02:52

The belief that the natives should live in a human zoo is racism

Jonas Marcolino Macuxí is a professor of mathematics and lawyer who belongs to the Macushi tribe in northern Brazil. Until he was 18, he lived in extreme poverty with his people surviving through …More
Jonas Marcolino Macuxí is a professor of mathematics and lawyer who belongs to the Macushi tribe in northern Brazil. Until he was 18, he lived in extreme poverty with his people surviving through hunting and fishing. He strongly opposes closing indigenous people in a ghetto-like reserve. Macuxí told VoceControCorrente.it that 70% of his people want to live in modern civilisation, but the National Foundation of Indians explicitly forbids such a progress, wanting to keep the Indians in a primitive past.
Macuxí explains that the Indians used to have a natural exchange with the outside world. This changed after Second Vatican Council when so called theologians of liberation, environmental activists and political and religious indigenists and NGOs moved in, propagating a ghetto-ideology also championed by the Amazon Synod.
After Second Vatican Council, the Church in the Amazon changed radically. Macuxí says that the new missionaries worked hard to achieve the – quote – “absurd idea” of "…More
The indigenous leader denounces: the Amazon Synod is only for the Indians aligned to the "Liberation Theology"
He says that the "missionaries" (Marxists) of liberation have damaged them.
Un indigena denuncia que los 'misioneros' (marxistas) de la liberación los han perjudicado.
LÍDER INDÍGENA DENUNCIA: El Sínodo de la Amazonia es solo para Indígenas Alineados con la TEOLOGÍA DE LA LIBERACIÓN
Um indígena denuncia que os 'missionários' (marxistas) da libertação os prejudicaram. Líder indígena denuncia: Sínodo da Amazônia é somente para indígenas alinhados com a “Teologia da Libertação”
Un indigeno denuncia che i "missionari" (marxisti) della liberazione li hanno danneggiati.

Il leader indigeno denuncia: il Sinodo dell'Amazzonia è solo per gli indiani allineati alla "Teologia della liberazione"
Soley
Thank-you Gloria.tv! +JMJ+
advoluntas@aol.com likes this.
Soley
Col. Buckshot likes this.
An open letter to Archbishop Carlo Maria Viganò
elected as the rightful successor of the Apostle Peter
www.youtube.com/watch
vkpatriarhat.org/en/
Soley
copyitltd and 2 more users like this.
copyitltd likes this.
Jim Dorchak likes this.
Leone likes this.
AJPM
La CROYANCE que les INDIGÈNES DEVRAIENT VIVRE dans un ZOO HUMAIN est du RACISME.
catholique.forumactif.com/t545-news-au-17-octobre-2019
Jonas Marcolino Macuxí est professeur de mathématiques et avocat, membre de la tribu Macushi du nord du Brésil. Jusqu'à l'âge de 18 ans, il vivait dans l'extrême pauvreté et son peuple vivait de la chasse et de la pêche. Il s'oppose fermement à la …More
La CROYANCE que les INDIGÈNES DEVRAIENT VIVRE dans un ZOO HUMAIN est du RACISME.
catholique.forumactif.com/t545-news-au-17-octobre-2019
Jonas Marcolino Macuxí est professeur de mathématiques et avocat, membre de la tribu Macushi du nord du Brésil. Jusqu'à l'âge de 18 ans, il vivait dans l'extrême pauvreté et son peuple vivait de la chasse et de la pêche. Il s'oppose fermement à la fermeture des peuples autochtones dans une réserve de type ghetto. Macuxí a dit à VoceControCorrente.it que 70% de son peuple veut vivre dans la civilisation moderne, mais la Fondation nationale des Indiens interdit explicitement un tel progrès, voulant garder les Indiens dans un passé primitif.

Macuxí explique que les Indiens avaient l'habitude d'avoir un échange naturel avec le monde extérieur. Cela a changé après le Concile Vatican II, lorsque des théologiens de la libération, des activistes écologistes, des indigénistes politiques et religieux et des ONG sont arrivés, propageant une idéologie ghettoïde également défendue par le Synode de l'Amazonie.

Après le Concile Vatican II, l'Église en Amazonie a radicalement changé. Macuxí dit que les nouveaux missionnaires ont travaillé dur pour réaliser l'« idée absurde » de « retour au passé ». Les missionnaires, pour la plupart européens, ont encouragé les Indiens à voler la terre des personnes d'origine européenne et à les haïr. Macuxí qualifie la théologie de la libération de forme déguisée du communisme. Citation : « En peu de temps, les nouveaux missionnaires sont venus détruire tout ce que leurs prédécesseurs missionnaires avaient construit en un siècle, au nom d'un primitivisme absurde. »

Macuxí dit qu'avant le Concile, il y a eu un processus naturel d'intégration entre les habitants et les Européens. A l'époque, les missionnaires apportaient l’Évangile. Ils célébraient les sacrements, parlaient la langue macuxi, participaient à des fêtes locales et aidaient les indigènes dans leur travail agricole. Grâce à ces missionnaires, des hôpitaux et des écoles sont arrivés, ce qui a garanti à de nombreux autochtones la possibilité d'obtenir leur diplôme et d'exprimer ainsi leur potentiel. Pour Macuxí, la croyance que les indigènes devraient vivre dans un zoo humain est du racisme.

[Le maudit concile Vatican II a tout détruit et il veut faire retourner, non seulement les Amazoniens, mais toute la terre à la barbarie : c'est la grande Apostasie annoncée par St Paul, Apostasie qui est en train de s'achever avec l'Antéchrist-Bergoglio.]
Soley