Jean de Roquefort
Voici la réponse à transmettre à Gloria TV, pour qu'ils s'abstiennent de répandre de telles erreurs : je confronte ci-dessous le texte du Canon, à la déclaration qui suit de Benoît XVI : sa déclaration est parfaitement conforme au Canon. Herman Treil, auteur de Code AA.

Canon 332, § 2 :

Si contigat ut Romanus Pontifex muneri suo renuntiet, ad validitatem requiritur ut renuntiatio libere …More
Voici la réponse à transmettre à Gloria TV, pour qu'ils s'abstiennent de répandre de telles erreurs : je confronte ci-dessous le texte du Canon, à la déclaration qui suit de Benoît XVI : sa déclaration est parfaitement conforme au Canon. Herman Treil, auteur de Code AA.

Canon 332, § 2 :

Si contigat ut Romanus Pontifex muneri suo renuntiet, ad validitatem requiritur ut renuntiatio libere fiat et rite menifestetur, non vero ut a quopiam acceptetur.

S’il arrive que le Pontife Romain renonce à sa charge, il est requis pour la validité que la renonciation soit faite librement et qu’elle soit dûment manifestée, mais non pas qu’elle soit acceptée par qui que ce soit.

Déclaration du Pape Benoît XVI, le 11 février 2013 :

"Conscientia mea iterum atque iterum coram Deo explorata ad cognitionem certam perveni vires meas ingravescente aetate non iam aptas esse ad munus Petrinum aeque administrandum."

Vous n'avez rien compris ? Dommage. A la place de Giovanna Chirri, journaliste de l'agence italienne Ansa, vous auriez manqué une exclusivité mondiale. Elle a été la première au monde à communiquer l'annonce de la démission de Benoît XVI, lundi 11 février, grâce à sa compréhension d'une langue reléguée d'habitude aux étagères des bibliothèques universitaires. C'est son directeur de l'information, Luigi Contu, qui raconte la scène.

"Notre vaticaniste Giovanna Chirri était en train d'écouter le discours du pape devant le consistoire", quand il s'est arrêté à un moment et a prononcé les fameux mots :

« Je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. »

Mauvaise traduction française :

Ce n’est pas le mot ministerium qui est employé par Benoît XVI, mais munus, conformément au canon : munus Petrinum, charge de Pierre.
apvs
Osé ! Mais comme c'est bien vu :)))
blanche52
D'ailleurs les gens qui viennent au Vatican commencent à mettre des masques ! pas de contamination à la Pachamama !