3
4
1
2
Clicks786

Dieu parle de l'Oecuménisme à Soeur Gertrude

Lionel L. Andrades shares from LOLA125
1
MESSAGE SUR L’OECUMENISME ADORATEURS DE LA MISERICORDE DIVINE MESSAGE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST, NOTRE DIEU DONNÉ À SOEUR GERTRUDE Chers enfants bien-aimés, Je vous bénis …More
MESSAGE SUR L’OECUMENISME

ADORATEURS DE LA MISERICORDE DIVINE

MESSAGE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST, NOTRE DIEU

DONNÉ À SOEUR GERTRUDE


Chers enfants bien-aimés, Je vous bénis au Nom du Pére, et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Chers enfants bien-aimés, Jésus de Nazareth, the Fils de la Vierge Marie, le Dieu d'Amour, le Dieu qui est mort, cloué à la Croix par amour pour nous, vous parle.

Enfants bien-aimés, Je suis très heureux de pouvoir commmuniquer avec vous, pour vous dire tellement de choses qui sont dans Mon Coeur.

Chers enfants, le monde se trouve dans une grande et profonde détresse, car ce sont les temps de la Grande Confusion. Et pour cette raison. Ma Sainte Mère et Moi venons instruire Nos enfants et leur enseigner, afin qu'ils ne soient pas confondus, et ne prendront pas le mauvais chemin. Voilà ce que nous faisons depuis ces mois derniers. A chaque fois, nous avons communiqué avec vous quant à différents sujets, et Ma Sainte Mère a fait de même. Et aujourd'hui, chers enfants, Je vais vous parler d'un sujet bien important, appellé OECUMÉNISME.

Chers enfants, avec ce mot OECUMÉNISME, on fait beaucoup de tort à Mes enfants, beaucoup de tort, parce qu'ils ont confondu la vérité avec l'erreur, et avec des mensonges.

Chers enfants, Je veux que vous compreniez ceci, car Mes fils, les prêtres, ont confondu tout ceci, et cette erreur s'accroît dans leurs cœurs, et ils transmettent maintenant ceci au reste de Mes enfants. Et ceci, Mes enfants, est une erreur grave, qui soulève la Colère du Père Eternel, parce qu'ils me comparent aux dieux terrestres. Et il n'y a qu'Un Dieu, Un Dieu Trinitaire, et c'est Moi, Jésus de Nazareth. Et la Colère du Père Eternel grandit, lorsqu'Il voit comment l'Eglise et Mes enfants ont été séduits par le Diable.

Je vais vous expliquer, Mes chers enfants, que ce coup mortel envers l'Eglise a été suggéré par le Diable. Le Diable a déçu Mes enfants; Mes enfants n'en ont pas été avertis. Ils n'ont pas prié, ils ont oublié de prier, de demeurer vigilants dans leur foi. Et le Diable a continué de les séduire peu à peu, jusqu'à ce qu'il ait donné un coup fatal à l'Eglise, à Mes enfants. Et aujourd'hui on leur prêche l'unité des Eglises, en disant qu'elles sont toutes la même, qu'elles sauvent toutes, et cela n'est pas vrai. Il faut mettre ceci au clair dans vos cœurs et vos esprits, parce que le Vrai Christ, la Véritable Doctrine, la Véritable Eglise ne peut être la même qu'une Eglise inventée par l'homme et ses faux dieux.

Non, chers enfants, yous devez comprendre ceci. On ne peut pas avoir cette unité. Non, chers enfants, non, car si Mohammet sauve, si Luther sauve, si le dieu Juif sauve, alors pourquoi suis-Je venu souffrir tellement sur la Croix? Est-ce que Mes fils veulent que le reste de Mes enfants oublient Mon Sacrifice sur la Croix, qu'ils oublient que Je suis mort pour eux, qu'ils oublient que, sans Moi, il n'y a pas de salut?

