Notre Dame : Un journaliste américain du « Time » évoque un « incendie volontaire » citant une …

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (16/04/2019) La destruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, dont les travaux de reconstruction pourraient prendre plusieurs décennies, est-elle accidentelle ? C’est …
Le départ du feu ( sous la flèche )
"Les premiers éléments de l'enquête se dirigeraient vers une installation dangereuse de cloches électrifiées..."

Les "premiers éléments de l'enquête" avaient fait dire au ministre de l'intérieur, alors même que l'incendie était à son paroxysme, qu'ils se dirigeaient vers "la piste accidentelle".

Médias Presse Info :


"Voici un article qui sera certainement classé en “théorie du complot”. Cepen…More
"Les premiers éléments de l'enquête se dirigeraient vers une installation dangereuse de cloches électrifiées..."

Les "premiers éléments de l'enquête" avaient fait dire au ministre de l'intérieur, alors même que l'incendie était à son paroxysme, qu'ils se dirigeaient vers "la piste accidentelle".

Médias Presse Info :


"Voici un article qui sera certainement classé en “théorie du complot”. Cependant tous les faits sur lesquels il s’appuie sont bien réels.
Dans la novlangue actuelle, toute recherche de causes d’un évènement, autre que celle fournie par les médias officiels, est appelée “théorie du complot”.
Voici, cités dans l’ordre où ils se sont présentés à nous, les éléments qui vont vous permettre de vous faire une opinion sur l’incendie de Notre-Dame, sur la gigantesque opération de spoliation qu’il révèle, sur Macron, sur les élus parisiens et sur ceux qui nous gouvernent.
⦁ Le 15 Avril au soir, un feu gigantesque se déclare de manière incompréhensible et ravage en quelques heures la charpente et la toiture de Notre-Dame.
Immédiatement, on nous indique que seule la piste accidentelle est envisagée.
⦁ De nombreux experts déclarent leurs doutes sur la rapidité de l’embrasement. Benjamin Mouton, ancien architecte en chef de Notre-Dame de Paris, fait part de son incompréhension.
⦁ Dans la soirée du 16 avril, le président de la République nous indique qu’il veut reconstruire Notre- Dame dans les 5 ans. « Nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Alors oui, nous rebâtirons la cathédrale Notre-Dame, plus belle encore,(??!!!?!!?!!) et je souhaite que cela soit achevé d’ici 5 années, nous le pouvons. Et là aussi nous mobiliserons. » L’urgence justifiera toutes les dérogations et toutes les transgressions.
Immédiatement la famille Arnaud et le milliardaire Pinault annoncent des contributions exceptionnelles pour la reconstruction de l’édifice.
⦁ Dans les jours qui suivront, d’autres viendront au renfort : les familles Bettencourt, Bouygues, Decaux, Ladreyt de la Charrière (déjà bienfaiteur de Fillon), ainsi que Disney, Total, l’Oréal, BNP Paribas, Axa, Sanofi, BPCE, Société Générale.
⦁ Le 19 avril on apprend que le ministère de la Culture place la parole des architectes sous contrôle. Bouclez-la, et faites circuler, il n’y a rien à voir. « Le ministère exige que les demandes d’interview et éléments de langage envisagés dans la réponse aux questions doivent être annoncées et autorisés préalablement par le cabinet du ministre. » Le ministère envoie également aux architectes des points précis sur l’état de Notre-Dame et l’avancement de la sécurisation. « Le but c’est de donner des infos fiables. Nous ne sommes pas tous sur le chantier, justifie Charlotte Hubert. L’émotion nous a montré que c’était un sujet suffisamment important pour qu’on ne dise pas n’importe quoi. Mais nous n’avons rien à cacher… »
⦁ Les partisans de la restauration et de la conservation sont évincés des débats.
Le 24 avril un projet de loi est présenté en toute urgence au conseil des ministres afin d’autoriser le gouvernement à prendre par ordonnance des mesures d’aménagement ou de dérogation afin d’échapper aux dispositions contraignantes des lois nationales et supra nationales. Macron se dégage de toutes les contraintes qui pourraient ralentir les opérations . En fait, il va rendre possible la privatisation de l’Île de la Cité.
Le même jour, Mathieu Lefebvre et Laurent Ackerman publient un dossier extrêmement documenté sur le site Katehon et révèlent la formidable opération immobilière envisagée sous l’ère Hollande ainsi que l’extraordinaire opportunité pour les groupes du privé de mettre la main sur les joyaux des Français au cœur d’un des sites les plus visités au monde, et pour nous au cœur de notre cœur, celui de notre tradition, de notre histoire, de notre identité française millénaire, de notre Nation.
En bref, la quasi-totalité du foncier bâti et des emprises foncières de l’île appartiennent à l’État et à la ville de Paris. Ces bâtiments seront bientôt vides, disponibles pour d’autres affectations : Hôtel-Dieu, Palais de justice, Conciergerie, Préfecture de police de Paris, 36 quai des Orfèvres, Tribunal de commerce de Paris ; mais aussi le marché aux fleurs et le parvis de Notre-Dame.
Le projet pharaonique de réaménagement de l’ensemble de l’Île de la Cité prévoit :
⦁ 100 000 m² créés – (ayant une valeur foncière dépassant le milliard d’euros),
⦁ Une dalle en verre sur le parvis de Notre Dame, et un vaste ensemble commercial en sous-sol
⦁ Des accès bateaux sur les quais pour déverser la noria des touristes
⦁ La privatisation du patrimoine public
⦁ La monétisation (mise sous péage) du flux du premier site touristique de France : 15 millions de visiteurs annuels.
Or jusqu’ici, cet extravagant projet de transformation de l’Île de la Cité en un vaste Disneyland commercial privé n’avait aucune chance d’aboutir. En effet, l’Île de la Cité renferme une trentaine de biens protégés au titre des monuments historiques. De plus, ce site de 22 ha est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.
Miraculeusement, l’incendie de Notre-Dame a permis de débloquer la situation puisque Macron s’est empressé de se faire autoriser à déroger à toutes les contraintes.
On comprendra alors que les grands groupes du luxe, du BTP de la finance et de l’assurance se soient précipités pour se créer une image publique de bienfaiteurs. Ils sont en effet à la source du projet ; en particulier le groupe LVMH, chef de file des prétendants.

