec des mots humains, et non pas en aboyant, ce qui me laisse à penser qu'heureusement ce n'est pas le cas, ouf ! )

Je ne peux pas être PARTICIPANT ( PAR PURE GRÂCE ) DE LA NATURE DIVINE, SANS ÊTRE DEVENU DIEU AVEC DIEU, PAR GRÂCE !
Dieu s'est fait homme, pour que l'homme soit fait Dieu ! ( saint Irénée de Lyon )
QUOIIIIIIIIIII !!! COMMENNNNNNNNT !!!!!! BALSPHEEEEEEEEEME !!!!

VERSUS :
" De même que le Père qui est vivant m'a envoyé, et que Je vis par le Père, de même celui qui me mange VIVRA PAR MOI."
Même union entre le Christ et son Père qu'entre le manducateur du Corps du Christ et le Christ Lui-même : union totale, union de nature, par Filiation Divine Eternelle pour le Christ, par grâce pour les rachetés.

Ici encore, monsieur G est surpris en flagrant délit de négation des Ecritures Saintes, ce à quoi son protestantisme nominaliste le condamne.
shazam likes this.
shazam
Un petit dernier pour la route. Et que je n'oublierais pas... :
1 Timothée 6,4
un tel homme est aveuglé par l’orgueil, il ne sait rien, c’est un malade de la discussion et des querelles de mots. De tout cela, il ne sort que jalousie, rivalité, blasphèmes, soupçons malveillants,
Avec toujours, et encore, l'incontournable 1 Co 3,6 : Lui nous a rendus capables d’être les ministres d’une Alliance …More
Un petit dernier pour la route. Et que je n'oublierais pas... :
1 Timothée 6,4
un tel homme est aveuglé par l’orgueil, il ne sait rien, c’est un malade de la discussion et des querelles de mots. De tout cela, il ne sort que jalousie, rivalité, blasphèmes, soupçons malveillants,
Avec toujours, et encore, l'incontournable 1 Co 3,6 : Lui nous a rendus capables d’être les ministres d’une Alliance nouvelle, fondée non pas sur la lettre mais dans l’Esprit ; car la lettre tue, mais l’Esprit donne la vie.
apvs likes this.
apvs likes this.
shazam
Ce sont eux qui créent des divisions, ces êtres " psychiques " qui n'ont pas d'esprit. Jude 1,19. Merci monsieur l'abbé d'avoir cité Jude, je ne connaissais pas.
J'aurais bien aimé parler avec Jude... :)
apvs likes this.
DDFG5 likes this.