3
4
1
2
Clicks479

Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi…

Roy-XXIII
372
Help !
Roy-XXIII
Lien source ► Leonarda : ce que sa famille a coûté à la France
Mercredi 23 Octobre 2013
Aujourd'hui repartie au Kosovo, la famille de Leonarda est restée 4 ans en France. Une période pendant laquelle elle a touché des aides du pays, parfois même alors qu'elle n'y avait plus droit... Planet.fr vous propose de faire le point sur ce que la famille Dibrani vous a coûté.
© AFP - On n'en finit plus …More
Lien source ► Leonarda : ce que sa famille a coûté à la France
Mercredi 23 Octobre 2013
Aujourd'hui repartie au Kosovo, la famille de Leonarda est restée 4 ans en France. Une période pendant laquelle elle a touché des aides du pays, parfois même alors qu'elle n'y avait plus droit... Planet.fr vous propose de faire le point sur ce que la famille Dibrani vous a coûté.
© AFP - On n'en finit plus de parler de la jeune Leonarda renvoyée la semaine dernière au Kosovo avec sa famille. Mais avant de repartir, la famille Dibrani a vécu 4 ans en France, où elle a pu profiter du système social du pays.
Selon Le Figaro, les Dibrani arrivent en France en 2009, et s'installent à Orléans. Dans un premier temps, ils sont contraints de vivre quelques mois sous les ponts. Ils se dirigent ensuite à Besançon où ils continuent à vivre de la même manière. En septembre 2009, le Centre d'accueil des demandeurs d'asile (Cada) les prend en charge et leur trouve un logement à Levier. Il s'occupe aussi de mettre les enfants à l'école.

Allocation mensuelle, CMU, chèques de course, cigarettes...
A partir de ce moment-là, la famille Dibrani perçoit de l'argent par la France, puisqu'elle obtient une allocation mensuelle de subsitstance de 311 euros par mois pour un couple, modulée selon le nombre d'enfants. Les Dibrani commençent aussi à pouvoir bénéficier de la Couverture maladie universelle (CMU). Normalement, ces aides ne peuvent être octroyées que le temps des demandes d'asile.

Mais, bien que déboutée, la famille continue de recevoir les aides de la Cada, qui ne stoppe pas son action. En effet, le Centre autorise les Dibrani à continuer de vivre dans le logement et envoie le dossiers d'aides financières au Conseil général, qui les reprend en charge en leur versant chaque mois 350 euros, et fait régulièrement renouveler la CMU.
Parallèlement, des associations leur viennent aussi en aide, comme le Comité de soutien des sans-papiers. Ce comité les aide notamment pour payer l'aide juridictionnelle dont ils ont besoin lors de leur second recours, et leur paye le billet aller-retour pour pouvoir assister à l'audience à Paris. Il contribue également à leurs courses alimentaires, à l'achat de cartes téléphoniques, ou au tabac pour Resat le père, gros consommateur. Et la mairie de la ville de Levier, où ils sont installés, s'engage aussi à leurs côtés. Plusieurs fois, les services sociaux de la ville leur offre des chèques de 60 ou 70 euros pour faire les courses.
10 000 euros pour quitter le pays
En avril 2012, la Cour nationale du droit d'asile rejette une seconde fois le recours de la famille demandeuse d'asile ce qui conduit la préfecture du Doubs à rédiger une obligation de quitter le territoire français. Pendant 1 ans et demi, entre avril 2012 et juin 2013, l'Office français d'immigration essaye d'inciter la famille Dibrani à retourber chez elle, et propose en échange une prime départ de 8 500 euros. Le père refuse, et l'Office propose alors 10 000 euros. Mais les Dibrani ne veulent pas partir.
De retour au Kosovo, la dernière chose pour laquelle les Dibrani auront coûté de l'argent à la France se situe au niveau de l'expulsion elle-même, qui a un coût. Le ministère de l'Intérieur annonce une facture de 11 800 euros comprenant les policiers et les billets d'avion. Cependant, les Sages de la Cour des comptes, et des rapports établis par des parlementaires, estiment le coût moyen total pour un expulsion à 14 500 euros, voire 18 000 recours compris.

Roy-XXIII
Il y a pourtant des solutions youtu.be/G9WNbigLHXQ mais seulement pour ceux qui ne doivent pas être sacrifiés .Cqfd
6 more comments from Roy-XXIII
Roy-XXIII
Kénose 13/08/2013 14:10:28 pour répondre à la question que celui à qui il en manque une. Vous pouvez essayer de m’amener sur votre terrain je ne vous suis pas sur votre terrain. Vous n’êtes plus ici un interlocuteur pour moi, votre discourt et comportement m’est insensé
Roy-XXIII
Je voudrais savoir ce qu'il en pense Kénose 08/08/2013 14:59:49 petit inquisiteur de mes deux ... espèce de naze ! de la Babel

Et il n'est pas obligé de répondre par oui ou par non c'est cool !!!
Roy-XXIII
5 Mais Yahweh descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes.
6 Et Yahweh dit : " Voici, ils sont un seul peuple et ils ont pour eux tous une même langue; et cet ouvrage est le commencement de leurs entreprises ; maintenant rien ne les empêchera d'accomplir leurs projets.
7 Allons, descendons, et là même confondons leur langage, de sorte qu'ils n'entendent plus le …More
5 Mais Yahweh descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes.
6 Et Yahweh dit : " Voici, ils sont un seul peuple et ils ont pour eux tous une même langue; et cet ouvrage est le commencement de leurs entreprises ; maintenant rien ne les empêchera d'accomplir leurs projets.
7 Allons, descendons, et là même confondons leur langage, de sorte qu'ils n'entendent plus le langage les uns des autres. "
8 C'est ainsi que Yahweh les dispersa de là sur la face de toute la terre, et ils cessèrent de bâtir la ville.
9 C'est pourquoi on lui donna le nom de Babel, car c'est là que Yahweh confondit le langage de toute la terre, et c'est de là que Yahweh les a dispersés sur la face de toute la terre.
Roy-XXIII
Kénose 17/08/2013 08:50:54 C’est à cela que je m’emploie à être comme vous dites : «un collabo ». Oui, un collabo de NSJC et cela en Église Catholique.