On pourra également lire le rapport Perrault et Bellaval qui explique parfaitement la finalité commerciale du projet et sa dévolution au secteur privé. On y relèvera à la section « Entretiens avec des personnalités qualifiées, susceptibles d’apporter un éclairage particulier sur l’avenir de l’Île de la Cité », la participation de :
– M. Marc-Antoine Jamet, Secrétaire général du groupe de luxe LVMH, ainsi que directeur immobilier,
– M. Jean-Paul Claverie, conseiller de M. Bernard Arnault, président de LVMH…

Très pressé de bien faire et sûr de tenir sa proie, dès le 16 avril, Antoine Arnault, fils de son père, proposait déjà de mettre ses idées, ses savoir-faire créatifs et architecturaux ainsi que ses équipes à la disposition du projet."
perceval2507 likes this.
«Ile de la Cité. Vers la plus grosse promotion immobilière grâce à l’étincelle qui a mis le feu aux poutres ! ! »

insolentiae.com/ile-de-la-cite-…
Citation de cette page www.europe1.fr/societe/incendie-a-notr… :

Un court-circuit entre les cloches à l'origine du sinistre ?

Les premiers éléments de l'enquête se dirigeraient vers une installation dangereuse de cloches électrifiées. Le patron de la société Le Bras frère, qui montait l’échafaudage autour de la flèche de Notre-Dame, a assuré auprès de Marianne et du Canard enchaîné que …More
Citation de cette page www.europe1.fr/societe/incendie-a-notr… :

Un court-circuit entre les cloches à l'origine du sinistre ?

Les premiers éléments de l'enquête se dirigeraient vers une installation dangereuse de cloches électrifiées. Le patron de la société Le Bras frère, qui montait l’échafaudage autour de la flèche de Notre-Dame, a assuré auprès de Marianne et du Canard enchaîné que six cloches reliées par des câbles électriques qui courraient dans les charpentes se trouvaient dans les combles de la cathédrale.

Trois cloches ont été installées en 2007 au-dessus de la clé de voûte du transept et trois autres, remises en service en 2012 au moment de la rénovation des grandes cloches des beffrois, se trouvaient dans la flèche même de Viollet-le-Duc. Cette installation faite sur pression du clergé, selon Le Canard enchaîné, malgré les mises en garde des architectes des bâtiments historiques qui craignaient un incendie, devait être provisoire mais elle est restée en place pendant sept ans.

Ces cloches auraient retenti pour la dernière fois douze minutes avant l'alerte incendie. Sont-elles à l'origine d'un court-circuit qui aurait provoqué l'incendie de la cathédrale ? Les responsables de Notre-Dame assurent que c'est bien la direction générale des affaires culturelles (Drac), et donc l'État, qui avait autorisé cette installation.
Même si l'origine est accidentelle , le projet d'aménagement lui est bien criminel
shazam and 2 more users like this.
shazam likes this.
La louange de mes lèvres likes this.
Spina Christi 2 likes this.
Si ce scénario mécénal prenait forme durant la restauration de Notre-Dame, ce serait en effet un crime contre le culte catholique, contre l'art, contre le beau. Une sorte de cauchemar devenu réalité.
shazam likes this.
Pour ce qui est de votre image elle-même (humour décalé ?), "après sa reconstruction" en revanche je ne crois pas du tout à une telle possibilité de sponsoring qui ne manquerait pas d'attirer les foudres d'une majorité de gens.
3 posts sur le sujet ( JO 2024 ) qui vivra verra !
En tout cas ces fameux dons , ressemblent à un investissement ; depuis quand les franc-macs et consorts se battent-ils pour sauver des sites catholiques ?

