Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
04:07

Le moine qui murmurait à l’oreille des chevaux : Père Alexandre Siniakov

Cosaque d’origine, le Père Alexandre Siniakov, directeur du séminaire orthodoxe russe d’Epinay-sous-Sénart a toujours rêvé d’adopter un cheval. Une ânesse rejoint le pré du séminaire en 2016, puis …More
Cosaque d’origine, le Père Alexandre Siniakov, directeur du séminaire orthodoxe russe d’Epinay-sous-Sénart a toujours rêvé d’adopter un cheval. Une ânesse rejoint le pré du séminaire en 2016, puis une autre, puis cinq chevaux. Que lui apportent ces animaux ? Ont-ils une âme ? Ce moine atypique nous raconte.
-
Alors, je suis né dans une famille de cosaque. c’est une ancienne catégorie de la population Russe qui, à l’origine, était chargé de défendre les frontières du pays face à des envahisseurs, et qui avait donné naissance à une culture très particulière, une culture qui était centré autour de la liberté, autour de la nature, et autour aussi du cheval.
Et donc nourri par cette culture de mes ancêtres cosaque j’étais dès le début, dès l’enfance, amoureux des chevaux. Mais ce rêve n’a pu se réaliser – voyez – qu’en France. Et derrière nous il y a l’enclos où vivent mes deux ânesses et mes cinq chevaux. Ils sont là depuis trois ans déjà pour certains d’entre-eux, d’autres sont arrivés …More
Psaume 62 likes this.
shazam
Alexandre Siniakov, « Détachez-les et amenez-les-moi. Le moine qui murmure à l'oreille des ânes et des chevaux » (Éditions Fayard)

La plupart du temps, les moines murmurent des prières à l’oreille de Dieu, pendant que les chevaux écoutent bruire l’univers. La plupart du temps, les moines vont à pied à l’appel des cloches, pendant que les chevaux piétinent ou dodelinent sans nulle part où aller. …More
Alexandre Siniakov, « Détachez-les et amenez-les-moi. Le moine qui murmure à l'oreille des ânes et des chevaux » (Éditions Fayard)

La plupart du temps, les moines murmurent des prières à l’oreille de Dieu, pendant que les chevaux écoutent bruire l’univers. La plupart du temps, les moines vont à pied à l’appel des cloches, pendant que les chevaux piétinent ou dodelinent sans nulle part où aller. La plupart du temps, les moines se retirent dans leur cellule, pendant que les chevaux regagnent leur stalle.

« Mais il arrive qu’un moine se recueille auprès des chevaux sous leur abri. Il arrive qu’il aille à cheval par les chemins à la rencontre de l’inconnu et peut-être de l’abandonné. Il arrive qu’il murmure ses prières à l’oreille des chevaux comme une hymne de louange adressée par l’homme à l’univers. »

Russe et français, cosaque et moine, recteur de séminaire et éleveur de chevaux, le père Alexandre Siniakov a dévoilé son étonnant parcours dans un premier livre, Comme l’éclair part de l’Orient, remarqué et récompensé en 2018 par le prix du livre de spiritualité La Procure Panorama.

Son nouveau récit débute par la rêverie d’un Cosaque, se poursuit dans les pas d’un pèlerin russe à dos d’âne, avant de se conclure sur la vision lumineuse d’un starets à cheval.

Éditions Fayard (15 mai 2019)
Thierry73 likes this.