Et Voilà ce monsieur kénose qui assume s'employer sans sourciller à recréer cette Babel à laquelle YHWH Himself est venu mettre un terme. Ce monsieur kénose, tout fier de lui devant le monde, prétend le faire au nom de NSJC = YHWH . Qui …More
Kénose 17/08/2013 08:50:54 C’est à cela que je m’emploie à être comme vous dites : «un collabo ». Oui, un collabo de NSJC et cela en Église Catholique.

Et Voilà ce monsieur kénose qui assume s'employer sans sourciller à recréer cette Babel à laquelle YHWH Himself est venu mettre un terme. Ce monsieur kénose, tout fier de lui devant le monde, prétend le faire au nom de NSJC = YHWH . Qui plus est, si vous et moi Spina Christi avions le malheur de vouloir appliquer l'enseignement de NSJC en voulant porter « juste un peu » d'amour et oser venir « juste un peu » en aide à nos frères et sœurs, nos proches, nos amis et voisins, pour qu'ils ne soient pas "sacrifiés" à l'édification de cette nouvelle Babel... Malheur donc à nous racistes, xénophobes et autres anticatholiques ...
perceval2507 likes this.
Roy-XXIII
Kénose 17/08/2013 10:30:30 (et l’autre Roy-XXIII 17/08/2013 10:03:29 qui en rajoute une couche ! »)

Tu sais ce qu'il te dit l'AUTRE ?


Kénose 08/08/2013 14:59:49 Au petit inquisiteur de mes deux ... espèce de naze !

Hein ?
Roy-XXIII
Kénose 17/08/2013 08:50:54 C’est à cela que je m’emploie à être comme vous dites : «un collabo ». Oui, un collabo de NSJC et cela en Église Catholique.

Et Voilà ce monsieur kénose qui assume s'employer sans sourciller à recréer cette Babel à laquelle YHWH Himself est venu mettre un terme. Ce monsieur kénose, tout fier de lui devant le monde, prétend le faire au nom de NSJC = YHWH . Qui …More
Kénose 17/08/2013 08:50:54 C’est à cela que je m’emploie à être comme vous dites : «un collabo ». Oui, un collabo de NSJC et cela en Église Catholique.

Et Voilà ce monsieur kénose qui assume s'employer sans sourciller à recréer cette Babel à laquelle YHWH Himself est venu mettre un terme. Ce monsieur kénose, tout fier de lui devant le monde, prétend le faire au nom de NSJC = YHWH . Qui plus est, si vous et moi Spina Christi avions le malheur de vouloir appliquer l'enseignement de NSJC en voulant porter « juste un peu » d'amour et oser venir « juste un peu » en aide à nos frères et sœurs, nos proches, nos amis et voisins, pour qu'ils ne soient pas "sacrifiés" à l'édification de cette nouvelle Babel... Malheur donc à nous racistes, xénophobes et autres anticatholiques ...

Il est tout fier ... content ...
islametverite
perceval, C&F, SC, Roy
perceval2507
Islametverite
perceval2507
C&F
One more comment from perceval2507
perceval2507
"KKK" ?????? On se lache kénose ? D'ou vient cette soudaine éruption de colère calomnieuse ? D'un coup de boule, d'un direct du droit façon massue, d'un décollement du sol de votre postérieur shooté par un 45 fillette ? Noooon ! Juste une vérité bien envoyée !!! Je pense que la mod ne va pas tarder à s'occuper de votre cas (qui s'enfonce de plus en plus dans son terrain bourbeux !!).
Cher Spina Christi 2, si mes souvenirs sont exacts, la pauvre mère du kénose, du moins si l'on en croit les assertions du fils, aurait été atrocement maltraitée par un français sympathisant ou adhérent du Front National. Ceci explique cela, le kénose vouant une haine inexpiable à ce parti politique et à ceux qu'il soupçonne, dans sa tête malade et profondément blessée par le malheur et la …More
Cher Spina Christi 2, si mes souvenirs sont exacts, la pauvre mère du kénose, du moins si l'on en croit les assertions du fils, aurait été atrocement maltraitée par un français sympathisant ou adhérent du Front National. Ceci explique cela, le kénose vouant une haine inexpiable à ce parti politique et à ceux qu'il soupçonne, dans sa tête malade et profondément blessée par le malheur et la souffrance, de nourrir des pensées haineuses, racistes ou totalitaires proches de ce parti... D'autre part, son esprit fruste et binaire est également convaincu que si l'on ne partage pas ou que si l'on se permet de remettre en question les idéologies maçonniques, l'on est une brute réactionnaire, haineuse, intolérante, violente ou sympathisante de l'idéologie du F.N ou d'un certain christianisme fondamentaliste raciste et foncièrement égoïste (essentiellement protestant). Nous n'y pouvons rien, des générations entières ont été conditionnées et programmées ainsi par Big Brother et leur seule ligne de "pensée" politique ou sociale est la "reductio ad hitlerum".
Troisième secret likes this.
islametverite
Merci Spina Christi 2 pour ces paroles de compassion si touchantes et qui vont droit au coeur.
perceval2507 likes this.
perceval2507 likes this.
perceval2507
Spina Christi:
Roy-XXIII
MERCI Spina Christi
Spina Christi 2
Le drame, c'est que cette "blanche aux yeux verts" symbolise la France en devenir, Kénose, et d'un devenir plus que proche !
Et vous qui n'entendez les appels au secours de cette France de souche qu'avec une "certaine distendissions interne", c'est que vous devez avoir un grave problème à régler entre vous et votre inconscient : Il ne doit pas falloir y remonter bien loin pour y trouver ces …
More
Le drame, c'est que cette "blanche aux yeux verts" symbolise la France en devenir, Kénose, et d'un devenir plus que proche !
Et vous qui n'entendez les appels au secours de cette France de souche qu'avec une "certaine distendissions interne", c'est que vous devez avoir un grave problème à régler entre vous et votre inconscient : Il ne doit pas falloir y remonter bien loin pour y trouver ces germes de haine, ceux-là même qui vous font tant vénérer cette chère révolution française et faire de la déclaration des droits de l'homme vos commandements de Dieu ! Vous vénérez tout ce qui a été ou est mauvais pour notre France !
Or quel est son appel à cette France de souche ?
"Ici la vie est de plus en plus délicate, tout n'est que haine des étrangers envers mes enfants, violences et agressions quotidiennes.
Et moi, la Blanche France aux yeux verts, je resterai leur cible préférée.
Je n'ai plus ma place en ce Pays qui m'a vu naitre, et où j'ai grandi, courant après les papillons.
Aidez-moi à rester la France que j'étais !"