L’incendie de Notre Dame tombe à pic pour réaliser le projet futuriste de transformation de l’île de la cité !

Mission Île de la Cité, Le coeur du coeur - Promenade Sud

La future Île de la …
More
3 posts sur le sujet ( JO 2024 ) qui vivra verra !
En tout cas ces fameux dons , ressemblent à un investissement ; depuis quand les franc-macs et consorts se battent-ils pour sauver des sites catholiques ?

L’incendie de Notre Dame tombe à pic pour réaliser le projet futuriste de transformation de l’île de la cité !

Mission Île de la Cité, Le coeur du coeur - Promenade Sud

La future Île de la Cité fut exposée à la Conciergerie


LE BUCHER DE NOTRE DAME
perceval2507 likes this.
One more comment from le mage vainqueur
@La louange de mes lèvres
Regardez l'explosion ( au début à 2 secondes ) , plutôt bizarre pour un feu de bois ?
www.francetvinfo.fr/…/envoye-special-…
@le mage vainqueur J'ai regardé et mon avis est que ça n'est pas forcément une petite explosion bien que cela puisse donner cette impression depuis cet angle de vue. Par ailleurs, j'imagine évidemment que les mégots de cigarettes ont été retrouvés hors de la zone des combles charpentés, sur des surfaces de pierre. Ce qui est sûr en revanche c'est que cet incendie arrange certains intérêts comme …More
@le mage vainqueur J'ai regardé et mon avis est que ça n'est pas forcément une petite explosion bien que cela puisse donner cette impression depuis cet angle de vue. Par ailleurs, j'imagine évidemment que les mégots de cigarettes ont été retrouvés hors de la zone des combles charpentés, sur des surfaces de pierre. Ce qui est sûr en revanche c'est que cet incendie arrange certains intérêts comme vous l'avez relevé à travers des publications. Mais cela ne constitue pas en soi une quelconque preuve d'un acte criminel. Bonne soirée.
@La louange de mes lèvres
Chaque aspect est à examiner séparément , les preuves sont pour les enquêteurs , enquête qui va d'ailleurs nous couter très cher pour rien ( comme le débat )
En ce qui concerne le feu , il est IMPOSSIBLE de bruler un telle masse de chêne en 2 heures , ( ça fait 40 ans que je me chauffe au chêne vert , et je le coupe aussi )

Chacun est libre de se faire une opinion ,…More
@La louange de mes lèvres
Chaque aspect est à examiner séparément , les preuves sont pour les enquêteurs , enquête qui va d'ailleurs nous couter très cher pour rien ( comme le débat )
En ce qui concerne le feu , il est IMPOSSIBLE de bruler un telle masse de chêne en 2 heures , ( ça fait 40 ans que je me chauffe au chêne vert , et je le coupe aussi )

Chacun est libre de se faire une opinion , pour ma part j'ai quasiment terminé , reste quelques points historiques , religieux , ésotériques et symboliques
Mais cette affaire n'a rien d'anodin , sinon je n'y aurais pas consacré autant d'articles
Bonne soirée à vous aussi

www.notredamedeparis.fr/…/la-charpente
@le mage vainqueur Non, pas si impossible que ça, étant donné le confinement du lieu, l'appel d'air concentré occasionné par une ouverture liée aux travaux de rénovation de la flèche, ainsi que la présence de ce qui pouvait tenir lieu de petits bois de combustion :
> www.leparisien.fr/faits-divers/notre-dame-ces-…
> www.sciencesetavenir.fr/…/notre-dame-pour…
Quant à la tentative de récupération idéologique et promotionnelle de la part de loges maçonniques c'est un grand classique. Généralement la franc-maçonnerie dans son narratif mythologique et ésotérique s'approprie comme étant l'un de ses prétendus fondements principaux la tradition des bâtisseurs de cathédrales qualifiés par elle de francs-maçons "opératifs" se distinguant des francs-maçons "…More
Quant à la tentative de récupération idéologique et promotionnelle de la part de loges maçonniques c'est un grand classique. Généralement la franc-maçonnerie dans son narratif mythologique et ésotérique s'approprie comme étant l'un de ses prétendus fondements principaux la tradition des bâtisseurs de cathédrales qualifiés par elle de francs-maçons "opératifs" se distinguant des francs-maçons "spéculatifs" qu'ils se disent être, alors que la franc-maçonnerie a perverti cette tradition, a divorcé pour l'essentiel d'avec ce qui constituait la sève catholique de cette noble tradition séculaire.
paxetlumine likes this.
Et quoi encore , des fous ils y en à partout blanlabla pour faire du papier .
blanche52
un ami pompier de Paris : "cet incendie est de nature criminelle"
le mage vainqueur likes this.