Ceci doit vous être très clair, chers enfants, car ni Mohammet, ni Luther sont morts pour vous; Moi seul, Moi seul ai conquis le Diable dans tout ceci. Et c'est ceci que Je veux que Mes enfants n'oublient pas. Et on donne des idées, afin que toutes les Eglises s'unissent, et prêchent un Christ qui n'est pas Moi, un Christ qui ne souffre pas, un Christ qui n'aime pas. Et ils font ceci pour éliminer la vérité dans le cœur de Mes enfants. Et avec une fausse charité ils sont en train de détruire Mes enfants, de détruire la foi, car ils ont joint le blé aux mauvaises herbes, parce qu'ils ont uni la vérité avec le mensonge. Et ceci ne doit pas se produire, chers enfants, non, parce que la vérité est la vérité. Et Je suis la Vérité, et personne ne peut se comparer à Moi, personne.

Il n'y a qu'Un Seul Dieu, et Je suis ce Dieu, seulement Moi, et personne d'autre. « Vous ne ferez pas de faux dieux » nous dit la Bible. Ne Me comparez pas à ces dieux que vous vous faites selon vos besoins et vos penchants. Vous ne devez pas faire cela, Mes enfants.

Sortez de votre sommeil; ouvrez vos yeux et voyez que vous ne pouvez pas confondre la vérité avec l'erreur. Cela ne se peut pas, parce que si la vérité n'est pas la vérité, alors ce n'est pas vrai; si la vérité peut être contaminée par l'erreur, donc ce n'est pas la vérité. Et vous devez comprendre ceci parce que maintenant l'Eglise prône un œcuménisme faux à Mes enfants, et leur dit que c'est de la liberté religieuse, ce qui n'est pas comme dans les jours passés, alors qu'on disait que le salut ne se trouve que dans l'Eglise de Jésus-Christ. Et c'est un grave mensonge, chers enfants, car ceci demeure toujours ainsi : le Salut se trouve uniquement dans Mon Eglise, dans l'Eglise que j'ai fondée, hors de cette Eglise, point de salut.

Voici la raison pour laquelle Je vous dis que ce que font les hommes, en disant que le salut se trouve dans n'importe quelle église, ce n'est pas vrai. C'est un piège diabolique, chers enfants, pour vous confondre, afin de vous perdre, afin que vos cœurs perdent la foi, la vraie foi. Et alors vous n'aurez pas à vous inquiéter pour poursuivre la vérité, la justice et la lumière.

Je dis dans la Bible que Je suis la Vérité. Je suis la Vie, Je suis la Porte du Ciel, et Moi seul. Donc, chers enfants, Je veux que vous preniez ceci en considération, car Je veux que vous vous compreniez que la doctrine que l'on introduit maintenant dans l'Eglise est de l'erreur. Je veux que ce soit clair dans vos cœurs et vos esprits, cet OECUMÉNISME EST UNE ERREUR.

Moi, Jésus-Christ, le Fils de Dieu, le Fils de la Vierge Marie, le Dieu qi est mort cloué à la Croix par amour pour vous, Je vous le dis. Et Je ne veux jamais vous decevoir, parce que Je suis la Vérité et la Vie, parce que Je suis la seule Porte qui conduit au Père Eternel. Ne l'oubliez pas. Et à tous ceux qui veulent causer de la confusion avec ces idées, avec ces doctrines, dites leur qu'ils sont en erreur, car vous ne pouvez pas confondre la vérité avec le mensonge. Cela ne va pas, parce que la vérité n'est plus la vérité.

Et Je vous dis que c'est un piège diabolique pour confondre Mes enfants. Mais je promets à Mon Eglise, Ma Véritable Eglise, que Je la protègerai du mal, que j'empêcherai à l'Enfer de s'introduire. Et J'accomplis ceci, J'accomplis ceci.

Et voilà pourquoi Je vous instruis, afin que vous sachiez la vérité, afin que vous reconnaissiez là où vous vous dirigez, car Mes fils les prêtres embrouillent Mes enfants et prêchent la liberté religieuse, une liberté envers tout. Mais lorsque Mes enfants demandent la communion à genoux, on leur refuse. Où se trouve la liberté religieuse qu'ils prèchent? Cela veut dire qu'il y a beaucoup de mal dans leurs cœurs, parce qu'ils ne veulent pas Me rendre l'adoration dûe et que Mes enfants veulent Me rendre.