Alors, Kénose, la question n'est pas de savoir si je fusionne ou pas avec ce message de désespoir, ou s'il va dans mon sens.
Il se trouve que j'aime Ma France Catholique, la douce France de mon enfance, celle où les mamans promenaient leurs enfants dans les squares sans rien y risquer de plus qu’une petite piqûre d'abeille, la France où les couples (homme + femme) se promenaient, tranquilles le soir, au sortir du cinéma, où les fidèles ne voyaient pas leurs églises encaillassées ni brûlées, où à l'école on apprenait avec fierté les exploits de Charlemagne, de Roland et de Charles Martel, où même la télévision fêtait Noël, Pâques et l'Assomption, où l'on mangeait du porc dans les cantines, où les jeunes femmes en ville ne se faisaient pas traiter de putes impures, où l'on pouvait manger à la terrasse des restaurants sans craindre de s'en faire dégager à coup de pompes pour cause de ramadan, où les trains ne déraillaient pas par malveillance, où les blessés étaient secourus et non détroussés, une France où les voyous "d'origine magrébine ne se trouvaient pas désœuvrés dans la rue depuis leur banlieue, dans la merde, sans travail et avec de la prison avec sursis parce que la France est Française avec plein de racistes dedans"...
"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont il chérissent les causes." Dit-on... Si vous, Kénose, déplorez tant que ce jeune "issu de la diversité" erre "dans la merde", sans but, mais avec haine et violence, vous devriez en déplorer aussi la cause, plutôt que de la chérir : l'islamisation de notre Belle France Blanche aux yeux verts.
perceval2507 likes this.
Spina Christi 2
"De même (par rapport a ce que j'ai lu d'elle) lorsqu’une Française de souche, raconte que si elle est en échec c’est la fautes des arabes, des roms, des services sociaux, du conseil général, de la police, des assurances, de son propriétaire, et bien excusez-moi de ne pas fusionner par intérêt, mais il se trouve que j’entends cette personne, cela avec une certaine distendissions interne quant …More
"De même (par rapport a ce que j'ai lu d'elle) lorsqu’une Française de souche, raconte que si elle est en échec c’est la fautes des arabes, des roms, des services sociaux, du conseil général, de la police, des assurances, de son propriétaire, et bien excusez-moi de ne pas fusionner par intérêt, mais il se trouve que j’entends cette personne, cela avec une certaine distendissions interne quant à son propos = non-fusion."

Je ne sais pas ce qu'est une "certaine distendissions interne", mais je sais par contre que vous n'avez pas voulu tout bien lire de cette Française de souche :

"Ici la vie est de plus en plus délicate, tout n'est que haine, violence, et moi, la blanche aux yeux verts, je resterai toujours leur cible préférée. Je n'ai plus ma place en cette commune qui m'a vue naitre et où j'ai grandi, courant après les papillons...
... La boutique, suite aux agressions, dégradations, vols multiples non couverts par les assurances, est déficitaire. (...une vitrine pour un montant de 4000 euros...)...
... Une boutique en plein cœur du 93, en zone islamisée...
... Aidez-moi à rester chez moi, merci !"
perceval2507 likes this.
Roy-XXIII
Kénose 15/08/2013 18:08:28 je fais remarquer que le lundi 12 de ce mois vous m’avez posté ceci : Roy-XXIII 12/08/2013 22:32:31 « C'est "drôle" car Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi… : Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi… c'est silence radio ! No Kénose !

En effet et sauf preuve du contraire c'était bien "Silence radio" "No reaction" jusqu'à je vienne vous chercher. …More
Kénose 15/08/2013 18:08:28 je fais remarquer que le lundi 12 de ce mois vous m’avez posté ceci : Roy-XXIII 12/08/2013 22:32:31 « C'est "drôle" car Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi… : Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi… c'est silence radio ! No Kénose !

En effet et sauf preuve du contraire c'était bien "Silence radio" "No reaction" jusqu'à je vienne vous chercher. Parce que vous croyez qu'on ne vous voit pas venir avec vos gros sabots peut-être ?
Je fais remarquer ...

Et si c'est pour venir enfoncer et culpabiliser encore plus cette femme qui pourrait certainement vous en apprendre un rayon sur le vivre ensembles. Comme je vous l'ai dit juste avant : Roy-XXIII 15/08/2013 15:03:27 CIAO Kénose ...
Roy-XXIII
Même pas lu ...
Roy-XXIII
Et c'est ça la réponse tant attendue ? Vous allez répondre à Mme Sardin qui ne demande elle qu'a vivre chez elle en paix et sans menaces que François Hollande avait promis d'améliorer la situation des Roms ?

? En quoi cette Dame trouve-t-elle la situation des roms plus enviable avec tout ce qu’ils ont vécus...

C'est ça vos arguments et solutions ? Vous savez quoi, votre Amûûûr il suinte et pue …
More
Et c'est ça la réponse tant attendue ? Vous allez répondre à Mme Sardin qui ne demande elle qu'a vivre chez elle en paix et sans menaces que François Hollande avait promis d'améliorer la situation des Roms ?

