medias-presse.info

Ignace – Chloroquine ? Pas sûr !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la …
AveMaria44
Donc le remède miracle qui nous vient d'Allemagne c'est de ne rien faire.....
Gaston Lagaffe
Les chiffres parlent dans leur faveur !
AveMaria44
Attendons pour faire le bilan, c'est encore un peu tôt
magofio
un article du Monde de stéphane Foucart "perte d'odorat ; le nouveau coronavirus suspecté de pouvoir infecter le système nerveux central"
.../...tres interressant cet article,il demontre bien que les antennes 5g,les wifi,les ondes portables etcc ont dégénérés l'interieur des cerveaux qui ne savent plus se défendre contre l'infection de ce virus...ok j'anticipe mais on nous a dit qu'à Wohan en …More
un article du Monde de stéphane Foucart "perte d'odorat ; le nouveau coronavirus suspecté de pouvoir infecter le système nerveux central"
.../...tres interressant cet article,il demontre bien que les antennes 5g,les wifi,les ondes portables etcc ont dégénérés l'interieur des cerveaux qui ne savent plus se défendre contre l'infection de ce virus...ok j'anticipe mais on nous a dit qu'à Wohan en chine il y avait plein d'antennes 5 g...alors que faire ?
Gaston Lagaffe
En Allemagne la mortalité est beaucoup plus réduite car les médecins responsables préfèrent de rien faire au lieu d'intoxiquer les patients avec les "cures anti-virales" tirés du traitement contre le sida. En Italie on tue les patient avec un mélange de corticoïdes fortes, deux substances de la "thérapie" contre les sida et deux fortes antibiotiques. Dr. Claus Köhnlein du CHU Kiel expliquent …More
En Allemagne la mortalité est beaucoup plus réduite car les médecins responsables préfèrent de rien faire au lieu d'intoxiquer les patients avec les "cures anti-virales" tirés du traitement contre le sida. En Italie on tue les patient avec un mélange de corticoïdes fortes, deux substances de la "thérapie" contre les sida et deux fortes antibiotiques. Dr. Claus Köhnlein du CHU Kiel expliquent pourquoi cela est mortel dans la majorité des cas. Cette "thérapie" se trouve décrite dans la revue médicale americaine "Lancet" et est quasiment une loi. Un médecin qui empoisonne ses patients avec cela est juridiquement sur la bonne côté !