Et cette confusion est tellement prononcée parmi Mes enfants, une telle confusion en ces prêtres que Mes chers enfants, qui veulent suivre la vérité de Ma Doctrine, doivent se cacher. Voyez-vous comme L'Eglise est en erreur? Voyez-vous comme Mes enfants sont trompés? Ceux qui devraient défendre la vérité, Ma Doctrine, défendre l'Eglise, n'ont fait que détruire, et ne veulent pas venir en aide à Mes enfants qui veulent demeurer dans la vérité, qui demandent justice. Et ceux qui veulent M'aimer vraiment sont humiliés.

Mais le jour viendra, chers enfants, où ceux qui veulent répandre cette erreur seront devant le Tribunal de Dieu, et devront rendre compte de tout ceci. Lorsque viendra le temps de la Justice, lorsque viendra le temps du Jugement, tous seront jugés selon leurs œuvres. Et ceux qui n'ont pas voulu me donner l'adoration qui m'est dûe seront punis, car ils n'ont pas voulu Me servir, mais ont servi le Diable, l'Antichrist.

Oui, chers enfants, c'est ce que veux que vous compreniez, que Mes fils sont dans l'erreur, et qu'ils ne veulent pas y réfléchir, Ils ne veullent pas voir qu'ils sont dans l'erreur. Et Moi, Père Aimant que Je suis, Je fais appel à Mes fils, et Je leur dis : « Fils bien-aimés, revenez à Moi. Où êtes-vous allés? Pourquoi ne Me rendez-vous pas l'adoration qui m'est dûe? Pourquoi ne me traitez vous pas comme le Dieu que Je suis? Pourquoi poursuivez-vous de fausses doctrines, et forcez vous Mes enfants à faire de même? À se retirer de Moi? Et en plus de ceci, vous faites grand dommage à vous-mèmes et à Mes enfants. »

Malheur à ceux-là, chers enfants! Malheur à ceux qui appellent la vérité fausseté et la fausseté vérité! Malheur à ceux qui font de la lumière une noirceur! Malheur à ceux qui font de la noirceur la lumière! Malheur à ceux qui disent sucré ce qui est amer, et amer ce qui est sucré! Car le moment viendra où J'imposerai Ma Justice, J'imposerai Ma Vérité, J'imposerai Ma Lumière. Alors tous ceux qui n'ont pas voulu marcher dans la lumière verront Ma Justice, et ils le regretteront.

Donc, Mes chers enfants, Je fais appel à vous, afin que vous compreniez que vous êtes dans l'erreur. Et vous devez abandonner cette erreur, et cessez de promouvoir l'erreur. Ne poursuivez pas un faux œcuménisme, une fausse unité, une unité basée sur l'erreur.

Oui, chers enfants, ouvrez les yeux et voyez, voyez que le temps viendra où vous verrez que Je protège Mon Eglise, Ma Véritable Eglise. Et Je le ferai. Et quand vous le réaliserez, vous allez verser des larmes, au lieu de venir en aide à Mes enfants, mes vrais enfants, au lieu de proclamer comme l'ont fait les autres qui n'ont eu aucune aide, vous serez heureux dans votre erreur, car dans votre erreur vous pouvez pécher davantage. Et vous ne voudrez pas vouloir changer cela, car vous voudrez continuer à pécher.

C'est la raison qui vous importune, lorsque quelqu'un vient vous dire la vérité, et vous dit que cela n'est pas vrai, que ce ne doit pas être ainsi, que cela n'est pas conforme à la Doctrine que Dieu nous a léguée.

J'ai dit : « Si un ange venait du Ciel et vous donnait un Évangile différent de celui que Je vous ai donné, si un ange vous disait des choses que Je ne vous ai pas enseignées, ne l'…
Lionel L. Andrades shares this
786
Yes I agree with her.