? En quoi cette Dame trouve-t-elle la situation des roms plus enviable avec tout ce qu’ils ont vécus...

C'est ça vos arguments et solutions ? Vous savez quoi, votre Amûûûr il suinte et pue La Mort !

CIAO Kénose ...

Sur la période 2007-2013, 17,5 milliards d'euros ont été affectés à des mesures en faveur des Roms et des autres populations défavorisées.
Kénose
Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi…

Droite ou gauche : les Roms sont toujours aussi maltraités
François Hollande avait promis d'améliorer la situation des Roms en France. Un an après son élection, force est de constater que le traitement qui leur est réservé est toujours aussi sévère, écrit le correspondant à Paris du New York Times.

Au cours du seul mois de mai, la police françai…More
Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi…

Droite ou gauche : les Roms sont toujours aussi maltraités
François Hollande avait promis d'améliorer la situation des Roms en France. Un an après son élection, force est de constater que le traitement qui leur est réservé est toujours aussi sévère, écrit le correspondant à Paris du New York Times.

Au cours du seul mois de mai, la police française a démantelé des camps roms à Saint-Denis, près de Paris, et à l'ouest de Nice, le long du Var. A Lyon, 200 Roms ont été installés temporairement dans un gymnase après l'incendie criminel de l'usine désaffectée qu'ils squattaient, et la mort de deux femmes et d'un enfant de 12 ans [mercredi 10 juillet, une cinquantaine de Roms ont été évacués d'un squat de Lyon et quelques jours auparavant, le maire de Nice, Christian Estrosi, appelait les maires de France à la révolte contre les Roms "délinquants" qui occupent illégalement certains terrains].

Le gouvernement socialiste du président François Hollande est arrivé au pouvoir il y a un an avec la promesse d'un meilleur traitement des Roms, ou tsiganes, avec la fin des camps de fortune et le relogement et l'intégration des personnes déplacées. Mais comme face à d'autres promesses, tel le retour à la croissance, la réalité se révèle un bien piètre partenaire politique.

Malgré ses critiques envers le gouvernement de son prédécesseur Nicolas Sarkozy, jugé peu respectueux des libertés individuelles et enclin à flirter avec l'extrême droite hostile à l'immigration, le gouvernement Hollande n'a guère infléchi la politique française à l'égard des Roms. Son ministre de l'Intérieur Manuel Valls, salué pour son efficacité et sa fermeté, a expulsé à ce jour au moins autant de Roms étrangers que son prédécesseur et continue d'ordonner aux services de police de démanteler bidonvilles et camps illégaux sans offrir de solution de relogement à la plupart des familles.

Malgré l'évolution prochaine de la réglementation, les expulsions sont en augmentation dans l'Hexagone. En 2012, année électorale, 12 841 ressortissants romains et bulgares, roms dans leur immense majorité, ont été expulsés, contre 10 841 en 2011, soit une progression de 18,4 %. En 2010, 9 529 personnes avaient fait l'objet de ce type de procédure.

_______________________________________________________

? En quoi cette Dame trouve-t-elle la situation des roms plus enviable avec tout ce qu’ils ont vécus (à tort ou à raison) ces derniers temps. Si bien que comme le déclarent Rona Hartner ou Tony Gatlif et autres : «l’on fait subir à Paris, ce que l’on a fait subir au Roms en Ukraine».
Kénose
Roy-XXIII Dans une société qui selon le crédo de Madinx/Kénose « une société humaine ou civilisation digne de ce nom doit apprendre à vivre et se construire sans qu’il n’y ait personne à sacrifier » QUI EST PERSONNE ?

Toutes personnes (y compris, et les ROMS et les SDF. Je prépare une réponse détalé quant à votre contribution :
Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi…

_________________…More
Roy-XXIII Dans une société qui selon le crédo de Madinx/Kénose « une société humaine ou civilisation digne de ce nom doit apprendre à vivre et se construire sans qu’il n’y ait personne à sacrifier » QUI EST PERSONNE ?

Toutes personnes (y compris, et les ROMS et les SDF. Je prépare une réponse détalé quant à votre contribution :
Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi…

_________________________________________________________________________________
Roy-XXIII 15/08/2013 12:32:49
« Vous aboyez encore pour ne rien dire Kénose ! RIEN DU TOUT !
Si les autres ont tort de penser ce qu'ils pensent attendez-vous à ce qu'ils vous demandent ce que vous pensez vous ou allez couiner ailleurs »


Roy-XXIII 15/08/2013 11:16:32
Et sinon ? Puisque l'avis des xénophobes et islamophobes n'a aucune valeur, pourquoi rechigniez-vous à proposer vos solutions lorsqu’on vous le demande ? Comment pourrait-on selon vous éduquer ces agresseurs qui comme vous le reconnaissent (ont besoin de l’être). À part fuir que devrait faire cette Dame selon vous ? Connaitriez-vous de par votre engagement social une quelconque association apte à lui venir en aide ?.

Roy-XXIII 15/08/2013 11:16:32
Pourquoi rechignez-vous à proposer vos solutions lorsqu’on vous le demande ? Connaitriez-vous de par votre engagement social une quelconque association apte à lui venir en aide ?.

Comme je ne peux pas me substituer aux éducateurs locaux (de terrains), pour « éduquer » ces agresseurs. Je ne «rechigne» pas à lui proposer à cette Dame une solution. Seulement il n’est pas de solution «sous vide» = prêtes à être consommé et à parachuter comme un colis en provenance d’un ailleurs. Pour élaborer une réponse à la problématique spécifique à cette Dame, il lui faut des partenaires de proximité (la solution devant se construire avec Elle) en ayant d’abord comme il se doit, établi le bon diagnostic de la situation avec elle. Ce qui peut commencer à se faire avec la collaboration d’une assistante sociale locale.

Mais ! Si vous dites selon votre diagnostic
Roy-XXIII que le fond du problème c’est qu’il y a plein de Maghrébins dans son quartier, alors aucun services sociaux ne peut l’aider quant à cela, l’Éducateur (notamment) n’étant pas habilité à éradiquer les magrébins de son quartier.

Mais il est vrai que la situation semble véritablement sans issue -si cette Dame a contre elles, Les ROMS, les dealers, les administrations, les assurances, le conseil général, les tribunaux, son propriétaire.


Néanmoins. Je vais me procurer son livre et le lire et la contacterait.
Roy-XXIII
Vous aboyez encore pour ne rien dire Kénose ! RIEN DU TOUT !
Si les autres ont tort de penser ce qu'ils pensent attendez vous a ce qu'ils vous demandent ce que vous pensez vous ou allez couiner ailleurs
Kénose
Pourquoi Roy-XXIII sinon parce que je vous ai tenu tête sur le fils de la contribution Tolérance, intolérance ? Faites vos jeux me postez-vous d’un seul coup (par dépit) votre com ci dessous :

Roy-XXIII 12/08/2013 22:32:31 "C'est "drôle" car là Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi… c'est silence radio ! No Kénose ! Pourtant c'est bien votre rayon le social non ? Un petit conseil à …More
Pourquoi Roy-XXIII sinon parce que je vous ai tenu tête sur le fils de la contribution Tolérance, intolérance ? Faites vos jeux me postez-vous d’un seul coup (par dépit) votre com ci dessous :

Roy-XXIII 12/08/2013 22:32:31 "C'est "drôle" car là Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi… c'est silence radio ! No Kénose ! Pourtant c'est bien votre rayon le social non ? Un petit conseil à prodiguer par charité Chrétienne ? En dehors de la fuite évidemment ..."

Est ce parce que ça fait partie de la fuite en « tête à queue » et de celles de vos comparses en même temps que vous, chacun à son niveau, qui a eu lieu en fin de journée lors de l’échange du 13/08/2013.

Etrangement, j’ai passé des heures à vous tenir «tête » en solo face à 4 ou 5 d’entres vous, alors que avez tous fini par fuir le sujet en question par un tête à queue » et c’est moi que vous accusez de fuir
= Roy-XXIII «En dehors de la fuite évidemment ... »

Voici, la Fuite en « tête à queue » de SpinaChristi2 quant au sujet en question.
Spina Christi 2 13/08/2013 13:55:15 « Je vous redemande encore, Kénose : l'islam est-il oui ou non religion de Dieu selon vous ? Le Allah du coran est-il Jésus-Christ selon vous ? Est-ce si difficile de répondre ? »
_______________________________________________________________


Donc, vous ne dites Roy-XXIII : «En dehors de la fuite évidemment ... »

+ Plus
Roy-XXIII 15/08/2013 11:49:19 « Si c'est encore pour venir aboyer derrière la clôture et partir la queue entre les pattes dès qu'on entre-ouvre le portail pour vous demander votre avis Kénose vous pourrez passer votre chemin de mes contributions car tout comme vous :« je ne vous suis pas sur votre terrain. Vous n’êtes plus ici un interlocuteur pour moi, votre discourt et comportement m’est insensé» .

Et lâche !
______________________________________________________________
Donc maintenant vous allez me faire le coup fumant de
« si vous ne sortez pas cette femme de la merde » vous êtes ceci, cela……. »

Publiez des coms (et se servir de situation de personnes) uniquement pour pouvoir arriver à vos fins et y coller à la fin (de vos coms) un «de toute façon t’es chaussures sont pas belles » du style « Lâche » ou ««En dehors de la fuite évidemment ... »

C’est assez pitoyable comme recherche de la Vérité.
Roy-XXIII
Si c'est encore pour venir aboyer derrière la clôture et partir la queue entre les pattes dès qu'on entre-ouvre le portail pour vous demander votre avis Kénose vous pourrez passer votre chemin de mes contributions car tout comme vous : « je ne vous suis pas sur votre terrain. Vous n’êtes plus ici un interlocuteur pour moi, votre discourt et comportement m’est insensé» .

Et lâche !
perceval2507 likes this.
Roy-XXIII
Personne sauf qui ?
2 more comments from Roy-XXIII
Roy-XXIII
Dans une société qui selon le crédo de Madinx/Kénose « une société humaine ou civilisation digne de ce nom doit apprendre à vivre et se construire sans qu’il n’y ait personne à sacrifier »

QUI EST PERSONNE ?
Roy-XXIII
Et sinon ? Puisque l'avis des xénophobes et islamophobes n'a aucune valeur, pourquoi rechigniez vous à proposer vos solutions lorsque on vous le demande ? Comment pourrait-on selon vous éduquer ces agresseurs qui comme vous le reconnaissez (ont besoin de l’être). A part fuir que devrait faire cette Dame selon vous ? Connaitriez-vous de part votre engagement social une quelconque association …More
Et sinon ? Puisque l'avis des xénophobes et islamophobes n'a aucune valeur, pourquoi rechigniez vous à proposer vos solutions lorsque on vous le demande ? Comment pourrait-on selon vous éduquer ces agresseurs qui comme vous le reconnaissez (ont besoin de l’être). A part fuir que devrait faire cette Dame selon vous ? Connaitriez-vous de part votre engagement social une quelconque association apte à lui venir en aide ?
Kénose
Roy-XXIII 12.8.2013 22:32:31 = « ….C'est "drôle" car là Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi… = « Ils aident les roms, les dealers, mais
pas moi… »
c'est silence radio ! No Kénose ! Pourtant c'est bien votre rayon le social non ?.
_________________________________________________________________________


Roy-XXIII = « Pourtant c'est bien votre rayon le social non ? »

-Ça l’est (mon …More
Roy-XXIII 12.8.2013 22:32:31 = « ….C'est "drôle" car là Ils aident les roms, les dealers, mais pas moi… = « Ils aident les roms, les dealers, mais
pas moi… »
c'est silence radio ! No Kénose ! Pourtant c'est bien votre rayon le social non ?.
_________________________________________________________________________


Roy-XXIII = « Pourtant c'est bien votre rayon le social non ? »

-Ça l’est (mon rayon) si l’en se trouve dans l’indifférenciation.
-Ça l’est si, il s’avère que cette Dame (selon votre diagnostique
Roy-XXIII) à besoin d’être éduqué (or, il semble que ce serait plutôt ses agresseurs qui ont besoin de l’être). Ceci pour vous dire que je suis (dans la pratique) ÉDUCATEUR non pas « assistant social » deux professions à différencier, et de plus, je suis éducateur de rue «auprès des personnes (dont le premier dénominateur commun en terme de problématique) est d'être à la rue et dans la rue, c'est à dire SDF (comme on dit !)

Mais, ne vous inquiétez pas tant du sort de cette Dame Roy-XXIII vous direz l'un de vos comparse. Car à l'appel l’aide désespéré de Madame Marie-Neige SARDIN : « Aidez-moi à rester chez moi, Merci ». Voici (sur fond de culpabilisation du style «ya pas de fumée sans feu » une parole de réconfort que Spina Christi 2 (qui en connais un rayon) peut lui adresser :

Spina Christi 2 23.7.2013 14:31:14 = « ….en France aujourd'hui, il faut faire très fort pour être "menacé" d'être expulsé…. »

Puisque vous croyez tant ce que vous dites à l’emporte-pièce, allez donc annoncer à cette Dame cette si bonne nouvelle.
Roy-XXIII
On va te faire la peau, sale p***, sale b------ !

Pas couverture médiatique tapageuse, et même pas de couverture du tout pour une affaire passée ce jeudi devant le tribunal. Une affaire de racisme anti-blanc, ceci expliquant sans doute cela.
Les faits qui remontent au mois de juin 2010 sont hélas d’une grande banalité. Une famille qui avait – en toute connaissance de cause et par choix – acquis …More
On va te faire la peau, sale p***, sale b------ !

Pas couverture médiatique tapageuse, et même pas de couverture du tout pour une affaire passée ce jeudi devant le tribunal. Une affaire de racisme anti-blanc, ceci expliquant sans doute cela.
Les faits qui remontent au mois de juin 2010 sont hélas d’une grande banalité. Une famille qui avait – en toute connaissance de cause et par choix – acquis un appartement dans un quartier à très forte population immigrée de Savigny-le-Temple a fini par en être exfiltrée sous protection de la police. C’est leur avocat qui rapporte les faits à notre confrère Atlantico.
Mis au ban, provoqués, injuriés, menacés, c’est peu dire que les membres de cette famille ne parviennent pas à s’implanter dans le quartier. Jusqu’au jour où le père, pris dans une dispute avec un voisin, se retrouve roué de coups, comme l’ami venu lui prêter main forte. L’un et l’autre sont sérieusement blessés : « plaie béante au niveau du crâne nécessitant six points de suture, traumatisme crânien, main fracturée, ecchymoses et hématomes multiples ». Soit respectivement 7 et 21 jours d’ITT.
Leur agresseurs ont pris la fuite avant l’arrivée de la police, mais l’un d’eux va porter plainte contre M. Leterme qui, en se défendant, lui a porté un coup de poing. La plainte est reçue, et l’agressé convoqué devant le tribunal comme victime ET comme agresseur. Passons les détails rapportés par l’avocat : « L’un des prévenus a clairement menacé madame Leterme en ces termes : On va se retrouver, on va te faire la misère, on va te faire la peau, sale pute, sale blanche… on va se retrouver… on va vous trancher la gorge à toi et à ta fille. » Et retenons que, devant les menaces et violences répétées, ces gens « ont décidé de tout quitter ; en une nuit, ils ont fait leurs valises et ont déménagé le lendemain sous protection de la police ».
Les Leterme ont préféré la valise au cercueil. Ce qui, manifestement, n’a pas plu au tribunal. Le parquet a en effet poursuivi le père de famille, homme sans histoires, pour « violences légères ». On l’a mis sur le même plan que ses agresseurs au passé déjà lourd : 11 condamnations à son casier pour l’un, de 3 à 6 pour les autres.
Le tribunal a rendu son verdict : deux peines de prison ferme de 6 et 2 mois (soit rien du tout puisqu’en dessous de deux ans on ressort pépère), et 8 mois de sursis simple pour le troisième accusé. Quant à M. Leterme, le procureur a requis contre lui une peine de 1.500 euros d’amende. Heureusement, il n’a pas été suivi dans son réquisitoire.
Hélas presque banale dans les faits, qu’il s’agisse du sort subi par cette famille ou de l’attitude de la justice et du silence des médias, cette histoire en dit beaucoup sur une République qui, par lâcheté et par démagogie, refuse de défendre ses citoyens et ses valeurs.
Savigny-le-Temple était autrefois une charmante commune rurale de Seine-et-Marne. Rattachée, comme neuf autres communes, à l’agglomération de Sénart, cité radieuse des années 60 du siècle dernier, elle est vite devenue l’une de ces cités-dortoirs, nouveaux parcs puis dépotoirs à immigrés chômeurs. Et pendant que l’on vante le Grand Paris d’à côté, sa future gare TGV, ses écoquartiers, son université et ses entreprises high tech, on laisse des territoires entiers se transformer en ghettos régis par le trafic et la drogue.
En octobre dernier, un enseignant reparti vers sa région commentait sur le Net les cinq années qu’il avait passées à Savigny-Le-Temple. Il écrivait :
Ambiance d’abandon, de capitulation. La démission pour un idéal de beauté ou d’harmonie se lit sur les murs. Les habitants, les commerçants, pour moitié immigrés, ont des mines de déportés volontaires, et le décor n’invite qu’à la dépression.

Rien ne m’a encouragé à apprécier cette ville, ni les jeunes dealers stationnant du soir au matin face aux kebabs, ni les rackets à la sortie de l’école, ni les déchets laissés au sol par une faune sans éducation.

Les quartiers Favelas, Cartel, Arcade, etc. ne doivent leurs noms piteux qu’aux clans qui les infestent. À noter que vous leur devez le respect ! Si par malheur vous téléphoniez à la police, déjà laxiste et consentante à leur égard, votre demande d’intervention […] ne sera pas prise au sérieux ! […] Vous ne comprenez pas ? Traduction : c’est leur territoire !

J’ai quitté cette ville, à l’image de ses voisines d’ailleurs (Moissy, Le Mée…), m’interrogeant encore : comment certains peuvent encore accepter d’y vivre. Calmants, aveuglement… ou résignation. Content d’être en Auvergne à présent et bien vivant, je laisse les zombies là où je les ai trouvés.

L’avis du professeur : vous ne connaissez pas Savigny-le-Temple ? Continuez !

Marie Delarue
Roy-XXIII
Ici non plus d'ailleurs ...
One more comment from Roy-XXIII
Roy-XXIII
DT 29/05/2013 21:31:32 Roy XXIII, me parlez à moi de racisme alors que vous êtes en plein dedans...

Ah bon ?! Un exemple peut être ?

DT 29/05/2013 Décompte ethnique

Pour DT comme pour Kénose certains sont plus égaux que d'autres mais comme par hasard c'est toujours les mêmes ...
islametverite likes this.
islametverite
C'est réellement INTOLÉRABLE ! Mais c'est la triste réalité. Toutefois, vous trouverez toujours des bons gogos pour la traiter "d'islamophobe" cette brave dame...

"Les étrangers, tu les aimes ou tu dégages" : n'a t-on pas déjà vu cela quelque part ? Sauf que le problème ne vient pas des étrangers, mais de la politique de discrimination positive menée à leur endroit. De quoi susciter l'…More
C'est réellement INTOLÉRABLE ! Mais c'est la triste réalité. Toutefois, vous trouverez toujours des bons gogos pour la traiter "d'islamophobe" cette brave dame...

"Les étrangers, tu les aimes ou tu dégages" : n'a t-on pas déjà vu cela quelque part ? Sauf que le problème ne vient pas des étrangers, mais de la politique de discrimination positive menée à leur endroit. De quoi susciter l'indignation, la révolte même, des "bons vieux françois de souche" dindons d'une farce qu'on leur bourre de force par l'endroit qui convient à un volatile (pour faire image...)

Le réveil sera douloureux pour ce pays, qui finira par disparaître totalement. Il n'est déjà plus chrétien, il ne sera bientôt plus français... Qu'aurons-nous alors à offrir en partage des cendres de notre histoire, de nos richesses, de nos traditions ?
Roy-XXIII
(Article) Deux poids deux mesures…
L’expression est devenue un tel cliché qu’elle en désormais un brin démonétisée. Et pourtant… Ce week-end à Lyon, quelques membres du GUD (Syndicat d’étudiants plutôt classé à la droite de l’UNI) en seraient venus aux mains avec deux couples en bicyclette. Raison de la rixe : parmi les quatre victimes, une jeune fille asiatique. Ni une ni deux, mais trois « …More
(Article) Deux poids deux mesures…
L’expression est devenue un tel cliché qu’elle en désormais un brin démonétisée. Et pourtant… Ce week-end à Lyon, quelques membres du GUD (Syndicat d’étudiants plutôt classé à la droite de l’UNI) en seraient venus aux mains avec deux couples en bicyclette. Raison de la rixe : parmi les quatre victimes, une jeune fille asiatique. Ni une ni deux, mais trois « Gudards » placés en détention préventive immédiate, en attendant leur procès ce mardi. Ils devraient être poursuivis pour « violences aggravées, en réunion et à connotation raciste ».
« Connotation raciste » ? La notion est bien floue. Un Noir qui frappe un Blanc, ça peut être aussi à « connotation raciste », tout comme le fait qu’un homosexuel ait emplâtré un hétérosexuel peut également présenter une « connotation hétérophobe ».
Pour des faits un peu plus graves, les émeutes consécutives au sacre trocadéresque du PSG, la justice, pour rapide qu’elle fut, semble avoir été autrement plus compréhensive, alors qu’un quartier entier a été mis à sac par des « jeunes » issus d’autres « quartiers ». La peine la plus sévère ? Quatre mois ferme pour un « jeune » de 26 ans, « déjà condamné par le passé à quatre reprises, dont deux fois pour des faits de violence ». Sa défense ? « Il y en a un [un policier, NDLR] qui m’a mis un coup sur la tête et ça m’a énervé… » Et l’avocate d’un des autres prévenus de donner le ton général des plaidoiries : « Comment la ville de Paris a pu autoriser une telle cérémonie ? Mon client est la victime de la désorganisation de la police à Paris ! » Imaginez la tête du juge, si l’avocat des trois « Gudards », évoquait « la désorganisation de la police lyonnaise qui laisse n’importe qui rouler à vélo »
Et dire que ce sont les mêmes qui s’alarment des violences de la Manif pour tous… Pauvres CRS, aux casques fracassés à coups de chapelets, manquant de peu d’être brulés vifs par les bougies des Veilleurs ; infortunés commerçants aux vitrines explosées à coups de poussettes, et dont les marchandises ont été dévalisées par des hordes de scouts en culottes courtes…
Dans le même ordre d’idées, quatre membres du Bloc identitaire ont été placés sous contrôle judiciaire depuis octobre dernier. Leur inexpiable crime ? Avoir déployé, avec une soixantaine de leurs camarades, une banderole sur le chantier d’une mosquée en construction, à Buxerolles, aux environs de Poitiers. Leur seule violence ? Avoir proféré des slogans hostiles à l’édification de ce lieu de culte. Culte qu’ils n’ont en rien perturbé, au contraire de ces activistes homosexuels, à moustaches et robes de mariée, qui n’ont pas hésité à faire irruption en pleine messe, à Notre Dame de Paris.
On peut donc être d’accord ou non avec l’activisme – tout relatif et éminemment pacifique – du Bloc identitaire ; mais on s’accordera au moins sur ce point : ils troublent moins l’ordre public que les centaines de manifestants, squatteurs et autres punks à chiens qui empêchent, avec un peu plus de banderoles et de violence, la construction d’un autre édifice, l’aéroport de Notre dame des Landes…
Toujours dans la série : les maires refusant de célébrer les « mariages pour tous » seront bientôt dans le collimateur de ces juges qui n’hésiteront guère, en l’occurrence, à épingler d’autres « cons » sur leur mur éponyme. En revanche, les enseignants-désobéisseurs, ceux-là même qui se faisaient gloire de violer la loi, refusant d’appliquer les mesures de Luc Chatel, ancien ministre d’une Éducation de moins en moins nationale, mesures consistant, a minima, à ce que l’on apprenne à nos enfants à lire, écrire et compter, n’ont jamais subi le moindre tracas judiciaire.
Indignez-vous, exigeait Stéphane Hessel, jadis fervent soutien de ces Désobéisseurs, Jean Moulin autoproclamés de préaux d’école… Mais s’indigner contre quoi ? Manifestement contre le fait que certains puissent encore se dresser contre la dégringolade générale de notre société…
Eux sont les véritables indignés.
Nicolas Gauthier le 20 mai 2013
Roy-XXIII
Prénoms des casseurs : les tartuffes de Libé à l’œuvre…

Normalement, il est très malaisé de changer d’état civil en France. Une procédure longue et complexe, pour aboutir, in fine, à la publication de la nouvelle identité voulue au Journal Officiel. Mais pour éviter ces tracas administratifs, il est possible de s’adresser à un autre journal qui n’a pas le label officiel mais qui en remplit …More
Prénoms des casseurs : les tartuffes de Libé à l’œuvre…

Normalement, il est très malaisé de changer d’état civil en France. Une procédure longue et complexe, pour aboutir, in fine, à la publication de la nouvelle identité voulue au Journal Officiel. Mais pour éviter ces tracas administratifs, il est possible de s’adresser à un autre journal qui n’a pas le label officiel mais qui en remplit parfaitement le rôle.
Libération vient de publier un compte-rendu édifiant, par ailleurs touchant, de la comparution en justice de quelques casseurs, baptisés ici supporters, du Trocadéro. De braves garçons qui n’ont rien, ou presque rien fait. Et qui se défendent en accusant les policiers de les avoir agressés.
Leurs prénoms sont donnés : Anthony, Nicolas, Alexandre et Tariq. À la fin de l’article, il est spécifié que les prénoms ont été changés. Seul Tariq qui est né, nous apprend-on, au Pakistan, ne bénéficie pas d’un prénom français. Il n’est donc pas de chez nous et on ne voit pas pourquoi Libération prendrait des gants avec un Pakistanais quelconque… Quant aux autres, ils sont de chez nous et c’est pourquoi ils s’appellent, ou plutôt on les appelle, Anthony, Nicolas et Alexandre.
C’est ainsi et ça ne trompe personne. Sauf les tartuffes à l’œuvre à Libération qui ne veulent pas « stigmatiser » nos cités et qui n’ont aucune difficulté à pointer du doigt Lahore ou Rawalpindi. Le Pakistan c’est loin, très loin, et Tariq, contrairement aux autres casseurs, n’a sans doute pas la nationalité française.
On peut en rire. Il est préférable d’en pleurer.
À côté de cet article, il y en a un autre qui est à lui seul ce que l’Everest est au Ballon d’Alsace et ce qu’un orchestre symphonique est à un quatuor de musique de chambre. Cette fois-ci, il s’agit d’un témoignage de quelqu’un qui a tout vu et tout entendu place du Trocadéro. Un vrai supporter du PSG. Il a relevé que tous les commerçants du quartier avaient, en prévision du sacre de l’équipe de foot, baissé leur rideau. Une attitude inamicale et inhospitalière qui a pu, selon lui, légitimement blesser certains des participants de la fête !
Non, il n’a pas vu de pillages, de voitures brûlées. Seulement des flics maladroits et incompétents. Et s’il y a eu quelques débordements, qu’il admet, ils ont été inspirés par ceux du GUD ou des Identitaires en marge des manifestations contre le mariage gay ! Ça c’est un témoin. Un vrai. Un bon. Pas, comme on pourrait le croire, un journaliste stagiaire de Libération
Car la cerise sur le gâteau de ce fabuleux texte est sous l’article. Là aussi, le nom a été changé, le « témoin » ayant demandé, selon le journal, à garder l’anonymat. Et là, pas d’Anthony, de Nicolas ou d’Alexandre. C’est signé Yoni Goldinski. Ça c’est bien trouvé ! Pas besoin d’être grand connaisseur pour savoir que ça fait juif, très juif. Et c’est sans conteste un certificat absolu d’objectivité pour cet intéressant témoignage. Avec un tel nom, c’est sûr qu’il ne s’agit pas d’un « ultra » : ces derniers sont réputés racistes et antisémites. Avec un tel nom, il ne peut pas être confondu avec les racailles de banlieue qui s’appellent tout à fait autrement. Un témoignage neutre donc et, bien sûr, casher à défaut d’être hallal.
C’est ainsi que se concocte l’information dans les cuisines de Libération. Il nous plaît d’imaginer que ce journal ne s’arrêtera pas en si bon chemin sur la voie royale qu’il vient de défricher. Quand surviendront de nouveaux et éventuels débordements du GUD – opportunément rappelés par le miraculeux « témoin » – soyons assurés que là aussi on changera les noms. Pas Anthony, Nicolas et Alexandre. Mais peut-être, afin de ne pas stigmatiser les Français de souche, Idriss, Sofiane et Mohammed.
Benoît Rayski le 17 mai 2013